Les Bahamas : partir à Grand Bahama Island

Les Bahamas, ce simple nom me faisait rêver. Et je crois qu’il a le même effet sur une grande majorité de gens. Quand on dit « Bahamas », on pense : sable blanc, eau transparente, plages désertes, cocktail devant le coucher du soleil, plongée, palmiers… Et c’est tout à fait ça, avec plein de belles choses en plus.

Nous sommes partis KA et moi durant 5 jours pour découvrir Les Bahamas et plus particulièrement, l’île de Grand Bahama à l’invitation de l’Office du Tourisme des Bahamas et de Viva Wyndham Resorts.

(photo en mode « sirène » by Stan de Travel Insight)

Je commence aujourd’hui avec un billet sur les généralités et les infos pratiques avant de vous raconter nos aventures dans un deuxième temps.

Les Bahamas s’étendent sur 1200 km et Grand Bahama Island est l’une des 700 îles et 2300 îlots du pays qui sont regroupés en 16 destinations touristiques. Vous pouvez d’ailleurs en quelques clics trouver l’île des Bahamas qui correspond le mieux à vos envies.

Grand Bahama Island , dont Freeport est la ville principale, est une île qui est attractive pour tous ces côtés paradisiaques mais également pour son histoire, pour son système de grottes sous-marines (blue holes), pour ses forêts de pins absolument incroyables et pour ses parcs naturels, parfaits pour découvrir la faune et la flore. Grand Bahama Island est l’une des îles les plus au nord des Bahamas et se trouve juste en face de la Floride. Elle mesure 150 km de long et reste donc à taille humaine tout en offrant beaucoup d’espace.

Photo drone by Travel Insight

FORMALITÉS : Vous aurez besoin d’un passeport en cours de validité + 6 mois et d’un formulaire ESTA (14$, attention aux agences qui abusent sur les tarifs en ligne) pour votre transit aux États-Unis. Pas de visa pour ressortissants CEE pour un séjour de moins de 3 mois. Pas de vaccin.

S’Y RENDRE : nous avons pris la compagnie American Airlines. Il faut compter une douzaine d’heures pour joindre Paris CDG à Freeport avec une escale à Miami. La connexion aux États-Unis est assez courte à cause des formalités pour entrer aux USA mais c’est faisable.

HÉBERGEMENT : Nous étions logés dans le très agréable Viva Wyndham Fortuna Beach qui, comme son nom l’indique, se trouve directement sur la plage de Fortuna.

Photo drone by Travel InsightLe site est spacieux sans être fatiguant à parcourir.  Les jardins sont superbes et donnent une ambiance verdoyante très relaxante. Il est très bien situé, à environ 25 minutes de l’aéroport de Freeport et non loin de la superbe plage de Banana Bay (dont je vous parlerai dans mon billet suivant). 

L’hôtel propose une formule all-inclusive qui comprend le buffet aux trois repas, les snacks proposés par l’hôtel, les softs et les boissons alcoolisés. Pour changer du buffet, il y a la possibilité de réserver dans l’un des 3 restaurants de l’hôtel (asiatique, italien et méditerranéen). Les buffets sont vraiment variés et il y a de quoi faire manger les enfants même les plus difficiles.

Pour les chambres, trois possibilités : Vista avec vue sur mer, Flora avec la vue sur le superbe jardin et Standard. Pour les familles avec enfants, il existe des chambres communicantes. Il est possible de demander un lit bébé et même un four à micro-ondes dans certaines chambres pour plus de commodité. Nous avons eu le bonheur de passer notre séjour dans une chambre « Vista » avec deux grands lits, nous nous sommes régalés matin et soir de cette vue incroyable sur la plage et la mer.  Côté activités, il y en a vraiment pour tout le monde et vous le verrez dans les billets suivants, nous avons testé une multitude de choses avec mon grand. Il y a bien évidemment la piscine avec vue mer (où mon fils a passé la majeure partie de son temps libre), le tir à l’arc, le tennis, le paddle, la planche à voile, le paintball, les cours de danse, le trapèze (une folie !), le baby-foot, la salle de sport équipée, le prêt de vélo (à partir de 15 ans), snorkeling et plongée (coût en supplément)… Bref, il y a de quoi faire ou de quoi paresser pour tous les goûts. Il est également possible de partir en excursion pour découvrir Grand Bahama qui peuvent être organisées avec d’autres partenaires, je vous détaille ça dans mon prochain billet.

KA a fait un tour au club enfant, malheureusement pour lui, il était le seul de son âge (10 ans, les autres ayant plus 4-5 ans). Il a donc un peu joué dans les jeux extérieurs et puis est revenu passer l’après-midi avec moi. En même temps, il était tellement cool que j’étais contente qu’on reste ensemble ! Les animateurs parlent tous plusieurs langues et proposent des activités calmes à l’intérieur ou des activités plus sportives en extérieur. Le planning est différent chaque jour et les enfants peuvent s’y rendre à la carte.

Pour les animations, il y a ce qu’il faut si vous aimez ça ! Loto (près de la piscine chaque jour), spectacle d’une heure donné par l’équipe d’animation tous les soirs (nous avons assisté à un Roi Lion de très bonne qualité), danse au bord de la piscine. On vous propose avec le sourire mais si vous n’avez pas envie (comme moi), on n’insiste pas.

Côté pratique, il y a le WIFI à disposition dans les chambres et le hall d’accueil ainsi qu’un business center. J’ai eu besoin d’imprimer certains documents et ça a été ultra-rapide. L’hôtel dispose aussi d’une supérette qui n’est certes pas bon marché mais qui dépanne en cas de besoin.

Le personnel de l’hôtel a été d’une grande gentillesse de bout en bout. Mention « adorables » aux maîtres-nageurs qui ont soigné mon KA qui venait d’être piqué par une méduse (lors de son dernier bain de mer, pas de chance !).

TARIF : pour une semaine au Viva Wyndham Fortuna Beach en all-inclusive avec le vol Paris-Freeport, comptez 1500€ par personne en passant par une agence (liste des agences ICI) à la même période que nous (vacances de Toussaint, c’est une période moins fréquentée et très agréable).

GUIDE : le seul guide touristique entièrement consacré aux Bahamas en français est le Petit Futé Bahamas (réédité en Septembre 2018).

(Merci Stan pour cette photo en mode sirène !)

PRÉCAUTIONS : N’oubliez sous aucun prétexte la crème solaire SPF 50+ et la lotion anti-moustiques ! Attention également aux puces des sables qui vous piquent sur la plage si vous vous y promenez juste après la pluie ou entre chiens et loups (j’en ai fait les frais alors que je restais papoter avec les copines… ça graaaaaaaatte ensuite durant plusieurs jours !). Attention aux coraux qui peuvent brûler et aux mancenilliers, des arbustes qui peuvent provoquer des irritations de la peau. Pour les méduses, KA a été piqué mais la trace a vite disparu, je crois que ça n’est pas pire qu’en Bretagne ! Pour la sécurité, rien à signaler du côté des lieux touristiques. Concernant les ouragans, la période pour la zone Caraïbes-Amérique Nord s’étend de juin à novembre mais les ouragans ravageurs (le dernier sur Grand Bahama, Matthew date de 2016, celui d’avant 2005) ne sont pas à déplorer trop souvent.

 Est-ce que les Bahamas sont une destination « famille » ? Oui, mille fois oui ! C’est une destination facile pour un voyage en famille. Vous y trouvez tout ce qu’un bébé peut avoir besoin (couches, lait, petits pots…) et pour les enfants plus grands, c’est un rêve éveillé. Les plages sont sublimes, l’eau est claire et chaude, ils peuvent rester dans l’eau sans devenir tout bleus (c’est la Bretonne en moi qui parle je crois), le snorkeling y est à couper le souffle, les activités en famille sont nombreuses… Je vous détaille ça dans un prochain post !

Merci Christelle pour la photo de nous 2.

Si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à les poser. Si je ne peux y répondre, je me tournerais vers l’Office du Tourisme ou Viva Wyndham Resorts.

Pour suivre l’actualité des Iles des Bahamas, c’est par ici : Facebook, Twitter et Instagram.

Un grand merci à l’Office du tourisme des Bahamas, en particulier à Karin, à Viva Wyndham Resorts et à Travel Insight (Stan et Célia) pour cette superbe invitation.

Pour continuer votre lecture, je vous propose un « vieux billet » plus en rapport avec l’automne : le syndrome du chien mouillé.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Voyages ! par Marjoliemaman, et marqué avec , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.
Ce billet a été vu 2 132 fois.

A propos Marjoliemaman

Marjolaine, 39 ans, maman de Kouign Amann (2008), Fleur de Sel (2009 - prématurée) et Petite Gavotte (2012), mariée à MMM. Auteur de guides pratiques, rédactrice, réalisatrice, ex-journaliste et ancienne sportive de haut-niveau. En revanche, je chante très mal et je danse encore pire. Chez nous, c'est Santa Barbara, les brushings en moins, l'humour en plus. Un blog entre tranches de vie et conseils en vrac, un blog pour rire et pour pleurer de temps en temps mais juste parce que l'on aime bien.

9 réflexions au sujet de « Les Bahamas : partir à Grand Bahama Island »

  1. 1

    Ça y est, on m’a perdue… Je nage dans une eau transparente, chauffée à 26 degrés et je picole des Mojitos au bord de l’eau. Merci Marjo ! 🙂

  2. 2
    Isabelle T says:

    Coucou Marjolaine ! C’est un voyage que je rêve de faire avec nos 3 enfants. Juste le temps de faire nos économies et on y va ! En tous cas, je te garde ce billet sous le coude ;-). Merci

  3. 3
    Hanel says:

    Tout ce bleu fait un bien fou ce matin ! Merci ! La verdure aussi est surprenante, ça a l’air d’être une belle destination.

  4. 4
    Bénédicte says:

    Ca a l’air top, vous avez l’air d’en avoir bien profité !

  5. 5
    Eatmytravel says:

    Superbe ! Je suis moi aussi allée aux Bahamas mais je n’ai pas pu me rendre sur Grand Bahama, cette île à l’air magnifique aussi. En revanche j’ai fait New Providence et Andros et j’en garde un souvenir inoubliable 🙂
    Même après en être revenue c’est une destination qui continue à faire rêver haha et il y a tellement d’îles qu’il faut y retourner ! Merci pour cet article, à très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *