Au coeur des laboratoires La Roche Posay

13590449_314156928972856_2051511043481300664_nBillet réalisé en collaboration avec La Roche-Posay

Depuis le début de l’année, la marque La Roche Posay a lancé un programme de quatre #SkinMasterClass avec une dizaine de blogueuses. Le principe de cette opération : faire découvrir la marque aux blogueuses mais surtout, leur donner les clés pour répondre aux questions des lectrices concernant les différents soucis de peau qu’elles rencontrent. De mon côté, j’ai eu le plaisir de rejoindre l’équipe en juin pour découvrir les coulisses de la marque au laboratoire de Chevilly-Larue (94) lors de la troisième #SkinMasterclass.

Cette visite était super attendue pour moi. D’une part parce que j’ai gardé ma curiosité de journaliste et que j’adore voir comment cela se passe dans les coulisses, d’autre part, parce que depuis toujours, j’ai des « petits » soucis de peau.

Je crois que je vous ai assez parlé de mes soucis de peau atopique, de mon eczéma qui gratte, de ma peau de croco aux mollets, vous voyez le tableau. Je ne peux pas me mettre une crème sur le visage pour la première fois sans avoir un petit noeud dans le ventre : est-ce que ça va piquer/tirer/chauffer/bruler/me faire rougir/… Je fais donc super attention à ce que je me colle sur la peau et je choisis mes marques avec attention (le 100% bio étant, malgré tous mes essais, un véritable échec). La Roche-Posay fait partie, avec d’autres marques vendues en parapharmarcie, de mes valeurs sûres.

C’est donc accompagnée par l’équipe de La Roche-Posay et par quatre blogueuses sympathiques (ma Céline, Cécile, Aurélie,  Leslie et Aurélie) que j’ai effectué cette visite un peu top secrète. Oui, il faut le savoir, il s’agit vraiment d’opérations assez rares car longtemps, les laboratoires ont préféré garder porte close face à la presse et aux blogueuses.

Sur place, le lieu est impressionnant. La marque La Roche-Posay fait partie du groupe l’Oréal qui possède 19 centres de recherche dans le monde, le site de Chevilly-Larue est l’un d’eux. Il faut savoir par exemple que si le groupe l’Oréal découvre une innovation, elle est attribuée en priorité à la marque qui est susceptible de l’utiliser au mieux dans ses produits en fonction de son identité puis s’intègre dans l’élaboration des nouveautés. Pour la Roche-Posay, on est dans le soin de la peau (sensible, acnéique, atopique, sèche, mâture…), c’est une marque qui travaille main dans la main avec les dermatologues, qui s’engage à mettre le moins de composants possible dans ses produits et à choisir notamment les conservateurs les moins allergisants. Entre la découverte d’une innovation et la mise sur le marché du produit terminé, il peut s’écouler jusqu’à 10 ans, impressionnant, non ?

Chaque produit La Roche-Posay est élaboré avec de l’eau thermale de La Roche-Posay pour ses vertus apaisantes et anti-oxydantes.13619864_314156655639550_3578116906420321147_n 13557916_314156538972895_5288465739487944408_nAprès une présentation du site et de la recherche, nous avons enfilé nos chaussures et nos lunettes de sécurité ainsi qu’une petite blouse pour prendre la direction du laboratoire. Nous avons pu rencontrer l’équipe qui élabore jour après jour chaque produit La Roche-Posay. J’ai été extrêmement étonnée de découvrir qu’un produit est développé par une seule et même personne. Autant vous dire que quand vous parlez avec elle de son produit, elle est super attentive et sensible à vos retours ! Le produit fini devient vraiment le bébé de son créateur.

J’ai découvert que chaque gamme de produits avait sa fragrance. J’ai du coup demandé pourquoi on choisissait de donner une odeur aux produits. S’il y a effectivement quelques gammes sans parfum, le mélange des composants rend parfois nécessaire un parfum léger pour pouvoir être porté et puis l’idée est tout de même d’apporter un plaisir dans le soin. Effectivement, ce n’est pas forcément drôle de traiter son acné mais si en plus on fait ça avec un produit qui sent mauvais, ça n’est pas motivant.13567263_314156748972874_8742688096829898754_n 13599959_314156818972867_8664347497362805043_n

Je savais déjà que les tests sur animaux étaient interdits mais L’Oréal ne pratique plus ces tests depuis 1989 et utilise une peau reconstituée, qui est d’ailleurs fabriquée dans un laboratoire particulier.

Après la réalisation d’une émulsion (avec notamment bibi aux commandes, gloups !) et la découverte d’un tout nouveau produit (chut, on ne peut encore rien dire !), nous avons continué notre visite pour atterrir dans un monde complètement inconnu et incroyable : un bâtiment immense destiné aux tests consommateurs. Et là, j’ai été complètement bluffée.

J’imaginais effectivement que les produits étaient testés mais je ne mesurais pas à quel point. Des consommateurs rémunérés et des testeurs professionnels (formés spécialement pour noter un produit sur des éléments très précis : son élasticité ou sa fragrance par exemple) passent en revue les différents produits. Nous avons visité des salles plus incroyables les unes que les autres avec notamment des salles de bain reconstituées pour étudier la manière d’utiliser les produits en conditions réelles, des coiffeuses avec miroir sans tain ou caméra, des miroirs que l’on peut régler pour découvrir les zones les plus brillantes du visage…

13590449_314156928972856_2051511043481300664_n

Sérieusement, on ne peut imaginer le soin pris de A à Z dans l’élaboration d’un produit La Roche-Posay. Moi qui partais avec un à priori positif sur la marque, je suis revenue de cette visite absolument convaincue par la qualité des produits et par le sérieux qui entoure La Roche-Posay. On comprend mieux pourquoi cette marque est recommandée par d nombreux dermatologues et pharmaciens.

N’hésitez pas à me poser des questions supplémentaires sur les laboratoires La Roche-Posay, je répondrai avec plaisir et si je n’ai pas la réponse, je la transmettrais à l’équipe.

La Roche-Posay organise un Facebook live vendredi 16 septembre à 17h, n’hésitez pas à poser vos questions sur l’acné ici ! De mon côté, j’assiste à une nouvelle #SkinMasterclass sur l’acné et je ferai rapidement un billet pour répondre aux questions que vous m’avez posées sur Instagram.

Un grand merci à Stéphanie, Fanny, Nina et à toute l’équipe de La Roche-Posay pour la visite et les réponses sans langue de bois.

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 réflexions au sujet de « Au coeur des laboratoires La Roche Posay »

  1. 1
    Sol dit :

    C’est une de mes marques préférées depuis très longtemps, surtout la gamme Effaclar.

  2. 2
    Gwen G. dit :

    Fans de Lipikar depuis la naissance de numéro 1 à la peau rousse très fragile et sujette à l’eczéma.. C’est chouette cette visite et rassurant aussi quant à l’élaboration des produits!

  3. 3
    Aurélie_94 dit :

    C’est vrai que les produits de cette marque sont bien.

    Je passe devant l’Oréal tous les jours en allant au boulot mais je n’ai pas eu l’occasion de t’apercevoir, dommage.

  4. 4
    Marie dit :

    Utiliser simplement des huiles végétales sur ta peau fragile, tu n’as jamais essayé?

  5. 5
    Laurence dit :

    J’ai une maladie de peau assez commune mais qui me pourrit bien la vie: la rosacée. De plus, j’ai la peau très sèche. Jusque-là je mettais des crèmes très hydratantes et parfois grasses mais on m’a dit qu’ avec la rosacée il fallait éviter les crèmes grasses. Je ne sais donc plus quoi mettre sur ma peau qui tiraille et me brûle. Y aurait il un produit de la gamme la roche posay qui conviendrait à mon problème?
    En tout cas, j’ai toujours adoré cette marque.

    • Marie dit :

      J’ai le même problème, mais ça c’est (très très très) fortement amélioré avec un changement d’alimentation, et l’arrêt des produits de beautés (y compris crème pour le visage, gel douche, etc.). Je prends aussi des douches moins souvent (au quotidien je me « débarbouilles » au lavabo avec un gant de toilette). Une dermato homéopathe m’avait expliqué que la rosacée était causée par l’acidité des aliments et m’avait conseillé de boire du jus de citron dilué dans de l’eau tiède chaque matin (le jus de citron est anti-acide, paradoxalement). Elle m’a aussi recommandé d’éliminer tout ce qui est industriel (conservateurs, colorants, pesticides etc.) et de manger des fruits et légumes les plus frais possibles (par exemple les tomates deviennent acides trois jours après la cueillettes, les épinards 15 minutes après la cuisson, etc.). Mon gel douche est remplacé par un savon de marseille, mon shampooing par un shampooing sec, mes crèmes par des huiles végétales (je n’ai plus besoin d’hydrater ma peau tout les jours, mais quand ça tire un peu je mets un peu d’huile de rose musquée et c’est nickel). Bref avec tout ces changements je n’ai plus du tout de problème de rosacée.

      • Laurence dit :

        Merci pour ces conseils, je vais essayer…

      • Morgane dit :

        Bonjour, étant aussi atteinte de rosacee , pouvez vous me dire quel type d huile végétale vous utilisez?
        Et je vais donc essayer de voir si je peux trouver un dermato homéopat sur Brest.
        La rosacee un problème de peau difficile à réguler je trouve.
        Bonne journée

        • Marie dit :

          J’utilise de l’huile de rose musquée. Mais il ne faut pas hésiter à en essayer plusieurs (en fonction de leurs propriétés et de ton type de peau) pour voir ce qui te convient le mieux.

          Manger des oléagineux aussi, c’est top pour la peau!

    • Marjoliemaman dit :

      alors, j’apprends que je souffre aussi de rosacée (mais légère). il faut en fait faire un traitement général (voir un dermato). Tu peux essayer la Tolériane que je teste actuellement, qui n’est pas grasse mais très hydratante et super douce.

  6. 6
    anne dit :

    La Roche-Posay fait partie du groupe L’Oréal ?! Ben ça alors, je n’avais jamais fait attention !! J’ai tjs eu de bons a priori sur cette marque, mais mes enfants ne supportent pas la crème lipikar, « ça piiiique » après la douche !
    Merci de cette plongée en coulisses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *