Quelqu’un à qui parler

Je parle assez facilement du fait que dans la famille, on consulte un psychologue quand le besoin se fait ressentir. Je constate que parfois, certaines personnes trouvent ça un peu honteux. Il y a encore l’idée confuse qui circule qu’aller voir un psy, c’est parce qu’on est vraiment à la dérive ou que l’on a un sérieux problème dans sa tête. Et quand on parle des enfants qui vont chez la psy, ça signifie pour certains que l’on est des parents défaillants ou que les enfants sont vraiment mal élevés ou dérangés.

Pourtant, je trouve que c’est une décision sacrément sage de faire appel à quelqu’un quand on est face à une situation dont on ne se sort pas tout seul.

J’ai fréquenté ma première psychologue l’année de mon bac. Sur les conseils de mon généraliste, j’ai pris rendez-vous à la consultation gratuite du coin. Je n’y allais pas forcément de bon coeur mais j’en suis ressortie grandie avec des nombreuses clés pour comprendre qui j’étais.

En tant que famille, notre premier contact avec une psychologue s’est fait à l’entrée en crèche de Kouign Amann, juste après la mort de Madame Perle. Je me souviens qu’elle nous a notamment conseillé d’utiliser les vrais mots quand on parlait à notre fils. « Dites-lui que Madame Perle est morte, pas qu’elle est partie. Parce que le jour où vous lui dites que vous partez faire des courses, vous imaginez ce qu’il pense, lui ? ». Elle nous avait ensuite alertés sur la précocité éventuelle du jeune homme, elle avait épaulé notre fils quand j’étais à l’hôpital et quand sa soeur était au plus mal. La présence des psychologues dans les crèches sont un vrai plus, il ne faut pas hésiter à demander leur aide si nécessaire. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon nouveau livre : Je réduis mes déchets (à gagner !)

Il est tout petit, à prix tout mini (2,99€) et il sort aujourd’hui aux Éditions First !

Mon nouveau livre s’appelle Je réduis mes déchets et je suis vraiment heureuse de vous le présenter !

Si vous me suivez ici, sur mes réseaux sociaux et sur Wonderful Breizh, vous savez que la réduction des déchets est un domaine dans lequel j’expérimente pas mal depuis quelques années !

Audrey, mon éditrice chez First m’a proposé de réunir le fruit de mes expérimentations dans un ouvrage de la collection « Le Petit Livre » et j’ai dit OUI sans hésiter ! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les bonnes ondes

J’y crois depuis toujours moi, aux bonnes ondes. Depuis que je suis en âge d’espérer quelque chose ou d’avoir peur pour quelqu’un.

Mon papa m’avait raconté l’histoire d’un de ses amis qui avait un cancer terriblement douloureux. Il me disait qu’avec un groupe d’amis, chaque dimanche à 19h, ils pensaient à lui tous en même temps. Communion de pensées. Eh bien cet ami, qui ne savait pas que ses copains pensaient à lui, sentait sa douleur s’atténuer tous les dimanches vers 19h.

Les bonnes ondes, elles nous avaient terriblement portées quand j’étais enceinte de Fleur de Sel et durant ses premiers mois de vie. Merci à tous ceux et celles qui nous avaient tant donné à l’époque. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Temps calme

Il y a toujours cette période agitée du mois de mai avec ses ponts et les enfants qui parents en caravane avec Mamyvonne et Popope. Et cette année, il y a eu nos nombreux déplacements depuis le mois de mars. Que des belles choses et des belles découvertes, que des moments d’une richesse incroyable.

Je suis rentrée des Glénans hier soir après 24 heures d’immersion totale (un truc de dingue, j’ai adoré !) et j’ai poussé un « ouf » de soulagement. Enfin, après avoir fait un crochet par le gymnase pour mon cours de gym adulte parce que bon, je crois que je n’arrive plus à m’en passer.

J’ai donc poussé un « ouf » de soulagement car j’entre dans une période plus cool et ma famille aussi. Après Flaine, Rennes, la Martinique, le Périgord, Paris, la Dordogne, Poitiers et les Glénans, nous allons reprendre un rythme plus tranquille jusqu’aux vacances d’été. j’allais écrire « un rythme normal » mais j’ai compris depuis longtemps que c’était celui qui va vite, notre rythme normal. D’ailleurs, ne vous méprenez pas, si on devait refaire le planning de ces derniers mois, je n’y changerais pas une ligne ! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Shit happens everyday

J’ai eu envie de faire comme si. De ne rien dire ici. Mais je sais à quel point j’ai du mal à faire semblant. Dans la vie en générale et ici également. Alors, je ne vais pas me la jouer : » tout va bien, j’ai la patate » car j’ai le coeur lourd, extrêmement lourd. Mon oncle qui est aussi mon parrain a eu un grave accident. De Paris à Rome en passant par la Bretagne, nous patientons en réquisitionnant toutes les bonnes ondes qui passent à portée de main.

La vie ne tient qu’à un pas dans le vide alors aujourd’hui, plus que jamais, on vit tous nos vies très fort pour montrer à mon parrain que c’est à cette vie-là qu’il appartient et qu’on veut la vivre intensément avec lui.

Mes enfants m’étonnent toujours dans ces moments délicats. Je leur explique les choses avec des mots simples mais francs, pour qu’ils comprennent ma tristesse et qu’elle ne leur fasse pas peur. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Paris à toute allure

paris_coulee_verteLe temps d’un battement de cil, nous sommes allés tous les 5 à Paris pour une escapade de 21h… Ça semble un peu dingue toute cette énergie dépensée et ce temps passé en voiture pour seulement 21h à Paris mais ça en valait mille fois la chandelle.

Nous avons décollé samedi après le déjeuner pour que Petite Gavotte puisse faire son cours de gym et que Kouign Amann aille au golf. Il a fait un temps de rêve, les enfants, même s’ils ont du mal à se supporter ces derniers jours, ont été parfaits comme à chaque voyage en voiture. Ils sont taillés pour le road trip, je vous le dis ! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

« Je vous déteste tous »

IMG_0025 1

En récupérant les Pin’s à la garderie ce soir, j’ai senti que les grands étaient maussades. Genre nuage ascendant orage.

Fleur de Sel était contrariée parce qu’elle n’allait pas pouvoir terminer son coloriage qu’elle venait d’entamer (et qu’elle ne pouvait pas rapporter à la maison, j’ai proposé, vous pensez bien). Kouign Amann, lui, m’a à peine fait un bisou et était muet concernant sa prestation d’exposé (sur les châteaux forts) du jour. Genre, je lisais dans ses yeux : c’est bon maman, lâche-moi.

Heureusement, Petite Gavotte était ravie de me retrouver et m’avait préparé un dessin comme en témoignaient ses mains pleine de feutre. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !