Le chêne magique de Petite Gavotte

photo-228J’aime croire aux signes. J’aime confier mes rêves à l’avenir en y croyant très fort, c’est leur offrir un terreau fertile pour qu’ils poussent.

Mes enfants sont trois de mes rêves réalisés.

J’ai voulu mes trois enfants du fond du coeur et je peux parler aussi pour MMM qui les a également désiré ardemment. Chacun de mes trois enfants a sa propre histoire qui a débuté avant même que les spermatozoïde de MMM ne rencontrent mes ovules (je vous fais un cours de science nat ou ça ira ?).

Pour Kouign Amann, il s’agit du menhir magique. Pour Fleur de Sel du kukurizaru.

Pour Petite Gavotte, il s’agit d’un…

… chêne. Ou plutôt d’un gland. Laissez-moi vous raconter…

C’était les vacances de la Toussaint, les premières vacances scolaires de Kouign Amann, nos premières vacances depuis notre arrivée en Bretagne. Il faisait humide et un peu gris alors nous avons enfilé les manteaux, les écharpes et les bonnets. Nous sommes partis tous les quatre visiter un endroit que j’adore, les alignements de Kerzérho. Cela faisait seulement quelques jours que MMM et moi avions décidé de laisser la porte ouverte pour un troisième enfant. Nous étions enfin prêts mais pas pressés. Nous l’avions porté si longtemps dans notre coeur ce petit troisième qu’il arriverait. Ou pas. Nous étions déjà conscients de notre bonheur d’avoir deux enfants joyeux en bonne santé.

Je me souviens d’un grand moment de bien-être abritée au chaud sous ma doudoune à capuche. Les Pin’s virevoltaient d’un menhir à l’autre, MMM cachait son nez sous son petit foulard. J’ai regardé ce chêne pas forcément énorme mais majestueux qui semblait être le point le plus intense de ces alignements. C’était la saison alors j’ai ramassé un gland en pensant à ce futur bébé que nous voulions. « Dis le chêne, toi qui donne autant de glands et qui règne sur cet endroit magique, tu ne voudrais pas nous donner un petit coup de pouce pour ce petit troisième ? » ai-je pensé en caressant son écorce (mon côté Francis Lalanne, je parle aussi aux fruitiers de mon jardin et à mes rosiers).

Je suis tombée enceinte de Petite Gavotte le mois suivant… J’ai conservé ce gland dans la poche de ma doudoune durant plusieurs jours. Je le faisais rouler entre mes doigts, c’était doux comme sensation. Et puis je l’ai sorti parce que j’avais peur de le perdre. Et je ne l’ai jamais retrouvé…

Jusqu’à la semaine passée. Alors que je triais les pots à crayons qui se promènent entre la cuisine et le salon, je suis tombée nez à nez avec lui. Un peu desséché au fond d’un pot mais je l’ai reconnu au premier coup d’oeil. Le gland de Petite Gavotte.

gland Petite GavotteNous sommes repassés depuis plusieurs fois aux alignements. A chaque fois j’ai glissé un petit merci discret à ce joli chêne. Tout comme je remercie régulièrement le menhir de Groix, il faudra que je retourne au Japon pour remercier le Kukurizaru.

PS : la première photo a été prise le jour où j’ai ramassé le gland. elle fait d’ailleurs partie de mon tout premier Bits+Pieces. Quand je vous dis que j’aime les signes 🙂

PS 2 : Charlotte, depuis le temps que je te la promettais cette histoire, je te la dédie 🙂

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Lis ma vie par Marjoliemaman, et marqué avec , , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.
Ce billet a été vu 6 403 fois.

A propos Marjoliemaman

Marjolaine, 39 ans, maman de Kouign Amann (2008), Fleur de Sel (2009 - prématurée) et Petite Gavotte (2012), mariée à MMM. Auteur de guides pratiques, rédactrice, réalisatrice, ex-journaliste et ancienne sportive de haut-niveau. En revanche, je chante très mal et je danse encore pire. Chez nous, c'est Santa Barbara, les brushings en moins, l'humour en plus. Un blog entre tranches de vie et conseils en vrac, un blog pour rire et pour pleurer de temps en temps mais juste parce que l'on aime bien.

35 réflexions au sujet de « Le chêne magique de Petite Gavotte »

  1. 1

    Quelle magnifique histoire ! Un chouette souvenir à raconter plus tard à Petite Gavotte 😉

  2. 2

    Un joli signe pour votre petite puce <3
    Une histoire comme j'aime en lire 😀

  3. 3
    Leslie says:

    Un joli signe ce petit gland, et surtout une très belle histoire, joliment racontée, que votre fille aura plaisir à découvrir en grandissant 😉

  4. 4
    Lisbei says:

    Une belle histoire, merci de la partager avec nous …
    Bises !

  5. 5
    Bao says:

    Très jolie histoire 🙂

  6. 6
    Béatrice says:

    Il est superbe ce chêne ! Quelle jolie histoire pour Petite Gavotte !
    Moi aussi j’ai un chêne, dans le jardin de l’école. Le gland ramassé en forêt avec mes premiers élèves dans cette école a germé, replanté au printemps, il a résisté et poussé. Il a 7 ans et il est magnifique !

  7. 7
    Papacube says:

    Jolie histoire. Et chouettes photos 😉

  8. 8
    cyberbaloo says:

    non mais toi t’as le chic pour me faire verser la petite larme à l’œil. Jolie histoire …

  9. 9
    Bene says:

    J’adore! C’est aussi une très belle histoire!

  10. 10
    charlotte says:

    Hiii, merci!! <3
    Elle est toute mignonne comme histoire!!

  11. 11
    Pimprenelle says:

    Quelle jolie histoire! (j’ai lu les deux autres, toutes aussi touchantes!)
    C’est chouette d’avoir une anecdote pour la venue de tes trois loulous!
    Pour ma fille, rien que de bien traditionnel: nous nous sommes mariés le 1er décembre, mademoiselle s’est installée dans mon ventre le 8… 🙂 Et ça fait bientôt deux mois qu’elle nous ravit! 🙂
    Bises

  12. 12
    Augustine says:

    Quelle jolie histoire et surtout, quelle émotion de retrouver ce gland si longtemps après 🙂

  13. 13
    Poulette Dodue says:

    C’est très sympa ces légendes autours de tes Pin’s et toujours joliment raconté.

  14. 14
    Sempéa says:

    Voilà une bien jolie histoire. Quelle chance de croire aux signes, cela doit rendre la vie plus douce.

  15. 15
    Val says:

    C’est une très jolie histoire que Petite Gavotte pourra conserver bien au chaud dans son coeur…
    Je crois moi aussi très fort au signes et j’y suis très sensible…
    Comme tu as dû être contente de retrouver ce petit gland !!! j’aime t’imaginer souriant toute seule en repensant à cette promenade…
    Trop choupie cette histoire.
    Merci de la partager avec nous.
    Bisettes

  16. 16
    Hélène CHATELAIN says:

    Une bien jolie histoire, comme les deux premières !
    J’aime bien aussi croire à ce genre de choses. Pour ma fille, cela faisait 9 mois que j’essayais de tomber enceinte quand j’ai bu l’eau d’une source dans la Drôme réputée pour rendre fertile. Je suis tombée enceinte illico (même pas 10 jours après). Peut-être une coïncidence mais peut-être pas…

  17. 17
    Joëlle says:

    Hoooo trop mignon, c’est marrant j’y pensais il y a quelque temps que tu ne nous avais pas raconté l’histoire de Petite Gavotte, du coup je me suis dit que peut être il n’y en avait pas… mais non bien sûr !!!

  18. 18

    comme j’aime lire ce genre d’histoire! pour moi, mes filles ne sont pas associées à des lieux mais….à des films! Slumdog Millionairepour la première et Carnage pour la deuxième….le cinéma nous rend amoureux, mon fiancé et moi :p

  19. 19

    Très jolie histoire avec une magnifique puissance symbolique.

    Pas d’anecdote de ce genre chez nous, si ce n’est que mes enfants sont tous nés pendant des années de coupe du monde de foot ou les Euros de foot (quelles références, je sais …). Les deux premiers même exactement pendant les compétition ce que j’ai moyennement apprécié vu que dès que bébé s’endormait enfin, il se trouvait toujours un idiot pour klaxonner 😉

  20. 20
    La fée Lili says:

    Voilà pourquoi j’aime ton blog. Tu sais si bien raconter les histoires et rendre magique le quotidien !

  21. 21
    LudiM says:

    J’ai savouré cet article comme une madeleine de Proust, moi qui ai passé nombre de dimanches après-midi à jouer sur les menhirs de Carnac ou d’Erdeven… Jolie conclusion pour ma soirée de boulot qui a encore bien grignoté sur ma nuit 🙁 Merci!

  22. 22
    Bismarck says:

    Première fois que je viens commenter dans ce nouveau (et très chouette) décor.
    Je trouve ça émouvant d’avoir une histoire à raconter pour expliquer à chacun de ses enfants d’où il vient. Tu vas susciter des pélerinages de femmes « brehaignes » (terme volontairement moyen-âgeux) sous le chêne…

  23. 23
    Pomdepin says:

    La belle histoire de ta petite gavotte est très touchante. C’est adorable. Tu as de la chance de pouvoir un jour lui raconter son histoire.

  24. 24

    Je suis tellement à fond dans les signes. Ton histoire est très belle. Que c’est doux comme souvenir. (Et puis merci de parler à tes rosiers, du coup je me sens moins couillonne :-)))

  25. 25
    cacou says:

    Magnifique, touchant, émouvant ce récit. Ils en ont de la chance tes enfants et ton mari. Tu mets du bonheur partout dans ta maison et dans ta vie. Quels beaux souvenirs pour tes enfants plus tard.

  26. 26
    maman poule says:

    c’est une belle histoire, je suis sûre que Petite Gavotte sera heureuse de l’entendre!

  27. 27
    ACécile says:

    Tres jolie histoire…y a des signes!!
    Bon week end, bises

  28. 28
    Vanesslili says:

    très émouvant ton histoire j’adore aussi ces genres de « signes »

  29. 29
    Lna says:

    Alors je ne suis pas la seule à faire ce genre de chose.
    Pour moi ça a été le Tombeau de Merlin.
    Et pour le 2ème, nous sommes prêts, j’attends le signe 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *