Des dents toutes propres en s’amusant (avec un cadeau)

signal_playbrush06(Billet sponsorisé)

La « mauvaise » nouvelle de notre mois de novembre, c’est la carie de Kouign Amann. J’ai réalisé en vérifiant son brossage juste avant d’aller chez le dentiste qu’il avait une dent de lait cariée. J’en aurais pleuré parce que clairement, c’est ma faute.

Sous prétexte d’autonomie, j’ai considéré que mes grands savaient parfaitement se laver les dents et je me contentais de les envoyer se les brosser deux fois par jour puis je terminais le lavage de Petite Gavotte en prenant pour argent comptant l’efficacité du lavage des grands. Echec.

Il a donc fallu reprendre les bases : les accompagner à chaque fois dans la salle de bain, chronométrer le brossage et vérifier, quitte à terminer moi-même les zones difficiles.

Quelques jours après notre rendez-vous chez le dentiste, Signal m’a proposé de tester en avant-première son système Signal PlayBrush qui aide les enfants à se brosser les dents efficacement de manière ludique, on appelle ça la synchronicité ! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Plus loin dans la passion

Billet réalisé en partenariat avec BION3

Je vous en ai déjà parlé, j’ai repris la gymnastique aux agrès en septembre après 20 longues années d’arrêt… Chaque semaine, j’ai 1h30 pour moi, pour explorer ce qu’il reste de mes possibilités gymniques.

marjolaine_bio3

C’est un moment privilégié que j’adore mais qui génère aussi beaucoup de frustrations parce que vous imaginez bien qu’après 20 ans d’arrêt (et accessoirement trois enfants au passage), je suis loin (loin loin loin) de mon ancien niveau.

Finalement, cette heure et demi par semaine, elle a un goût de trop peu parce que je me fatigue très vite et que j’ai beaucoup de mal à travailler autant que je le voudrais. Je manque aussi cruellement d’énergie, surtout après la rentrée (ce moment toujours aussi épuisant, je sais que vous me comprenez) et l’arrivée de l’automne qui m’a déjà offert mon premier virus.

C’est pour faire une croix sur les petits désagréments de l’hiver, faire le plein d’énergie et réactiver ma force intérieure que je suis depuis quelques semaines le programme BION3, qui m’a invitée à aller plus loin dans ma passion dans la cadre de son opération #projectme en m’offrant un regain d’énergie et de temps pour parvenir à profiter de mes cours de gym de manière optimale. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon astuce pour arrêter le biberon

Billet sponsorisé

L’arrêt du biberon pour Kouign Amann, ça a été un truc en douze étapes ou presque.

Il faut dire que c’était quand même bien pratique de distribuer trois biberons au réveil les matins (fréquents) où j’étais seule pour préparer trois Pin’s.

Et puis je me souviens que moi, petite fille, je l’adorais mon biberon et que ça avait été difficile de m’en passer. Pour mes dix ans, ma maman m’avait demandé ce qui me ferait plaisir pour mon anniversaire et j’avais répondu l’œil brillant : « un petit biberon ».

Bref, pour Kouign Amann, c’était un peu le même topo. Il arrêtait et retombait aussitôt dedans et demandait un petit biberon que je ne parvenais pas à lui refuser (tout est toujours de la faute de la mère, sachez-le).

Et puis, j’ai eu une illumination. Mon petit loupiot avait besoin d’un truc doudou pour l’aider à passer le cap. Alors, je lui ai bidouillé une petite surprise : je lui ai commandé un mug personnalisé avec la photo de son doudou à lui, Tartine.

Certes, ça ne remplaçait pas tout à fait le biberon mais l’idée était là.

tasse-tartine

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Au coeur des laboratoires La Roche Posay

13590449_314156928972856_2051511043481300664_nBillet réalisé en collaboration avec La Roche-Posay

Depuis le début de l’année, la marque La Roche Posay a lancé un programme de quatre #SkinMasterClass avec une dizaine de blogueuses. Le principe de cette opération : faire découvrir la marque aux blogueuses mais surtout, leur donner les clés pour répondre aux questions des lectrices concernant les différents soucis de peau qu’elles rencontrent. De mon côté, j’ai eu le plaisir de rejoindre l’équipe en juin pour découvrir les coulisses de la marque au laboratoire de Chevilly-Larue (94) lors de la troisième #SkinMasterclass.

Cette visite était super attendue pour moi. D’une part parce que j’ai gardé ma curiosité de journaliste et que j’adore voir comment cela se passe dans les coulisses, d’autre part, parce que depuis toujours, j’ai des « petits » soucis de peau.

Je crois que je vous ai assez parlé de mes soucis de peau atopique, de mon eczéma qui gratte, de ma peau de croco aux mollets, vous voyez le tableau. Je ne peux pas me mettre une crème sur le visage pour la première fois sans avoir un petit noeud dans le ventre : est-ce que ça va piquer/tirer/chauffer/bruler/me faire rougir/… Je fais donc super attention à ce que je me colle sur la peau et je choisis mes marques avec attention (le 100% bio étant, malgré tous mes essais, un véritable échec). La Roche-Posay fait partie, avec d’autres marques vendues en parapharmarcie, de mes valeurs sûres. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Grossesse et alcool

1Billet réalisé en collaboration avec Santé publique France

Lorsque j’ai écrit mon livre « Ma grossesse en 300 questions/réponses », j’ai énormément échangé avec les 12 experts qui ont participé à son écriture.

J’ai notamment beaucoup discuté avec mon amie Le Docteur Bénédicte Lafarge-Bart, gynécologue-obstétricienne que vous connaissez sur le blog sous le pseudo de Docteur Béné.

Un sujet m’a particulièrement intéressée, c’était celui de la consommation d’alcool durant la grossesse.

Si à titre personnel, il était clair que je n’allais pas consommer une goutte durant mes grossesses et mes allaitement (soit 50 mois de ma vie), j’ai fait le constat que certains médecins pouvaient dire : « un petit verre de temps en temps, y’a pas de souci, madame ! » et d’autres : « non, c’est zéro alcool, ça va, vous pouvez vous en passez » avec l’air de dire « vous n’êtes pas alcoolo, hein, madame ».

A l’époque, je me suis rangée aux recommandations de l’INPES (Institut National de la Prévention et de l’Education pour la Santé) nouvellement Santé publique France : Zéro alcool durant la grossesse tout en réfléchissant à être le moins culpabilisatrice ou moralisatrice possible. Parce que je ne sais pas vous mais moi, quand on me fait la leçon version gros yeux, ça me donne plutôt envie d’aller prendre l’apéro. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !