Lis ma vie, Santé

Héroïne du quotidien

fleursrougesetblanchesOh punaise, si ce week-end a été vraiment très sympa, il a commencé sur les chapeaux de roues crevées samedi matin et j’ai eu très très très peur de revivre ça… Mais non. OUF. triple ouf piqué même.

Laissez-moi tout de même vous raconter la tranche 8h02 – 9h16 de mon samedi… Parce que franchement, j’ai eu durant ces quelques minutes l’impression d’être l’héroïne d’une folle épopée domestique…

Reprenons donc le fil de ce samedi pluvieux… MMM n’est pas encore rentré de Paris et je ne vais pas aller à ma gym avant la semaine suivante pour ménager mon dos qui va mieux. Je dois simplement accompagner Kouign Amann à sa gym de 9h30 à 10h30. Avec les filles, évidemment. Rien que du pas trop compliqué.

8h02 : Fleur de Sel arrive comme une fleur (de sel) dans ma chambre où Kouign Amann squatte le lit depuis une petite heure je pense. J’entends Petite Gavotte qui râle gentiment dans la chambre d’à côté. Je souris d’avoir si bien dormi et de profiter désormais de « grasses matinées » jusqu’à 8 heures…

Fleur de Sel me demande son biberon. Evidemment ma chérie mais d’abord je fais pipi (oui, je suis une héroïne mais les héroïnes, elles aussi ont une vessie à vidanger plusieurs fois par jours). Fleur de Sel va donc tenir compagnie à sa soeur en attendant. « Maman, ça sent le caca chez Petite Gavotte ». Mais oui, c’est normal ma chérie. « Maman, elle a fait caca dans son lit Petite Gavotte ». Moi, toujours depuis les toilettes : « mais non ma chérie ». Voix catégorique de Kouign Amann qui est venu vérifier :  » ah si, elle a fait caca dans son lit ». La vessie vide, je me lave les mains en me maudissant, j’ai sûrement mal mis la couche hier soir.

J’arrive dans la chambre. Un carnage. je vous épargne les détails gores. Bébé, pyjama, body, lit, tour de lit. TOUT est à laver. Je prends mon courage à deux mains et je colle Petite Gavotte toute habillée dans la baignoire. Je la déshabille comme je peux en mettant ses habits dans l’évier. Elle n’aime pas et pleure. Derrière Fleur de Sel me réclame son petit déj… Stéréo de l’enfer. Une fois la petite dernière lavée, je l’habille pour la journée, je la colle dans mon lit avec son frère et sa soeur et je descends préparer les bibs. Je remonte et j’en profite pour m’habiller vu que je me suis douchée juste avant de me coucher.

Kouign Amann se lève et va jouer alors que je lui demande de s’habiller. Pas grave, c’est comme d’hab. Alors que je commence à regrouper les affaires touchées par la tornade, Fleur de Sel m’appelle. « Maman, Petite Gavotte m’a craché son lait dessus ». Oh non, mais non quoi, non ! Et ben si, si, si. La gastro, elle a une gastro. Mais NON. Mais SI. Les deux filles et mon lit baignent dans le vomi…

J’attrape les deux filles , je les colle dans la baignoire toutes habillées et rebelote. Les trucs souillés dans un coin et je douche les demoiselles. Je respire en me disant que c’est vraiment toujours quand je suis toute seule que ces catastrophes en chaîne arrivent. Je sors les filles qui sentent bon le miel (et encore un peu le vomi malgré mon application). Je commence à habiller Petite Gavotte et je croise Kouign Amann nu comme un ver qui va aux toilettes. Bon, il est sur la bonne voie pour s’habiller. J’envoie Fleur de Sel s’habiller également.

Je la vois foncer dans le couloir dans l’autre sens. « PIPIIIIIIII ». Mais non, y’a ton frère aux toilettes, va en bas. Kouign Amann m’appelle pour l’essuyer. Attends, je finis d’habiller ta soeur. Et puis mince, à ton âge, il est grand temps, blablablabla… Mais j’entends un « Mamaaaaaaaan, y’a du pipi partout » qui vient du rez-de-chaussée. Je songe à sécuriser Petite Gavotte dans son lit pour descendre voir ce qu’il se passe mais le lit en question est maculé de… vu que je n’ai pas encore eu le temps de le changer. OK. Je prends Petite Gavotte sous le bras gauche, je torche Kouign Amann avec la droite, je me rince la main au robinet et je descends.

Pour découvrir une inondation de dingue dans les toilettes du bas. Le pipi du matin, c’est pas un pipi de chaton… « Zje suis arrivée trop tard, zj’ai fait pipi par terre ». J’attrape ma Fleur de Sel nue et trempée sous le bras droit (puisque j’ai Petite Gavotte sous l’autre) en essayant de ne pas me coller de pipi dessus, je remonte, je savonne Fleur de Sel sous la douche une nouvelle fois, je garde Petite Gavotte dans le périmètre et j’envoie un SMS à la maman d’une copine de Kouign Amann qui va aussi à la gym pour savoir si elle peut me pendre le jeune homme en route. Ouf, je croise Kouign Amann qui est habillé et de bonne humeur. Il a juste un peu les cheveux en l’air. On ne va pas chipoter, hein.

Je termine d’habiller Petite Gavotte puis Fleur de Sel, je regroupe l’équipe en bas dans la cuisine avec le petit déj. Pendant qu’ils mangent en s’en collant partout, j’évacue le linge souillé et que j’aère l’étage qui sent le renard mort. Je descends à nouveau lancer ma première machine puis je m’attaque aux toilettes du bas. Je suis obligée de libérer Petite Gavotte qui fait n’imp dans sa chaise haute et bien sûr elle veut m’aider. Je parviens à éponger le sol puis à nettoyer tout ça au produit qui sent bon sans que Petite Gavotte ne mette les mains dans quoi que ce soit. Je tiens le bon bout. Il est 9h05 et la maman de la copine doit arriver dans 10 minutes, j’aurais terminé et j’aurais même le temps de nettoyer le visage de Kouign Amann et de l’envoyer se laver les dents. Best mum of the week, I know.

C’est alors que je prends mon seau rempli de 10 litres de produit qui sent bon pour le vider et que la poignée cède. Vlan, 10 litres d’eau savonneuse par terre dans mon couloir… Je n’ai pas le temps de hurler « pas les chemises » que l’eau touche les manches des chemises fraîchement repassées accrochées au radiateur du couloir. Je fonce en chaussettes pour sauver ce que je peux sauver. Je retiens un hoquet de désespoir, j’accroche mes chemises en hauteur et je commence à éponger à nouveau. Les trois enfants me regardent faire l’air navré… Je me dis que s’il y a avait des caméras de surveillance qui transmettaient notre vie sur une chaîne payante, on serait millionnaires. Minimum.

C’est dans un état de décomposition et de fatigue avancée que m’a trouvée la maman de la copine quand elle a sonné à 9h16 à la porte. Maman de 3 enfants du même âge que les miens, j’ai vu à son sourire complice qu’elle savait que nous étions toutes les deux de la même trempe : celle des héroïnes du quotidien…

PS : la gastro a été éclair et Petite Gavotte s’est remise dans la journée. En revanche, elle a fait deux nouvelles victimes depuis hier soir. Yo.

PS 2 : dans le même genre d’aventure, cet excellent billet de Papacube !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

63 commentaires

  1. Répondre Tse_ea 20 janvier 2014 à 14 h 05 min

    Ah oui qd même! Quand ça veut pas, ça veut pas… Et tant mieux si Petite gavotte est en pleine forme maintenant! Et &@!?/ù pour les 2 autres victimes…

  2. Répondre AnneSoA de Bullabébé 20 janvier 2014 à 14 h 16 min

    Et beh, un nouvel épisode de WarriorMarjo !
    J’espère que tous les malades se sont remis et suis contente que tu n’aies rien (car à un moment, j’ai bien cru que tu allais te casser un truc en allant sauver tes chemises malgré l’inondation du couloir…)

  3. Répondre Joëlle 20 janvier 2014 à 14 h 18 min

    Je suis désolée mais j’ai mesquinement souri. Autant de galères en même temps, je connais malheureusement et au final il vaut mieux en rire qu’en pleurer..
    par contre dans le même cas que toi, je parie tout ce que j’ai que ma crapule de 4 ans (bientôt) serait venu patauger dedans en plus !!

    Bonne semaine et bises de courage

    PS: chez nous la gastro a frappé en décembre, en commençant par la mini en pleine nuit (of course), son frère; moi, leur père et enfin la grand-mère !! du plus petit au plus grand comme chez les Dalton 😉

  4. Répondre maman mymou 20 janvier 2014 à 14 h 20 min

    il m’est arrivée à peu prêt la même chose y’a quelques semaines : j’ai oublié le seau à serpillère qui était en train de se remplir : j’ai innondé la salle de bain, le couloir et l’entrée du salon dans laquelle je me suis payé une belle glissade (et un magnifique hématome!). J’ai vidé le placard à serviette entier pour éponger l’innondation! J’en pleurais … Et TJ me dit « c’est pas grave maman, tout va bien se passer, je vais t’aider » ♥

  5. Répondre Carole Nipette 20 janvier 2014 à 14 h 20 min

    Pourquoi le sort s’acharne toujours quand ça commence comme ça ? 🙂 en tout cas tu rentabilises tes produits nettoyants (enfin quand tu les utilises à bon escient :p ) !

  6. Répondre Lucky Sophie 20 janvier 2014 à 14 h 20 min

    La prochaine fois que je serai dans la m*rde jusqu’au cou je repenserai à ton titre pour me donner du courage !

  7. Répondre marie 20 janvier 2014 à 14 h 24 min

    Oh my fucking god…. j’ai lu ton article à mon mari. On a bien rigolé qd même… désolée!

  8. Répondre Mam'an Forme 20 janvier 2014 à 14 h 25 min

    Je suis affreuse mais j’ai ri… seulement au moment où la poignée du saut lâche! Parce que tout le reste, j’ai déjà vécu 🙁 Des jumeaux, c’est tellement fun, quand il y a la gastro…

  9. Répondre esther 20 janvier 2014 à 14 h 26 min

    Suis je un être monstrueux si j’ai ri en lisant ce billet ??
    Rire ponctué de petits cris à base « ho non ! », « holala », « ho la vache » et « ho je la sens pas cette histoire de seau ».

    Tu mérites une statue pour avoir survécu à une matinée pareille. Limite une statue près des alignements de kerzérho même. Bon, la bonne nouvelle c’est que ça n’a pas duré !
    Le mien m’a fait sa première vraie gastro récemment et comme nous n’avons pas ton expérience ben il a finit par passer sa nuit à même le matelas parce qu’on n’avait plus ni draps, ni gigoteuse (oui on est débile au point de l’avoir à chaque fois recouché entre chaque salve)
    J’étais stupéfaite qu’un si petit être puisse dégobiller une telle quantité de vomi (je te raconte le moment où il a attrapé mes cheveux en pleurnichant avec ses mains pleine de…bref)

    Bonne journée Marjolaine 🙂

  10. Répondre Maman des Champs 20 janvier 2014 à 14 h 32 min

    Je ne sais pas trop à quel moment mais j’aurais pleuré, c’est certain ! Me suis déjà retrouvée en larmes, assise par terre dans la salle de bain, une marre de lessive devant moi et des pleurs de bébé à travers la porte…
    J’espère que les microbes vont vite repartir !

  11. Répondre Crevette d'ODouce 20 janvier 2014 à 14 h 32 min

    Oh non… mais quelle poisse ! Affreux… J’espère que cet épisode nauséeux va rapidement être derrière vous et que la joie et la bonne humeur vont occultés tout ça. « Gastro »… j’en frémis rien qu’à le lire…

  12. Répondre Bene 20 janvier 2014 à 14 h 36 min

    Au moins tu étais douchée et habillée 😉
    Bonne semaine!

  13. Répondre Stephanie 20 janvier 2014 à 14 h 46 min

    Oh que oui les mamans sont des héroïnes je te le confirme!! J’adore ta façon de raconter les choses et ton bouquet de fleurs est superbe!!

  14. Répondre Mayan 20 janvier 2014 à 14 h 51 min

    En te lisant j’avais l’impression d’y être et de vivre les choses en même temps que toi. J’avoue que ton week end a débuté sur les chapeaux de roues. J’espère que la suite de ton week end a été un plus reposant. Courage.

  15. Répondre Leti's & ses Bêtises 20 janvier 2014 à 14 h 53 min

    Des matinées déjà vécu, et même que c’est arrivé chez nous en pleine nuit!!! Sauf que nous sommes en duplex inversé, donc les chambres en bas, et que les filles ont des lits superposé et je te laisse imaginé, la grande vomis, pas dans son lit bien sûr, mais par dessus bord un peu sur son lit, celui de sa sœur en dessous, et par terre, tu éponges avec le seau, la serpillière que tu as descendu, tu changes les draps, tu rinces les petites en pleine nuit, tu rhabilles tout le monde que tu recouches, après avoir refait les lits. Elles se rendorment et toi tu remontes ton seau plein et la poignée cède dans les escaliers, tu en a partout sur toi, dans l’escalier, jusqu’en bas. Je pleure un bon coup et je peste à 3h30 du mat’… je prend une douche, et tente de me recoucher, mais là, c’est re-vomito, et ouf j’avais prévu le coup elle a une bassine et no soucis elle a su gérer!!!
    Je compatis donc, j’ai pas ri… et j’espère qu’ils vont bien mieux…

  16. Répondre malise 20 janvier 2014 à 14 h 54 min

    C’est fou parce que malgré tout ça tu gardes le cap et tu réussis à raconter cet épisode avec humour! Bravo, je ne suis pas sûre qu’à ta place je ne me serais pas écroulée pour pleurer au moment où le saut a lâché … J’espère qu’aujourd’hui tout va mieux en tout cas!

  17. Répondre Valérie 20 janvier 2014 à 14 h 55 min

    Je suis désolée mais j’ai ri aussi :/
    Bravo mère courage !

  18. Répondre céline 20 janvier 2014 à 15 h 07 min

    Bonjour,
    Cet enchaînement d’événements n’est pas comique sur le moment, mais là, devant ce récit, j’avoue que ta façon de les raconter m’a bien fait rire. Merci!
    Je penserai à toi lors des prochains « accidents du quotidien » ici. Et je vais faire lire cet article à mon mari : cela lui permettra, j’espère, de relativiser lors des imprévus avec notre fille.
    Héroïne du quotidien, super maman (et super papa)…!

  19. Répondre lamamande 20 janvier 2014 à 15 h 08 min
  20. Répondre ker mary 20 janvier 2014 à 15 h 12 min

    On va finir par t’appeler shiva…
    Bon retablissement aux malades

  21. Répondre HAPPY FAMILY 20 janvier 2014 à 15 h 21 min

    Oui moi aussi je suis un monstre mais j’ai rigolé en lisant ton billet.
    J’espère que la fin du week a été plus coll.
    Cela dit je retiens le terme héroïne du quotidien qui je trouve défini parfaitement toutes les mères que nous sommes.

  22. Répondre sempéa 20 janvier 2014 à 15 h 22 min

    J’ai souri mais je compatis j’ai déjà vécu ce genre de matinée, où il n’est pas encore dix heures du matin qu’on est déjà éreintée comme après une journée complète.
    Dans ces cas là je peste en lâchant des jurons et puis je me calme et je me dis que là ça peut pas être pire. Mes enfants étant des champions de la gastro je deviens plus philosophe avec le temps, et je me dis oh tiens il n’y avait pas encore de tâche à cet endroit sur la moquette :))))) Un jour je vais l’arracher cette maudite moquette, c’est sûr, mes enfants vont grandir et l’étage de la maison va arrêter de puer la crotte et le vomi. Si si j’y crois ^^
    Et je confirme, oui nous sommes des héroïnes du quotidien sans aucun doute 😉

  23. Répondre Sophie 20 janvier 2014 à 15 h 25 min

    Et moi qui me plaint d’avoir ma grande et mon mari avec une bronchite ! C’est moins salissant … Et deux vomis de la grande aussi aujourd’hui, mais un dans les toilettes et un dans un seau !

  24. Répondre Mentalo 20 janvier 2014 à 15 h 39 min

    C’est parce que ton blog est décoré de fleurs roses que tu essaies de nous faire croire que pas un seul juron aussi fleuri n’est sorti de ta bouche ce matin-là? ;-))))))
    (A la maison je dis qu’une connerie vient rarement seule…)

  25. Répondre danslapeaudunefille 20 janvier 2014 à 15 h 47 min

    désolée j’ai ris…

  26. Répondre AnnCamille 20 janvier 2014 à 15 h 50 min

    Au moment où vous appelez l’autre maman pour qu’elle récupère Kouign Amann, vous avez écrit « pendre » au lieu de « prendre » … haha … disons que c’est juste une erreur de frappe et que l’idée nous vous a pas traversé l’esprit une nano seconde ce matin là 😉

    Bravo pour le courage en tt cas, j’attends le premier et je me régale de vos histoires!

  27. Répondre fredeLouMaLiya 20 janvier 2014 à 15 h 54 min

    Oh ma pauvre, oh ma pauvre, oh ma pauvre 🙁 Moi, je chouine honteusement dans ces cas-là. D’abord je peste, ensuite je chouine, ensuite je vais manger un truc avec du chocolat et après, seulement après j’attaque les dégâts 😀

  28. Répondre Lilirose 20 janvier 2014 à 16 h 00 min

    C’est ça tu as trouvé l’expression adéquat nous sommes des héroïnes du quotidien.
    Ça me rapelle nos vacances au ski l’an dernier mais avec les vomitos dans la voiture!!
    Après coup ça fait un bien fou d’en rire

  29. Répondre Aurélie 20 janvier 2014 à 16 h 33 min

    et dans ces cas là je suis ra-vie d’avoir une seule fille même si à la dernière gastro on a été tous les 3 malades, et qu’un homme malade, c’est pire qu’un gosse, nous sommes d’accord!!

  30. Répondre madamezazaofmars 20 janvier 2014 à 16 h 35 min

    Quand je met le pied sur un légo avant même d’être arrivée dans la cuisine je sais que les emmerdes vont s’enchainer toute la journée mais je suis une petite joueuse a côté de toi et tu sais quoi, tu gères grave !

  31. Répondre Marie H 20 janvier 2014 à 16 h 51 min

    Alors je te lis depuis très longtemps et je n’avais jamais commenté mais là j’ai tellement ri(on rit toujours de ce qui pourrait nous arriver mais qui arrive aux autres, n’est-ce pas?) que j’écris, voilà! On dirait une sorte d’épisode de Benny Hill version mère de famille! Ca après l’épisode du shampooing: tu es officiellement mon blog préféré!
    Et je me reconnais un peu en toi,: deux enfants, quitter bientôt Paris pour Bordeaux, avec un mec qui fera des AR (et une grosse envie de troiz!).
    Des bises hilares!

  32. Répondre Madame Ordinaire 20 janvier 2014 à 17 h 43 min

    Je me demande à quel moment de cette courte tranche horaire tu t’es dit que ça ferait un excellent billet de blog!! Heureusement que tu arrives à en rire une fois l’épisode terminé car sur le moment je n’aurais pas beaucoup ri à ta place!

  33. Répondre Alexandra 20 janvier 2014 à 18 h 10 min

    j’aurais pu pleurer moi …

  34. Répondre Mila 20 janvier 2014 à 19 h 16 min

    Tiens ça me fait penser à mon coup de speed de ce matin, petit malade 15 minutes pour le préparer et lenmener chez le médecin parce qu’une place venait de se libérer. Sortir dix minutes avant de récupérer le grand pour aller chez lorthophoniste, passer en coup,de vent à la pharmacie récupérer les médocs et le pain pour midi repasser chercher le grand chez lortho… Enfin c’est toujours moins speed que ton samedi matin, tu devais être sur les rotules

  35. Répondre aurelie 20 janvier 2014 à 19 h 35 min

    désolée, mais j’ai ri. beaucoup.
    je le payerai surement, mais tu es mon héroïne, moi avec une seule, débordée avec la moitié de ton samedi matin !!

