Conseils

L’argent de poche

Après le billet sur les tâches ménagères effectuées par les enfants, je devais revenir rapidement avec un billet « argent de poche ». Bon, vous le savez, les « rapidement » sur ce blog peuvent être plutôt… lents à venir. Mais moi, je sais que dans votre grande bonté, vous me pardonnez (et vous êtes habitués ^__^).

Voilà donc un petit résumé sur notre manière de gérer l’argent de poche. À la base, nous n’avions pas vraiment d’idée définie sur le sujet, nous avons improvisé sur le sujet et allons continuer à faire ainsi en suivant les périodes de nos enfants.

– À partir de 8 ans, chaque enfant touche 5€ d’argent de poche par mois. Pour l’instant, seuls Fleur de Sel et Kouign Amann ont donc de l’argent de poche.

– Je le donne en début de mois pour ne pas oublier.

– Cet argent n’est pas dépendant des TIG. Les TIG représentent du temps dû à la vie de la maison et ne sont pas rémunérés.

– En cas de classe de neige ou de classe verte, on donne ce que préconise l’école. Pour les stages de gym, je ne donne rien par exemple car ils n’ont pas le loisir de dépenser pour quoi que ce soit.

– Ils peuvent le dépenser comme ils veulent ce qui ne nous empêche pas de donner notre avis. On leur explique que des cartes Pokémon, ce n’est que du papier vendu quand même assez cher. On a aussi instauré une interdiction depuis l’an passé : PLUS DE PELUCHES. Nous n’en pouvions plus des peluches (neuves ou de vide-grenier, achetées avec leurs sous ou offertes par les copains et les grands-parents). Les peluches, c’est NO WAY. Ils ont quand même réussi à en rapporter plusieurs du Japon (mais c’est un  autre sujet). En fait, ils dépensent rarement leur argent car ils vont rarement dans les magasins. Parfois je leur avance et ils me remboursent car ils ne se baladent pas avec de l’argent sur eux. Si KA veut un jeu en particulier, il demande avant de l’acheter. Ils achètent parfois des magazines que je ne veux pas offrir. Le mois dernier, Fleur de Sel m’a demandé de l’emmener dans un magasin car elle voulait acheter un Playmobil à sa soeur pour la féliciter de ne plus couiner (oui, c’est mignon mais je vous rassure, je viens d’aller faire les gros yeux dans la salle de bains où elle s’écharpaient il y a 2 minutes). Ils dépensent aussi souvent leur argent lors des troc et puces mais ça ne va pas très loin.

– Ils dépensent peu d’argent également car nous subvenons à leurs demandes de livres, de jeux de société, de cahier de vacances, etc. Ils sont devenus très raisonnables avec les jouets, les filles par exemple jouent essentiellement avec leurs poupées Lottie, les Playmo et les Sylvanians. Les nouveautés reçus à Noël et leurs anniversaires suffisent à leur bonheur. Ça, j’en suis vraiment ravie car nous ne sommes pas dans la frénésie du toujours plus de nouveaux jouets et on s’allège.

– On essaie de leur apprendre à gérer. Quand l’un veut un jeu à 40€, on lui fait prendre conscience qu’il s’agit de 8 mois d’argent de poche. À lui de voir s’il veut dépenser cette somme.

– Quand nous sommes partis au Japon, je leur ai demandé d’annuler l’argent de poches pendant 4 mois parce qu’au Japon, nous allions dépenser beaucoup d’argent et que nous allions leur offrir des cadeaux souvenirs. Ils ont tout à fait compris et nous avons repris l’argent de poche à la rentrée.

– Quand ils grandiront, la somme allouée va augmenter. KA est au collège mais n’a aucunement le loisir d’en sortir donc, il n’a pas besoin d’argent pour l’école. À l’avenir, nous établirons peut-être un budget pour qu’ils gèrent leurs vêtements par exemple, comme le faisait leur père à l’adolescence. Pour le moment, c’est encore très flou (pour tout vous dire, l’adolescence est très floue pour moi, je vais être une mère affreuse).

Voilà pour les grandes lignes qui, vous le voyez, ne sont pas nombreuses. Je suis curieuse de savoir comment ça se passe chez vous…

Pour continuer votre lecture, je vous propose le vieux billet sur mes « vacances » de Pâques maman de 3 enfants de moins de 5 ans

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

26 commentaires

  1. Répondre Anne 24 avril 2019 à 20 h 08 min

    Ici aussi on a commence l’argent de poche 1 euros par semaine pour le grand de presque 8 ans. Il recoit aussi de l’argent aux fete comme Noel hannouka et Pessah. Pour l’instant il ne le depense pas beaucoup a part pour des jeux pour sa DS mais il a decouvert qu on pouvait les acheter d’occasion dinc budget tres raisonnable il achete aussi des animaux Schleich ce qui nous garantit des heures de jeux. On achete avec plaisir les livres les bds… Finalement l’argent de poche luis sert surout a prendre conscience de la valeur des choses, et que oui il faut un an d’argent de poche pour se payer un gros playmo. Et je trouve que ca le rend plus raisonnable dans ses demandes

    • Répondre Marjoliemaman 25 avril 2019 à 8 h 10 min

      Oui, c’est le principal intérêt de l’argent de poche : apprendre la valeur de l’argent.

  2. Répondre Esthel 24 avril 2019 à 20 h 22 min

    Pareil ici, environ 5 euros par mois pour ma grande (10 ans), soit 1 euro par semaine. Elle s’en sert surtout pour faire des cadeaux aux autres, et cela lui apprend doucement la valeur de l’argent. Par contre je récupère les « grosses » sommes qui sont données aux anniversaires etc. et je les mets de côté pour plus tard.

    J’envisage aussi d’augmenter l’argent de poche quand les enfants grandiront en le liant à certaines dépenses (vêtements, transports etc.). Pour moi, le but de l’argent de poche réside justement dans le fait de devoir effectuer certaines dépenses avec. Forcément, avec 1 euro par semaine, je lui paye encore le ciné 😉 mais si elle veut un paquet de bonbons, c’est avec son argent de poche !

  3. Répondre Sophie 24 avril 2019 à 22 h 24 min

    Chez nous, c’est… rien pour le moment, et pleins d’interrogations, donc ton billet va nous aider a progresser sur le sujet!
    Les enfants ont des sous de la part de mes grands-parents (donc leurs arrière-grands-parents: 94/95 ans et 73 ans de mariage … comment exprimer l’immeeeeeense amour que cela nourrit <3 <3 <3), pour Noel et anniversaires: nous choisissons ensemble un cadeau avec et ils envoient des merci en rafale avec une photo du cadeau. Pour le reste, il y a la petite souris mais c'est plus irrégulier :D.
    Merci pour ces quelques pistes, et aux commentaires qui m'aident aussi 😉

    • Répondre Marjoliemaman 25 avril 2019 à 8 h 13 min

      Les enfants ont aussi des mamies, un papy et deux tontons alors on tempère souvent pour éviter l’avalanche de cadeaux et on oriente vers des participations à des stages de poney ou des sorties.

  4. Répondre lilou 25 avril 2019 à 5 h 42 min

    Parfaite Marjo!

  5. Répondre Gabrielle 25 avril 2019 à 7 h 22 min

    Quand j’étais petite, on avait 10 francs par semaine. Puis ça augmentait avec l’âge. On s’achetait essentiellement des jeux, des bonbons…
    Au collège on a eu de l’argent de façon mensuel. Le montant était égal à l’âge (12 ans 12euros par mois, oui on est passé en euros). On le depensait au macdo, cinéma, revu… Les vêtements basiques étaient payés par nos parents, mais on se payait ce qui était superflu. Ah et on devait se payer nous même le forfait de téléphone, mon père était à ce moment là contre les téléphone portable. On avait même une prime si on en prenais pas un. J’avais une mobicarte à l’époque, que je renouvela is tous les trois mois. Quand j’ai commencé à être étudiante, j’étais interne avec la bouffe incluse. Mes parents payaient le logement et la nourriture, et bien sûr tous ce qui concerne les livres scolaires. Je devais le payer mes vêtements, mon téléphone, mes sorties…
    Puis une fois plus en prepa, il me payait mon logement, les frais de scolarité. Je me payais ma bouffe, mes vêtements, mes sorties avec l’argent de la caf (200euros par mois). A Paris comme c’était un peu léger, je bossais à côté.
    Voili voilou en espérant que ça puisse t’aider.

    • Répondre Marjoliemaman 25 avril 2019 à 8 h 14 min

      Un tout nouveaumonde va s’ouvrir car « à mon époque », on avait pas de téléphone portable 😉 Merci pour les détails.

  6. Répondre 100drine 25 avril 2019 à 7 h 31 min

    C’est intéressant de voir comment ça se passe chez d’autres.
    Ici nous ne sommes pas encore concernés mais dans ma famille cela n’a pas été simple. Mon père était contre et ne voulait pas trop nous donner d’argent… sans que l’on ne fasse rien mais ne voulait pas non plus payer les tâches ménagères et autres choses que l’on devait faire à la maison car pour lui c’était normal de participer à la maison.
    Il a fini par nous demander… d’écrire une lettre de motivation 😀 ou l’on devait expliquer pourquoi on avait besoin d’argent de poche ! Il pensait peut être que cela nous allait nous décourager… mais non ! Maintenant j’adorerais retrouver ces lettres de motivation, je vais aller faire un tour dans le grenier je crois !

  7. Répondre Carimalo 25 avril 2019 à 7 h 53 min

    Merci pour ce billet! On se pose tous les mêmes questions Chez nous l’argent de poche démarre au collège (11 ans) et c’est 5€ par semaine. Ma fille doit gérer ses sorties (ciné, fastfood, goûter avec les copines) avec cette somme. Nous vivons en centre-ville donc les tentations sont nombreuses mais elle gère trés bien pour le moment.
    En contrepartie elle doit aller chercher son frere et sa soeur à l’école 1 ou 2 soirs par semaine et elle s’occupe de la litière du chat tous les jours et fait les petites courses d’appoint quand on a besoin d’un truc en dernière minute.
    Nous apprécions beaucoup d’avoir son aide et elle est contente de son autonomie, jusqu’ici tout va bien.
    Le seul hic c’est la comparaison: elle est dans une école de petites filles très privilégiées (not my fault, j’ai raconté tout ça sur mon blog il y a 15 jours) et certaines se baladent avec des billets de 50€ dans les poches et dépensent sans compter. Ça trouble un peu notre petit écureuil mais elle garde la tête froide pour le moment et notre accord semble lui convenir…

  8. Répondre Aude 25 avril 2019 à 9 h 36 min

    Bonjour,
    Quand nous avons eu 13-14 ans ma sœur et moi, nos parents nous ont donné plus des responsabilités au niveau argent de poche. Je ne me rappelle pas du montant qu’ils nous donnaient, mais cela devait suffire pour les vêtements, les fournitures scolaires (bon, il en faut beaucoup moins en Belgique qu’en France), le portable pour ma sœur quand elle en a eu un, les sorties, livres etc. Et je me souviens que maman avait décidé de ne pas nous donner un montant trop restreint pour qu’on apprenne l’intérêt d’économiser une partie, pour pouvoir faire face à une dépense imprévue ou particulière. En gros, ma sœur dépensait un bonne partie, et moi une petite partie 🙂 Mais je pense que c’était très formateur et j’aimerais bien refaire cela avec mes enfants… dans 10 ans…

  9. Répondre Elolulu 25 avril 2019 à 11 h 16 min

    Merci pour ce billet très intéressant, ici pas d’argent de poche pour l’instant, je pensais commencer à l’entrée au collège comme mes parents l’ont fait avec moi à l’époque. Nous avons instauré plutôt un sytstème de bons points, au bout de 10 points ils ont droit à un petit cadeau, et s’ils veulent un peu gros il faut attendre 20 ou 30 points. Les bons points sont donnés quand ils sont sages et ne se chamaillent pas, les jours où il n’y a pas d’école, par contre s’ils font de grosses bêtises ils en perdent, c’est une bonne méthode, souflée par une autre maman que je connais. Après comme vos enfants ils réclament peu de jouets et ont assez avec les cadeaux reçus à Noël et aux anniversaires et habitant à la campagne, nous avons peu de tentations.
    Bonne journée.

  10. Répondre Keisham 25 avril 2019 à 12 h 25 min

    Merci pour ton billet, car c’est un sujet en ce moment : on a décidé de donner 5 euros par mois à notre gars de 10 asn, il a dépensé janvier et février dans la foulée (une revue et un playmo), et en mars, il s’est mis en tête d’économiser un peu pour s’acheter un playmo plus gros (entre 25 et 30 euros, soit au moins 5 mois).
    Jusque là tout va bien.

    Sauf que c’est rapidement devenu intenable, quand le sujet revenait 3 à 5 fois par jour, qu’il s’agisse de compter ses pièces, de changer d’idée de jouet, et du coup cela envahissait nos conversations familiales, ses préoccupations du lever au coucher, son imagination etc…
    Après lui avoir discuté avec lui du rapport à l’argent, aux biens matériels, lui avoir suggéré de nombreuses fois d’écrire tout ça sur papier (ce dont il dispose et ses idées avec les prix), sans réaction de sa part, on a décidé de suspendre l’argent de poche jusqu’à ses 11 ans en septembre.
    Clairement son manque de maturité sur le sujet devenait un problème pour la famille et c’était pas gérable.

    S’il y a d’autres témoignages, idées sur le sujet, je les lirai avec intérêt

  11. Répondre Anita 25 avril 2019 à 19 h 10 min

    Bonsoir, ici c’est 5€ par mois chez papa et pareil chez maman, et ce depuis l’âge de 10 ans. Elles ont chacune un petit carnet dans lequel cocher l’argent reçu mensuellement, écrire lorsqu’elles reçoivent une somme plus importante (Noël, anniversaires…) pour pouvoir calculer elles-mêmes combien elles ont, combien elles veulent garder dans le porte-monnaie et donc combien on épargne à la banque. Elles utilisent cet argent pour les revues, bonbons … (achats impulsifs) mais aussi pour de plus gros projets (la grande s’est offert son iPod après avoir économisé sur les grandes sommes notamment).
    La grande de 13 ans finance du coup son argent de poche pour le voyage scolaire en GB (elle n’a même pas pensé à demander qu’on le lui donne !!). Et avec son papa, on vient de se mettre d’accord sur un budget Max pour les baskets (les ados !!). Si elles en a besoin, on met ce budget et elle doit mettre le reste si c’est plus élevé. Si elles n’en a pas besoin, elle paiera elle-même.
    La deuxième, 11 ans, est beaucoup plus dans le besoin d’un cadre clair donc on a mis le carnet en place (et par ricochet pour l’ainée qui manquait sérieusement d’organisation à mon goût dans ce domaine !!).
    On apprend et on ajuste au fur et à mesure. Je crois au fait de conseiller et accompagner mais aussi de les laisser mesurer leurs choix. Ma grande s’est offert une palette de maquillage l’an dernier qui avait englouti l’argent de 4 mois. Elle a longtemps tergiversé! Et même pleuré d’avoir tout dépensé sur l’instant ! Cela lui a gâché le plaisir au départ, puis c’est passé.
    Elles découvrent la valeur, le temps, la patience, les choix à faire ….
    Ceci dit chaque parent fait au mieux et souvent les réactions mêmes de nos enfants nous guident vers la bonne solution.

  12. Répondre Bene 26 avril 2019 à 8 h 55 min

    Merci pour ce billet….. Nous on avait essayé de commencer l’année dernière avec 1 euro par semaine pour le grand (7 ans) et 50 cents pour le deuxième (5 ans), mais ils n’en comprenaient pas trop le concept alors on a laissé tombé. Et depuis quelques semaines, c’est eux qui en on fait la demande pour économiser pour s’acheter une BD et un « journal de Mickey ». Ils ont maintenant 8 (presque 9) et 6 (presque 7) ans, et ils commencent à comprendre le concept d’économie, et tous les weekend ils nous demandent leur pièce. Le petit de 4 ans, veut aussi sa pièce évidemment alors on lui donne 20 cents que se sont ces frères qui gèrent. Après ils sont vraiment choux car ils décident ensemble ce qu’ils vont acheter ensemble. On commence à peine, et donc par exemple on a interdit l’achat de bonbons pour le moment, mais je me demande si c’est judicieux…. Sinon comme les tiens, on subvient à leur besoin en livre, et ils ne sont pas très demandeurs de jeux, avec Noël et anniversaires ils en ont assez.
    Bon weekend!

  13. Répondre Lucie Lesrebelles 26 avril 2019 à 9 h 55 min

    Coucou.
    C’est une question que je ne me pose pas encore (elles ont 7 et 4 ans) mais ton billet me fait penser qu’un jour, je devrai me poser la question! Je n’ai moi-même jamais eu d’argent de poche, il a fallu que je commence à travailler (à 16 ans pendant les vacances) pour pouvoir avoir de « L’argent de poche ». Mais j’avais quand même un peu d’argent par mes grands-parents après avoir lu mes bulletins scolaires (2 francs par mon grand-père ^^).
    Ceci dit, mes parents leur donne parfois un peu de monnaie pour les vacances…
    Bref, tout ça pour dire qu’il va falloir qu’on y réfléchisse dans un an ou deux…Je trouve cela plutôt bien pour commencer à apprendre à gérer un budget.
    Bonne journée 🙂

  14. Répondre Chauba 26 avril 2019 à 19 h 09 min

    Coucou, je n’ai pas eu d’argent de poché petite. Mes parents n’avaient pas de quoi nous en donner. Qd on avait besoin, ils nous donnaient s’ils pouvaient. Donc mes enfants n’ont pas d’argent de poche. Non pas que ce soit une évidence hein. Ils ont des sous ds leur tirelires par leur arrière grand mère et ils gèrent plutôt bien. Avec le collège l’année prochaine, je pense qu’on va s’y mettre pour le grand, mais il est tellement étourdi que j’ai peur qu’il en sème partout. Je vais suivre les commentaires avec intérêt. Bon week-end et à tantôt.

  15. Répondre Morgane. 28 avril 2019 à 9 h 37 min

    Ici argent de poche pour mon grand seulement, qui a 9 ans. On a commence quand il avait 7 ans, on donne l’équivalent de l’âge par mois, il a donc actuellement 9 euros que l’on donne en début de mois. C’est aussi indépendant du partage des tâches du quotidien. Par contre pour une aide exceptionnelle, genre aider son père dans les travaux de la maison, on rétribue aussi en plus. Je pense que pour numéro 2 on démarrer avec l’entré au CP.
    L’idée est qu’il apprenne tranquillement la valeur de l’argent et des choses. Qu’il se rende compte que l’on ne peut pas tout avoir tout de suite et que certaines dépenses peuvent être inutiles. Pour l’instant mon grand économise surtout. Il s’est acheté des bricoles sur un vide-grenier et des livres ou BD de temps en temps, s’en sert pour aller au ciné avec ses copains ou a la fête foraine par exemple.. Nous continuons cependant à lui acheter des livres de temps en temps. Par contre tout ce qui argent donné par las parrain/marraine ou papi/mamies aux anniversaire ou a Noël sont mis sur leur compte en banque.

  16. Répondre Marie Bambelle 28 avril 2019 à 21 h 51 min

    Que de souvenirs avec l’argent de poche !
    Petite, nous recevions de l’argent de poche à partir de l’âge « de raison » (7 ans) à raison de 5 francs ou 1 euro par mois au primaire, puis 3euros par mois en 6ème/5ème, puis 5 euros par mois en 4ème/3ème et 10 euros par mois au lycée. Pas de quoi aller très loin ! Mais nos parents subvenaient à tous nos besoins matériels. Quant aux cadeaux c’étaient à Noël ou aux anniversaires, à l’exception des livres que nous pouvions avoir un peu n’importe quand.
    Finalement, je me souviens m’être offert des sorties avec des amis (ciné, piscine,patinoire…) qui n’étaient pas « sponsorisées » par les parents en dehors du cadre familial, et pas mal de petites choses que mes copines avaient mais que mes parents ne m’offraient pas comme un joli agenda en début d’année (nos parents nous laissaient le choix qu’entre les modèles les moins chers).
    Bien sûr, j’ai eu envie de bonbons et de petites choses inutiles (yoyo qui clignote ou je ne sais quoi) mais le regard parental n’était pas loin derrière, et sans interdire, il a permis de canaliser les désirs 😉
    La plupart de mes amis n’avaient pas d’argent de poche et soutenait qu’ils ne voyaient pas pourquoi ils auraient de l’argent « pour rien ». Moi j’ai trouvé que c’était au contraire un super école de la vie, et en comparaison, j’ai été beaucoup moins gâtée qu’eux et bien meilleure gestionnaire de mon budget – pourtant restreint- dans mes années étudiantes.

  17. Répondre Bismarck 29 avril 2019 à 17 h 31 min

    S’acheter ses vêtements à l’adolescence? Je pense que ça dépend des enfants. Mon grand (15 ans et 1,85 m) rechigne toujours à faire les magasins; comme nous habitons à la campagne, il n’a pas trop le loisir d’y aller seul. Et il trouve bien confortable que sa maman l’habille encore. Mais je pense que son cadet sera plus difficile… Pour le reste, c’est en gros comme chez toi: nous payons tout ce qui est scolaire, et ils dépensent leur petit pécule pour leurs jeux (parfois à crédit).

  18. Répondre MissBrownie 30 avril 2019 à 17 h 57 min

    Bah écoute, c’est facile, mes enfants n’ont rien. Pas d’argent de poche. Oui, même les 2 grands de 13 et 15 ans (dans 12 jours). Je connais Chupa, elle dépenserait tout en babioles inutiles de chez Sostrene Grenes. J’essaie de lui faire prendre conscience de l’inutilité de posséder et d’être matérialiste. Quand le besoin est justifié, ils ont ce qu’ils veulent. Pour Pâques, mes parents ont préféré donner de l’argent plutôt que d’acheter des chocolats. Chaque petit enfant a eu 20€. Chichi a aussitôt voulu aller dans un magasin de jouets pour les dépenser. Chupa cherche quel vêtement acheter avec. T-Biscuit n’a aucune idée de quoi en faire. Pour le moment, il n’a aucun besoin alors il accumule l’argent à Noël et son anniversaire. Ha si, la dernière fois il a acheté des pop corn au cinéma avec son argent pour passer un meilleur moment ciné.

  19. Répondre Babeth 1 mai 2019 à 9 h 19 min

    L argent de poche est venu sur le tapis un peu par des chemins détournés. En effet vers 12 ans en 5ème notre grand a commencé à mentir. Des petits mensonges bien souvent pour retarder les remontrances. Puis vers la fin de l année il y a eu l escalade de petits mensonges qui finalement atteint la confiance. On discute avec lui et il s avère qu il ne voit pas pourquoi il dirait tout de suite la vérité car de toute façon on fine il se fera gronder. On essaye de lui expliquer qu il se fait plus gronder si il a menti avant. Mais il nous dit qu il n aura jamais la preuve puisque il ne peut vivre les 2 situations (logique implacable) Alors on s est qu est ce qui pourrait être lié uniquement au fait de ne pas mentir.
    L argent de poche ! Et oui l argent de poche 2€ par semaine (à l’époque) . La seule et unique raison qui pourrait supprimer l argent de poche c est le mensonge. Donc si il avait une bêtise par exemple, le dire n empêche pas les remontrances mais si punition il doit y avoir ça ne sera pas l argent de poche.
    Et cela a tellement bien fonctionné, c est qu à présent à 17 ans il est très ouvert avec nous et il nous parle en toute confiance même si parfois il sait d avance qu on ne va pas le féliciter mais il a trouvé un apaisement dans la confiance réciproque.
    Bien entendu cela a fait jurisprudence et numérobis a demandé de l argent de poche en 4ème. Aujourd’hui le grand a 20€ par mois , number 2 a 10€ ( qu elle dépense 100% en concert et ciné(mais ça c est une autre histoire) Effectivement mon grand n a pas beaucoup d argent pour un élève de terminale par rapport aux élèves de sa classe mais il fait du baby-sitting chez les voisins quand il faut s acheter qqch ( soit du Htech ou du matos pour le kayak) Comme ça il se rend compte du travail qu il faut fournir pour avoir 100€ …pour certains de ses camarades de classe c est juste une partie de leur mois d argent de poche. Pour autant avec ses 20€ il a une vie sociale riche et dynamique et avec son groupe d amis(filles et garçons de 16-18 ans) ils passent de très bons moments sans dépenser d argent.

  20. Répondre Bénédicte 2 mai 2019 à 9 h 30 min

    Ah vaste sujet que l’argent de poche…. Ici à 9 ans et 11.5 ans les filles n’ont pas d’argent de poche de façon régulière. On leur donne un billet (10 ou 20 €) en général quand on part en vacances (comme la semaine dernière) mais au quotidien elles n’en ont pas besoin et peu l’occasion de dépenser et en plus on sait qu’elle n’achèteraient que des bêtises, donc on préfère leur donner un billet pour qu’elles se fassent plaisir pendant les vacances. Après on leur achète tout ce dont elles ont besoin mais on essaie de leur faire comprendre la valeur de l’argent (genre un justaucorps à 90 €, même s’il a des paillettes, c’est non). Un truc qui m’insupporte par contre, c’est quand les grands parents veulent leur donner un billet quand elles ont des bonnes notes en classe, pour moi c’est comme aider à la maison, l’argent de poche ne sert pas à féliciter pour des bonnes notes, je leur répète suffisamment que si on leur demande de faire leur maximum à l’école c’est pour elles…

Laisser un commentaire