La question du mercredi

mercredis-en-fratriePas de changement des rythmes scolaires chez nous, pas cette année en tout cas. Les Pin’s sont dans une école privée qui a fait le choix de conserver la semaine des 4 jours.

Je dois vous avouer qu’en tant que freelance, cela m’aurait bien arrangée que les Pin’s aillent à l’école le mercredi matin. Certes il aurait fallu faire garder Petite Gavotte mais ça m’aurait offert une matinée de plus pour travailler et permis de moins bosser le soir mais bon, c’est ainsi. Nous passons donc à nouveau nos mercredis tous les 4.

Au début de l’année scolaire de l’an passé, je vous parlais de l’ambivalence du mercredi. C’est vrai qu’il y avait des mercredis assez merveilleux et d’autres qui donnaient envie de se faire bétonner l’utérus avant la fin de la journée.

J’avais donc décidé de changer mon attitude l’an passé pour ne pas devenir marteau et pour apprécier ce temps avec mes enfants. Et je ne regrette pas car c’était une année pleine de jolis mercredis. Les matins étaient rythmées par la danse de Fleur de Sel pendant laquelle nous allions à la médiathèque avec les deux autres et puis nous filions à la piscine où les filles regardaient sagement leur grand frère (en l’encourageant aussi un peu bruyamment). L’après-midi était libre.ça siestait, ça jouait, on allait se promener et le soir, nous étions tous HS. Surtout moi.

Mon beau-père m’avait également proposé de me prendre un des deux grands un mercredi sur deux pour alléger le planning et ça a été une idée assez fabuleuse. Avoir seulement deux enfants, changer l’équilibre des forces, ça a été bénéfique pour tout le monde. Et puis les grands étaient trop contents d’être avec leur Papet. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !