Lecture, Test

Petite revue d’effectif

De retour de vadrouille, je vous propose un petit tour d’horizon des derniers produits reçus et testés à la Nourserie.

* On commence avec les produits Ren Clean Skincare que je teste depuis plusieurs mois. Côté identité de cette marque anglaise, j’apprécie la volonté de clean pour la peau et pour l’environnement. La marque a conscience que les emballages plastiques ne sont pas la panacées et travaille sur un futur sans déchets. En attendant et comme tout ne se fait pas d’un coup de baguette magique, elle propose des packagings entièrement recyclables, certains sont d’ailleurs réalisés à partir des déchets ramassés dans la mer et sur la plage. Elle lutte aussi pour la sauvegarde des océans en collaborant avec la célèbre Surfrider Fondation.

Pour les formulations, les produits sont composés de bio-actifs naturels, dérivés de minéraux et de végétaux, sans parabens, ni sulfates, rien de toxique pour la peau.

Côté efficacité, mon test a été plus que concluant. J’ai essayé deux produits de la gamme Evercalm™ formulée pour les peaux sensibles comme la mienne :

Gel nettoyant visage doux* : je l’utilise sous la douche et j’apprécie particulièrement sa douceur et son odeur à l’application. Le gel ne mousse pas quand on l’émulsionne mais s’étire bien sur tout le visage pour laver en profondeur. Ma peau ne tiraille pas et je me sens « fraîche » (oui, carrément !) avant d’appliquer ma petite routine cosméto pour la journée.

Baume réparateur nuit* : je n’aurais pas acheté ce produit spontanément mais bon, je suis bien passée aux produits anti-âge, il faut se résoudre à a voir 40 ans ! La texture du baume est assez surprenante à l’application. Le produit est en même temps fluide et gras, il s’étire petit à petit sur tout le visage en laissant une fine pellicule brillante mais pas grasse. Le baume a un effet repulpant très sympa, je trouve qu’il donne un coup de pep’s à ma peau, le plus difficile étant pour moi de penser à l’appliquer avant de me coucher (du coup, je le laisse sur ma table de nuit avec ma crème pour les mains).

J’ai également testé deux produits aux algues de l’Atlantique :

gel douche énergisant* : Je n’utilise plus de gel douche depuis une éternité, je me lave soit avec un pain de savon lambda, soit avec de l’huile La Roche-Posay quand il fait froid mais j’avais envie de vous parler de ce produit au packaging 100% en plastique recyclé. Le gel lavant est très doux et formulé à partir d’algues de l’Atlantique. J’aime particulièrement son odeur marine (mais pas masculine version « gel douche bleu curaçao qui décape » comme le sont souvent les odeurs marines) le matin et ma peau le supporte parfaitement bien.

gel lavant mains régérant* – également formulés à base d’algue de l’Atlantique et de magnésium. Je l’ai mis dans la cuisine car j’ai du mal à faire partir l’odeur d’ail et d’oignon et il fait des merveilles ! Je suis sous le charme de son odeur et il dure, dure, dure !

À noter qu’il y a en ce moment des soldes d’hiver et que vous avez 20% de réduction sur votre première commande Ren.

– Depuis plusieurs années, je suis passée aux oreillers à mémoire de forme (je vous en parlais dans mon billet sur le mal de dos). Wopilo* m’a proposé de tester ses oreillers qui allient le confort d’un oreiller traditionnel  et le soutien cervical d’un oreiller ergonomique. L’oreiller Wopilo renferme un coeur en mousse qui permet de choisir un soutien ferme ou moelleux selon le sens dans lequel on utilise l’oreiller.

Aussitôt reçu, aussitôt testé. Pour MMM, ça a été love at first night (appréciez le jeu de mot, merci). De mon côté, j’ai attendu les 5 nuits pour m’habituer comme conseillé sur le mode d’emploi mais cela ne me convenait pas et je ne trouvais pas de confort dans l’utilisation du Wopilo. L’équipe de Wopilo m’a alors envoyé un « coeur » plus fin pour avoir un oreiller moins haut (solution proposée à chaque client sur simple demande) et j’ai eu une révélation.

Les oreillers Wopilo sont vraiment plus confortables que les simples oreillers à mémoire de forme, on a l’impression de dormir dans un nuage !

Cerise sur le gâteau : l’oreiller Wopilo est fabriqué en France, hypoallergénique (traitement anti-allergène et acarien breveté) et vegan (sans plumes, pour ceux qui prenne cet élément en compte dans leur achat).

Le code WOPMARJOLIE vous donne droit à une taie sur-mesure offerte (d’une valeur de 20€) pour tout achat d’un Wopilo.

– L’éducation approximative d’Agnès Labbé (maman de 4 enfants dont des jumeaux) chez Marabout – Je ne vous ai jamais parlé d’éducation positive ou bienveillante ici parce que c’est un concept qui ne me convient pas. Non pas que je sois négative ou malveillante avec mes enfants mais mes lectures et discussions sur le sujet ne m’ont jamais convaincue. À mon sens, l’éducation c’est de l’amour, de la compréhension, du vivre-ensemble et des limites. C’est aussi de l’humour, de l’humeur, de la fatigue, des disputes, c’est de l’humain, avant tout.

On m’a un jour proposé d’écrire un livre sur l’éducation des enfants et j’ai compris que j’étais incapable d’écrire ma conception autrement que par le biais des billets de blog (ce qui est déjà très bien). Alors en lisant le livre d’Agnès (qui est aussi blogueuse ici), j’ai eu le sentiment que quelqu’un avait réussi avec talent à écrire avec humour et à détailler ce que j’avais envie d’exprimer en écrivant notamment ce billet-là. ou celui-là.

Je ne vais pas vous faire la liste des thèmes qu’Agnès aborde et des points de sa manière de faire qui me parlent parce que je pourrais presque faire un copier-coller du livre. Je vais me contenter de citer quelques passages que j’aime beaucoup pour vous donner une idée :

 » Contrairement aux méthodes d’éducation bienveillante traditionnelles, et même si l’intention est la même, l’état du parent, son niveau de fatigue, son degré de patience et ses failles sont prises en considération. »

 » Le parent peut pleurer. L’enfant peut pleurer. Tout le monde peut pleurer. Verser des larmes n’est que la manifestation d’une émotion, tout simplement ».

 » Le parent approximatif laisse son enfant s’ennuyer : l’enfant doit apprendre à occuper seul son temps libre, et le parent doit apprendre à boire seul son café encore chaud.  »

Je pense que si vous vous retrouvez dans les billets que j’écris ici (genre vous êtes un parent ni parfait, ni indigne), vous trouverez une mine de conseils non culpabilisants utiles dans le livre d’Agnès Labbé.

Merci beaucoup Agnès pour ce livre et pour la dédicace qui l’accompagnait et qui m’est allée droit au coeur.

Les produits maqués d’un * sont offerts, les opinions énoncées ici restent les miennes.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

14 commentaires

  1. Répondre Elodie 17 janvier 2019 à 18 h 52 min

    Ahhhh ! Enfin un endroit où je n’entend pas les louanges et injonctions de l’education bienveillante ! L’education approximative, c’est tout à fait moi !Je suis d’accord avec beaucoup de principes prônés par ll’education bienveillante mais je pense toujours à la fin d’un’bouquin de ce genre : et moi ???! Je dis et répète tous les jours à mes 3 enfants : je ne suis pas un robot, je suis AUSSI un être humain ! et j’estime à ce droit avoir le droit à mes envies, ma fatigue, mes colères, ma paresse, mes imperfections, ma non envie de jouer aux playmobiles là tout de suite et mon verre de vin ou mon thé (suivant l’heure !) tranquille !!!’bien envie de lire ce livre du coup !
    (Une lectrice assidue de l’ombre ! Je crois que c’est mon’premier Commentaire ici, il fallait bien ce sujet là pour me faire sortir de ma tanière ! Mais’merci pour ta jolie façon de voir le beau dans le quotidien qui m’inspire !)

    • Répondre Marjoliemaman 17 janvier 2019 à 19 h 31 min

      Merci pour ton premier commentaire ! Je te conseille vivement la lecture du livre alors 😉

  2. Répondre CéciliAcidulée 17 janvier 2019 à 19 h 12 min

    Je ne doutais pas une seconde que tu trouverais de l’écho dans le livre d’Agnès 😉
    Des bises
    Cécilia

  3. Répondre Julie 18 janvier 2019 à 0 h 00 min

    Juste merci. Merci pour le partage de ce livre et de ces articles que je ne connaissais pas. Je me retrouve totalement dans ce que vous dites. Je vous lis avec beaucoup de plaisir depuis deux ans et c’est mon premier commentaire.

    • Répondre Marjoliemaman 18 janvier 2019 à 0 h 29 min

      Merci beaucoup pour ce premier commentaire. Je continue à partager avec plaisir et j’espère le faire encore longtemps !

  4. Répondre Ju 18 janvier 2019 à 0 h 04 min

    J’adore ce concept d’éducation approximative. Ca me correspond complètement (car c’est bienveillant MAIS non culpabilisant: LA différence). Je ne savais pas que ça avait un nom 🙂 Penses-tu que ça puisse s’offrir en cadeau de naissance ?
    Bises

    • Répondre Marjoliemaman 18 janvier 2019 à 0 h 30 min

      C’est Agnès qui a trouvé cette jolie formulation ! J’aurais personnellement aimé le lire avant la naissance de mes enfants donc oui, super cadeau de naissance !

  5. Répondre Vagalame 18 janvier 2019 à 10 h 27 min

    » Le parent approximatif laisse son enfant s’ennuyer : l’enfant doit apprendre à occuper seul son temps libre, et le parent doit apprendre à boire seul son café encore chaud. »

    Tout est dit !
    Où comment appliquer l’éducation positive de façon réaliste et non culpabilisante… enfin quelque chose qui me parle 😀
    Merci.

  6. Répondre Sabrina - Et si le bleu 18 janvier 2019 à 11 h 26 min

    Merci pour ce message sur « l’éducation approximative », juste le jour où il a fallu recourir au petit cœur sur le poignet. Pour une matinée, non pas sans pleurs, mais sans cris.

  7. Répondre Alinette 27 janvier 2019 à 6 h 31 min

    L’éducation approximative c’est vraiment le coup de coeur de ce début d’année <3

  8. Répondre Justine Cappelli 19 février 2019 à 18 h 55 min

    Olala, cette histoire de droit au café chaud et d’apprentissage de l’ennui, ça me parle vraiment beaucoup!!! L’éducation dite « positive » m’a toujours semblé être un encouragement aux tendances perverses naturelles de l’humain. Quand on sait que la perversion narcissique est la grande maladie de notre époque, je préfère m’en tenir à une éducation avec des règles, des limites, et aussi de l’amour et de l’écoute. Du coup ton auteur m’intéresse! Merci

Répondre à Julie Annuler la réponse