Recettes MIAM !

Recette enfants : le gâteau au yaourt

Récemment, j’ai discuté avec  plusieurs personnes de l’implication des enfants dans la bonne tenue de la maison. Elle me disaient qu’elles ne savaient pas par où commencer pour faire participer les enfants aux taches ménagères. Alors bien sûr, je renvoie à mon billet sur les TIG étant donné que la solution fonctionne vraiment bien pour nous. La clef, c’est la régularité et de réussir à ne pas lâcher en se disant : j’aurais plus vite fait moi-même !

L’autre clef, c’est de se dire qu’un jour, ça paiera. Et là, je vous vois qui pensez : « mais elle craque la Marjo elle devait nous filer une recette ». Oui, mais vous allez comprendre où je veux en venir… Je cite souvent en exemple Fleur de Sel qui réalise presque chaque mercredi un gâteau au yaourt pour notre goûter.

Au début, je l’accompagnais pour réaliser la recette et puis petit à petit, elle a commencé à la faire de manière de plus ne plus autonome. Je ne lui sortais plus les ingrédients mais je lui indiquais où ils étaient rangés, je ne suivais plus chaque étape mais je l’écoutais me dire ce qu’elle faisait au fur et à mesure pour lui rappeler si elle oubliait quelque chose.

Et puis un jour, c’était parti, elle a fait un gâteau seul ensuivant la recette avec juste mon aide pour enfourner. Elle était super fière et elle y a pris goût je crois.

Je trouve que la recette du gâteau au yaourt se prête super bien à l’autonomie car le pot de yaourt est la mesure, pas besoin de balance et il peut se faire de manière un peu approximative en restant très bon.

Ma recette n’a rien d’exceptionnelle , vous en trouverez des milliers d’autres sur le net mais elle a le mérite d’avoir été plus que testée et approuvée à la Nourserie !

Les ingrédients – unité de mesure = pot de yaourt

– 1 yaourt nature

– 2 pots de sucre

– 3 oeufs

– 3 pots de farine

– 1/2 sachet de levure

– 1/2 pot d’huile de tournesol

Mélangez les ingrédients en les ajoutant dans l’ordre ci-dessus en mélangeant bien entre chaque.

Enfournez 25 minutes à 180°C.

Petite astuce : on peut aussi dessiner de manière ludique proportions pour aider les enfants qui ne savant pas encore lire à faire la recette.

Deuxième astuce : nous préparons parfois cette recettes dans les moules à muffins pour les manger de manière individuelle.

Troisième astuce : ce gâteau fait une super base pour tout. On peut y ajouter des carrés de chocolat, des morceaux de pommes ou de bananes, etc.

Certes, avoir un bon goûter c’est bien mais vous vous dites : non mais la cuisine va être en mode explosion atomique et je vais devoir tout nettoyer ensuite. Oui, c’est vrai, votre cuisine va être pleine de farine, de sucre et parfois d’oeufs (méfiez-vous, les oeufs sont traitres) mais ici, la consigne est claire : faire une recette, c’est aussi ranger et nettoyer son bazar. Alors oui,ça n’est pas parfait mais les enfants passent l’éponge et la balayette si c’est nécessaire quand ils cuisinent. Et si jamais ils oublient, je leur rappelle !

À ce rythme, dans 5 ans j’aurais réussi à déléguer tous les repas et je les laisserais cuisiner en matant Netflix sur le canapé…

Pour continuer votre lecture, je vous propose une autre recette délicieuse et simplissime : le quatre-quart breton !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

24 commentaires

  1. Répondre Maminechat 14 mars 2019 à 22 h 35 min

    Ici, j’essaie de leur apprendre à nettoyer les toilettes… C’est pas gagné hein, mains, comme tu dis, un jour ça va payer et on sera pépouze 🙂

    • Répondre Anabel MissBrownie 15 mars 2019 à 11 h 03 min

      Quand je vois mon Chichi prendre une seule feuille de papier toilette pour essuyer la lunette qu’il a joyeusement éclaboussé, je me dis que le chemin est encore long 😀
      Et le balai à cuvette, je crois qu’ils ignorent son utilité 😉

      Bon courage

    • Répondre Marjoliemaman 18 mars 2019 à 11 h 58 min

      ça, c’est encore autre chose ^__^

  2. Répondre Soa 15 mars 2019 à 8 h 57 min

    Pour les tâches ménagères, je suis exactement comme toi. Au début, bien sûr que les enfants rechignent à bouger leur petit doigt. Mais à force d’être intransigeant, çà finit (et même très vite) par payer. Chez nous, ils mettent la table, ils nettoient leur cabane dans le jardin, ils rangent leurs affaires avant de dormir, etc, et après ils finissent par avoir l’habitude de ranger même en dehors de leurs chambres, à nettoyer les choses qu’ils renversent etc. Moi je pense que ce n’est pas pour nous, c’est vraiment pour eux, pour leur bien, pour leur autonomie.

    • Répondre Marjoliemaman 18 mars 2019 à 11 h 59 min

      Leur chambre, ça reste leur domaine donc je les laisse faire comme ils veulent jusqu’à ce qu’il y ait besoin de faire le ménage !

  3. Répondre CéciliAcidulée 15 mars 2019 à 9 h 18 min

    Peux-tu me dire à quel âge Fleur de Sel a commencé à réaliser ce gâteau seule ?
    Des bises et au passage : j’adore ton moule « coeur » ! 🙂
    Cécilia

  4. Répondre JOELLE 15 mars 2019 à 9 h 19 min

    Coucou
    Je cuisine ou pâtisse déjà beaucoup avec ma petite choupette mais à partir de quel âge tu as commencé à laisser la tienne en autonomie, même par étape?
    Et Petite Gavotte, elle fait quoi à son échelle?

    Plein de bises de courage pour ta journée de folie!

    • Répondre Joëlle 15 mars 2019 à 9 h 20 min

      J’avoue que perdre le contrôle sur l’état de la cuisine me donne des sueurs froides …

      • Répondre Marjoliemaman 18 mars 2019 à 12 h 02 min

        Ce qui me donne des sueurs tout court c’est de devoir TOUT faire dans la maison, tout le temps 😉

    • Répondre Marjoliemaman 18 mars 2019 à 12 h 01 min

      Fleur de Sel a commencé vers 7 ans et demi. Petite Gavotte découpe des légumes, elle aime trier le linge aussi, s’occuper de l’eau et de la nourriture du lapin, préparer le dentifrice…

  5. Répondre Kat 15 mars 2019 à 9 h 51 min

    Coucou, c’est vrai que j’ai du mal à ne pas me dire que ça ira plus vite si je le fais moi-même…et pourtant je ne veux pas que mon fils devienne un assisté ! J’ai un problème avec le gâteau au yaourt il ne gonfle jamais et reste tout raplapla, as tu une solution ?

    • Répondre Marjoliemaman 18 mars 2019 à 12 h 05 min

      Il faut envisager la chose sur le long terme ! Avec la levure, ça gonfle très bien ici !

  6. Répondre Anabel MissBrownie 15 mars 2019 à 11 h 06 min

    En ce moment c’est un peu la guerre à la maison avec toutes les choses qu’ils laissent traîner partout. Et même si je mets dans les escaliers, ils passent à côté sans les ramasser -_-
    Chupa fait parfois des crêpes et pancakes seule mais j’ai toujours peur de retrouver un oeuf étalé sur le sol. Ça arrive parfois.
    La semaine dernière, elle est rentrée un midi déjeuner à la maison avec sa copine. J’avais prévu de manger les restes de hachis parmentiers alors elles ont cuisiné seules avec ce qu’elles ont trouvé. Elles se sont bien débrouillées même si j’ai dû venir à leur secours pour allumer le gaz.

    • Répondre Marjoliemaman 18 mars 2019 à 12 h 06 min

      Tu connais le dicton : on ne fait pas d’omelette dans casser des oeufs 😉

  7. Répondre Magmag 15 mars 2019 à 11 h 33 min

    Juste une petite remarque (parce que je suis plus agée et que mes enfants sont grands ! ) ma fille faisait seule le gâteau au yaourt, effectivement une base excellente, dès l’âge de 4/5 ans environ, j’avais dessiné la recette car elle ne savait pas lire. Elle voulait sans arrêt cuisiner seule et montait sur les placards pour accèder aux ingrédients, ça a permis de faire des trucs mangeables !
    J’ai 3 enfants, et nous avons mis très tôt des « TIF » à la maison, ça a marché sans problème pendant des années mais à l’adolescence, il y a eu quelques rudes batailles ! Faut se dire que c’est pas gagné d’avance !
    Maintenant qu’ils sont adultes, ils sont tous autonomes, sont capables de se faire à manger correctement, repassent leurs chemises, etc… C’est gagné !

    • Répondre Marjoliemaman 18 mars 2019 à 12 h 07 min

      Merci pour le retour d’expérience ! L’adolescence, c’est clairement un moment à gérer…

  8. Répondre Cha 15 mars 2019 à 15 h 35 min

    Moi je mets moitié farine, moitié poudre d’amande c’est encore meilleur ! Pour une consigne simple pour les enfants je dirais qu’avec 1 pot de poudre d’amande et 2 de farine, ça devrait le faire. A la poudre de noisette c’est une tuerie et à la noix de coco aussi mais c’est plus fort que l’amande qui peut servir de base pour plus d’accompagnement.

  9. Répondre isa-monblogdemaman 16 mars 2019 à 12 h 27 min

    Hier soir, j’avais la migraine. J’ai dit à M (14 ans quand même !) de s’occuper du repas. Et tu sais quoi, il a réussi à faire cuire les cordons bleus SANS LES CRAMER. Il a de l’avenir dans la cuisine ce petit !

    Et sinon, le gâteau au yahourt, tu rajoutes des poires dedans et c’est encore meilleur !
    bisous

  10. Répondre Stephanie 16 mars 2019 à 21 h 15 min

    C’est clair que « former » les enfants aux tâches ménagères est un investissement en temps important. Mes enfants ont 9et 6 ans et mon fils nous fait régulièrement des cheesecakes délicieux et ma fille depuis un an est la spécialiste de la quiche lorraine. Ils adorent cuisiner et ils commencent même à laisser une cuisine impeccable après leur passage. Mais il y a eu beaucoup d’années où ma patience a été mise à rude épreuve et où j’ai dû prendre sur moi pour ne pas leur dire de me laisser faire tranquillement !

    • Répondre Marjoliemaman 18 mars 2019 à 12 h 08 min

      Impeccable ! Cool, on en est pas encore là ici même si ça s’améliore !

  11. Répondre Léna 17 mars 2019 à 10 h 17 min

    Chez nous, elles ont aussi des tâches comme débarrasser leurs assiettes, mettre la table.. pourtant elles râlent toujours et il faut sans cesse leur rappeler, c’est usant. Je dois avoir un spécimen unique de filles hyper rebelles.
    A l’école (montessori), la maîtresse a mis en place des cartes privilèges quand les enfants font des tâches et ça marche plutôt bien. On le fait aussi à la maison depuis quelques jours et ça marche pour l’instant. Faut dire que 30 mn de télé au bout de X tâches, ça les motive bien. Espérons que ça dure.
    Sinon, je rajoute 1 pot d’oléagineux moulues (noix, noisettes, amandes ou coco) et le gâteau au yaourt est encore meilleur, il devient encore plus moelleux.
    Bonne journée!

    • Répondre Marjoliemaman 18 mars 2019 à 12 h 10 min

      J’ai du mal avec la notion de récompense pour quelque chose qui doit être fait. C’est le concept justement du travail général : je travaille pour la maison et pour la communauté mais aussi pour moi, parce que j’y vis. Du coup, l’argent de poche ne dépend pas des tâches ménagères effectuées et il n’y a pas de récompense.
      Merci pour l’astuce gâteau !

Laisser un commentaire