  36. Répondre Féelyli 20 janvier 2014 à 19 h 40 min

    De gros bisous, ma pauvre, j’aime te lire car je me sens moins seule …

  37. Répondre Miliez 20 janvier 2014 à 21 h 02 min

    OMG !!! Même le pire des scénarios que je puisse imaginer qu’il m’arrive ne ressemblerait pas à ça !!
    Waouh tu as toute mon admiration 😉

  38. Répondre Chrystel 20 janvier 2014 à 21 h 03 min

    Pardon ma Marjo mais j’ai ri lorsque l’anse a cédé.. C’est mal, je sais.. Ma paaauuuvre… Héroine, tu l’es, assurément! Bisous

  39. Répondre Miliez 20 janvier 2014 à 21 h 09 min

    Dit marjo au faite, dans le même genre, tu n’aurais pas le final de l’appendicite de KA ??!!

  40. Répondre Astrid (my parade) 20 janvier 2014 à 21 h 17 min

    Roh purée, la mâtinée de folie ! J’imagine que tu as dû être naze pour le restant de la journée après ça… J’ose même pas imaginer ce que tu as vécu en à peine une heure… la totale que redoute toute maman !

  41. Répondre Elodie 20 janvier 2014 à 21 h 29 min

    En effet quelle matinée… Je suis désolée mais j’ai ri en lisant ton récit… Maman de trois enfants également (6, 4 et 10 mois) j’imagine aisément les scènes…. En espérant que la semaine se déroule bien!

  42. Répondre Elle-mère 20 janvier 2014 à 21 h 31 min

    Bravo! Je suis ok pour le titre d’héroïne du quotidien.

    Ce qui me fascine toujours, c’est que je suis capable de perdre patience pour trois spaghettis jetés par terre, mais quand il y a vraiment crise, je me découvre des nerfs d’acier, beaucoup de sang froid et d’abnégation. M’enfin ce genre de plan, il vaut mieux que ce ne soit qu’une fois de temps en temps, hein!

    J’espère que tout le monde est remis chez vous!

  43. Répondre Krys 20 janvier 2014 à 21 h 47 min

    Un grand respect…j’ai rigolé, mais à ta place, j’aurais pleuré la tête dans le seau 😉
    La médaille d’or du mérites 😉

  44. Répondre shalima 20 janvier 2014 à 22 h 05 min

    Omagad, tu as reçue une médaille au moins, pour tout ça, j’espère ! (bisous ma pauvre !)

  45. Répondre troll's mum 20 janvier 2014 à 22 h 06 min

    Désolée… mais j’ai beaucoup ri ! J’ai le droit, moi aussi je suis une héroïne du quotidien.

  46. Répondre Cleophis 20 janvier 2014 à 23 h 20 min

    Ohlala, quelle catastrophe! Comme tu dis, ça arrive toujours quand on est seules…

  47. Répondre Fanou 21 janvier 2014 à 0 h 17 min

    Mais c’est pas possible !! ….à l’endroit du seau qui casse pour moi c’était vraiment la goutte d’eau qui faisait déborder le vase ( si je puis dire lol !)…et donc ben…j’ai ri ! mais alors j’ai ri en t’imaginant !!!! désolée d’être si méchante !!!

  48. Répondre bree13 21 janvier 2014 à 6 h 33 min

    et bien, un scénario digne d’un film d’horreur lol ! (ou comique)

  49. Répondre marlysa 21 janvier 2014 à 9 h 03 min

    Oh la la!!!!!!!!!!!!!!! (Je n’aurai jamais 3 enfants…) Oui tu es une héroine… et les mères ne sont pas assez reconnues pour tous leurs efforts!!

  50. Répondre Confidences de maman 21 janvier 2014 à 9 h 26 min

    Comme je me reconnais dans ton billet !!! Quelle maman n’a jamais vécu ce genre de mésaventure ? Et en plus souvent lorsque tu es seul avec les enfants car sinon, ce serait moins drôle 🙂 Bisous

  51. Répondre MissBrownie 21 janvier 2014 à 10 h 43 min

    Quand tout s’enchaine comme ça, c’est l’horreur !
    Ca me rappelle de vieux souvenirs 😉

  52. Répondre Mamacita 21 janvier 2014 à 11 h 43 min

    Raaaaaa….ça me rassure! En général tout s’enchaîne, si possible le jour ou le papa est en déplacement. D’ailleurs maintenant quand il part il me dit : « bon, je t’appelle ce soir pour savoir qu’est ce qui s’est passé cette fois ci »… Sic!!!

  53. Répondre Poulette Dodue 21 janvier 2014 à 11 h 51 min

    J’ai tendance à dire « wonder mum » mais j’aime beaucoup ton « héroïnes du quotidien » c’est tout à fait ça !
    Bises

  54. Répondre PetitDiable 21 janvier 2014 à 12 h 26 min

    Pétard…quand je pense qu’on se tâte pour le 3ème enfant…

  55. Répondre Padmé 21 janvier 2014 à 12 h 45 min

    Ah oui, effectivement un début de week-end intense !!!

  56. Répondre sandrine 21 janvier 2014 à 12 h 56 min

    Nonnn ! Et tu as gardé ton calme ! Franchement bravo, là tu as super bien géré !! Je crois que j’aurais crié au moment où le seau a lâché…

  57. Répondre Lisbei 21 janvier 2014 à 14 h 14 min

    PetitDiable résume assez bien le fond de ma pensée … je me demande si faire un petit troisième est une bonne idée, finalement …
    Et bravo pour la gestion de crise !! Bises !

  58. Répondre Marie 21 janvier 2014 à 14 h 52 min

    Cela me rappelle la première nuit sans papa alors que ma première fille avait 1 mois. J’avais réussi à la coucher vers 23h ce qui me laissait 5h tranquille avant la prochaine tétée (exploit pour l’époque !) Je me couche et 10 min après j’entends un drôle de bruit … Une canalisation d’eau venait d’exploser dans la cuisine ! Je me suis retrouvée les pieds dans l’eau jusqu’à la cheville dans presque tout l’appartement en même pas 15 min. Appel au secours à mes beau-parents puis aux pompiers. A 3h du mat’ les pompiers me conseillent d’aller dormir chez mes beau-parents pour laisser l’appartement sécher fenêtres-ouvertes toute la nuit. Je prends ma voiture et mon bébé qui dormait toujours. J’arrive chez mes beau-parents un peu avant eux. Je sors de la voiture pour les attendre je claque la porte avec les clés et le bébé dedans. La voiture se ferme à clé … tout s’est bien terminé grâce à mon beau-père bricoleur mais heureusement que les jours passent et ne se ressemblent pas !

  59. Répondre Ginilauraxel 21 janvier 2014 à 17 h 36 min

    C’est la loi des séries. Bravo pour avoir gardé ton sang froid !
    Et oui, nous sommes un peu des héroïnes du quotidien, des mamans qui déchirent !

  60. Répondre Léna 21 janvier 2014 à 23 h 47 min

    Vis ma vie ! J’ai l’impression de me voir, entre mes 3 petits loups et un papa absent 1 semaine sur 2. Là il était parti 2 semaines à l’étranger, j’ai dc eu le droit à un ongle incarné, un malaise en classe, la gastro bien sûr pour les 2 grands. Pas une journée où les 2 sont allés en classe en même temps et une petite dernière bien ballotée entre les sorties d’écoles, le cabinet du doc et l’activité du grand … Mais je vais très bientôt reprendre le travail, ça ira mieux hein …

  61. Répondre Spipile 22 janvier 2014 à 14 h 40 min

    Wahou ! C’est dans ces moments là que tu te rends compte qu’une heure et 14 minutes, c’est long … très long … Compassion, courage, bravo pour le non-craquage !

  62. Répondre La maman des petits plats 22 janvier 2014 à 20 h 54 min

    Arff, le genre de moment que je redoute au plus haut point.

    J’en ai vécu quelques-un et je trouve cela assez traumatisant.

    Heureusement que ce n’était qu’un épisode flash !

  63. Répondre Marie 31 janvier 2014 à 8 h 47 min

    J’ai gardé mon sérieux en souriant (avec compassion) pendant un moment mais j’ai craqué au moment du seau d’eau et j’ai éclaté de rire toute seule (mais toujours avec compassion !).
    C’est un vrai bonheur de te suivre.

Laisser un commentaire