Moi, je voulais juste faire du yoga prénatal…

Depuis le début de cette troisième grossesse, je fantasme sur le yoga prénatal. Pouvoir me poser quelques minutes, me concentrer simplement sur mon bébé, être à l’écoute de mon corps, me reconnecter avec mes sensations… Vous voyez le genre de trip un peu seventies ?

photo-531.JPG

Je m’y voyais déjà souple comme une ballerine dans mon Mood Kit avec mon sourire de madonne. J’ai donc pris les devants et un rendez-vous chez une sage-femme du coin pratiquant le yoga prénatal tant convoité. Plus de 6 semaines entre le contact et le rendez-vous, y’a comme qui dirait du monde qui fait des bébés dans le coin et pas assez de sages-femmes.

Le jour J, je me pointe au rendez-vous le coeur léger, j’entends les oiseaux qui chantent et je suis zen au possible. Ce premier rendez-vous sert à faire le point sur mon état et sur mes envies pour préparer mon accouchement. Inutile de vous dire qu’après deux accouchements et un livre écrit sur le sujet, ma motivation pour assister à des cours de préparation théorique classique frôle le zéro (surtout que j’avais été parfaitement préparée la première fois, merci Marie-Christine). Je prononce le mot « yoga » et la charmante sage-femme qui me reçoit prend un air très, très, très triste, enterrant à jamais tout espoir pour moi de faire un jour du yoga prénatal… Pas assez de sages-femmes, trop de demandes médicales, pas assez de temps, les deux mois de vacances d’été… Bref, adieu yoga mon amour. Je suis une femme forte alors je ne pleure pas, je me contente de renifler très fort et de faire des bulles avec mon nez. La sage-femme me propose la préparation aquatique…

Je me tâte. Ceux qui me lisent depuis les débuts ou me connaissent le savent, je n’aime pas la piscine, je nage comme un steack hâché congelé (faites le test dans votre évier, vous aurez une idée) et je trouve que les vestiaires, ça pue. Et puis je me dis que les bébés nageurs avec Kouign Amann, c’était plutôt sympa et qu’il paraît que dans l’eau, on se sent plus légère enceinte… Ok ! La charmante sage-femme me propose 3 cours (après, ce sont les vacances) et me réserve 4 autres cours en juillet à la piscine de l’hôpital. Parfait.

Je me pointe le jour J, en pleine forme, sans douleur nulle part. j’ai même pensé au mascara waterplouf. Si les cours sont remboursés à 100% par la sécu (pas de dépassement), il faut payer 8,50 euros l’entrée de la piscine… Je m’attends à nager dans un bassin doré à l’or fin ou rempli d’eau miraculeuse de Lourdes mais non, 8,50 euros, c’est juste pour nager dans une piscine (certes neuve mais) normale… Nous sommes neuf petites baleines à faire plouf dans le grand bassin, un peu frais mais il est vrai que dans l’eau, on se sent plutôt bien quand on possède une prothèse ventrale innamovible de 8 kilos. Petit échauffement, un aller-retour en nageant, soit 100 m de nage. Je m’arrête-là pour vous dire ce que j’imaginais, moi, quand je pensais « préparation aquatique ». Je pensais : laisser flotter mon corps à la surface de l’eau, respirer doucement, m’étirer, me concentrer sur ses sensations… La question est : pourquoi ai-je tendance à idéaliser les choses, hein ? En réalité, je me suis retrouvée à travailler mes bras, mes jambes, mes abdos… En fait, dès les premiers exercices, j’ai senti que je mobilisais énormément les muscles autour de mon utérus et que j’avais le ventre dur. J’aurais dû arrêter là… Nous avons ensuite réalisé un petit travail à deux où l’une des futures mamans faisait travailler le bassin de l’autre qui était allongé en lui écartant les pattes et un exercice de respiration sous l’eau, bien trop stressant pour moi qui ne suis pas à l’aise dans l’eau donc je l’ai fait en pointillés. Puis nous avons terminé avec un très bon et agréable moment de relaxation.

En rentrant à la maison, je suis claquée. Effet piscine. Mais j’ai également le ventre en compote. Le lendemain, je ne me sens pas au top, j’ai des courbatures et dès que je fais un mouvement, je contracte. Oups. MMM rentre le soir, mon ventre durcit à chaque fois que je me lève, je vais me coucher tôt mais je passe un nuit affreuse malgré les petites boules roses (Spasfon) que je gobe… Au réveil, pas mieux. Punaise, autant de contractions même non douloureuses, c’est pas normal… Je me décide enfin et je fonce voir mon gynéco qui consulte même le samedi matin, saint-homme. En 2 minutes, il me rassure : col fermé, bébé bien haut (Pyrrhus, t’es vraiment une championne), je me suis juste déplacé le bassin et tout mon corps se révolte. Ce ne sont pas des contractions utérines, c’est simplement mes muscles et mes ligaments qui souffrent. Je rembobine le film cauchemar où je me vois transportée d’urgence en ambulance pour aller à accoucher à 40 km de chez moi en maternité niveau 3 d’une Pyrrhus de 30 SA… Ouf, triple ouf. J’ai un peu honte quand même, moi qui pensais savoir reconnaître les contractions, je me tape un zéro pointé.

Depuis, tout est rentré dans l’ordre ou presque. Je me sens très peu mobile au niveau du bassin et j’ai un petit torticolis, heureusement, je dois voir très vite un ostéo spécialisé. Je n’en veux absolument à la charmante sage-femme qui fait très bien son boulot, c’est moi qui aurait dû dire « stop » tout de suite en voyant que ça ne me correspondait pas. Comme bien souvent, c’est mon côté Rocky Balboa qui a parlé et là, je suis battue par KO… Résultat, la préparation aquatique, c’est terminé pour moi. J’ai décidé de remplacer les séances de yoga prénatal par des séances de glandouille prénatales allongée sur un transat (à acheter très vite !) avec un oreiller, un jus de fruit frais et un bon bouquin. Et une crêpe au Nutella, juste pour me consoler. C’est la Sécu qui va faire des économies…

La photo ? La vue depuis mon futur transat !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

47 réflexions au sujet de « Moi, je voulais juste faire du yoga prénatal… »

  1. 1

    La glandouille prénatale c’est bon ça ! Sinon pour le yoga prénatal sans bouger de chez soi il y a Walea : http://www.walea-club.com/

  2. 2
    julesetmoa says:

    Juste un petit com pour te dire que comme toi j’idéalisais la préparation aquatique. Grace à toi, je n’irais pas ! merci beaucoup et surtout bon repos 😉

  3. 3
    Misty says:

    J’ai tenté le yoga, mais pas avec une sage-femme, c’était bien mais même si après la séance ça me faisait beaucoup de bien, le pendant était assez dur !! Et je rêve d’une préparation piscine… mais bon, je vais juste aller nager un peu, et on se retrouve sur le transat ! Il est pas encore acheté ici, mais avec le peu de soleil… on va attendre les soldes ! 😉 Bon repos Nutella ! Miam ! 😉

  4. 4
    Mother Earth says:

    Oh ma pauvre, pas de chance ! Et avec ton passif t’as du flipper à fond !
    Vu ce que tu avais l’air de rechercher dans le yoga, tu peux tenter la sophro. C’est ce que j’ai fais pour Polichinelle et c’était vraiment vraiment agréable. Et ça m’a aidé pendant le travail 😉

  5. 5
    Bene says:

    Heureusement que ce n’était pas des vrais contractions!
    Et c’est dommage que tu ne puisses pas faire du yoga prénatal, moi j’avais fait ça pour mon premier et j’avais beaucoup aimé, mais ce n’est pas que du repos et de la méditation, on faisait aussi travailler quelques muscles 😉
    Par contre, je ne l’avais pas fait dans le cadre des cours de préparation (que j’avais fait classique avec MBC 😉 ) mais en plus dans un centre de yoga avec une « monitrice » spécialiste en yoga prénatal. Il n’y a rien dans le genre près de chez toi?
    Sinon, bonne méditation depuis ton transat!

  6. 6
    Bénédicte says:

    Pas tenté la préparation prénatale (trop cher trop loin) pour mes pépettes. Par contre j’ai continué l’aquagym presque jusqu’à mes accouchements (véridique, j’étais en train de mettre mon maillot pour aller à mon cours quand j’ai perdu les eaux pour ma 2ème… Du coup j’ai retiré le maillot, changé de sac et d’itinéraire :-). Jamais eu mal, ma prof, qui est géniale, m’a juste adapté les mouvements: pas de course, pas de saut, et pas d’abdos (juste des mouvements tous doux qui me faisaient ressembler à une baleine). Du coup j’en garde un bon souvenir, surtout que mes filles, qui adoraient me bourrer de coups de pieds, ne mouftaient pas quand j’étais dans l’eau (ou alors je les sentais pas)

  7. 7

    Je te comprends … c’est plus motivant mais quand rien n’existe c’est une alternative ! Je sais qu’il existe aussi des prof de yoga qui donnent des cours via une webcam … j’ai testé et c’était pas mal 😉

  8. 8
    Aurélie says:

    Excellent, j’ai éclaté de rire en te lisant et je t’imagine bien aller à la piscine le coeur vaillant et confiant! Marjo, tu me rassures car quand je te lis je me sens moins seule quand je vis (subis?) ce type d’expérience, un grand merci!
    Dans ces cas-là, j’ai toujours un mot d’ordre « rester digne » en toutes circonstances et c’est parfois très difficile ;o))

    Aurélie, maman d’Antoine et Lucie.

  9. 9
    La Prune says:

    Et bah dis donc ! ça fait cher la séance de piscine… à tous les niveaux ! Moi je valide la séance de transat et au pire, tu fais ton yoga avec toi-même, je suis sûre que ça marche pareil !

  10. 10
    Mary says:

    ah moi j’avais adoré mais bon ici c’est piscine à l’eau de mer (tu pèse encore moins lourd même si la tasse est fortement déconseillée). Repose toi bien alors.
    T’as toujours pas un jour de libre pour que je passe te voir?

  11. 11
    Béatrice says:

    Moi j’aime la glandouille prénatal, j’ai toujours adoré ça !! Sinon, nous avons une vision commune de la piscine … sauf que je nage comme un fer à repasser !!
    Repose toi bien, et profite de cette jolie vue !

  12. 12
    Laeti says:

    Bizarre ta séance! J’ai fait des séances en cours de préparation. La séance avait lieu dans la piscine d’une salle de sport. Tout était pris en charge par la sécu et si tu voulais continuer (une fois que tes séances sécu étaient faites), c’était 5€/séance.
    Au niveau des cours, quelques petits exercices mais sans forcer, des exercices de respiration, de la relaxation… C’était un pur moment de bonheur! J’ai adoré ces séances.
    Dommage que ce ne soit pas la même chose pour toi car j’en garde un excellent souvenir!

  13. 13
    Sweet Mama says:

    Avec une vue pareille je comprends que tu veuilles te « préparer » tranquille à la maison !!
    Contente que tu ailles bien alors !

  14. 14
    PurpleNessa says:

    Ben dis donc, ça s’est pas passé comme ça du tout pour mon premier cours ; même si l’eau ne te correspond pas, je trouve que le début de cours était un peu « brutal ».
    Quoiqu’il en soit contente de lire que ce n’est rien de très grave au final

  15. 15
    Cla says:

    Ouille, bonjour la mauvaise surprise! Bises

  16. 16
    * caroline * says:

    alors là je ne suis pas rassurée!
    je commence mes cours de prépa aquatique jeudi prochain…. oups!
    Comme toi, c’est ma troisième grossesse et les cours classiques, j’ai donné! J’ai même fait le yoga prénatal pour la deuxième, alors je voulais vraiment changer…
    enfin bref, je verrai bien ce que ça donne 😉

  17. 17
    Lulu says:

    Coucou,
    Pour Deuxio, je me tâtais entre préparation aquatique ou haptonomie, (et pensant qu’on fréquente probablement la même maternité) je pense ne PAS choisir la piscine … La glandouille m’a l’air plutôt sympa par contre, profite des quelques rayons de soleil qui passent 🙂

  18. 18

    Te culpabilise pas trop pour la confusion contraction/douleurs musculaires…. j’ai connu le truc pendant la grossesse de Gros-Plein-de-Lait (n°4 donc…), 3 jours à ne pas dormir avec des tensions et des douleurs très importantes à l’aine, je suis partie aux urgences pour apprendre comme toi que bien heureusement ce n’était que des douleurs ligamentaires (et bien malheureusement qu’on n’y pouvait que couic!)!!!

  19. 19

    ah oui, dommage que tu ne puisses pas faire ce que tu désirais pour cette dernière (?) grossesse…
    Moi j’ai rien fait pour le premier et jpense que je ferai rien non plus pour celui-ci… Les préparations me font trop penser au jour J et j’ai pas envie !! Jsuis une flipette… je sais… Allez, glande bien, c’est bien aussi !

  20. 20
    Peggy says:

    La sophrologie c’est pas mal, enfin, il faut y croire! Moi je pense que ça fonctionnait au début et puis après ça m’a un peu saoulé! En plus j’avais commencé les cours dès le 5ème mois…ça en fait des cours…!!!
    Gros bisous à tous!

  21. 21
    Nanou says:

    j’avais choisi haptonomie (pris en charge) et complété par la préparation aquatique que j’avais fort adoré … Il y a 22 ans, c’était un peu innovant… Seul pb, le papa, qui pouvait nous accompagné, était phobique… donc je l’ai fait seule alors que beaucoup de papas étaient présents…

  22. 22

    Le yoga c’est top et a part un luxage du petit doigt tu risque pas grand chose

  23. 23
    fannou says:

    Wahou, sacré aventure….en tout cas j’ai ma réponse pour la piscine, si jamais y a numéro 3 !!

    Bisou tout doux et bravo Pyrhus !!

  24. 24
    stef et justine says:

    Bonjour
    je lis ton blog depuis plusieurs mois et c’est un vrai plaisir:) Merci à toi.
    J’ai une petite fille de 21 mois. PEndant ma grossesse j’ai fait la préparation aquatique et cela ne ressemblait pas du tout à ce que tu as fait.
    Nous étions dans un centre balnéo dans un petit bassin ou on avait pied partout. On profite des bulles, on faisait des petits mouvements pour se décontracter, on parlait de l’accouchement avec la sage femme animatrice, et on finissait avec une séance de relaxation.
    Un vrai moment de plaisir qui durait une heure.
    En fonction des lieux les pratiques sont très différentes tu vois.
    En meme temps le transat c’est bien aussi je crois lol!
    Bonne fin de grossesse à toi et au plaisir de te lire

  25. 25
    Emme says:

    ouch, ça fait peur pour moi qui adore la piscine et pensais me mettre à la gym prénatale aquatique :s
    en fait, l’idéal ce serait de la glandouille prénatale aquatique 🙂 mmmmh 🙂

  26. 26
    Poulette Dodue says:

    Moi aussi je veux glandouiller !!! Je ne couva pas certes mais je veux glandouiller !

  27. 27
    Charlotte says:

    Hou là, la sage-femme en moi se désole que vous soyez tombée sur des cours si « toniques » alors qu’il en existe des vraiment très doux.
    Et pas d’autre sages-femmes dans le coin ? (sophro c’est bien aussi pour se détendre pour un numéro 3 et y a plus de SF qui le pratiquent)

    Courage et bonne continuation !

  28. 28

    Arf, en deux accouchements, j’ai fait 3 cours de prépa à l’accouchement. J’en aurais bien fait pour le 1er mais j’ignorais que des sages femmes pouvaient se déplacer jusqu’à mon domicile de future maman alitée. Ah si j’avais eu un blog à l’époque.

    Ton option transat est pas al du tout (mais elle ne dépendrait pas un tout petit peu de la météo ?)

  29. 29

    Tiens, je partage ce côté Rocky avec toi!! Mais si je peux!! Et puis en fait c’est le corps qui décide et qui se fait entendre par tous les moyens! Du coup, je plussoie le plan transat-nutella, avec un petit coin comme celui de la photo, je viendrais même te tenir compagnie tiens!!

  30. 30

    C’est pas cool ça.. J’avais hésité entre le yoga et l’eau, et comme toi j’aime pas trop l’eau, donc j’ai opté pour le yoga pré-natal… Ppar chance à paris y en a beaucoup, c’est cher mais ça m’a fait un bien de dingue, sans jamais avoir de courbatures ou quoi que ce soit… Mais j’ai commencé à 4 mois, du coup je pense que ça a été plus facile pour mon corps malgré la transformation physique… Si je refais un bambin, je recommencerai le yoga, mais pas la piscine hein !! 🙂
    Alors bonne glandouille !! 🙂

  31. 31
    cranemou says:

    je suis contre les preparations à l’accouchement tiens!
    bon, repose toi, le transat, c’est une excellente option!

  32. 32
    julie says:

    Olala ma pauvre ! le bassin déplacé carrément ! Je me faisais peut être une idée une peut « trop monde des bisounours » de la préparation aquatique.
    Comme toi, je voulais du yoga, mes les sages femmes par chez moi font principalement de la sophorologie (ou préparation classique) bon pour un 2ème bébé on s’en passe non ? ^^
    En tout cas j’adore ton programme de préparation mode transat ^^dommage que je n’ai pas assez de place sur mon balcon :p
    Repose toi bien 🙂

  33. 33
    Veve says:

    Bonjour Marjolie Maman,

    Plus de peur que de mal heureusement, par contre en effet comme le corps est modifié par la grossesse, il est préférable de mettre son dos et son bassin au repos…
    et en prévention de voir de temps en temps un kiné qui vérifie si tout est en place car cela peut arrivé sans qu’on le sente et sans signes de douleur importante …
    sinon massage détente possible par kiné…
    pour le transat attention aux squatteurs …mon fils de 2 ans 1/2 ma voyant dedans fait tout pour prendre ma place…

  34. 34
    Ernestine says:

    Ouh là là!! Plus de peur que de mal! heureusement!
    J’ai quand même l’impression que la préparation, c’est pas facile d’avoir ce que l’on souhaite!
    Si tu n’a pas de cours de yoga prénatal à coté de chez toi, essaie peut être du yoga « normal », je sais qu’a mon cours il y a des femmes enceintes qui viennent parfois. Le professeur leur dit comment adapter les postures et elles ont l’air ravies des exercices…
    Le transat, ça a l’air pas mal comme solution de relaxation, c’est universel…

  35. 35
    caroline says:

    Dommage que la piscine n’est pas trop ton truc car pour moi ca a été l’inverse!! je ne me voyais pas du tout allonger sur un tapis au sol (comment on fait pour se relever???) à souffler dans le vide…bref, cours de piscine nickel, prépa top en y allant DOUCEMENT et le jour J j’ai remercié ma sage femme de tout son apprentissage quand il a fallut faire sortir bébé dare-dare!!!
    Pour le 2ème, je pense faire comme toi et prendre l’option transat! à moins qu’un excès d’énergie me fasse retourner à la piscine….

  36. 36
    Joëlle says:

    rhooo, mince alors, repose toi bien alors. Comme j’ai été alitée à 3,5 mois pour mon 1er et accouché à 6,5 mois!! j’avais envie de profiter de cette grossesse. je note de demander 1 cours d’essai avant de m’inscrire direct !!
    Comme toi je n’arrive pas à être complètement sereine bien que tout se passe bien.

    il faut que je me trouve un transat de compèt’ moi aussi pour lézarder tout l’été 😉 !! j’espère trouver mon bonheur rapidement, enfin pour le moment il pleut alors…

  37. 37
    Koalisa says:

    Pour le 3ème bébé, j’ai fait de l’haptonomie et c’était absolument génial… Bon, le jour J, accouchement en 10 minutes donc pas vraiment le temps d’appliquer les cours mais j’en garde un très bon souvenir (des cours, pas de l’accouchement…). J’avais aussi testé la sophrologie pour bébés n°1 et n°2, génial !

  38. 38
    Sibylle says:

    J’ai aussi eu ma période « je veux du temps pour moi et mon bébé » à la fin du premier trimestre et comme j’avais déjà testé les prépas à l’accouchement classiques pour ma grande, je voulais quelque chose de différent. J’ai donc aussi cherché du côté zen, avec la sophro d’abord puis le yoga… mais sans succès, les premiers rendez-vous disponibles, c’était fin juillet. Mais se faire plaisir, avec du Nutella, un bon bouquin et un transat au soleil, ça doit bien valoir un cours de yoga, non ? 😉

  39. 39

    Quelle excellente préparation, le transat ! c’est une idée géniale que beaucoup devraient suivre.

  40. 40

    C’est marrant je n’imaginais pas du tout les séances de « préparation aquatique » comme ca! Bizarrement ca me tente beaucoup moins après ton récit héhé..

  41. 41
    Ma poussette à Paris says:

    Moi j’ai bien aimé la préparation en piscine mais en effet c’est assez physique. C’est ce qui m’a plu en fait de repouvoir bouger plus aisément ! Par contre je n’ai pas pu faire bcp de cours car la piscine est dorénavant en travaux.
    Resultats je suis aussi dans mon transat !

  42. 42
    Florine says:

    Tu as bien raison après ce genre d’expérience!
    Mais juste « une » crèpe au nutella ;)…?

  43. 43
    Laura says:

    Oh l’angoisse!

    Mon budget limité m’a fait délaissé les cours de yoga, mais je me suis rattrapée seule en prenant le super bouquin « Bien être et Maternité » de Sainte Bernadette de Gasquet. Je le conseille vraiment pour tout son aspect technique: positions, exercices de respiration etc.

  44. 44
    sempéa says:

    Moi aussi j’ai fait la préparation aquatique. Mais les sage femmes partageaient la petite piscine bien chauffée d’un cabinet de kiné. Du coup même moi qui ne suis pas du tout à l’aise dans l’eau je me suis éclatée. C’était très cosy, jolie lumière, musique en fond sonore. Tout petit groupe: 4 à 5 mamans maxi. Chacune faisait les exercices à son rythme, tout en papotant et en rigolant. C’était pas violent physiquement, je n’ai eu aucune courbatures. Je pense que ça dépend vraiment de l’endroit où on le fait.

Répondre à Julie de Maman Zen Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *