Lis ma vie

Mon fils de 5 ans, ce petit être étrange

Sans-titre.jpg

Il a appris à lire tout seul mais semble fâché avec le graphisme.

Son vocabulaire comprend plus de mots que celui de bien des adultes mais il ne parvient pas à exprimer ses sentiments.

Il a peur des dessins animés qu’il ne connait pas mais aime les histoires à faire peur le soir.

Il fait pas mal de choses de manière précoce, même l’appendicite.

Tous les matins, il semble intimidé de retrouver ses copines de classe mais aime plus que tout jouer avec elles.

A l’hôpital, il préfère regarder un documentaire sur Darwin sur Arte plutôt que Gulli.

Il insiste pour aller voir ses copains au poney alors qu’il ne leur a pas adressé un mot depuis le début de l’année. Ils doivent penser qu’il est muet.

Il est capable de prendre deux avions tout seul mais se tétanise parce qu’il a cueilli une fleur pour sa maîtresse et n’ose pas lui donner.

Il ne supporte pas que sa soeur veuille faire tout comme lui mais lève les yeux au ciel d’inquiétude parce qu’elle est amoureuse de N. « Tu sais maman, N il est puni tout le temps ».

Il est capable de m’asséner des mots très secs et de n’être que sucre et miel dans l’heure qui suit.

Il est du genre à sauter partout mais réussi à se concentrer durant plus de deux heures de suite quand notre pote Jé lui apprend les échecs.

photo-317.JPG

Il a fait beaucoup de colères mais a réussi à exprimer ce qui n’allait pas en allant voir une psychologue et en faisant notamment une séance où rien n’est sorti de sa bouche mais il a pu sortir beaucoup d’autres choses par d’autre voies.

Ce matin, au lieu de s’énerver comme il l’a fait pendant longtemps, il a préféré fuguer et je l’ai retrouvé dans la rue à 50 mètres du gymnase où nous étions. J’ai cru mourir.

Cet enfant est pour moi une énigme et pourtant je me retrouve tellement en lui que ça en est perturbant, douloureux. J’essaie de le comprendre et de l’aider à grandir au mieux mais que ce chemin épineux est épuisant, gratifiant, déroutant, passionnant, usant, inquiétant, palpitant…

Kouign Amann, mon fils de 5 ans, ce petit être étrange et merveilleux.

PS : mille excuses pour mon billet d’hier… C’est sa version non corrigée qui a été publiée. Quand je m’en suis rendue compte après quelques heures, je suis morte de honte et j’ai décidé de ressuciter pour corriger les fautes de frappe, orthographe, grammaire, accord !

PS 2 : bienvenue à Ewen et bises à sa famille !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi