Deux jours sans eux

Deux journées et deux nuits complètes sans eux. Sans personne à la maison si ce n’est ma pomme. Ça n’était pas arrivé depuis une éternité…

Cette parenthèse était gracieusement offert par mes beaux-parents. Kouign Amann était en caravane avec Mamyvonne et Popope (sûrement son dernier voyage vu qu’il dépasse désormais de la couchette) et les filles étaient chez Papet a faire de la trottinette, du roller et je ne sais quelles autres activités (ces gosses ne sont jamais fatiguées, contrairement à leurs parents…).

Bref, comme je vous l’ai dit, c’était parfait pour moi car j’ai un gros boulot qui va me manger jusqu’au mois de juin et j’avais vraiment besoin de temps à moi pour donner le coup d’accélérateur nécessaire (j’ai un vrai problème de motivation avant mais une fois que je suis dans quelque chose, c’est parti ! ).

J’ai donc travaillé beaucoup mais j’ai aussi fait une multitude de petites choses que ce statut de femme célibataire sans enfants m’a permis.

Je suis allée dans les bars draguer les mecs, j’ai pris des ecstas… Nan, j’déconne, j’ai été très sage mais j’ai pris mes aises et ça m’a fait un bien fou de lâcher tout.

Je me suis nourrie de restes, de tartines de pâté, de crêpes au chocolat. J’ai regardé Friday Night Lights tard le soir sans me dire qu’il fallait absolument que je me réveille le lendemain matin, je me suis levée sans réveil (à 8h, il faut croire que mon horloge interne savait que je devais bosser), je n’ai pas fait tourner de machine, j’ai rangé ma chambre (et pas celles des Pin’s comme je fais en général en leur absence), j’ai appelé mes amis, j’ai fait des démarches administratives bien reloues mais le fait d’être complètement disponible pour les a presque rendues faciles…

C’est comme si mes journées habituellement trop courtes d’habitude voyaient leur longueur multipliées par 3. J’étais disponible pour faire les choses à 100%, sans friture sur la ligne. Comme quoi, la charge mentale, même quand on partage les tâches dans le couple, ça n’est pas juste un concept.

Et puis ils sont rentrés au compte-goutte. D’abord MMM samedi midi. Puis les filles, puis Kouign Amann en fin d’après-midi. C’était bon toute cette agitation revenue.

Ce matin, tout le monde est déjà reparti. MMM à Paris pour la semaine, Kouign Amann en stage de gym la journée/chez Papet le soir, Petite Gavotte en caravane avec Mamyvonne et Popope et Fleur de Sel est partie terminer son petit déj de l’autre côté de la rue, chez Mamily.

Moi ? Je garde le phare en optimisant ces minutes juste à moi en attendant le retour de tous mes canetons mercredi midi…

PS : la photo a été prise hier soir, quand Kouign Amann faisait l’histoire du soir à ses soeurs dans le trampo.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Lis ma vie par Marjoliemaman, et marqué avec , , . Mettez-le en favori avec son permalien.
Ce billet a été vu 5 059 fois.

A propos Marjoliemaman

Marjolaine, 39 ans, maman de Kouign Amann (2008), Fleur de Sel (2009 - prématurée) et Petite Gavotte (2012), mariée à MMM. Auteur de guides pratiques, rédactrice, réalisatrice, ex-journaliste et ancienne sportive de haut-niveau. En revanche, je chante très mal et je danse encore pire. Chez nous, c'est Santa Barbara, les brushings en moins, l'humour en plus. Un blog entre tranches de vie et conseils en vrac, un blog pour rire et pour pleurer de temps en temps mais juste parce que l'on aime bien.

11 réflexions au sujet de « Deux jours sans eux »

  1. 1
    Bénédicte says:

    Ca fait du bien des fois ces périodes de calme absolues. Ca permet de recharger les batteries pour un tour 🙂

  2. 2
    Ju says:

    Ok donc je me sens moins seule avec ma charge de travail de mai, je penserai à toi quand j’en aurai un peu ras-le-bol. Ca me fera du bien 🙂
    Bon courage pour tout ce boulot (c’est une chance, et la chance, ça se mérite, on est d’accord 😉

  3. 3
    Marilune says:

    « C’est comme si mes journées habituellement trop courtes d’habitude voyaient leur longueur multipliées par 3 ». C’est exactement ça… ON aime les avoir dans les parages,hein, mais bénis soient les grands parents quand on a deux trois jours « à nous »…!! Pour le rangement et les appels administratifs^^

  4. 4
    Sissi says:

    Cette photo….. <3

  5. 5
    MissBrownie says:

    Quelle chance ! J’en aurais bien besoin de ces 2 jours seule sans personne pour avancer convenablement dans mon dossier 🙁
    J’espère que tu avanceras bien durant ces 2 jours de liberté

  6. 6
    Jessica says:

    Hey!
    Comme je suis d’accord avec toi! On les aime nos enfants, vraiment, ils font partie de nous…lorsque son papa le prend pour le week-end, rien que ces 2 jours me font du bien, pour recharger mes batteries & m’apaiser de la semaine de travail…ET je suis tellement heureuse de le retrouver ensuite, lui ayant donner son trop plein d’energie A son papa et moi plus reposé! (Oui oui je suis égoïste là) . Je n’ai pas les grands-parents donc je savoure, je te comprend, ce sentiment que l’on devient libre… et surtout c’te silence contre les « maman c’est quoi sa? » « maman pourquoi…. » « et maman, je te parle, maman » …oui! La « sur-sollicitation » consistante et l’étape des 7 ans

  7. 7
    Maminechat says:

    Chouette trampoline ! C’est vrai que ça doit être appréciable d’avoir qq heures, qq jours sans sollicitation. Bon courage pour le projet en cours 🙂

  8. 8

    Moi pour l’instant je n’ai pas pu laisser mes enfants …
    Donc pas je n’ai pas confiance en mes beaux parents, mais j’ai trop de mal…
    Je stresserai trop et ne profiterai pas. J’aime bien les sentir tous les soirs, et leur fait des câlins à tout plein !

  9. 9
    Gwen says:

    Hello,
    2 jours! Je ne sais pas quand s’est arrivée la dernière fois (à part les déplacements pro, que je ne compte pas).
    Il y a eu une étude sur la capacité des enfants à être toujours super actif, dans l’édito carré de France Inter d’hier ils en ont parlé. Les enfants entre 8 et 14 ans auraient les mêmes dispositions physiques que des athlètes adultes mais avec une récupération encore plus rapide!… (à ré écouter en podcast). Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *