À la cueillette des fraises bio pour Les 2 Vaches

Ce billet est réalisé en partenariat avec Les 2 Vaches

Cette semaine, j’ai été invitée avec Céline par la marque bio Les 2 Vaches à visiter l’exploitation qui produit les fraises de leur tout nouveau yaourt fraise-rhubarbe. Je n’ai pas hésité une seconde, j’ai dit un grand OUI ! Et ce, pour plusieurs raisons :

1 – J’adore découvrir les coulisses et poser mille questions lors de ces visites.

2 – Les 2 Vaches est une marque habituée de notre réfrigérateur (pour le goût) et j’étais curieuse de savoir ce qu’il y a avait dans ses yaourts.

3 – J’adore les fraises et bon, comment vous dire, je me suis dit que j’avais genre « une opportunité » pour en manger quelques unes ^__^

Nous avons donc pris la direction du Finistère et plus précisément de la Roche-Maurice  pour retrouver Mikael, l’un des trois producteurs de l’exploitation Le Pépin et la Plume, ainsi que Sheily et Alexandra de la marque Les 2 Vaches.

Une fois sur place, nous sommes tout de suite dans l’ambiance et Mikael (associé également avec Mathieu en photo et Manu) nous présente l’exploitation. Le Pépin et la Plume est une exploitation bio qui produit des fraises mais aussi des pommes, des oeufs, des potirons et qui s’essaye depuis cette année aux haricots.Tout y est bio de A à Z.

Évidemment, nous nous intéressons particulièrement à la fraise qui se récolte du 1er avril au 10 octobre (oui, oui), dont il existe deux variétés (les remontantes et les non remontantes, ce qui explique la longueur de la saison), qui est cultivée en pleine terre sous tunnel (ce qui laisse l’air circuler), ramassée évidemment à la main, qui est cueillie rouge et qui est congelée sur place quand il s’agit des fraises des yaourts.

Enfin, là, je vous fais un petit résumé car nous parlons aussi de l’alternance des cultures pour entretenir la richesse des sols, de la nécessité du bâchage plastique au sol (pour éviter le désherbage) et de la manière dont ils optimisent l’utilisation d’une bâche en arrachant les fraisiers à la fin de leur saison et en les remplaçant par des courges par exemple. Parce que pour le Pépin et la Plume, l’idée c’est de continuer à cultiver sa production croissante avec le même soin et la même qualité que s’il s’agissait d’une petite exploitation. Et quand on discute avec Mikael, on réalise très vite que ce qui lui importe, c’est de faire un beau produit bio et de travailler en harmonie avec ses équipes.

Nous sommes d’ailleurs brièvement embauchées pour faire la cueillette. J’apprends qu’il faut toucher la fraise le moins possible sinon des traces de doigts apparaissent et qu’on coupe la tige au niveau du pédoncule avant de la mettre sur un chariot. Pas de perte car les belles fraises vont dans des barquettes individuelles pour la vente en magasin ou dans une grande cagette si elles sont destinées aux yaourts et les fraises abimées vont, elles, dans une barquette spéciale pour la confiture. Pas de gâchis ! Je vous avoue tout de suite que j’ai certes ramassé une barquette mais que j’ai dû en manger l’équivalent en même temps. Et que je me suis vraiment régalée ! Je ne suis pas certaine que Mikael m’embauche vu mon taux de rentabilité… Il faut dire que c’est un plaisir de voir de belles fraises cultivées sainement sur leurs fraisiers verdoyants… Impossible de résister ! 

Celle qui murmurait à l’oreille des fraisesSur les 45 tonnes de fraises produites, 15 tonnes vont directement dans les nouveaux yaourts Fraise-Rhubarbe Les 2 vaches. La marque s’approvisionne exclusivement au Pépin et la Plume c’est à dire que si vous mangez un yaourt Fraise Rhubarbe, il aura le goût des fraises du Finistère ! La Bretagne dans vos yaourts, on est partout les amis. Bien évidemment, nous nous sommes penchées avec Céline sur le reste de la recette de ce yaourt brassé. Alors que sa première version proposait 11 ingrédients, elle n’en compte plus que 6. La rhubarbe bio vient du Pas-de-Calais et le lait bio vient de Normandie. Le tout fait finalement peu de route puisque les ingrédients prennent la direction du Molay-Littry près de Caen pour être transformés en yaourts délicieux ! Sa texture est obtenue sans épaississant grâce à de nouvelles techniques d’élaboration.

Côté dégustation, ça a été grand chelem à la Nourserie. Déjà fans des crèmes chocolat et vanille et des brassés à la framboise, les Pin’s et moi avons validé cette recette fraise-rhubarbe dès mon retour à la maison ! MMM, lui, doit attendre son retour de Paris pour le tester, j’ai donc caché un pot au fond du réfrigérateur pour éviter la razzia des enfants. Cette visite a été passionnante de bout en bout. Alors que je pensais le bio affiché par Les 2 Vaches (une marque de Danone, découvrez l’histoire ICI) comme un argument marketing, j’ai découvert la réelle volonté d’offrir un produit bio, français au maximum, produit dans des conditions respectueuses pour l’homme, l’animal et l’écologie. Bref, on mangeait des « Les 2 Vaches » pour leur goût, maintenant, on les mangera aussi pour ce qui se cache derrière l’étiquette.

Petit conseil, si votre rayon frais ne propose pas les produits Les 2 Vaches que vous souhaitez déguster, demandez au chef de rayon de les ajouter à sa prochaine commande. Il paraît que ça marche !

Pour suivre Les 2 Vaches, ça se passe sur Facebook, Twitter et Instagram. Et le hashtag (qui me fait mourir de rire) : #fairetoujoursmeuh

Si vous habitez du côté de Landerneau, vous pouvez notamment acheter les produits bio du Pépin et la Plume ICI. Retrouvez l’exploitation sur sa page Facebook.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 réflexions au sujet de « À la cueillette des fraises bio pour Les 2 Vaches »

  1. 1
    Robine says:

    Elles ont l’air vraiment très bonnes, ca donne envie !!!

  2. 2

    Hâte de tester cette nouvelle recette car ici, on est déjà habitués à ceux à la vanille 😉 . Meuuuuuhhhhhh

  3. 3
    Mamine says:

    J’achetais cette marque pour mes enfants car c’est bio et très parfumé. On a testé vanille, myrtille et framboise.

  4. 4
    Lisbei says:

    Coucou !
    Nous on mangeait déjà les produits Les 2 Vaches quand ça s’appelait encore Les 2 Vaches du Fermier Bio, avant leur rachat, j’imagine … et on continue, c’est bon, c’est bio et c’est produit en France … mes gremlins sont fans de ceux à la vanille, à la framboise, et depuis peu ma Damoiselle s’est découvert une passion pour ceux à la myrtille … alors j’ai hâte de voir ceux à la fraise rhubarbe (alliance dont je raffole, surtout en confiture …) !
    Bises et merci pour la visite !

  5. 5
    bibi says:

    J’aime bien les yaourts les 2 vaches!
    Je vais donc m’empresser de tester l’asso fraise-rhubarbe.

    Voilà voilà. Et sinon j’ai aussi été à l’expo Picasso en août dernier! Bon week-end au soleil!

  6. 6
    charlotte says:

    Ici on trouve ces produits au supermarché et la cantine scolaire municipale propose ces yaourts aux enfants

  7. 7
    Agdel says:

    Je me suis toujours demandé comment on trouvait des yaourts aux fraisea toute l’année : ce sont donc des fruits congelés ! Impossible à reproduire à la maison…
    Fraises rhubarbe, ça doit être bien bon.

  8. 8

    […] y a eu une journée à Landerneau avec Marjo, pour découvrir et cueillir les fraises bio des nouveaux yaourts Les 2 Vaches fraise rhubarbe. […]

  9. 9
    Calixte says:

    Merci pour cet article qui présente les coulisses de la fabrication des délicieux yaourts Les 2 Vaches.
    Bravo à la marque pour cette initiative !
    L’occasion de mettre en avant leur engagement en faveur du bio, du local, et du goût tout simplement …
    Déjà fan des produits Les 2 Vaches, voici des arguments supplémentaires pour les conseiller autour de moi.

  10. 10

    […] avons été invitées avec Marjolaine la semaine dernière par Les 2 Vaches, afin de découvrir leur dernière recette, le yaourt bio […]

  11. 11
    Anne Uhaire says:

    Merci pour ce reportage qui permet aux lecteurs de découvrir; sans acteur du secteur du marketing ou de la publicité; des producteurs responsables des ingrédients que nous mettons dans notre assiette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *