Mon mot totem 2019 : Lumière

Je vous en parle depuis quelques billets ici et sur Instagram, il est temps de vous en dire plus sur mon mot totem.

Tout d’abord, j’ai découvert cette notion choix de mot totem pour une année chez Casey Leigh  en 2012. Il s’agit en fait de choisir un mot pour guider son année, pour l’éclairer sous un jour nouveau et pour lui donner une intention. Casey Leigh présente dans ce billet son mot pour 2019 et met les liens vers ses anciens mots.

En 2013, j’avais d’ailleurs choisi un mot par mois pour me motiver à faire des choses. Cela avait donné naissance à cette rubrique : Un mois*Un mot. Mais la démarche était un peu différente.

Pour choisir son mot annuel, on peut laisser le mot venir à soi lors d’une méditation ou simplement fermer les yeux et réfléchir et laisser son subconscient proposer un mot. C’est ce que j’ai fait l’an passé et c’est le mot « maintenant » qui revenait sans cesse. Parce que ce qui est drôle, c’est que le mot s’impose et qu’il revient sans cesse dans la tête. On n’a pas vraiment l’impression de le choisir, c’est plutôt lui qui nous choisit. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon bilan 2018

Avant que l’on soit trop avancé dans l’année 2019, je voulais faire le bilan de mon année 2018. Quand je fais cet exercice, je suis surprise par la somme de choses (petites et grandes) qui ont fait mon année. Et puis j’aime relire ces anciens billets pour voir ce que ma mémoire sélective en a gardé.

Après 2016 « annus horribilis », 2017 « année du renouveau », 2018 a été une année où j’ai eu le sentiment de devoir me battre jour après jour pour avancer à cause des maux de tête. On va dire que c’est une année qui, même si elle été très riche, a manqué de fluidité. J’en garde une sensation de frustration et un sentiment de temps perdu. Mais au fond, je crois qu’il n’a pas été perdu ce temps mais simplement que j’en avais besoin pour avancer à nouveau.

En 2018 :

– J’ai eu 40 ans... avec une joie intense ! Et j’ai fêté ça en avance avec MMM et ceux que l’on aime parce que rien ne peut me porter malheur.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

2019 envies, au moins…

Pour ce premier billet de l’année, j’ai des envies qui débordent de mon clavier…

J’aimerais déjà vous souhaiter une lumineuse année 2019 avec, avant tout autre chose la santé. Je sais que ça fait mamie de dire « et surtout, la santé, hein ! » mais depuis une certaine année 2009, je sais que c’est le bien le plus précieux. Alors, soyez en bonne santé les amis et pour le reste, je vous fais confiance.

J’aime les débuts d’année car ils offrent une page blanche, une sorte de reset. J’aime prendre des résolutions parce que parfois, j’en tiens quelques unes ou en tout cas, j’en garde quelque chose et petit à petit, j’évolue. Les envies et les résolutions pour moi, elles se rejoignent souvent parce que je ne peux me résoudre à faire quelque chose si je n’en ai pas envie quelque part au fond de moi. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Infos en vrac du 31 décembre

Vous ne pensiez tout de même pas que j’allais laisser l’année se terminer sans passer vous faire un bisou ici ? Oui, je sais, il y a Instagram et les réseaux sociaux mais c’est ici mon vrai chez moi (il suffit juste de regarder le bazar international dans las catégories actuellement pour le confirmer !). Alors on va finir avec des infos en vrac, tellement représentatives de ce blog !

– Nous avons comme chaque année enchaîné Noël et l’anniversaire de Fleur de Sel. Nous avons tous été gâtés et surtout heureux d’être ensemble avec nos familles. Le 25 à midi, après un punch-apéro un peu trop corsé préparé par Papily, nous étions tous pompettes à 14h… Note pour 2019 : ne pas laisser Papily préparer l’apéro !

– On accueille un petit réveillon chez nous avec quelques amis ce soir. En gros je devrais être en train de faire complètement autre chose au lieu d’écrire ici en ce moment mais bon, tout le monde dort alors je profite de ce moment de calme.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 ans et ta belle lumière

Alors qu’un peu partout dans les chaumières, on se met en mode « digestion » pour se reposer des festivités de Noël, ici, on enchaîne pour toi, ma Fleur. Pas de repos pour les braves, le 26 décembre, on te fête tes ans avec une joie renouvelée.

C’est devenu une routine bien huilée : tu te réveilles les cheveux hirsutes avec un sourire en coin et tu savoures nos baisers d’anniversaire, on va au restaurant asiatique le midi et avec un peu de chance tout le restaurant chante « happy birthday » pour toi, j’invente un nouveau gâteau pour toi (au citron cette année) et puis la famille arrive en rang serré pour te voir souffler tes bougies au goûter. Tu ne le vois pas mais cette belle équipe composée de tes grands-parents et de tes oncles se souvient furtivement des tes aventures. On mesure tous notre chance. Que c’est bon de t’avoir.

Que j’aime faire ce bilan chaque année, la tête encore dans les effluves de champagne de la veille et les yeux humides d’émotion encore 9 ans après. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Gargantua

La Nourserie, intérieur nuit, mercredi 19 décembre, 7h22.

Moi (à KA) : Oh punaise, j’ai oublié de te préparer ton sac de pique-nique pour ce midi ! Mince, mince, mince (en vrai j’ai été moins polie mais bon, je romance comme je veux, c’est mon blog).

KA : Ah bah c’est pas grave, tu me l’apportes à midi quand je sors du collège.

Moi (faisant l’inventaire mental de tout ce que j’ai à faire pour le boulot et pour la maison) : Heu non, je vais te donner un billet et puis pour une fois, tu t’achèteras ton déjeuner au Carrefour Market, ça ta va ? Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes Presque cousins

Je les connais depuis toujours. Nos mamans étaient enceintes en même temps : il sont nés en août, moi en octobre. Ils sont cousin-cousine entre eux mais je n’ai pas une goutte de sang en commun avec eux. Nos parents étaient amis et partaient skier ensemble quand ils étaient jeunes. Et puis nous sommes arrivés, nous les enfants, et ils ont continué à partir à la montagne avec nous chargeant à l’arrière des Ford Escort et des BX entre les ski K2 et les chaussures Jean-Claude Killy.

On faisait une belle bande d’enfants à l’époque avec mon frère, ma Twincouzin et son frère (mon cousin) Nold, et eux deux : Fa (Mon Presque Cousin) et Titi (Ma Presque Cousine). On skiait comme des dingos et on passaient les meilleures soirées ensemble. On faisait des potions magiques en bout de table au resto, on jouaient au Bouli à en perdre le souffle, à faisait de la luge à en avoir la culotte glacée, on jouait en réseau à Tetris avec nos Game Boy, on faisait de la gym et de la GR sur les lits, on écrivait des spectacles qu’on donnait en représentation le dernier soir pour nos parents… Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !