Ma championne de la vie

8 ans, ma championne, mon feu ardant.

Tu es née il y a une éternité et chaque moment avec toi a été plus intense que n’importe quelle seconde qui a pu exister avant.

Cette année encore, le temps passer à te contempler a empli ma vie comme un feu de cheminée réchauffe un promeneur égaré. Te voir grandir est le plus doux des médicaments. Un élixir qui panse les peurs et essuie les larmes. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

On a 8 ans

facemerBon sang, on a 8 ans. Kouign Amann a eu 8 ans le 16 mars donc fatalement, un mois et deux jours plus tard, nous aussi on a 8 ans.

On, c’est le blog, c’est moi, c’est vous. C’est vous avec moi, moi avec vous.

Moi quand j’ai le temps de publier ici quand j’en ai envie, encore plus quand j’ai le bonheur de répondre à vos commentaires et de partager un peu plus avec vous (je dis un peu plus car écrire ici pour moi, c’est déjà engager le dialogue et déjà donner/partager un peu/beaucoup).

C’est un peu vertigineux de se dire que je viens ici avec le même bonheur depuis 8 ans. C’est un peu comme avec MMM en fait. Plus on vieillit ensemble, plus je l’aime. Sauf que mon blog cuisine beaucoup moins bien que MMM. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’anniversaire Star Wars

anniv_star_wars08Miracle, je n’attends pas vingt ans avant de publier mon billet sur le goûter d’anniversaire de Kouign Amann. Comme quoi, il ne faut pas croire que je suis si prévisible que ça (même si je n’ai pas oublié que je vous devais encore 2 anniversaires…).

Kouign Amann avait donc choisi pour thème : Star Wars parce qu’il est super original (hum) et qu’il est bien branché Guerre des Etoiles, surtout depuis que l’on s’est fait les 6 films de suite en fin d’année dernière.

Comme d’hab, on a fait simple mais efficace et j’ai pioché les idées chez les copines blogueuses. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

8, comme l’infini de mon amour

IMG_4758Je me souviens de tout mais surtout de tes grands yeux bleu marine qui me fixaient.

Ils sont devenus bleu-gris mais n’ont rien perdu en intensité.

8 ans et un jour séparent le nourrisson du grand garçon que j’ai houspillé ce matin au petit déj : « lâche ton livre et file enfiler tes chaussures, ça fait trois fois que je te le dis, bon sans de bois ! ».

C’est d’ailleurs la seule chose que je puisse te reprocher, ce côté dans la Lune et pas très attentif à certains moments. Quand tu es trop passionné, quand tu es trop fatigué, quand tu es trop concentré. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !