Mon fils de 5 ans, ce petit être étrange

Sans-titre.jpg

Il a appris à lire tout seul mais semble fâché avec le graphisme.

Son vocabulaire comprend plus de mots que celui de bien des adultes mais il ne parvient pas à exprimer ses sentiments.

Il a peur des dessins animés qu’il ne connait pas mais aime les histoires à faire peur le soir.

Il fait pas mal de choses de manière précoce, même l’appendicite.

Tous les matins, il semble intimidé de retrouver ses copines de classe mais aime plus que tout jouer avec elles.

A l’hôpital, il préfère regarder un documentaire sur Darwin sur Arte plutôt que Gulli.

Il insiste pour aller voir ses copains au poney alors qu’il ne leur a pas adressé un mot depuis le début de l’année. Ils doivent penser qu’il est muet.

Il est capable de prendre deux avions tout seul mais se tétanise parce qu’il a cueilli une fleur pour sa maîtresse et n’ose pas lui donner.

Il ne supporte pas que sa soeur veuille faire tout comme lui mais lève les yeux au ciel d’inquiétude parce qu’elle est amoureuse de N. « Tu sais maman, N il est puni tout le temps ».

Il est capable de m’asséner des mots très secs et de n’être que sucre et miel dans l’heure qui suit.

Il est du genre à sauter partout mais réussi à se concentrer durant plus de deux heures de suite quand notre pote Jé lui apprend les échecs.

photo-317.JPG

Il a fait beaucoup de colères mais a réussi à exprimer ce qui n’allait pas en allant voir une psychologue et en faisant notamment une séance où rien n’est sorti de sa bouche mais il a pu sortir beaucoup d’autres choses par d’autre voies.

Ce matin, au lieu de s’énerver comme il l’a fait pendant longtemps, il a préféré fuguer et je l’ai retrouvé dans la rue à 50 mètres du gymnase où nous étions. J’ai cru mourir.

Cet enfant est pour moi une énigme et pourtant je me retrouve tellement en lui que ça en est perturbant, douloureux. J’essaie de le comprendre et de l’aider à grandir au mieux mais que ce chemin épineux est épuisant, gratifiant, déroutant, passionnant, usant, inquiétant, palpitant…

Kouign Amann, mon fils de 5 ans, ce petit être étrange et merveilleux.

PS : mille excuses pour mon billet d’hier… C’est sa version non corrigée qui a été publiée. Quand je m’en suis rendue compte après quelques heures, je suis morte de honte et j’ai décidé de ressuciter pour corriger les fautes de frappe, orthographe, grammaire, accord !

PS 2 : bienvenue à Ewen et bises à sa famille !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

51 réflexions au sujet de « Mon fils de 5 ans, ce petit être étrange »

  1. 1
    happy familly says:

    Les yeux de ton fils ….. une merveille.

  2. 2

    Je ne vais pas te dire ce que je pense, parce que tu le sais très bien…Tu lis mon blog, je pense que tu as compris à quel point ils se ressemblaient et pourquoi…

  3. 3
    Poulette Dodue says:

    Souvent quand tu parles de ton KA je retrouve des similitudes avec le tempérament de mon ainé (8ans et demi). Tant dans votre relation chaud/crise//délire/câlins.
    Ces petits Loulous sont quoi qu’il en soit des êtres épatants !

  4. 4
    Joëlle says:

    trop beau, comme d’habitude lorsque tu écris sur tes enfants.
    j’ai commencé mon petit carnet, ça fait du bien de mettre tout ça par écrit et de le garder près de moi pour noter quelque chose à chaque fois que j’y pense :-).
    Merci pour ces bonnes idées

  5. 5
    Bene says:

    On dit toujours que les enfants ne naissent pas avec un manuel d’instruction et c’est vrai, je crois que chaque enfant a sa façon de grandir et c’est à nous parents de grandir avec eux en essayant chaque jour de faire de notre mieux. En tout cas, comme toujours dans tes billets où tu parles de tes enfants, on sent tout l’amour que tu lui portes et je crois que cet amour c’est déjà un grand premier pas pour les aider à grandir et s’épanouir.

  6. 6
    Cleophis says:

    Oh la la, une fugue à 5 ans, quelle angoisse!! C’est bien qu’il voit une psychologue, il a l’air d’avoir besoin de trouver un moyen pour exprimer ces sentiments.

  7. 7
    Esther says:

    Et en plus de tout cela…il a les plus jolis yeux du monde 🙂

    Merci pour ce beau billet.
    Je me demande souvent si le bébé qu’est mon fils aujourd’hui m’éclaire sur le petit garçon qu’il sera. Il me surprend et m’étonne déjà tant.

    Belle journéee !

  8. 8
    ker mary says:

    Ouh le coup de la fugue j’imagine même pas ton état

  9. 9
    Béatrice says:

    Plouf …. ahh pardon, c’était des yeux, pas une piscine 😀
    Un chouette garçon ce KA !! (par contre la fugue, aïe …)

  10. 10
    totoph says:

    Un billet très touchant, comme souvent… Les êtres complexes sont les plus interessants, on ne s’ennuie jamais (par contre, on préfère quand même qu’ils évitent la mini fugue…) !

  11. 11
    Féelyli says:

    Pas facile pour une maman d’élever un enfant quelque peu « différent », ton KA me fait beaucoup penser à mon grand, et je n’ai jamais trouvé la force d’écrire un billet à ce sujet par peur d’être incomprise. Tout ce qu’on souhaite c’est que notre enfant soit bien dans sa peau et vive sa vie d’enfant et ce n’est pas toujours simple quand on se pose des tas de questions sur tout, qu’on préfère regarder des documentaires plutôt que des dessins animés, et qu’on est très sensible.
    Bises.

  12. 12
    LudiM says:

    Mon Dieu, comme je me reconnais dans ce billet… Je ressens et vis tellement de choses semblables avec mes jumeaux (5 ans dans 3 jours!). Cette difficulté à les comprendre, leur difficulté à exprimer leurs émotions, leur appréhension face aux autres, eux qui se font pourtant si facilement des copains. Et surtout, cette impression de me revoir petite… J’essaie de me souvenir de ce que je ressentais pour les aider au mieux, mais que c’est long et difficile. Un point commun à tout ce petit monde, quand même (enfin, je crois): des enfants un peu « en avance », qui se posent beaucoup (trop) de questions pour leur âge, et qui sont bien angoissés de ne pas avoir toutes les réponses… A nous de les rassurer (même si à bientôt 32 ans, je n’ai toujours pas trouvé les réponses aux questions que je me posais à 5 ans!).

  13. 13
    Sissi says:

    Malgré tout l’amour qu’on peut leur donner, on ne rien faire quand nos enfants se sentent (et sont) parfois différents des autres…c’est dur, mais c’est ce qui fait de lui un être exceptionnel! Et avec autant d’amour et d’écoute, il est évidemment tout va se stabiliser un jour ou l’autre!
    Et au pire, avec des yeux pareils, il fera craquer toutes les gonzesses et ca ira bien mieux à ce moment là… 😉

  14. 14
    LudiM says:

    Ah oui, j’ai oublié dans mon précédent com (pourtant très looong). Moi aussi j’ai fugué petite, j’étais à peine plus vieille… Si mes enfants pouvaient éviter de me refaire le coup!

  15. 15
    maman mymou says:

    TJ a les même contradictions et il a même pas attendu 5 ans pour me faire une peur bleue de la même façon : il a couru sans m’attendre (moi avec le gros chariot) dans la gallerie marchande du supermarché et après l’avoir perdu de vue pendant 1 min (qui m’a paru un siècle), je l’ai retrouvé aux portes où il a eu la bonne idée de s’arrêter…
    Ah ces petits ♥♥
    (et quels beaux yeux KA)

  16. 16
    afaurore says:

    pas toujours facile de comprendre nos loulous

  17. 17
    Morgane says:

    ouah ! je me retrouve ds ce billet ! on se sent parfois bien démuni face aux émotions et sentiments de nos enfants…on essaie de les comprendre mais ils restent si mystérieux…simple et touchant ce billet

  18. 18
    Aurélie says:

    Coucou,
    Cela fait bien longtemps que je n’ai pas écrit sur ton blog! Je te lis tout les jours fidèlement

    Bref et si KA était un enfant précoce comme disent les spécialistes?
    Pour la fugue quelle peur!!!

    Bises,
    Aurélie maman d’Antoine et Lucie

  19. 19
    FoxyMama says:

    Cette façon de décrire ton fils si sensible, si mal a l’aise à traduire ses émotions me fait effet de lire un texte sur le mien. Tu as posé les bons mots. Je me suis toujours refusée a prendre RDV avec un pedopsy, est ce une solution ?

  20. 20
    Sempéa says:

    Il a de beaux yeux tu sais ! (Ok je sors ^^)
    Outch la petite fugue, je connais quelqu’un a qui sa fille de 3 ans a fait le coup, elle est partie de la maison et le pire c’est qu’elle a suivi un monsieur qui passait par là et qui heureusement l’a emmené à la police, dans le genre plus rigolo un autre petit de deux ans s’était éloigné sur la plage et avait été gentiment s’allonger contre une dame qui bronzait seins nus (ils ont de ces idées parfois). Je ne veux même pas imaginer moi qui panique dès que je perds ma fille des yeux deux secondes (je suis une grosse grosse angoissée à ce niveau là). Pour le reste oui cela semble être en effet un enfant complexe, et s’il a dû mal à extérioriser ses émotions avec des mots il faut bien que ça sorte d’une manière ou d’une autre. Peut-être un futur artiste? Un enfant précoce? En tout cas un petit enfant intelligent ça c’est sûr 🙂 Bon courage et en même temps bonne découverte de ton petit garçon.

  21. 21
    LMO says:

    Un sacré petit bonhomme que tu as là! Etre sa maman ne doit pas être facile tous les jours, mais quel bonheur!! 🙂

  22. 22

    Un bonhomme qui a des yeux tout en sucre. Il en fera fondre, du monde !
    Tu sais, pour la fugue… Mon Petit Loup un jour a décidé avec un copain de prendre un couloir différent du flot des mamans de la MJC, à la sortie d’un cours de sa grande soeur. Mon coeur s’est arrêté. Je ne le voyais plus. L’autre maman ne voyait plus son fils non plus. Et ces deux coquins nous attendaient dehors, devant la porte. Flotch. L’impression de se liquéfier comme Amélie Poulain.
    Brrr… Et ces deux loulous nous regardaient avec une auréole sur la tête. Mazette.
    En tout cas, pour en revenir à ton fils, les belles surprises seront certainement longtemps au RV… et l’énigme sera peut-être moins grande, au fur et à mesure du temps, qui sait ? En tout cas, ton billet est très bellement écrit. Ce qui est certain, c’est qu’il y a de l’amour dedans ! 😉

  23. 23
    Hélène says:

    Ton petit bonhomme ne serait-il pas un enfant « zèbre » ou précoce?

    voir : http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/

    « Les enfants précoces ne sont pas tout à fait des enfants comme les autres, mais comme les autres, ce sont des enfants. »
    Extrait d’un super bouquin
    « Même pas grave ! »,
    écrit par Olivier Revol, pédopsychiatre exceptionnel.

  24. 24
    charlotte says:

    Je suis toujours fascinée et émerveillée par ses yeux 😉

  25. 25
    Sylvie says:

    J’ai juste l’impression que ton fils ressemble étrangement au mien. B. à 9ans est j’ai encore bcp de difficulté à le comprendre….
    Mon com ne te sera d’aucune aide car je n’ai aucune solution face à un enfant « différent »…
    C’est juste une remise en question perpétuelle de notre éducation.

  26. 26
    maman de fripouille says:

    Ce petit bonhomme a connu tellement de choses ! Une petite soeur née en avance avec ses complications, un déménagement, un papa absent la semaine, une nouvelle école, une autre petite soeur…. Tout ça en 5 ans ! Tu parles d’une aventure !!!

  27. 27
    Bénédicte says:

    Pareil chez moi, j’ai l’impression de me regarder dans un miroir et de me voir (avec 27 ans de moins) quand je regarde ma fille ainée. Mêmes réflexions, même sensibilité, même entêtement (hum…. bon sur ce côté là y’a quand même du côté du papa aussi je pense…). Ca m’angoisse parfois un peu, me rappelant quel genre d’enfant j’étais….

  28. 28
    Cat says:

    Je te lis depuis un bon moment… et je pense que tu devrais te demander si ton grand garçon n’est pas « HP » (Haut Potentiel)… ce qui est à la fois merveilleux et épuisant ;-)je te conseille les livres de Jeanne Siaud Fachin. bisous à toi

  29. 29

    Je retrouve beaucoup de mon fils dans le portrait que tu fais du tien et je partage un peu de ce chemin sinueux moi aussi

  30. 30
    MlleOr says:

    C’est beau d’avoir partagé tes craintes et ton incompréhension, c’est si intime…
    Ca réconfortera peut être certains parents qui te lisent.

    J’espère que tu le comprendras chaque jour un peu plus dans tout l’amour qui tu lui portes !

  31. 31
    ptitedelph says:

    Il a un de ces regards…
    Un petit garçon qui me fait penser à moi quand j’étais un peu plus grande que lui, sur certains points, je ne dirai pas pourquoi, on va dire que c’est une épreuve dans une vie et que çà entraîné certaines choses sur ma façon de communiquer et d’être avec les autres.
    Un petit garçon qui semble précoce aussi, rempli d’amour qu’il ne sait peut-être pas encore bien canalisé, mais il y arrivera, il va l’apprendre et je sais qu’il est bien entouré pour y parvenir 😉 Gs bisous ma belle et un grand câlin pour mon ptit blond préféré au « bracelet-hôpital » lol (il l’a enlevé çà y’est ? 🙂 )

  32. 32
    Elle-mère says:

    Je me demande souvent, en regardant autour de moi, ce qu’ont ces aînés étranges, tellement vifs, hypersensibles, surprenants, déroutants. Plusieurs familles autour de moi ont des aînés dans ce cas.
    Des êtres débordants. Scrutés par leurs parents inquiets, soucieux de bien faire, balbutiants. Aimés tellement. Toujours prêts à exploser, à ravir tout le monde, à contredire les théories, à faire vaciller l’école.
    Ma fille aussi. Un de ces jours elle aura sept ans. Je cherche un mode d’emploi et je sais que je ne le trouverai jamais. Je me cherche. Je progresse. Nous progressons. C’est cet être étrange qui nous a faits parents. Parents étranges aussi.

  33. 33
    seb says:

    Ca me fait penser à moi.

    J’ai appris à lire avant de rentrer à l’école primaire.
    A la maternelle et au primaire, on pouvait ponctuellement acheter des revues éducatives, j’ai toujours choisi les revues scientifiques. A la bibliothèque, je pouvais emprunter des revues, c’était « électronique pratique ». A 9 ans on m’a passé un ordinateur, je n’ai pas fait des jeux mais de la programmation.
    Au CE1 en lecture quand les élèves anonaient difficilement la page N, j’étais déja en train de finir la page N+20. La maitresse me trouvait insupportable. On m’a fait voir un psychologue, qui m’a trouvé ennuyé avec un QI supérieur à la moyenne, ce qui m’a valu un passage direct au CM1, et d’autres parents d’élèves jaloux (lol). Mais ça m’a aidé. Niveau « maturité », pas de pb, je me suis bien adapté.

    Je n’ai jamais eu besoin de « bûcher » énormément mes leçons, du coup j’avais toujours des petits bricolages cachés sous mon bureau dont je me servais au lieu de « faire mes devoirs » ce qui rendait ma mère folle quand elle me voyait.

    Donc bref, je dirais que votre enfant est très intelligent, mais le coté intellectuel n’est pas tout, le corps a l’âge du corps, il faut bien sauter partout à certains moments.

    Coté émotionnel je ne suis pas étonné, je suis pareil, faible communicant, mais bon, avec la maturité cela ne m’a pas posé de problèmes difficiles. Au contraire, ma timidité m’a évité de « trainer en boite et avec les copains ».

    Donc voila un petit témoignage pour dire que c’est probablement pas si grave, et certainement pas « à corriger » 🙂 Vous avez là un possible futur ingénieur de talent!

  34. 34
    Solip says:

    Bonjour, je comprends ton inquiétude, je pense que ton fils est intelligent de manière précoce. Il n’y a pas que la parole (faire parler) pour faire sortir ses émotions. Pourquoi pas lui recommander une activité créative (dans le domaine qu’il aime) ? Cela lui permettra de se concentrer, de faire sortir ses émotions et de développer son intelligence. Bonne journée

  35. 35
    Babypop says:

    Mais quel beauté !
    Dans sa description, il ressemble beaucoup beaucoup à ma fille. Insupportable mais merveilleux… Et très certainement précoce, mais tu le sais sans doute 🙂

  36. 36

    Mon frère était précoce. Entré à tout juste 8 ans en 6ème. Très jeune, trop jeune. Les enfants précoces nous troublent parce que la différence entre leur intellect et leur affect est énorme. J’ai écris un bouquin sur le sujet il y qq années après avoir consulté psy, enfants, parents, spécialistes, c’était passionnant. Bon courage avec ton fils, il a l’air tout beau, tout mignon et tout l’amour que tu lui donnes l’aidera à grandir sereinement.

  37. 37

    Je vais tâcher de lui offrir autre chose qu’un puzzle de 30 pièces cette année ;-))

  38. 38
    Veve says:

    Ce n’est pas facile de voir son bébé d’amour grandir et devenir autonome et faire ses choix…être toujours là si besoin – lui dire que si on le gronde ce n’est pas parce que on ne l’aime plus mais parce que ce qu’il a fait c’est pas bien – le rassurer, le déculpabiliser, être toujours à son écoute…. le laisser grandir à son rythme sans lui mettre des limites trop grandes ou trop petites sur ses capacitées … le laisser vivre tout en l’accompagnant…une bonne éducation et donner le gout de découvrir, le plaisir de vivre le présent et de se réaliser c’est le meilleur héritage pour toute une vie …

  39. 39
    Soma says:

    Tellement touchant !!!!!!!!

  40. 40
    LibertyMaman says:

    Marjoliemaman, juste un petit mot pour te dire que je suis en cours de lecture de TOUT ton blog, en commençant par la dernière page (non, j’ai pas plein de temps, j’ai deux minis loulous), et j’en suis arrivée à Pyrrhus (à partir de là je te suivais déjà, donc j’ai fini, voilà). Bref, tout ça pour dire que j’adore ce que tu fais, que ça fait ttout drôle de lire que ton fils a 5 ans quand je viens de lire des articles sur lui bébé (!) et qu’il a des yeux d’acteur de cinéma (as-tu déjà ton râteau pour repousser les filles ?). Bises. Ps : du coup, tu m’as donné envie de me lancer humblement dans mon propre petit blog ….

  41. 41

    Un très beau billet que tu pourras relire avec lui quand il sera plus grand!
    Je pense que beaucoup de maman ressentent ça devant leurs enfants.

  42. 42
    Menelwe says:

    Bonjour Marjoliemaman,
    J’ai découvert ton blog il y a quelques semaines et l’ai dévoré avec grand intérêt! Vos péripéties m’ont fait sourire, rire, pleuré et tout ça en un temps record 😉
    Je réagis juste sur ce dernier article parce que comme plusieurs personnes l’ont déjà évoqué, je pense que la piste « HP » serait à creuser pour KA… Pas dans l’optique de soigner un quelconque trouble, mais plutôt pour mieux le comprendre et l’aider justement à exprimer ce qu’il ressent. Mais j’ose espérer que la psy qu’il a déjà vu a envisagé cette piste.
    De mon côté, j’ai une miss de 3 ans qui commence déjà à montrer des « particularités » et après quelques mois d’école, ça se ressent déjà fortement, donc cet été, on va investiguer un peu cette piste pour l’aider. J’étais encore fort réticente il y a peu (mauvaise presse du phénomène HP, mal perçu par beaucoup de monde), mais en même temps si ça peut lui rendre la vie plus belle… Le plus tôt le mieux !
    Je te souhaite plein de bonheur avec tes petits zèbres (eh oui, c’est familial ^^ )
    Céline

  43. 43
    ACécile says:

    Beaucoup d’Amour, comme souvent, dans cet article.
    Pas facile a gerer tous les jours…
    Quel ouf de soulagement tu as du pousser ce matin!

    Bonne journée, bises

  44. 44
    fmior03 says:

    Mes enfants sont encore petits pour que cela me concerne, je crois, mais je suis parfois comme assommée de réaliser qu’ils sont des êtres humains complets, avec leurs pensées, leurs rêves, leurs secrets…
    Comme une fulgurance, c’est tellement énorme que cela fait peur.
    Tu décris cela tellement bien…

  45. 45
    Claire says:

    Ses yeux bleus !!! Rien qu’avec ça, il doit réussir à te faire oublier les soucis qu’il vous cause, non ?!

  46. 46
    Cora says:

    C’est fou comme ca me fait penser à mon enfance …
    Comme dis au dessus, creuser la piste HP (ou zèbre, ou encore surdoué) sera peut-etre pas mal. Ca aide énormement à se comprendre, ca l’aidera à se construire. Car s’il est surdoué, il est différent. Et il a besoin, comme tout le monde d’un modèle pour grandir… Et c’est tellement plus simple avec un « modèle » qui nous ressemble. Ca ouvre des portes formidables et ca permet de profiter de la surdouance et non pas de la subir !
    Enfin bref, voilà voilà, je ne pouvais juste pas passer à côté de ca, ca aide tellement que si ce petit bout peut se comprendre mieux, ca ne sera que du bonheur. Pis ca t’aidera aussi enormement à le comprendre je pense ! 🙂

  47. 47
    Emy says:

    Superbe texte très émouvant.. pour un petit garçon qui a l’air si passionnant !

  48. 48
    La Prune says:

    Quel regard ton petit bout… on s’y perdrait !!!

    Merci beaucoup

  49. 49
    Gabrielle says:

    quand j’ai vu le regard de ton fils j’ai cru voir mon petit Numérobis qui va avoir 4 ans ce samedi 29 juin. En lisant ton billet, je me suis dit qu’il devait avoir un frère jumeau plus âgé de 1 an. Numérobis a également une petite sœur née en 2012 mais la ressemblance s’arrête là car son grand frère est de 2006. je découvre ton blog qui m’a l’air très sympa, je reviendrai car là c’est lh’eure des enfants

Les commentaires sont fermés.