#SkinMasterclass La Roche Posay – Acné

Billet écrit en partenariat avec La Roche-Posay

Voilà enfin le retour sur la 3ème #SkinMasterclass de l’année avec la Roche-Posay qui avait pour thème : l’acné. Un sujet qui intéresse un paquet de monde si j’en crois les nombreuses questions que vous m’avez posées sur les réseaux sociaux !

On peut dire que j’y assistais déjà avec une petite expertise puisque le sujet avait déjà été abordée lors d’une cession l’an passé. Je vous invite d’ailleurs à lire ce billet pour toutes les informations basiques relatives à l’acné car dans celui du jour, je vais m’attacher à répondre aux questions que vous m’avez posées.

Avant toute chose, on m’a aussi demandé comment je m’étais débarrassé de ma rosacée, cela fera l’objet d’un autre billet. Je vous expliquerai comment j’ai pris le taureau par les cornes, comment j’ai pu m’en débarrasser et comment je gère au quotidien depuis que j’ai arrêté le traitement par voie orale.

Lors de cette #SkinMasterclass, nous avons eu la chance de pouvoir discuter avec le Docteur Nina Roos, dermatologue et également maman (qui connaît donc bien le concept d’avoir un ado à la maison et nous a donné plein de conseils pratiques !). Nous avons également pu échanger avec Marion, Sabina et Jean-Maxime de la marque plus spécifiquement sur les produits La Roche-Posay qui concernent l’acné et nous avons également reçu les bons conseils de Sandrine Weber, socio-esthéticienne.

Place à nos questions et aux réponses de nos experts !

GROSSESSE

@amadea84 – J’ai de l’acné depuis le début de ma grossesse alors que je n’en ai jamais eu avant ! Est ce les hormones ? Un traitement adapté ?

Oui elles ont un effet sur l’apparition d’acné, cependant la première source d’acné durant la grossesse est souvent due à une mauvaise alimentation. Parfois l’acné peut apparaître durant le premier trimestre puis repartir, mais parfois elle peut s’installer plus longuement. Il est alors important de consulter un dermatologue pour avoir des conseils spécifiques sur le traitement puisque la plupart ne sont pas compatible avec la grossesse,

 

FEMME

@gwe_la_pipelette– J’ai eu l’acné de grossesse et j’ai toujours des marque ! Existe-t-il un produit pour estomper ces rougeurs?

@wonderml – Des solutions pour les cicatrices et tâches (tenaces) chez les adultes ?

Dans le cas d’une cicatrice rouge, l’application d’une crème peut suffire. Mais dès lors qu’il y a des creux sur la peau, il est important de mettre en place un peeling plus fort. Le laser est également une possibilité. Une consultations chez le dermato permet de choisir le traitement adapté à la lésion et pour vérifier que l’acné est sous contrôle.

@mamanwhatelse – Existe-t-il une solution pour se débarrasser à tout jamais des points noirs? Et sinon quel est le meilleur truc pour les éradiquer au quotidien ?

Pour les points noirs, il faut déjà utiliser des produis non-comédogènes (précisé sur l’emballage). Pour info, l’ensemble des produits visage La Roche-Posay est non-comédogène. Ensuite, on peut utiliser un exfoliant et de l’acide salicylique. L’Effaclar K+ est indiqué par exemple.

@lavie_en_chocolatinie – Acné d adulte quelle plaie et je me demande toujours quel maquillage utiliser pour ne pas aggraver le phénomène.

Le maquillage peut provoquer de l’acné s’il est mal adapté cependant il s’agit surtout de boutons dû à un mauvais démaquillage. Il faut opter pour des produits non-comédogènes (comme ceux de La Roche-Posay). Ensuite, on se lave soigneusement les mains avant de se maquiller et on nettoie également son visage (avec un gel moussant ou une eau micellaire). Il est aussi important d’avoir une bonne hygiène concernant son matériel. Il faut laver plusieurs fois ses pinceaux dans la semaine et pour ce qui est des éponges type beauty blender il faut le faire à chaque fois.
Concernant le lavage des différents types de pinceaux, on peut :

–  Laver les pinceaux en poils naturels avec du shampoing doux comme Kérium Doux de La Roche Posay, faire mousser sur le pinceau et rincer à l’eau clair puis séchage à plat ;

–  Laver les pinceaux en poils synthétiques avec du savon normal.

@valerieedwige – À 45 ans j’ai toujours de l’acné avec des périodes hautes et basses ..heureusement pas de rides car peau plutôt mixte.je suis preneuse de tous conseils.

À 45 ans, il y a des modifications hormonales qui peuvent expliquer l’acné. On peut utiliser la vitamine A acide qui est un excellent anti-acné et qui est la Rolls des antirides !

@claireminisushi – comment on peut traiter de l’acné qui s’améliore avec les antibiotiques mais qui revient des qu’on arrête ?  En quoi l’acné dû au syndrome sopk se différencie des autres types d’acné?

À l’arrêt des antibiotiques, il faut continuer avec un traitement local à appliquer de manière très régulière.

Le syndrome SOPK (syndrome des ovaires polykystiques) est une pathologie hormonale qui va donc favoriser l’apparition d’acné notamment sur la zone hormonale du bas du visage. Cette acné sera plus difficile à traiter étant donné qu’il faudra s’occuper du problème hormonal de base dans un premier temps.

@happymamalice – À la recherche de conseil :comment combiner protection solaire (masque de grossesse depuis mon deuxième petit gars ) et traitement contre l’acné ….et maintenant première « ridules »

Il faut continuer le soin anti-acné et choisir un produit solaire fluide le moins épais possible, quitte à remettre régulièrement. Pour le ridules, pensez aussi à la vitamine A acide.

BÉBÉ

@amerle.t – Je serais preneuse d’info sur l’acné du nourrisson … ma petite Augustine en a fait vers ses 2 mois, beaucoup de boutons rouges sur les joues.

L’acné du nourrisson est transitoire et disparaît rapidement. Le mieux est de ne pas y toucher du tout.

PRE-ADO et ADO

Sur le sujet, voilà quelques bases importantes que nous a détaillé le Docteur Nina Roos.

L’acné des adolescents peut commencer très tôt autour de 8/9 ans et se poursuivre jusqu’à très tard. Les premiers petits boutons apparaissent souvent à l’âge de la puberté.
Il est cependant important dans ce cas de bien distinguer des petits boutons très banals à de vrais boutons d’acné.

Dans le cas du traitement de cet acné naissant, il est crucial de faire le parallèle entre : est- ce que cela gêne plus les parents ou l’enfant ? Car cela va déterminer la facilité à suggérer un traitement et à prendre de bonnes habitudes.

En effet, un adolescent pourra tout à fait être demandeur par lui-même car il pourra avoir honte face à ses copains. Il faudra alors de la patience, de la psychologie et une routine de soin à sa portée.

L’important étant que l’adolescent comprenne qu’il s’agit de prendre soin de lui au global, qu’il accepte de prendre du temps pour lui. L’idée n’étant pas de lui imposer mais d’intégrer ses soins à sa routine de manière naturelle comme pour le brossage des dents. Cela passera aussi par des packagings adaptés, l’adolescent garçon n’utilisera pas des produits aux packagings trop féminins (et ceux de La Roche-Posay sont tout à fait « unisexe » si vous voulez mon avis).

Dans le cas d’un mal être plus profond, des premiers signes physiques peuvent aider les parents à donner l’alerte (la posture, la fuite devant les photos, la panique face aux compliments, etc.). Ce mal être au global et cette anxiété sociale peux déterminer le besoin d’une consultation chez un dermatologue / psychologue.

@so029 – Quelle hygiène quotidienne pour ma 8 ans qui commence à avoir quelques boutons sur le front et des mini points noirs sur le nez ?

On peut proposer de mettre en place une routine légère avec de l’Effaclar Duo soin tous les 2 jours pour commencer. Si la routine est mise en place tôt, les enfants s’y habituent et le font de manière automatique (ou presque !) quand ils sont plus grands.

@mamanparisezabel – Pour les ados je suis très intéressée par des infos sur la routine hygiène visage ! Ici elle met de l’he de tea tree pour le moment on s’en sort bien…

L’huile essentielle de tea tree peut être une bonne solution si elle fonctionne sur l’ado concerné et si on manipule les huiles essentielles avec précautions (toujours prendre conseil auprès d’une personne qualifiée avant de les utiliser). Pour la routine, on fait simple car les adolescents ne vont pas accrocher avec une routine compliquée. On peut utiliser le gel Effaclar moussant (qui est facile à utiliser sous la douche) et l’Effaclar Duo+. Plutôt le soir.

@celine_ou_la_vie_farfelue – Des bons produits pour une pré-ado qui a vraiment beaucoup d’acné et, en plus, une kératose pilaire ?

Dans ce cas, il est conseillé de consulter un dermatologue pour avoir une routine et un traitement personnalisés.

 

Voilà pour l’essentiel de cette journée par rapport à vos questions. Je reviendrai en détails sur le maquillage et les produits que j’utilise ainsi que sur la lutte contre la rosacée, promis !

Vous pouvez également retrouver le Docteur Nina Roos sur son site internet dédié à la beauté et ses livres en librairie : Une peau en pleine forme et La Peau de Mon Ado.

Un grand merci à toutes les équipes de la Roche-Posay et aux experts présents lors de cette #SkinMasterClass passionnante. J’ai beaucoup de chance de continuer à apprendre toutes ces choses sur le sujet et j’espère vous les transmettre aux mieux.

Photos : Emilie Deville.

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 réflexions au sujet de « #SkinMasterclass La Roche Posay – Acné »

  1. 1

    Super article Marjolaine ! Je retiens la vitamine A acide pour l’anti-rides 😉
    Bonne journée à toi,
    Cécilia

  2. 2
    Mamine says:

    C’est très intéressant tout ça! Je garde quelques idées pour les problèmes d’ados.
    Il faut que je passe en parapharmacie pour voir leurs produits.
    Bon weekend.

  3. 3
    Pauline says:

    Ah merci pour cet article! J’ai toujours eu une peau grasse à tendance acnéique (j’ai 30 ans) mais je n’ai jamais testé ces produits! Je le ferai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *