#SkinMasterclass La Roche-Posay : Le soleil

Billet écrit en partenariat avec La Roche-Posay

Lors de la skinmasterclass de l’année dernière sur le soleil, j’avais pris une petite claque en réalisant à quel point la protection solaire était capitale pour moi mais surtout pour les enfants (ce sont les expositions dans l’enfance qui engendrent le plus de cancers, gloups).

Alors cette année, je me suis rendue à Bordeaux à la cession sur le soleil avec les oreilles encore plus attentives parce que j’habite aussi dans la région (la Bretagne), la plus concernée par certains cancers de la peau (gloups bis).

Avant tout, je vous invite si le sujet vous intéresse à remettre le nez dans mon billet de l’an passé. J’y ai notamment longuement parlé du soleil, des bébés et des enfants et répondu à pas mal de questions.

Pour commencer, nous avons comme d’habitude pu échanger avec une dermatologue (indépendante de La Roche-Posay) et les équipes de la marque, voilà les choses que j’ai retenues principalement (les échanges sont tellement denses que je ne peux malheureusement tout vous restituer mais si besoin, n’hésitez pas à poser vos questions).

Le rayonnement UV est composé à 5% d’UVB et à 95% d’UVA. Les UVA sont responsables du vieillissement de la peau et des cancers quant aux UVB, ils sont responsables des rougeurs, des brûlures (coups de soleil) et des cancers également. Il est donc impératif de se protéger des deux sortes d’UV.

Un point sur la réverbération : L’eau c’est +25%, la neige c’est +80 % de réverbération et le sable c’est + 15%. L’altitude c’est +15% tous les 1000 m de dénivelé.

Choisir sa crème solaire : Les enfants, les peaux fragiles et claires s’orientent vers le SPF50. Les peaux mates ou qui bronzent facilement peuvent prendre du SPF30. Ici, c’est SPF50 pour toute la famille. Pour être certain d’être bien protégé des UVA, regardez sur le packaging si UVA est entouré (il s’agit d’une norme européenne). Comme ici : SPF50 signifie que vous mettrez 50 fois plus de temps à brûler que si vous n’aviez pas de crème. SPF30, 30 fois plus. De toute manière, on se crème toutes les deux heures !

Petite astuce, il est indiqué sur le packaging la résistance à l’eau de la protection : très résistant signifie qu’elle a été testée pendant 2 bains de 20 minutes. Très très résistant signifie qu’elle a été testée durant 4 bains de 20 minutes. Cela vous donne une indication de sa tenue à l’eau mais une fois encore, on se recrème régulièrement !

En ce qui concerne la formulation des produits de la marque, nous en avons déjà parlé dans le billet sur la visite du laboratoire mais La Roche-Posay s’autorise seulement 10% des ingrédients autorisés par la règlementation européenne car la marque souhaite avoir du recul sur la toxicologie. C’est une marque dermocosmétique à destination des peaux fragiles et sensibles.Tous les ingrédients sont testés séparément avec un patch test (48h en occlusif) sur une population d’adultes et d’enfants à la peau sensible pour vérifier s’il a une bonne tolérance. La formulation inclue des filtres minéraux et des filtres organiques (chimiques) en petite quantité car seuls les seconds stoppent les UVA, notamment dans les crèmes pour les enfants. Une crème qui ne contient pas de filtres organiques ne protège pas des UVA. Ensuite la marque procède à un test de stabilité pour s’assurer que le produit ne s’abime pas avec le temps (2 mois dans un four à 45° = 3 ans de vie à l’échelle d’une pharmacie). En parallèle, se déroule un test de microbiologie pour vérifier qu’il n’y a pas de contamination bactériologique et un test de SPF pour s’assurer sur un panel de consommateurs que l’on a bien le SPF demandé. Puis, pendant 4 semaines on vérifie l’utilisation, la cosméticité de la texture et la tolérance. La marque teste sur des populations à peaux sensibles : phototype 1,2 et 3 avec des tendances à lucite estivale, à l’atopie… En cas de réaction, retour à la case formulation.

En ce qui concerne les filtres solaires qui nuisent aux fonds marin, la marque fait pratiquer des tests d’écotoxicologie (et ce depuis 1995°par un laboratoire indépendant. Les deux filtres incriminé dans le blanchissement des coraux (et interdits à Hawaï) ne sont pas des actifs utilisés par La Roche-Posay.

On se demande souvent si on peut garder une crème ouverte d’une année sur l’autre. Au botu d’un an, les filtres chimiques risquent de ne plus être efficace donc il vaut mieux la jeter. Mais rien ne vous empêche d’utiliser la crème solaire de l’été lors des vacances d’hiver qui suivent.

Voilà maintenant les réponses à vos questions posées sur Instagram !

Quelles sont les différences entre les crèmes pour adultes et les crèmes pour enfants ? La peau des enfant est plus sensible. Les crèmes enfants contiennent plus de filtres minéraux. On peut avoir une seule crème pour toute la famille et dans ce cas-là, on prend une crème enfant.

Je voudrais quelle différence entre le waterproof et celui qui ne l’est pas. Il faut renouveler l’un moins souvent que l’autre ? C’est la différence entre les crèmes basiques et les très ou très très résistantes à l’eau comme j’ai expliqué plus haut. Pour les baignades, on prend un très très résistant testé dans des bains d’eau et quelle que soit la crème, on recrème régulièrement (au moins toutes les deux heures).Je me demande comment protéger la peau des enfants sur toute la journée à l’école ? On les crème le matin, on les équipe avec un chapeau et des lunettes de soleil et on leur demande de rester à l’ombre autant qu’ils peuvent. Compliqué, j’ai le même souci avec les Pin’s.

Quelle crème je dois privilégier pour ma fille avec une peau avec de l’eczéma profond ? Le soleil est un bon anti inflammatoire donc les enfants atopiques vont souvent mieux… Il faut avoir une bonne hygiène avec un lavant et une crème hydratante adaptée. Pour les filtres solaires il faut faire attention car la peau est réactive donc mettre des produits dermocosmétiques enfants sans parfum (comme Anthelios Dermopediatrics enfant peau sensible).

Faut-il utiliser des produits différents pour le visage et le corps ? La gamme Anthelios contient des produits corps et produits visage, ces deux types de produits existent car la peau du visage est plus sensible et spécifique que le corps. Cependant un produit corps peut être appliqué sur le visage. Plus de détails sur les produits visage La Roche-Posay : packaging bleu pour les peaux sèches, packaging vert pour les peux mixtes à grasses et packaging jaune pour les peaux normales à mixtes :

Que faire pour éviter les tâches brunes sur le visage? Il s’agit d’un mélasma aussi appelé masque de grossesse qui apparait souvent à cause de l’imprégnation hormonale, plutôt chez les brunes à peau mate. Un mélasma revient à chaque exposition donc il est conseillée d’avoir une photo-protection même l’hiver. Pour les enlever, il faut se rendre chez le dermatologue pour l’application d’un produit désincrustant par exemple ou d’un peeling.

J’ai des problèmes de peau type boutons d’acné, merci les hormones, quel produit solaire sera le plus adapté pour mon visage ? Je le mets avant de me maquiller, ou après ? L’acné est une pathologie inflammatoire donc le soleil va l’améliorer mais attention à l’effet rebond : grosse poussée d’acné au retour des vacances au mois de septembre. Il faut utiliser des crèmes spécialisées pour les peaux grasses (les crèmes avec le bandeau vert chez La Roche-Posay et notamment la Brume fraîche invisible, qui peut être appliquée sur le maquillage).

Les coups de soleil répétés aux mêmes endroits peuvent-ils provoquer un cancer ? Oui c’est assez linéaire. Les photo-expositions intensives et épisodiques donnent des cancers de la peau.Peut on mettre de la poudre teintée après la crème solaire ? L’effet n’est il pas diminué ? Oui, bien sûr ! Au contraire, la poudre arrêtera mécaniquement efficacement les UV.

Je fais très attention au soleil pour mon fils de 1 an mais que faire si jamais il prend un coup de soleil cet été ? On suit bien les conseils du billet de l’an dernier pour éviter ça 😉

Que mettre sur un tout nouveau tatouage comme protection solaire ? La même crème que pour le reste du corps. Le tatouage est à protéger sur tout pour la qualité du dessin.

Côté crème, nous sommes ici des adeptes Anthelios, notamment  du Wet Skin car je peux crémer les enfants facilement quand ils sortent des bains de mer ou de piscine mais aussi de la brume corps et visage. Et super nouveauté, la crème visage pour les yeux sensibles (je lève la main bien haut !) qui ne pique pas du tout les paupières !Lors de cette SMC, j’ai eu le plaisir d’être accompagnée par Catherine, une lectrice bordelaise que je remercie d’être venue ! C’est toujours sympa de vous rencontrer et de voir que nos lectrices pourraient facilement devenir des copines dans la vie !Un grand merci à l’équipe de La Roche-Posay pour cette skinmasterclass encore super enrichissante et à l’équipe de Matriochka qui nous a fait vivre cette journée sans fausse notes dans un superbe loft bordelais (oui, ça existe en vrai des endroits comme ça !).

Photos : Mya Photography

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 réflexions au sujet de « #SkinMasterclass La Roche-Posay : Le soleil »

  1. 1
    Marjorie says:

    Merci pour ce billet toujours très intéressant ! Je ne connaissais pas la crème pour les yeux sensibles, moi et mes yeux eczémateux, on va tester ça avec joie !
    Je serai bien venue moi aussi, habitant sur le bassin d’Arcachon j’étais à côté, mais les enfants, le mari au travail qui peut pas les garder tout ça tout ça…

  2. 2

    Vendu ! Je suis déjà en train de passer commande sur le site de la Roche Posay 😉 En vrai, j’en profite aussi pour me racheter les super rouges à lèvres testés à la Skin Master Class de Paris, et aussi pour ma maman que j’ai convaincue après qu’elle m’ait (re)découverte maquillée. Elle n’en revenait pas. Bref, c’est l’occasion de faire une jolie commande de cosmétiques 🙂
    Bises et par avance, très bon voyage à toi !
    Cécilia

  3. 3
    Elodie says:

    Merci pour ce billet ! Toujours intéressant à lire 🙂
    Chez nous on est tous au 50 (certains ont la peau claire d autres la peau mate) et actuellement en Corse au bout d une semaine aucun coup de soleil et tous bien bronzés…
    On ne descend JAMAIS en dessous du 50.
    Belles vacances au Japon !

  4. 4
    Hanel says:

    J’a découvert la wet skin l’an passé grâce à ton blog et je ne fais plus sans !

  5. 5
    Méli says:

    Un grand merci pour ce billet toujpurs très intéressant.
    Que conseillerais-tu pour le soleil pour mon fils qui vient de commencer une varicelle?

    • Isaline says:

      Si je me souviens bien pour mes enfants, il ne faut surtout pas mettre au soleil un enfant qui a la varicelle, ça ne fait qu’empirer les boutons. De même pour les bains, il faut vraiment éviter de tremper dans l’eau. Bon courage !

  6. 6
    Fanchette says:

    Je note la crème qui ne pique pas les yeux !!
    Merci
    Bonnes vacances au Japon.

  7. 7
    Caroline says:

    Bonjour,
    J’aime beaucoup votre lunette 🙂 Possible de savoir où on peut en acheter ? Ah oui et super article en passant. On apprend toujours quelque chose avec vous. Moi qui évite toujours de mettre la poudre teintée après la crème solaire

  8. 8
    Yara says:

    Ton article est très interessant , mais j’aimerai aussi porter l’attention sur les dangers de nos crèmes solaires qui se deverssent dans la mer à chaque trempete.

    Je suis tombé sur cet article récement et je me permet de le partager : https://www.consoglobe.com/interdiction-creme-solaire-hawai-cg

  9. 9

    Super intéressant cet article !!! Merci 🙂 Et dire que quand j’étais enfant dans les années 80/90, nous n’avions pas de protection solaire et beaucoup de femmes étaient seins nus !
    Sonia Danse Prénatale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *