Coup de coeur pour Babelicot

Il y a des initiatives qui vous semblent évidentes dès qu’on vous en parle. C’est ce qui c’est passé avec Babelicot, une conserverie brestoise.

Derrière cette petite entreprise il y a un couple : Éléonore et Benjamin.

Un jour, Éléonore a pris son courage à deux mains pour m’envoyer un message pour me présenter sa conserverie un peu spéciale et j’ai eu le coup de cœur, le vrai.

Parce que Babelicot, c’est tout une démarche anti-gaspi, c’est tout une envie de manger du bon, du bio. C’est tout une philosophie terriblement inspirante que je suis plus que ravie de vous présenter aujourd’hui !

Le concept est simple et pourtant, je n’avais jamais rien entendu de tel : Babelicot récupère les surproductions des producteurs de légumes et de fruits bio du Finistère pour en faire des conserves ! Ainsi, au lieu de terminer au compost, ces produits plein de saveurs sont récupérés, cuisinés et revendus. Le tout en circuit court !

Au moment où j’écris ce billet, 12 tonnes de légumes ont déjà été sauvés ! 12 tonnes ! Babelicot travaille notamment main dans la main avec le Pépin et la Plume dont j’avais visité l’exploitation en septembre et pour tout vous dire, ça ne m’étonne pas ! Les gens qui ont des démarches communes s’attirent !

Babelicot propose une vingtaine de recettes 100% végétariennes : des soupes, des petits-pots pour bébé, des sauces et condiments et des « tartinables ».

Pour résumer, on a ici une initiative bretonne, locale, zéro déchet, de saison et bio ! On frôle le 20/20 là, non ? Restait à savoir si tout ça était bon…

Nous avons bien essayé de nous rencontrer directement mais c’était mission impossible avant janvier et j’avais vraiment envie de vous en parler rapidement. Alors Éléonore m’a envoyé un gros colis pour goûter tout ça en famille.

Et là, ça a été carton plein. Grand Chelem.

Personnellement, je suis tombée amoureuse du pesto végétarien, Fleur de Sel a dévoré le houmous de betteraves, Kouign Amann a adoré les achards de légume, Petite Gavotte a littéralement vidé le pot de rillettes de champignons. Quant à MMM, il n’a pas su choisir et à tout aimé… Il m’a d’ailleurs fait justement remarqué qu’il n’y avait aucune fausse note dans ce projet : le concept est top, le produit est délicieux et même l’identité visuelle est de bon goût.

Carton plein, je vous dis.

J’ai hâte d’avoir une soirée en tête à tête avec moi-même pour ouvrir la soupe au potimarron et au gingembre (je salive déjà) et je pense réserver deux conserves qui me reste pour l’apéritif de Noël.

Pour acheter des conserves Babelicot, comment ça se passe ? C’est local, donc évidemment, les Finistériens sont privilégiés !

Vous avez les points de vente détaillés ICI.

Vous pouvez également commander vos conserves Babelicot en ligne ICI.

CONCOURS !

Éléonore et Benjamin m’ont proposé de préparer un petit colis de Noël à l’un d’entre-vous, selon ses goût ! Pour jouer, ça se passe sur ma page Facebook, foncez !

PS : Vous pouvez suivre Babelicot sur Facebook et Instagram. Allez-y de ma part 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 réflexions au sujet de « Coup de coeur pour Babelicot »

  1. 1

    Ca fait vraiment plaisir de découvrir de si belles initiatives!!! Bravo à Eléonore et Benjamin pour leur travail!

  2. 2
    Joëlle says:

    Holala que j’aime découvrir ce genre de projets ! Où on est sûr de la qualité et de la valeur des produits et du coup des valeurs de ces entrepreneurs.
    Je vais tenter au jeu mais je suis sûre que je vais tester.
    Merci

  3. 3
    Hélène says:

    Bonjour
    Super initiative que je découvre ce matin
    Je suis loin du Finistère donc je vais me rabattre sur une commande en ligne car je suis impatiente de découvrir toutes ces recettes plus tentantes les unes que les autres (je ne suis pas sur les réseaux donc je ne participerai pas au jeu)
    Merci pour cette belle découverte
    Hélène (de Perpignan)

  4. 4
    soazig says:

    j’adore faire ce genre de découverte ! merci pour cela Marjorie 🙂

  5. 5

    Le concept est génial, j’adhère totalement. Du coup, j’ai participé à ton concours via Facebook 🙂
    Bonne journée
    Cécilia

  6. 6
    Amélie says:

    Quel beau projet, bravo à Éléonore et Benjamin !
    J’ai participé au concours 🙂

  7. 7
    Virginie says:

    Punaise c’est là où tu te regrettes amèrement de t’être expatriée en Allemagne…. Longue vie à Babelio, ça a l’air top top top!

  8. 8

    Je ne connaissais pas; Merci pour la découverte!

  9. 9
    LOCHELONGUE ANNE MARIE says:

    Moi je connais pour avoir expédié un colis d’une trentaine de petits pots bébé en MARTINIQUE !!!!!! le concept est vraiment top, quant on voit les innombrables champs de légumes que nous avons en Finistère Nord c’est bien de se dire que les invendus ne seront pas gaspillés !!!!! j’ai participé et partagé sur Facebook. Merci Marjorie d’avoir mis cette entreprise en lumière. Bonne journée !

  10. 10

    J’adore l’idée et la demarche donc je fonce sur leur site et sur ta page Facebook 😉

  11. 11
    julie_freckles says:

    Han mais c’est tellement super comme initiative! Et depuis que je limite ma consommation de viande, les tartinables sont devenus mes nouveaux amis! Bravo à eux en tout cas.

  12. 12
    Poulette Dodue says:

    Sluuurp grave !

  13. 13
    amélie says:

    ah la la le top 🙂
    je viens d’emménager à brest cet été ! quelle chance !
    Merci pour cette bonne idée et bravo à votre blog que j’adore

  14. 14
    doublerose says:

    Un beau projet. Du local et du bon, que demander de plus!
    j’achète aussi mes confitures à une productrice locale. Et en prime, elle reprend les pots (comme ça pas de déchet)!

  15. 15
    MissCoquelicot says:

    Excellente découverte !!! ma belle sœur est du Finistère, je transmets l’idée d’un panier gourmand pour Noël 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *