Allaitement

C’est quoi cette bouteille de lait ?

Redimensionnement-de-DSCN0952.jpg Voilà une anecdote que je voulais vous livrer depuis longtemps mais bon, vous connaissez mon syndrome du poisson rouge : j’y pense et puis j’oublie…

Nous sommes en février 2010. Fleur de Sel est sortie de néonat quelques jours auparavant. C’est un soir où MMM n’est pas là. Kouign Amann est dans le bain, je donne le sein à Fleur de Sel tout en le surveillant. J’ai déjà remarqué comme il regarde Fleur de Sel quand elle mange. Il l’imite en donnant de grands coups de mâchoire dans l’air. Là, Kouign Amann nous observe du coin de l’oeil :

– fait quoi, Sel ? – (elle fait quoi Fleur de Sel ? – je rappelle que nous sommes en février, il ne parle pas encore courament 3 langues)

– elle boit le lait de maman.

– en veux.

Oups… je savais que ça arriverait, je le savais, je le savais… Je respire… Je suis zen…

– tu veux quoi mon chéri ?

– lait de maman.

Bon, pas d’ambiguïté, il veut boire MON lait. Mais non, heu !

Heureusement, Mamily m’avait raconté une histoire datant de Néandertal (soit mon enfance). Voilà l’histoire : (à lire avec la voix de Mamily pour ceux qui la connaisse, ça fera plus vrai) : un jour, je t’allaitais et ton grand frère (TontonXav, 5 ans et demi à l’époque) est venu me voir. « Maman, je veux boire au sein moi aussi ». Mamily, n’écoutant que son courage lui dit « très bien, viens goûter ». Le TontonXav en question s’est approché puis est reparti en pestant « beurk, ça pue le lait ».

N’écoutant que mon courage héréditaire, je propose donc à Kouign Amann de goûter. Je le vois arriver avec ses 16 dents près de ma délicate poitrine. Un goutte de lait perle sur mon sein, je ferme les yeux et serre les fesses… Kouign Amann tend la langue récupère la goutte. « Mmmmmmmm, c’est bon le lait de maman ».

Point final. End of the story. Il n’a plus jamais voulu boire le lait de maman… Ouf…

Ces deux histoires montrent qu’il suffit juste de montrer au plus grand que sa demande peut être acceptée et de lui même, il garde sa place de grand. Il a juste besoin d’avoir la possibilité de jouer au petit. Et avoir la possibilité, c’est pouvoir y renoncer. Et donc pouvoir grandir. Vous me suivez ? ça vous paraît logique ou Jean-Claude Van Damme a repris possession de ce blog ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi