On a 8 ans

facemerBon sang, on a 8 ans. Kouign Amann a eu 8 ans le 16 mars donc fatalement, un mois et deux jours plus tard, nous aussi on a 8 ans.

On, c’est le blog, c’est moi, c’est vous. C’est vous avec moi, moi avec vous.

Moi quand j’ai le temps de publier ici quand j’en ai envie, encore plus quand j’ai le bonheur de répondre à vos commentaires et de partager un peu plus avec vous (je dis un peu plus car écrire ici pour moi, c’est déjà engager le dialogue et déjà donner/partager un peu/beaucoup).

C’est un peu vertigineux de se dire que je viens ici avec le même bonheur depuis 8 ans. C’est un peu comme avec MMM en fait. Plus on vieillit ensemble, plus je l’aime. Sauf que mon blog cuisine beaucoup moins bien que MMM.

Chaque fois que je fais l’inventaire de ce que Marjoliemaman m’a apporté, je souris. Il y a les changement de vie qu’il a rendu possibles, les magnifiques rencontres, les traces que je garde de certains moments, les livres publiés (5 bon sang, c’est à peine croyable), les voyages, les jolis cadeaux, les messages qui font pleurer, le soutien quand on en a besoin, les joies partagées, les échanges provoqués, la bienveillance…

Mais surtout, ce blog est là pour moi. Je l’ai déjà dit mais même si personne ne me lisait, il existerait pour moi. Parce qu’il me fait du bien et que c’est l’endroit où je me sens moi-même entièrement et complètement. Pourquoi ne pas tenir simplement un journal intime ? Parce que le fait de savoir que l’on peut potentiellement me lire me donne un cadre et une exigence qui me stimulent. C’est ambigu mais tenir un blog, c’est un exercice qui ne ressemble à rien d’autre que j’ai pu expérimenter en écriture.

Parfois je retombe sur un ancien billet que je trouve neuneu ou mal écrit et j’ai la tentation de l’effacer. Je ne le fais pas parce que ce billet, c’était moi à l’instant où je l’ai écrit et que même si ce moi ne me ressemble plus tout à fait, je l’assume.

J’ai changé, évolué ces 8 dernières années et le blog m’a accompagnée tout en m’offrant des choses que je n’imaginais pas. Quand je suis devenue maman, une fois puis deux puis trois, j’ai eu le sentiment d’être vraiment à ma place. Tenir ce blog m’a confortée et a continuer à m’épanouir. C’est un peu mon fil rouge dans cette évolution.

Ces dernières années, j’ai beaucoup travaillé et j’ai adoré ça. J’ai participé à des projets passionnants en les partageant avec vous quand c’était possible. L’accueil fait à mes livres (12000 exemplaires pour mon guide grossesse !) ou à Wonderful Breizh a été un grand bonheur mais j’ai aussi travaillé à d’autres choses moins publiques et tout aussi enrichissantes. Je me sens vraiment gâtée d’avoir pu développer des relations professionnelles intelligentes et équilibrées avec ceux que j’appelle mes clients. Ces clients si précieux avec qui j’ai parfois développé des relations amicales ou presque amicales. Ma grande chance a été de savoir mettre des limites, de n’accepter que des missions en lesquelles je croyais, de savoir dire « stop » quand cela ne me convenait plus.

Parallèlement au blog (mais surtout grâce à lui), je me suis épanouie dans mon travail de freelance même si le revers de la médaille est parfois compliqué (un jour je ferai un billet sur les côtés + et – de cette manière de travailler).

Quand je fais le bilan pourtant, il me manque quelque chose : être plus présente ici. Faute de temps justement à cause de mes travaux annexes. J’ai l’impression d’y passer trop souvent en coup de vent et de ne pas lui accorder le temps nécessaire (le temps qui m‘est nécessaire). ça me manque et ces derniers mois, cela me pèse.

Ce blog a toujours été ma récréation et je cours après cette récréation. J’ai refusé les billets sponsorisés parce que j’avais peur de perdre la liberté que j’y ressens. En travaillant avec Céline, en réalisant des sponsos pour Wonderful Breizh, j’ai réalisé que le faire, ce n’était pas renoncer à sa liberté. En faisant des choix, en mettant des limites, en accordant une vraie valeur à son travail, ce type de billets peut être un vrai plus.

J’ai longuement réfléchi ces derniers mois (notamment après cette première collaboration pour un sponso où je me suis éclatée) et je me suis dis qu’ouvrir le blog à des sponsos triés sur le volet qui me correspondent, c’était aussi le moyen de m’offrir du temps pour le blog. Alors voilà, il y aura peut-être des billets sponsos sur Marjoliemaman. Je dis « peut-être » car pour le moment, je ne sais pas s’il y a des propositions susceptibles de me convenir mais je sais déjà exactement ce dont je ne veux pas. J’ai refusé récemment un sponso pour diffuser une vidéo sur l’autisme parce que je ne me sentais aucune légitimité pour en parler. C’est un sujet tellement loin de moi, j’aurais eu peur de heurter ou de dire des bêtises plus grosses que moi. Je ne ferai pas non plus de billet « inventaire » pour un produit sans valeur ajoutée. J’aime la création (comme pour Happy Ness), j’aime ce qui me stimule, ce qui me fait sortir de ma zone de confort.

Il y aura donc peut-être quelques billets sponsos qui, s’ils existent, me permettront de remettre ce blog à l’endroit, de prendre le temps de mieux répondre aux commentaires et aux mails (j’en reçois environ 70 par jour – de lectrices, d’agences avec des thèmes ciblés ou pas du tout – vous imaginez l’angoisse quand je passe une semaine sans répondre et  que je mets le nez dedans ?), de dépoussiérer mon design, de mettre enfin en ligne ma rubrique presse et pourquoi pas , rêvons un peu, de publier plus souvent.

Si ça se trouve, rien ne changera mais j’avais promis de vous dire si un jour j’imaginais rédiger des sponsos alors voilà, je vous le dis : je l’envisage mais je ne sais pas du tout ce qu’il en sera. Je veux m’offrir cette liberté et je suis la première étonnée d’associer « sponso » et « liberté mais j’aime trop ce blog pour envisager publier des choses qui ne me correspondent pas, je me sens donc tout à fait sereine.

Et puis pour nos 8 ans, j’ai quelques jolis cadeaux à vous offrir… Que du bon, que des partenaires avec qui j’ai déjà collaboré et dont l’état d’esprit me correspond complètement. ça, ça me fait drôlement plaisir quand je peux vous permettre de gagner des jolis trucs (même si ma boîte mail frôle l’overdose et que mon téléphone fait le sapin de Noël).

Alors voilà, je vous donne rendez-vous demain pour un premier cadeau tout sympa qui sent bon les embruns de la Charente-Maritime (je vous ai déjà dit que j’aimais La Rochelle ? Ah oui, déjà ?), je vous souhaite un merveilleux anniversaire parce que 8 ans avec vous (même si vous êtes arrivés en cours de route), c’est quand même un sacré truc. Merci encore.

PS : si on m’avait dit il y a 8 ans que Marjoliemaman serait encore là, j’aurais dit « NAAAAAAN ? ». Maintenant, je vise les 30 ans du blog pour le renommer « Marjoliemamie », qui sait ?

PS 2 : la photo est signée MMM, l’autre fil rouge de ma vie.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

121 réflexions au sujet de « On a 8 ans »

  1. 51
    Estelle says:

    Joyeux anniversaire Marjoliemaman!
    Une petite question: quelle différence entre un billet sponsorisé et un billet où on parle d’articles que l’on reçoit en test? Tu parles de compensation financière?
    De toute façons moi je zappe tous ces billets sur tous les blogs que je suis, donc pour moi ça ne change rien
    Longue continuation à ton blog!

  2. 52
    Béatrice says:

    Un très joyeux anniversaire !!

  3. 53
    Stéphanie says:

    Oh ouais Marjolimamie, trop bonne idée ! Mais on a le temps quand même… Happy 8 ! On est contents que tu aie débarqué en Bretagne entre temps. A bientôt !

  4. 54

    je ne connaissais pas ton blog il y a 8 ans, je t’ai découverte il y a 3 ans. Mais c’est toujours avec beaucoup de plaisir que je te lis! longue vie à Marjoliemaman, avec ou sans sponso!

  5. 55
    Florence Maghe says:

    Marjoliemamie: je vote pour!!!!

  6. 56

    Vive la future Marjolie Mamie Star ! Dans ce futur très lointain vous prendrez notre relève !

  7. 57
    Cécile says:

    Ca ne fait « que » 4 ans pour moi mais j’ai dévoré le blog en entier pendant mon premier congé mater 🙂 Ca me plairait bien de continuer à vieillir en même tant que ton blog et de tes billet tellement plein de sincérité . Merci et longue vie à Marjoliemaman …

  8. 58
    Karine says:

    Bon anniversaire Marjoliemaman !

  9. 59

    Bon anniversaire!
    Moi ça fait trois ans que je te lis, toujours avec plaisir. 🙂

  10. 60
    laurence says:

    Ça ne fait que quelques mois que j ai découvert le blog j ai encore plein de billets anciens à lire je me les garde pour les vacances mais ce que je lis me plaît beaucoup.
    Joyeux anniversaire et bonne continuation.

  11. 61
    Marie says:

    Joyeux anniversaire à ton blog ! J’adore la note finale de ton post.

  12. 62
    Delf&Cam says:

    HB Marjolimaman! Ca doit faire plus de 6 ans que je te lis et j’ai quelques uns de tes livres en ma possession. Et qui sait, peut être que dans 30 ans tu écriras vraiment pour Marjolimamie, et tu reliras ce billet avec émotions.

  13. 63
    Nadja says:

    Bravo. Très joli billet. Et surtout merci. Tu m’as beaucoup apporté. J’espère pouvoir continuer à te lire. Je t’embrasse

  14. 64
    Poulette Dodue says:

    Rho la la 8 ans !
    Bon anniversaire et longue continuation à ton blog. Tu le sais déjà mais tu es la première que j’ai lu , avant de fureter dans la « blogosphère » et « m’installer » chez quelques unes/uns.
    Merci de partager ici toutes ces belles choses, tes humeurs, tes crush.
    Amitiés

  15. 65
    Sinnfael says:

    Happy 8 ! Merci à toi de partager une fenêtre de ta vie içi !

  16. 66
    Émilie says:

    Joyeux anniversaire et longue vie à ton blog!

  17. 67

    Joyeux anniversaire !
    Je ne suis pas là depuis 8 ans mais je suis une fidèle lectrice depuis deux ans et je me régale de tes billets.

  18. 68
    Mamko says:

    Voilà huit ans que je lis ce joli blog, puisque je l’ai découvert pendant ma grossesse et que je l’ai englouti pendant mes pause tire-lait sur mon lieu de travail 🙂 J’apprécie énormément ta façon de te concentrer sur les petits bonheurs même au milieu des tempêtes. J’y travaille, et j’espère aider mon fils à conserver cette capacité, tellement présente chez les enfants!
    Joyeux anniversaire!

  19. 69
    Manue says:

    Longue vie à ce beau blog découvert il y a environ 4 ans !

  20. 70
    eve says:

    POurquoi je lisais pas ton blog y’a 8 ans ?

  21. 71
    Sweet Mama says:

    8 ans déjà que je te suis… Je t’ai vue t’épanouir en tant que maman, en tant que femme et en tant qu’écrivaine, je suis fière de toi et du travail que tu as accompli, fière aussi de pouvoir dire que je te « connais » depuis tes « débuts » …
    Big up ma jolie Marjo et perso je suis prête à te lire encore pendant 30 ans !!
    Des bises !!!!

  22. 72
    ClemBouclettes* says:

    Happy 8 a toi, surtout, Marjoliemaman !!! Ben oui, c’est surtout grâce a toi que nous sommes là, si tu n’avais pas eu cette Wonderful Idée de créer ce blog, nous ne serions pas là (et on aurait raté quelques chose !!!!)!
    Ta dernière phrase est <3! Et la photo de MMM aussi, du coup ! Qu est ce que j'aime quand tu parles de la relation de confiance, complicité et d Amour avec ton Mari… C'est tellement bien écrit (et ca fait rêver).
    Bon dimanche a la MarjolieFamily ! Ca Brunch, ce matin-midi?! 😉

  23. 73
    Sempéa says:

    Joyeux anniversaire à nous alors, comment ça j’ai 3 mois de retards. Mince je n’avais pas réalisé à force de reporter ma lecture que cela faisait déjà 3 mois que je n’étais pas passée par là. Ton blog j’ai commencé à en août 2012 je crois, juste après la naissance de mon fils. Comme je ne trouvais pas le sommeil j’ai repris ton blog depuis le début, et tous les soirs je lisais des billets jusqu’à ce que la fatigue me submerge. Et puis au bout de presque 2 mois je me suis rendue compte que je n’avais plus de lecture en retard et je me suis mise à attendre avec impatience chacun de tes billets. Et voilà cela fait 4 ans que je te suis, c’est amusant parce que dans ma vie de tous les jours il m’arrive de penser à toi, juste pour un détail, comme aujourd’hui car on a offert à mon fils un savon avec un personnage Monsieur/Madame, et que j’avais découvert cet article via un billet lu ici. Impression d’être à la fois des inconnues et pourtant mais en même temps suffisamment bienveillantes toi pour parler, moi pour commenter . C’est une proximité très étrange, mais tellement agréable que j’espère qu’elle durera encore longtemps. au plaisir de te lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *