La prématurité

10 ans après

Il  y a 10 ans, j’étais hospitalisée avec une mystérieuse jaunisse.  Je revenais d’un séjour en Irlande chez notre amie Irish Coffee avec « la bande » comme on disait. Mon ami le Navigateur m’avait trouvée bien jaune. Moi, je me tordais intérieurement de douleur et je faisais pipi jaune fluo mais ça ne m’inquiétais pas. ça avait visiblement inquiété le docteur Béné et notre ami obstétricien (qui a plus tard suivi la grossesse de Petite Gavotte) que j’avais appelés à peine après avoir atterri à Nantes. Et tout le service de garde à la maternité de l’Hôpital du Pôle Nord ce dimanche 8 novembre 2009. C’était le début d’ une inquiétude qui allait durer jusqu’après la naissance de Fleur de Sel.

J’étais enceinte de moins de 5 mois et j’étais jaune poussin de la tête aux pieds.

C’était l’anniversaire de mon cousin Nold (hiiii, bon anniversaire cousin chéri !) et je me souviens très bien l’avoir appelé le soir en lui disant que j’étais désolée de l’appeler si tard, que j’étais hospitalisée en Bretagne mais que c’était sûr, ça n’allait pas durer longtemps. La blaguounette a finalement duré 5 mois.

10 ans après, elle a 10 ans moins un mois et 18 jours.

10 ans après j’ai une conscience aigüe de la grande chance que nous avons eu d’être traitées en France, à l’hôpital public à Lorient et à Paris. La chance d’avoir été suivies par du personnel médical formidablement humain et pointu. D’avoir été aimées et portées par notre entourage proche et plus large, et notamment par ceux qui suivaient le blog à l’époque.

10 ans après je réalise que la douleur et la peur ont fini par s’estomper, beaucoup grâce à l’EMDR.

10 ans après j’envoie encore des bonnes ondes à la Marjo du passé : « ne t’inquiète pas, tout va bien se terminer » parce que je suis certaine que mes pensées voyagent à travers le temps et qu’elles m’ont aidée à tenir le coup en 2009.

10 ans après, je me rends compte que je respire encore l’odeur du cou de Fleur de Sel en soupirant de bonheur et de soulagemen.

On fera la fête ce soir, comme convenu, et je boirai à la santé de tous les gens qui nous ont accompagnés à cette époque et qui sont trop nombreux pour que je les énumère ici. Je trinquerai à la vivacité de cette enfant (mais ça ne m’empêchera pas de l’enguirlander parce qu’elle saute un peu trop partout et qu’elle dévalise le plateau apéro). Je boirais à la santé de la Marjo d’il y a  10 ans qui s’endormait dans une chambre d’hôpital, le coeur en morceaux de ne pas pouvoir être avec son fils de 19 mois et qui n’avait aucune idée des péripéties que sa famille allait traverser. Je lui dirai encore une fois : « Ne t’inquiète, pas tout va bien se terminer. Dans 6 mois, elle ira bien, dans 2 ans elle aura rattrapé sa prématurité et elle n’aura aucune séquelle de son coma. Et toi, tu récupèreras bientôt un foie de jeune fille. Et  dans 10 ans jour pour jour, tu seras encore en Bretagne parce que tu y vis désormais, en train de boire des Spritz avec tes trois enfants – oui vous avez remis ça avec MMM – ,ta maman et tes beaux-parents.  Et ce matin, le bébé qui tu portes en ce moment te racontait le dernier chapitre du Harry Potter qu’elle lit. Dors maintenant parce qu’une sacrée aventure vous attend. »

 

Pour continuer votre lecture, je vous propose de relire le vieux billet sur le premier anniversaire de la demoiselle en question.

PS: la photo est issue des archives de Wonderful, Breizh, il s’agit des hortensias de Mamyvonne; je ne sais plus qui de Céline ou moi a pris cette photo mais je l’adore.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

16 commentaires

  1. Répondre Allychachoo - Famille en chantier 8 novembre 2019 à 10 h 21 min

    C’est un si joli message ton texte <3

  2. Répondre Bene 8 novembre 2019 à 10 h 21 min

    Très beau texte. Juste ❤️ et joyeuse célébration ce soir!

    Et sinon, ça fait presque 10 ans que je te lis!

  3. Répondre Sandra 8 novembre 2019 à 10 h 44 min

    ❤️❤️❤️❤️

  4. Répondre cazé 8 novembre 2019 à 10 h 50 min

    Beaucoup d’émotions..Je vous souhaite un apéro joyeux ce soir!

  5. Répondre Alexandra 8 novembre 2019 à 11 h 01 min

    Je pleure…
    Je n’avais jamais pensé au fait que les pensées pourraient voyager à travers le temps, mais cette idée me fait chaud au cœur.
    Joyeuse fête pour ce soir avec plein de bisous dans le cou.

  6. Répondre Bénédicte 8 novembre 2019 à 11 h 15 min

    Ce texte et cette photo sont juste trop beaux

  7. Répondre julie_Freckles 8 novembre 2019 à 12 h 26 min

    Des petits frissons, et beaucoup d’émotions à travers ton texte. Je n’avais jamais réfléchi aux pensées qui voyagent, mais j’aime beaucoup l’idée! Bonne fête ce soir!

  8. Répondre Maminechat 8 novembre 2019 à 15 h 58 min

    Ça donne des frissons… Et pourtant, cette histoire, je la connais car je lisais déjà ton blog à l’époque.
    Ta fille est une guerrière, tout comme sa mère.

  9. Répondre Céline / Shalima 8 novembre 2019 à 16 h 19 min

    Fêtez bien ces 10 ans ! Je ne pense jamais à envoyer mes pensées à la moi d’avant, c’est une bonne idée !
    (Et moi non plus je n’ai pas la moindre idée de qui a pris cette photo, mais elle est parfaite pour ce billet et sur ce blog !) Des bisous !

  10. Répondre Sabine 8 novembre 2019 à 18 h 48 min

    C’Est vous qui avez été les meilleurs pas de doute.
    Il faut garder ça comme une épreuve qui fait grandir et que c’est grâce à ça que vous en êtes la aujourd’hui!
    On trinquera à distance avec vous!

  11. Répondre Annaïk 8 novembre 2019 à 20 h 49 min

    Au mot « coma », mon cœur s’est serré…aux mots « on boit des spritz avec les enfants » j’ai pensé : effectivement, tout va mieux :-). !!

  12. Répondre Syld 8 novembre 2019 à 20 h 54 min

    J’ai la gorge nouée mais heureusement nous sommes en 2019 et tout le monde est en bonne santé.
    Je comprends cette envie de pouvoir dire à la personne en détresse que l’on a été que tout finira par s’arranger, que les nuages feront place au soleil et à un joli .
    Je ne sais pas si mon moi d’aujourd’hui murmurait à l’oreille de mon moi s’il y a deux ans en néonat en tout cas, moi aussi je te reconnais que les autres peuvent être nos fondations et nous permettent de ne pas sombrer…vive la famille et les amis!

  13. Répondre paulinoceane 8 novembre 2019 à 21 h 41 min

    Je m’en souviens comme si c’était hier … quelle aventure !!! bon anniversaire à ta fleur de sel et à toute la famille

  14. Répondre Béatrice 9 novembre 2019 à 8 h 57 min

    Je me souviens t’avoir envoyé un message pour Noël, tu étais hospitalisée avec un tout petit moral et une « mère » blogueuse à l’époque avait lancé un appel. Et depuis je n’ai manqué aucun billet.
    Plein de bises à toi et aux tiens <3
    (et je vais envoyer des pensées à la "moi" d'il y a quelques années, elle en a bien besoin parfois)

  15. Répondre Marilune 14 novembre 2019 à 12 h 12 min

    Très émouvant, on lit ce post optimiste avec plaisir (comme d’habitude, dirais-je). Bon anniversaire à Fleur de Sel…et à sa maman, en fait.

  16. Répondre Solenne 14 novembre 2019 à 22 h 40 min

    C’est une belle idée que d’envoyer des pensées à son moi d’avant…
    J’ai tellement de choses à lui dire, je vais essayer.
    Merci pour tous tes mots! (:smiley coeur:)

Laisser un commentaire