Jardin

FUJI, son histoire #1

Sincèrement, je ne sais pas trop comment l’expliquer mais depuis bientôt 2 semaines, il y a un chat dans notre maison et plus largement dans ma vie. C’était le truc complètement impossible et pourtant, quand je regarde ce bébé de 2 mois et demi, ça me paraît naturel.

Pourquoi impossible ? Parce que 1 – je suis super allergique au chat et 2 – je n’aime pas trop les chats – Nous sommes d’accord que nous pouvons mettre cette phrase au passé vu la situation actuelle.

L’allergie aux chats, ça a été une vraie galère. J’ai découvert que j’étais allergique en 2001, quand j’ai commencé à fréquenter MMM (oui, j’ai 88 ans, je dis « fréquenter »). Il y a avait un chat dans sa colloc qui dormait dans les vêtements et perdait des poils partout. J’étais couverte d’eczéma, j’avais les yeux hyper gonflés, ça me grattait de partout, c’est un miracle si je n’ai pas fait d’asthme. J’ai donc été testée par une allergologue qui m’a dit : « soit vous gardez le gars et il se débarrasse du chat, soit vous vous débarrassez du gars ». MMM m’a donc choisie et (je crois) qu’il ne regrette pas.

Ensuite, à chaque fois qu’il y a avait un chat près de moi ou que j’étais dans une pièce où avait vécu un chat, j’étais archi-mal. Ça me grattait la gorge, je larmoyais, ça me grattait les joues… Il fallait que je pense à prendre les antihistaminiques quand j’allais chez les copains qui avait un chat au risque de passer un très mauvais moment. De toutes manières, les chats, je trouvais ça égoïstes et bien moins intéressant qu’un chien.

Depuis plusieurs années, on réfléchissait à la possibilité d’avoir un chien. Mais on savait que l’on partirait 5 semaines au Japon donc on avait dit : on verra après le Japon.

Alors au retour du Japon, j’ai envisagé la chose parce que j’ai vraiment envie que les enfants aient un animal de compagnie, je sais à quel point c’est important. Parce que même si on a Chopper le lapin, l’interaction avec lui est limitée. Et puis, j’avais envie d’une présence à la maison.

Quand j’ai vu l’allergologue en novembre dernier, je lui ai demandé de me tester pour les chats parce que, j’avais constaté que je n’avais plus de symptômes depuis 2-3 ans en présence de chats… Et là, SURPRISE : aucune allergie. je n’en revenais pas…

L’idée s’est mise à mûrir doucement mais sûrement… un chat à la maison, pourquoi pas ? J’aurais adoré un chien mais avec nos plannings,  je le disais que j’allais me rajouter la promenade bi-quotidienne, l’éducation pour la propreté et puis les vacances à gérer avec ou sans lui… Un chat finalement, par son indépendance, m’imposait une charge plus légère… UN CHAT ? Mais oui Marjo, imagine un chat ? Il serait la journée avec toi à pioncer sur le canapé pendant que tu bosses, il aurait son indépendance, il pourrait rester à la maison quand on n’y sera pas… J’ai même mis un chat (tout poilu !) dans un tableau de visualisation de mon bullet journal.

J’ai donc cherché mollement un chat sur Le Bon Coin mais ce n’était pas l’époque des chatons. j’étais prête à  recueillir un chat même plus âgé mais il fallait qu’il soit kids friendly… Et un soir d’avril, j’étais au lit à regarder Instagram et j’ai vu la story d’Aurélie. Elle venait de recueillir 3 petits chats dans une grange : Marius (qui avait déjà trouvé une famille), Plume et Daryl. Mon coeur à fait boum en voyant celui qu’elle appelait Daryl. Un adorable petit mâle de 15 jours tigré et blanc… je l’ai montré à MMM et je lui ai dit : « on le prend ? ». Il m’a répondu simplement : « OK ». J’ai envoyé un message à Aurélie pour lui dire notre intérêt et le lendemain, c’était acté, ce chaton était pour nous. Nous avons vite réfléchi à un prénom. Japonais, évidemment. Fuji, c’était une évidence ! Parce que Fujisan (mont Fuji), veut dire richesse, sans égal ou encore abondance. Et puis c’était une blague entre nous car quand nous étions au Japon, MMM a été particulièrement maussade pendant 24 heures parce que le Mont Fuji ne voulait pas se dévoiler complètement… Alors on lui a dit : « comme ça tu verras Fuji quand tu rentres ».

Dans un prochain billet, je vous raconterai son histoire de chaton des granges, sa vie chez Aurélie, son cocon et son arrivée à la Nourserie !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

24 commentaires

  1. Répondre Isis_biscott 20 juin 2019 à 12 h 28 min

    Je crois que tu as fait un lapsus « chat » à la place de « chien » à la fin du 4ème paragraphe. Peut-etre que Fuji n’est pas UN chat mais LE chat… et du coup il est bcp plus intéressant que les autres chats !

    • Répondre Marjoliemaman 20 juin 2019 à 13 h 35 min

      Merci, j’ai modifié 😉 Et c’est sûr, Fuji, c’est LE chat ^__^

  2. Répondre Banane 20 juin 2019 à 12 h 53 min

    Il est tellement chou.
    Je me retrouve dans votre histoire (allergie en moins, mais ma mère est phobique des chats alors c’était un peu plus qu’un désintérêt chez moi) et notre Murphy a 3 ans et demi. 🙂
    Il a lui aussi un faible pour l’homme de la maison, même s’il sait très bien vers qui aller pour avoir à manger ou quand il se blesse. Il faut dire que je le laisse peu monter sur moi (il « patoune », ses griffes me font bondir à chaque fois).
    En tout cas pour les enfants c’est super : notre grand paniqué essaye même de caresser des chats dans la rue à présent, au lieu de changer de trottoir.

    • Répondre Marjoliemaman 20 juin 2019 à 13 h 36 min

      C’est génial que tu arrives à ne pas transmettre cette phobie, c’est compliqué de ne pas le faire, c’est tellement incontrôlable ce genre de sentiments.

  3. Répondre Bénédicte 20 juin 2019 à 13 h 24 min

    Il a une super bouille, et il a l’air d’avoir bien trouvé sa place 🙂

    Je suis toujours épatée de voir les positions que les chats prennent pour dormir, les 2 miennes Milka et Nesquick (oui j’adore le chocolat 🙂 dorment souvent soit les 4 pattes en l’air, soit en boule avec la tête cachée sous les 2 pattes avant, genre « je ne suis là pour personne »

    • Répondre Marjoliemaman 20 juin 2019 à 13 h 37 min

      Oui, il a tout de suite trouvé sa place, c’est un vrai bonheur ! Et il dort partout, c’est un bonheur de le regarder aussi bienheureux.

  4. Répondre Silène 20 juin 2019 à 15 h 27 min

    Je crois que cette phrase « je n’aime pas les chats, c’est moins [insérer ici la qualificatif voulu (câlin, proche, intéressant, affectueux…)] qu’un chien » ne résiste à peu près jamais à l’arrivée d’un chat dans ledit foyer.
    Un chat, c’est un cœur avec des poils autour. C’est un être qui viendra se blottir et ronronner au moindre changement d’humeur. C’est un clown en puissance. C’est tout l’amour du monde dans un regard aux couleurs hypnotique. (et c’est des conneries à la chaine. C’est LE maitre de la maison)

    En tout cas, tous les gens de ma connaissance qui n’aimaient pas les chats et qui ont finit par en avoir un dans les pattes en sont vite tombés complètement gagas.
    Et la phrase suivante se fait alors entendre « Je ne pensais pas qu’un chat était aussi [insérer la suite (pot de colle, intelligent, drôle, feignasse (ça c’est moi qui le rajoute en voyant mes morpions roupiller))] » et d’égrener la litanies des merveilles que fait ledit chat.
    Par ce que chaque chat est LE chat le meilleur du monde, c’est prouvé 😀

    (soit dit en passant, quelle beauté ce Fidji ! Il va être magnifique en grandissant avec ses poils mi-longs, et doux à vouloir rester la journée entière le nez dans ses poils !)

    • Répondre Marjoliemaman 20 juin 2019 à 16 h 36 min

      C’est Fuji (ne nous le vexe pas ^__^). Je n’ai jamais fréquenté de chat avant lui donc je suis effectivement la meilleure démonstration de ton raisonnement !

      • Répondre Silène 20 juin 2019 à 18 h 03 min

        Je me fatigue. J’ai pensé Fuji, j’ai écris Fidji … Je demande la clémence du jury et invoque la clause bébé de 7 mois.

  5. Répondre Ritalechat 21 juin 2019 à 7 h 17 min

    Bon ben voilà, je suis liquide. Mon filleul est trop beau! en plus j’ai une image mentale de toi dans ta véranda, avec ton café à la mousse de lait, tin soleil breton, ton ordi et ton Chat pas loin qui pionce. Et j’aime ce que je vois.

    Tu verras, les chats sont magiques, ils savent tout.❤️

    Bisouuuus

    • Répondre Marjoliemaman 24 juin 2019 à 10 h 15 min

      Je te réponds depuis ma véranda, avec mon chat sur le bureau dans ton cocon mais pas de café mousseux, je les garde pour le week-end (faut que je lève le pied sur la caféine !). Bisous ma chère marraine.

  6. Répondre CéciliAcidulée 21 juin 2019 à 8 h 30 min

    Je suis sidérée par ton histoire d’allergie soudainement disparue. Je trouve cela à la fois génial et incroyable ! C’est fou car moi qui n’avais encore jamais fait d’allergie, je m’en suis déclarée une belle au pollen l’année dernière…

    • Répondre Marjoliemaman 24 juin 2019 à 10 h 14 min

      Les grossesses ont beaucoup chamboulé mes allergies, pour un mieux, et heureusement !

  7. Répondre Béatrice 21 juin 2019 à 9 h 31 min

    Pareil ici, une allergie disparue … et Cuesta la chatonne (baptisée ainsi par Grand Mec N°1 le géographe) est arrivée dans notre vie en octobre !
    Belle journée 😉

    • Répondre Marjoliemaman 24 juin 2019 à 10 h 13 min

      C’est aussi surprenant que cool ! Bienvenue à Cuesta en retard !

  8. Répondre madamezazaofmars 21 juin 2019 à 10 h 00 min

    J’en rêve d’un petit chat mais Zozo pas du tout et il est dur a convaincre
    Un argument de poids ?
    Il est bien trop craquant ce chaton, comment résister ?

    • Répondre Marjoliemaman 24 juin 2019 à 10 h 13 min

      Je n’ai pas eu à convaincre MMM car il aime bien les chats… C’est une super présence pour toute la famille.

  9. Répondre bluevalentine.me 21 juin 2019 à 11 h 46 min

    Ce chat a l’air tellement mignon. J’ai personnellement adopté deux chats à la maison, car je culpabilisais de savoir Minette seule les week-end où nous étions absents. Elle a donc maintenant une soeur qui s’appelle Pêche et qu’elle déteste haha (mission pas accomplie) ! Mais c’est un vrai bonheur ces petits êtres nous apportent tellement d’amour et de câlins.

  10. Répondre Loraine 24 juin 2019 à 7 h 40 min

    Pareil pour moi ! Mon allergie a disparu, mon chéri voulait absolument un chat, je n’en voulait pas. J’ai fini par céder à son envie, et suis tombée complètement gaga de ce chat, maintenant, j’en veux 10 ! ahah

  11. Répondre Adelles 25 juin 2019 à 11 h 20 min

    Tu sais que pendant toute ma lecture de la première partie de l’article, je n’espérais qu’une chose : lire l’explication de la solution miracle / du médicament magique / de la formule de sorcière que tu avais trouvé pour ne PLUS être allergique aux chats ?
    Et puis, plouf, la déception ! Vraiment aucune idée du pourquoi du comment ? C’est donc possible d’arrêter d’être allergique aux poils d’animaux ?
    Signé : une lectrice frustrée

    • Répondre Marjoliemaman 25 juin 2019 à 11 h 42 min

      Malheureusement, je ne sais pas trop. Les grossesses ont à chaque fois amélioré mes allergies. l’allergologue m’a dit que les allergies étaient fluctuantes et s’amélioraient pour certaines avec l’âge.

Répondre à Ritalechat Annuler la réponse