C’était Paris…

Vendredi soir, je suis partie avec mes trois Pin’s sous le bras direction Paris pour rejoindre MMM pour 48 heures intenses… On a passé un week-end très fatigant mais surtout super riche en rencontres (et en heures de transport).

Paris, c’était :

– 45 minutes de retard pour notre TGV à l’aller et une Petite Gavotte qui s’est mise à pleurer quand la contrôleuse a annoncé que nous étions arrêtés en pleine voie car un camion rempli de matières dangereuses menaçait d’exploser (et moi, je suis partie en fou-rire comme à chaque fois que la demoiselle a une réaction complètement disproportionnée… j’ai honte, si vous saviez).

Une nuit dans un endroit complètement magique, surtout en cette période de l’Avent. nous avions deux chambres communicantes et les Pin’s ont adoré dormir tous les trois dans le queen size.

– Trois pyjamas de Noël assortis pour les Pin’s pour cette première case du calendrier de l’Avent.

– Une journée super intense avec l’équipe de La Roche-Posay lors de la première dermclass #sleepikar. Ça a été super émouvant de voir ces parents en recherche de solution pour l’eczéma de leur enfant et parfois pour le leur. Je vous raconte ça très vite mais je suis super fière d’avoir pu mettre ma petite pierre à cet édifice et d’avoir y pu participer.

– Une rencontre bien trop brève avec Cindy, lectrice invitée à cette dermclass avec sa jolie famille. Je pense qu’on aurait pu passer le week-end à discuter ensemble et j’espère que l’on aura d’autres occasions de se croiser, Cindy !

– Un KA malade samedi qui a trainé son teint blafard…

– Beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps passé dans le métro et le RER à cause des travaux et des gilets jaunes. Ça m’a rappelé que c’était ma saturation des transports à Paris et en banlieue (voiture ou transports en commun) qui a été ma motivation première pour quitter Paris.

– Une belle soirée avec mon frère, mon cousin et leurs amoureuses pendant que les cousins de la génération d’en-dessous s’amusaient joyeusement.

– Un resto japonais à volonté avec mon Presque Grand-Frère et sa petite famille avec un bisou dans les cheveux blonds de mon filleul qui va bientôt me dépasser.

– Cinq coeurs dessinés au creux de nos poignets pour se dire qu’on va beaucoup se manquer et penser fort les uns aux autres. Ça a été un crève-coeur de laisser MMM sur le quai de la gare Montparnasse. Il y a eu des larmes et des nez à moucher, des jours à compter pour savoir dans combien de dodos commençaient nos vacances à 5 et des promesses de câlins sous la couette pour tous les jours ou presque. Si la distance en semaine fait partie de nos choix de vie et qu’on l’assume complètement, il y a certains moments où c’est plus difficile. Le retour à la Nourserie s’est fait en douceur avec une Petite Gavotte malade qui tousse comme un fumeur de Gitanes maïs et reste avec moi aujourd’hui. Heureusement, pour motiver les troupes, il y avait deux cases du calendrier à ouvrir ce matin…

Pour continuer votre lecture, je vous propose un vieux billet avec une délicieuse recette : le cidre chaud !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Voyages ! par Marjoliemaman, et marqué avec , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.
Ce billet a été vu 3 953 fois.

A propos Marjoliemaman

Marjolaine, 39 ans, maman de Kouign Amann (2008), Fleur de Sel (2009 - prématurée) et Petite Gavotte (2012), mariée à MMM. Auteur de guides pratiques, rédactrice, réalisatrice, ex-journaliste et ancienne sportive de haut-niveau. En revanche, je chante très mal et je danse encore pire. Chez nous, c'est Santa Barbara, les brushings en moins, l'humour en plus. Un blog entre tranches de vie et conseils en vrac, un blog pour rire et pour pleurer de temps en temps mais juste parce que l'on aime bien.

17 réflexions au sujet de « C’était Paris… »

  1. 1
    Carène says:

    C’ets tellement touchant ce que tu écris … ça me parle tout le temps.
    Merci de partager tout ça et de me donner le sourire!

  2. 2
    Sandy says:

    Merci pour ce formidable week-end!!!! La Dermclass était très enrichissante et l’hôtel incroyable (nous aussi avons laissé nos 3 loulous dans ce grand lit!!!). Et bien sûr, quelle joie de te rencontrer. J’espere sincerement que nos chemins se recroiseront (et P’tite Gavotte me fait déjà craquer!!!!) Bises à vous 5. Sandy

    • Petite Gavotte t’a sorti le grand jeu quand même, elle a fait très fort !
      Je suis heureuse de savoir que vous avez passé un moment intéressant et agréable ! Tu as vu, je ne t’avais pas menti pour l’hôtel ? C’était foufou ! Bises aussi chez toi.

  3. 3

    Ton cidre chaud attise ma curiosité… Je vais de ce pas lire ton billet !
    Des bises

  4. 4
    Soa says:

    Oh comme je comprends cette distance dans la semaine et les jolies retrouvailles ! Parfois, c’est plus dur que d’autres fois, aussi bien pour les parents que pour les enfants. Courage, les vacances approchent à grands pas 😉 !

  5. 5
    ANNE says:

    Ahah c’est pas gentil de te moquer de Petite Gavotte, j’aurais eu la même réaction 🙂 (j’angoisse pour un rien). Et en même temps c’est rassurant une maman qui préfère en rire !

    Il avait l’air bien chouette ce week-end à 5 en, tout cas ! Allez courage, bientôt vous serez tous réunis pour les fêtes !

    • C’est ce que je lui ai expliqué après avoir réussi à arrêter de rire : parfois il y a des situations qui sont présentées comme dangereuses mais où en fait nous sommes en sécurité. Des bises à toi.

  6. 6
  7. 7
    doublerose says:

    j’imagine que laisser MMM sur le quai de la gare ne doit pas être facile. Je suis admirative du fait que tu gères toute seule 3 enfants la semaine. A deux, c’est déjà la course!

  8. 8

    Comment j’ai pu passer a côté de la recette du cidre chaud ?
    Et vivement les vacances surtout <3

  9. 9
    Koalisa says:

    J’étais à Paris il y a 15 jours et à cause des gilets jaunes aussi, j’ai dû renoncer à aller voir une expo que j’attendais de découvrir avec impatience. J’étais contente de rentrer et de retrouver ma vie bretonne ! Bon week-end !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *