Un riche week-end

Sans vraiment le vouloir, ce week-end a été riche d’activités… J’étais pourtant partie pour glandouiller avec l’envie de crocheter au fond du lit en regardant une série et sans que je ne comprenne pourquoi, j’ai fait mille choses… À croire que quelqu’un avait collé de la cortisone dans mon café au petit déj (sauf que je ne vois pas de café au petit déj).

Vous allez voir, ça a été dense, d’ailleurs, vous serez peut-être exténué par procuration à la fin de la lecture de ce billet

Tout à commencé avec les filles qui me suppliaient de puis des mois de m’occuper de démêler les cheveux de leurs poupées Animator Disney. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé avec ces poupées mais elles ont toutes de gros soucis capillaires avec des dreadlocks en ce qui concernait Belle. j’ai donc acheté de l’assouplissant (j’avais lu quelque part sur internet que ça faisait des miracles) alors que je n’en utilise plus depuis des lustres pour la lessive. On a donc fait tremper les cheveux de Belle pendant 2 heures, sans succès. j’ai ensuite essayé le shampooing et le démêlant comme conseillé sur Instagram. Sans succès. Puis sur une seule mèche, j’ai tenté l’huile. Pareil. Alors, avec l’accord des filles, j’ai coupé. Résultat : les poupées sont toujours adorables et les filles sont ravies ! Vive les couettes !

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les copines de travail

Je reviens tout juste de Paris où j’ai passé 24 heures pour assister à une Skin Masterclass de la Roche Posay sur l’acné et comme promis, je reviendrai vite vers vous avec un billet complet et les réponses à vos questions.

Ces escapades parisiennes pour le boulot, si elles sont assez fatigantes, me rechargent toujours en bonne humeur pour les jours suivants. Et ça, en majeur partie grâce aux personnes avec qui je passe mes quelques heures parisiennes. Parce que si depuis quelques années (8 ans maintenant!), je n’ai plus de collègues de travail au quotidien (Ricou, Maud form LR et le cirque Boulito, vous resterez irremplaçables de toute façon), j’ai la chance de croiser régulièrement cette bande de filles qui comprend si bien mon quotidien et avec qui je me marre tant. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 ans qui pétillent

Il est enfin arrivé, ton anniversaire et j’ai hâte d’aller te réveiller avec tes cadeaux. Tu as demandé : un cheval et des habits pour ta poupée et quelques livres. Et un gâteau : chocolat, banane, chantilly. Rien que ça. En plus, je t’ai confectionné cet été une petite sirène au crochet.

J’ai hâte de voir ta bouille et tes yeux ronds, de lire la joie dans chaque parcelle de ton visage encadré de cascades de cheveux blonds. Chacune de tes émotions se lit instantanément sur ton visage, c’est encore plus savoureux quand tu es joyeuse.

Tu as 5 ans aujourd’hui ma toute petite bichette et tu as poussé comme un champignon cet été. Tu t’es assagie aussi cette année. Tellement que l’on a presque oublié que l’on t’appelait Pol-Pot. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

❤ Ces deux premières semaines de vacances ❤

La dernière semaine d’école avant les vacances a été funky et bien fatigante à la Nourserie. Notre Petite Gavotte nationale nous a fait une maladie où elle était claquée et avait mal à la gorge puis une éruption cutanée qui la démangeait horriblement. Résultat : c’était la 3ème scarlatine de la famille (après les 2 de Fleur de Sel, oui on peut l’avoir plusieurs fois). Après deux nuits blanches et de longues journées allongée sur le canapé, elle a ressuscité une heure après la première prise de Josacine (toute notre enfance la Josacine, pas vrai ?). Comme quoi, quand elle est sans cyanure, c’est un médoc super efficace. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le détail du cadeau des 9 ans

Enfin, j’ai réussi à tout réunir pour le cadeau des 9 ans du blog ! Le plus compliqué était d’avoir un paquet de Pim’s complet assez longtemps pour faire la photo et préparer le colis. Et entre moi et les enfants, ce paquet de Pim’s disparaissait avant même que j’ai eu le temps d’allumer l’appareil photo.

Enfin, j’ai réussi aussi à effectuer le tirage au sort : C’est Clauchet, le commentaire n°274 (nombre choisi par les Pin’s) qui remporte ce concours.

J’avais envie de vous dévoiler ce que j’avais mis dans cette « Marjolie Box » alors si vous êtes curieux, lisez la suite ! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Joli juin

Cher moi de juin 2017,

Tu n’es pas encore tout à fait terminé mais je veux d’ores et déjà te remercier pour tous les bonheurs que tu m’as donné.

Déjà, question météo, on va dire que tu as sorti le grand jeu. Soleil qui brille et qui se couche tard, ambiance tropical en Bretagne : impec. Je crois que même si je n’aime pas la grande chaleur, une fois par an, ça me fait du bien. J’ai donc rechargé mon réservoir de vitamine D et nous avons vécu dehors autant que possible. Manger sur notre nouvelle nappe banane, ça a déjà un goût de vacances. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quelqu’un à qui parler

Je parle assez facilement du fait que dans la famille, on consulte un psychologue quand le besoin se fait ressentir. Je constate que parfois, certaines personnes trouvent ça un peu honteux. Il y a encore l’idée confuse qui circule qu’aller voir un psy, c’est parce qu’on est vraiment à la dérive ou que l’on a un sérieux problème dans sa tête. Et quand on parle des enfants qui vont chez la psy, ça signifie pour certains que l’on est des parents défaillants ou que les enfants sont vraiment mal élevés ou dérangés.

Pourtant, je trouve que c’est une décision sacrément sage de faire appel à quelqu’un quand on est face à une situation dont on ne se sort pas tout seul.

J’ai fréquenté ma première psychologue l’année de mon bac. Sur les conseils de mon généraliste, j’ai pris rendez-vous à la consultation gratuite du coin. Je n’y allais pas forcément de bon coeur mais j’en suis ressortie grandie avec des nombreuses clés pour comprendre qui j’étais.

En tant que famille, notre premier contact avec une psychologue s’est fait à l’entrée en crèche de Kouign Amann, juste après la mort de Madame Perle. Je me souviens qu’elle nous a notamment conseillé d’utiliser les vrais mots quand on parlait à notre fils. « Dites-lui que Madame Perle est morte, pas qu’elle est partie. Parce que le jour où vous lui dites que vous partez faire des courses, vous imaginez ce qu’il pense, lui ? ». Elle nous avait ensuite alertés sur la précocité éventuelle du jeune homme, elle avait épaulé notre fils quand j’étais à l’hôpital et quand sa soeur était au plus mal. La présence des psychologues dans les crèches sont un vrai plus, il ne faut pas hésiter à demander leur aide si nécessaire. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !