Ecologie

Alors, ces couches lavables ?

Voilà déjà un bon mois que Petite Gavotte et moi nous nous sommes lancées dans l’aventure des couches lavables en partenariat avec Hamac.

Alors, alors, comment on s’en sort ? Eh bien, pas si mal !

Tout d’abord, je suis archi contente de mon choix des Hamac et j’ai constaté avec grand plaisir les progrès réalisés dans ce domaine par rapport aux couches avec lesquelles j’avais fait mes essais en 2008 et en 2010. Pour mémoire, les Hamac sont des couches en plusieurs parties qui comprennent une couche-culotte et un insert lavable ou un insert jetable, au choix. Retrouvez les détails ICI. Côté matière, j’aime beaucoup le textile utilisé pour les couches-culottes. On dirait du maillot de bain, c’est doux, ça a un côté très sensuel (oui, on parle bien de couches lavables et non, je ne suis pas folle, bon OK, un peu). Ensuite, les inserts lavables m’ont bluffée de par leur efficacité même avant les 10 lavages recommandés, ils absorbent super bien et de mieux en mieux donc au fil des lavages.

photo-121.JPG

J’ai commencé l’aventure tranquillement pour ne pas me faire peur et me dégouter. Pour l’instant, je n’utilise pas les lavables durant la nuit et lorsque nous sommes de sortie mais j’espère bien le faire à terme.

L’utilisation est vraiment simple. On prend une couche-culotte, on installe un insert et un voile jetable et hop, le tour est joué. Quand la couche est sale de pipi, on jette le voile aux toilettes, on met l’insert au sale, on rince la cuotte et on la met à sécher et hop, on remet une autre couche. Même chose quand c’est du caca sauf qu’il faut rincer la culotte et la mettre au sale. EASY.

Concernant les fuites, oui j’en au eu. Pas mal au début. Alors je suis allée sur le blog de Hamac pour vérifier que je faisais les choses correctement. Et j’ai bien fait car je positionnais mal la culotte et j’insérais mal le voile, c’était donc logique que j’ai des fuites (je n’ose même pas vous dire comment je mettais le voile, vous allez vous moquer de moi). Une fois ces petits ajustements faits, c’était beaucoup mieux. J’ai constaté quelques fuites tout de même mais pas plus qu’avec les couches jetables. Il faut dire que mes enfants sont de gros remplisseurs de couches et que leurs selles sont assez explosives et que les fuites à la maison, on pratique depuis 4 ans et demi.

Pourquoi ne pas les mettre la nuit et en sortie alors ? Pour les nuits, je ne veux pas que la sensation d’humidité qui est tout de même plus importante qu’en jetable réveille Petite Gavotte. En tout cas, je ne veux pas mettre ses réveils nocturnes sur le compte des lavables et les accuser à tort donc pour le moment, c’est jetables. Pour les sorties, ça me rassure pour le moment de sortir avec mes jetables (de n’importe quelle marque sauf Huggies avec lesquelles j’ai eu beaucoup trop de fuites) et de ne pas avoir le matos des lavables qui prend un peu plus de place. Enfin maintenant, je sors avec une lavable aux fesses (pas aux miennes, hein) et si j’ai besoin de changer Petite Gavotte, je lui mets une jetable. Petit à petit…

Je dois dire que j’ai douté face aux fuites du début mais je prends confiance et d’ailleurs, je remercie vraiment Nanette, la lire m’a beaucoup rassurée et motivée. Le truc marrant c’est que plus j’utilise les lavables, plus j’ai envie de les utiliser. D’ailleurs, je n’ai utilisé que deux inserts jetables… Il faut aussi dire que les lavables nécessitent d’être changées plus souvent que les jetables car fatalement, elles absorbent moi. 

Concernant les lessives, zéro souci, avec le linge de 5 personnes, les couches et inserts sont lavés au milieu du reste sans boulot supplémentaire. J’ai juste adapté ma lessive (sans parfum) et ajouté un petit étendoir à linge dans mon cellier pour les couches culottes. Je ferai un billet sur le lavage des couches et sur mon organisation. J’ai également commandé de l’huile essentielle d’arbre à thé pour le stockage des couches sales et des sacs imperméables pour les sorties.

Franchement, je suis super motivée, comme dit Nanette, une fois qu’on est lancée, on devient vite accro et on a envie d’y aller à fond. Pour le moment, MMM n’a pas trop mis la main à la pâte parce qu’il n’était pas beaucoup là et quand il est là, on sort pas mal donc on utilise plus les jetables mais j’ai hâte d’avoir ses retours.

To be continued…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi