#SkinMasterclass La Roche Posay (avec des cadeaux pour vous)

Billet écrit en partenariat avec La Roche-Posay

Pour notre quatrième Skin Masterclass de l’année avec La Roche-Posay en décembre dernier, on nous avait concocté un programme un peu différent… Et moi, j’avais le privilège d’être accompagnée par l’une d’entre-vous, Hélène, lectrice venue de Lille pour participer à l’événement avec nous (coucou Hélène !). Je dis « privilège » en pesant mes mots parce que j’ai conscience d’avoir un lectorat fidèle et curieux alors pouvoir rencontrer certains d’entre-vous rend ce sentiment encore plus concret.Nous avons tout d’abord été à la rencontre de l’association Petits Princes dont je vous ai parlé dans ce billet. Autant vous dire que la journée a commencé sous le signe de l’émotion pour toutes les blogueuses/instagrameuses/youtubeuses présentes. De gauche à droite : Poulette Magique, A Bowl of Glitter, Pomverte, ma pomme à moi, Hélène ma lectrice, Aurélie Malau, Merci pour le chocolat, Rita le chat et Estelle blog mode.

C’est aussi ce que j’apprécie beaucoup dans ce genre de collaboration sur le long terme. Les marques nous font entrer dans leurs coulisses et partagent avec nous des engagements qui vont bien au-delà des produits.

Nous avons ensuite pris la direction du Coq Hôtel pour déjeuner avant d’entrer dans le vif du sujet : les problèmes de peau ! Large sujet, tellement large que je n’ai malheureusement pas pu poser toutes les questions que vous m’aviez confiées. Encore une fois, nous avons appris un nombre de choses incalculables grâce aux experts présents et je vais essayer de vous relater le mieux possible la globalité des interventions et ce qui m’a le plus marquée. Nous avons commencé à parler des différentes maladies de la peau avec le docteur Beaulieu que nous avions déjà eu l’occasion de rencontrer l’année passée pour parler acné.

(voyez comme je prends bien des notes avec ma vilaine écriture)

L’ECZEMA : Il y a deux sortes d’eczéma.

  • L’eczéma de contact qui concerne surtout l’adulte et qui marque une réaction à un contact au nickel (bijou, bouton pression…) ou à des produits cosmétiques comme le vernis à ongles. C’est en fait le mécanisme d’une allergie. J’ai d’ailleurs réalisé que porter du vernis à ongle amplifiait largement l’eczéma que j’ai aux yeux.
  • L’eczéma atopique que l’on appelle aussi dermatite atopique touche surtout les enfants, de plus ne plus dans les pays industrialisés. Elle se développe les premiers mois par poussées pour s’estomper vers 2-4 ans. Elle se développe parfois, mais rarement, à l’âge adulte.

Comment traiter l’eczéma ? C’est la vraie question pour moi car j’en ai souffert durant des années et mon Kouign Amann également a été impacté les premières années de sa vie avec une vraie souffrance et des démangeaisons infernales.

Tout d’abord, quand on a une dermatite atopique, il faut distinguer 2 phases : la poussée et l’accalmie. En période de poussée, on applique un corticoïde local sous forme de crème le soir (10 à 20 jours). On a souvent peur des corticoïdes car on pense tout de suite à cortisone par voie orale = traitement lourd = effets secondaires. Là, on parle de corticoïdes en application locale et qui sont sans risques. Pour vous donner un exemple, on peut aller jusqu’à appliquer 2 tubes de Diprosone par mois sur un enfant sans aucun risque ! En revanche, si on se passe de corticoïdes, on a une peau non traitée, lésée qui peut subir des infections. En tant que personne qui a vraiment été soulagée par l’application locale de corticoïdes, je vous assure que c’est le seule traitement qui permet d’être soulagée en cas de poussée. Il y a une « corticophobie » actuellement chez les jeunes parents qui peut conduire à des lésions graves chez l’enfant dont la peau va s’infecter et parfois nécessiter une hospitalisation.

Une fois la crise passée, on espace petit à petit les applications de corticoïdes pour éviter l’effet rebond (crise qui repart de plus belle à l’arrêt trop brusque) pour finir par s’en passer totalement. Lors des poussées, on applique donc des corticoïdes mais aussi une crème émolliente (Lipikar AP+ par exemple) au moins une fois par jour.

Hors des période de poussée, on parle de traitement d’entretien. Il est important d’hydrater et de nourrir la peau avec un soin émollient pour diminuer les risques de poussée. Nouvelle préconisation : on propose d’appliquer une ou deux fois par semaine des corticoïdes en prévention pour espacer les crises. De mon côté, c’est quelque chose que je fais instinctivement sur ma paupière gauche depuis des années pour éviter les poussées et ça marche plutôt bien.

LE PSORIASIS

Le psoriasis se présente par plaques bilatérales et symétriques (les 2 coudes, les 2 genoux, les ongles…). ce sont des plaques inflammatoires assez épaisses bien limitées (les bords sont nets contrairement à l’eczéma). Les plaques démangent. Il se s’agit pas d’une maladie contagieuse mais immunologique (facteurs génétiques). Il y a deux pics de fréquence : 20 ans et 50 ans. Cette maladie évolue par poussée.

Les facteurs favorisants : angine lié à un streptocoque, certains médicaments (comme les bétabloquants) ou la primo infection VIH.

Les traitements sont à adapter en fonction de la gravité de l’atteinte. On commence par appliquer des dermocorticoïdes coulpés à un émollient (comme ISO UREA MD Baume Psoriasis chez La Roche-Posay). Si la forme est plus étendue, on peut avoir recours à la photothérapie ou à la biothérapie pour les formes sévères.

LA DERMITE SEBORRHEIQUE

C’est le développement d’un champignon qui se met à proliférer. Cela entraîne des démangeaisons, des pellicules et se localise jusqu’aux sourcils et dans les plis du nez. On la traite avec un antimycosique et d’un anti-inflammatoire. Les shampooings spéciaux (type Kerium – qui m’a sauvé la vie récemment car j’avais des démangeaisons suite à l’application d’une décoloration trop agressive chez le coiffeur) aident également à apaiser les démangeaisons et à retrouver un équilibre.

Il existe des formes familiales qui touche la tête, le cuir chevelu et le siège avec par exemple des croûtes de lait chez le nourrisson. Le traitement est le même. Chez les enfants de 8-9 ans qui ont encore des croûtes de lait (comme mon fils !), il faut avoir que cela s’améliore avec la puberté et j’ai constaté que l’utilisation du shampooing Kerium avait amélioré les choses (ou alors, c’est déjà la puberté ???).

LA KERATOSE PILAIRE

Il s’agit de lésions sous forme de petits boutons sur les faces postérieures des bras, faces antérieures des cuisses et les fesses. La pathologie s’améliore avec le soleil. C’est le témoin d’une peau sèche et un signe secondaire de dermatite atopique. Le traitement est assez compliqué. On couple crèmes émollientes à base d’urée (comme ISO UREA) et d’acide salicylique. C’est un traitement long qu’il faut vraiment respecter.

LA ROSACEE

Nous avons également évoqué la rosacée mais je vous promets depuis belles lurettes un billet sur le sujet car de mon côté, je m’en suis vraiment débarrassée et je n’ai plus aucun traitement depuis deux mois à l’heure actuelle. Promis, je vous fais ça aussi rapidement que possible, pardon de vous faire patienter.(au-dessus : tête de la fille contente qui apprend plein de trucs)

L’AUTO-MASSAGE

Nous avons également au la chance d’avoir une leçon d’auto-massage avec Julia Lemetais qui est kinésithérapeute. Il faut savoir que le stress est l’un des facteurs aggravants des maladies de peau. Julia nous a donc donné quelques clefs pour nous détendre et dévier l’envie de se gratter (qui alimente le grattage et aggrave les lésions).

Avant tout, il faut savoir qu’on ne masse pas une zone lésée. Si l’on veut s’automasser, on peut le faire avec sa crème émolliente habituelle pour rester dans le soin sans créer d’altération. On évite les frictions qui favorise l’inflammation et on utilise des pressions statiques en pressant la zone 2 à 3 fois 3 à 5 secondes en relâchant ensuite progressivement. Pour un effet maximum, on souffle lorsque l’on presse pour calmer et apaiser.

Automassage de la main : entre le pouce et l’index : presser en faisant des petits cercles avec la pulpe du pouce et de l’index. Autant de fois que l’on veut. Si c’est douloureux (ça l’est pour moi), il faut le faire doucement et si l’on sent une différence entre les deux mains, on passe plus de temps sur le côté douloureux.

Automassage du visage : masser par petite frictions circulaires sous la pointe des sourcils et sur les arêtes du nez avec la pulpe des index. 5 cercles dans un sens puis dans l’autre. L’idée est d’exercer une légère pression progressive durant 3 secondes. Puis faire les petits cercles et relâcher progressivement en 3 secondes. Même chose au niveau des tempes. On peut accentuer l’effet relaxant en fermant les yeux et en se mettant dans sa bulle. Avec les maux de tête que j’ai dernièrement, je le fais plusieurs fois dans la journée et ça me fait du bien.

Conseils pour masser les bébés : toujours demander au bébé s’il est d’accord pour qu’on le masse avant de le faire.

Pour masser les pieds de bébé, on masse en cercle le point à la base du talon et exerçant une pression 3 secondes, cinq cercles dans un sens puis dans l’autre et on relâche progressivement.

Comme vous le voyez, c’était encore riche en informations ! Nous avons également eu une présentation des produits avec leur utilisation pour chaque pathologie. Si cela vous intéresse, je vous invite à mes poser des questions (les plus précises possible) en commentaire, j’y répondrai au mieux.

Gros coup de coeur pour le tout nouveau stick Lipikar AP+ qui permet de soulager les zones qui gratte. on passe un coup de stick qui calme l’envie de se gratter et qui hydrate. Il est tout petit, on peut l’emmener partout et il fait un boulot impeccable sur mes mollets peau de croco ! Il est à gagner juste en dessous !

CONCOURS !!!

La Roche-Posay me permet d’offrir à 2 d’entre-vous un lot contenant :

  • Lipikar Stick 
  • Lipikar Baume AP+ 200ml 
  • Lipikar Syndet 
  • Le livre « j’apprends sur les animaux » Banquise et Océan

Pour participer :

– laissez un commentaire en me disant quel est votre produit La Roche-Posay préféré avant le vendredi 16 février à 10h.

Une seule participation par personne. Les 2 gagnants seront prévenu par mail et les lots seront envoyés exclusivement en France métropolitaine.

Un autre lot est mis en jeu sur mon compte Instagram, vous pouvez également participer !

N’hésitez pas à retrouver La Roche-Posay sur Facebook, Instagram et grâce au hashtag #larocheposay

Les photos de la Skin Masterclass sont signées Quentin Chevrier.

EDIT du 16/02 à 10h45 : les gagnantes sont Babault Maryse et Iwona, les commentaires 48 et 98 choisis par MMM. Bravo à elles !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Billet sponsorisé, Fashion Mum par Marjoliemaman, et marqué avec , , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.
Ce billet a été vu 2 421 fois.

A propos Marjoliemaman

Marjolaine, 39 ans, maman de Kouign Amann (2008), Fleur de Sel (2009 - prématurée) et Petite Gavotte (2012), mariée à MMM. Auteur de guides pratiques, rédactrice, réalisatrice, ex-journaliste et ancienne sportive de haut-niveau. En revanche, je chante très mal et je danse encore pire. Chez nous, c'est Santa Barbara, les brushings en moins, l'humour en plus. Un blog entre tranches de vie et conseils en vrac, un blog pour rire et pour pleurer de temps en temps mais juste parce que l'on aime bien.

107 réflexions au sujet de « #SkinMasterclass La Roche Posay (avec des cadeaux pour vous) »

  1. 101

    Bonjour Marjolaine,
    Merci pour cet article très intéressant.
    Je tente ma chance pour ce concours. Actuellement, je ne peux plus me passer du Toleriane Soin Lavant.
    Je croise les doigts pour découvrir d’autres produits de la marque.
    Bonne journée

  2. 102
    Anne-Sophie says:

    Merci pour cet article et ce concours !
    Avec mon loulou qui fait de l’eczéma, nous sommes de grands consommateurs des produits Lipikar :/ Le gel lavant est parfait.
    Bonne journée !

  3. 103
    Natti says:

    Bonjour
    Je ne pourrais dire mon préféré car j’utilise une autre marque et c’est l’occasion d’essayer celle ci.
    Merci pour ce concours et bonne journée.

  4. 104
    Constant says:

    Bonjour
    Merci pour ce compte rendu très détaillé.
    Ma fille a une peau atopique on utilise le gel lavant et j’ai aussi déjà utilisé la crème hydratante.
    Je serai ravie de gagner un lot merci pour ce concours

  5. 105
    Muller says:

    Le Lipikar en baume que j’utilise surtout chez ma fille cadette. Cela évite de lui mettre trop de corticoïdes.

  6. 106
    pou-pouet says:

    Ciouciou !!
    Je ne sais pas pourquoi je pensais à la rosacée, en fait je suis toujours un peu rose / rougeode au teint tout sauf uniforme c’est peut être pas de la rosacée je ne sais pas mais ça m’énerve d’autant plus que je ne sais pas me maquiller ! Tu en es venue à bout grâce à un produit de La Roche Posay (et si oui lequeeeelll et en combien de temps tu as vu des effets ??) ou tu es allée chez le dermato ? j’ai rv dans pas très longtemps pour une visite de routine grains de beauté, je lui en parlerai aussi…
    merci et bisous bisous !! si tu as aussi des adresses pour apprendre à se maquiller je prends aussi, hein.. hihi
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *