Lis ma vie

Gargantua

La Nourserie, intérieur nuit, mercredi 19 décembre, 7h22.

Moi (à KA) : Oh punaise, j’ai oublié de te préparer ton sac de pique-nique pour ce midi ! Mince, mince, mince (en vrai j’ai été moins polie mais bon, je romance comme je veux, c’est mon blog).

KA : Ah bah c’est pas grave, tu me l’apportes à midi quand je sors du collège.

Moi (faisant l’inventaire mental de tout ce que j’ai à faire pour le boulot et pour la maison) : Heu non, je vais te donner un billet et puis pour une fois, tu t’achèteras ton déjeuner au Carrefour Market, ça ta va ?

KA : Oui, oui très bien.

Moi (fouillant dans mon porte-monnaie) : Bah en fait, tu vas prendre 10€ dans ta tirelire parce que j’ai pas un centime.

KA : Ok, bisous Maman !

Arrêtons-nous là deux minutes pour vous donner quelques informations. Chaque mercredi, KA sort du collège à midi et file directement au gymnase pour déjeuner avec les autres gymnastes et les entraîneurs avant de faire sa séance de gym. La plupart du temps, je lui confectionne une petite glacière avec des plats maison à réchauffer ou des sandwiches exactement comme il aime avec de la salade et des cornichons. J’y glisse parfois un paquet de chips parce que la fiesta, youhou. Et puis j’ajoute un dessert qu’il aime et des pruneaux, pas pour son transit qui va très bien mais juste parce qu’il aime les pruneaux (c’est fou comme il faut toujours se justifier quand on mange des pruneaux juste parce qu’on aime ça). Tout ça pour vous dire qu’on est pas des accros de la diététique mais qu’on essaie de manger équilibré sans se mettre de pression.

Bref, j’y mets beaucoup d’amour et un peu de diététique dans cette petite glacière mais je sais aussi qu’il fantasmait de pouvoir faire comme les copains et d’acheter son repas au supermarket, l’occasion était donc parfaite.

Mercredi, alors que j’étais à table avec les filles (alors que nous dégustions un excellent croque-monsieur maison), j’ai reçu une photo de la part d’une entraîneur :

On est pas au top de la diététique là, les gars ?

Monsieur KA : a donc acheté : un cheeseburger, un paquet de chips, un Cherry Coke, un paquet de bonbon et 3 Mars…

Soit l’équivalent d’une semaine de points Weight Watchers ou presque.

On a ri toute la journée à l’évocation de cette photo avec KA, avec MMM et avec les entraîneurs. Ce Gargantua de 24 kilos s’est fait une orgie de junk-food et vu son sourire sur la photo ça valait le coup ! Je vous rassure, il n’a quand même pas tout mangé car il a partagé ses Mars avec un copain, il restait des chips et il a donné la fin de ses bonbons à ses soeurs. L’ogre au grand coeur.

Clairement, je ne suis pas prête d’arrêter les petites glacières pleines d’amour et de légumes mais à 10,5 ans, je trouve ça bien normal de profiter d’une porte ouverte pour manger n’importe quoi. Et puis, ce qui m’a mis du baume au coeur, c’est qu’il avait choisi cette marque de burgers parce qu’il y a avait écrit que c’était de la viande de première qualité, « mais Maman, elle était infecte la viande, toute ratatinée ». Forcément, quand on est habitué à la viande qui vient directement de la ferme, la viande industrielle, ça gratte le palais !

Allez, bon appétit !

Ps : merci Anne pour la photo et le fou-rire !

Pour continuer votre lecture, le vieux billet en forme de scénario…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

23 commentaires

  1. Répondre Dorothée 21 décembre 2018 à 13 h 42 min

    Oh merci! J’ai ri mais j’ai ri… rien que la taille des emballages devant lui font gigantesques…
    Et en même temps, c’est terriblement émouvant, ce petit moment d’émancipation, d’autonomie… (oui, oui, je suis en mode chamallow )
    Joyeuses fêtes de fin d’année à la marjoliefamily!!!

    • Répondre Marjoliemaman 21 décembre 2018 à 14 h 05 min

      Tu résumes bien, c’est une émancipation et je trouve ça cool qu’il le fasse à fond !

  2. Répondre Blandine 21 décembre 2018 à 15 h 07 min

    Aha, la liberté, les premiers moments en solo avec un peu de sous, la réflexion seul devant les rayons sans le regard de Papa-Maman… C’est vrai que c’est touchant de le voir faire ^^

    Je trouve ça top que tu parles sur ton blog de ce lâcher prise que tu lui as accordé, je pense que notre société est beaucoup dans le contrôle et que c’est important de se rappeler qu’on peut leur lâcher la bride et rigoler d’une orgie de junkfood sans réprimander le pré-ado ^^

    Je te souhaite de belles fêtes de fin d’année 🙂

  3. Répondre Bobine 21 décembre 2018 à 15 h 32 min

    Génial, petite anecdote qui en raconte beaucoup 🙂

  4. Répondre bene 21 décembre 2018 à 15 h 47 min

    Je suis bien d’accord avec toi, bien manger c’est important, mais les écarts aussi et surtout quand ils ont le goût de la liberté. Bises

  5. Répondre bouDU 21 décembre 2018 à 15 h 51 min

    #lespruneauxcestlavie

  6. Répondre Fmior03 21 décembre 2018 à 16 h 13 min

    Ah, j’adore! On sent a son sourire tout le bonheur du monde! Cela me rappelle mon premier McDo entre copines, j’avais eu une sensation incroyable d’émancipation 😀
    Mon Monsieur Petit Homme de 6 ans et demi affiche 18 kg pour 1,18m et prend 1kg par an les bonnes années, mais il mange avec appétit un bon quart de quiche (soit autant que ses parents qui jouent les gourmands) sans compter le dessert… mais ou met-il tout cela?

  7. Répondre gazelle26 21 décembre 2018 à 17 h 06 min

    Tu m’as bien fait rire !! Je pense que si je laissais mon fils choisir son menu, ce serai à peu près la même chose !!Par contre, purée 24 kg c’est une plume dis-donc !!! Mon fils de presque 10 ans en pèse 33 pour 13m46 😉

  8. Répondre Elodie 21 décembre 2018 à 17 h 29 min

    Il est trop mignon! Quel beau sourire! Oui, il valait vraiment le coup ce lachage!

  9. Répondre Céline / Shalima 21 décembre 2018 à 18 h 06 min

    Hahaha, j’adore ! Et ce smile !
    (sinon moi aussi j’adore les pruneaux) (je me justifie pas, mais parfois, quand même, ça aide !)

  10. Répondre CéciliAcidulée 21 décembre 2018 à 21 h 44 min

    A la place de ton fils, j’aurais choisi exactement le même repas (dit celle qui s’est envoyée des Haribo 3 jours de suite à 9h du mat…) : tout ce que j’aime !
    PS : moi aussi, j’adore les pruneaux 😉

  11. Répondre Sandrine 21 décembre 2018 à 22 h 01 min

    P’tit chat je vois trop bien le jour de pique-nique où y a plus rien… il a l’air tellement heureux.

  12. Répondre katy 22 décembre 2018 à 9 h 14 min

    excellent, les premier pas vers la liberté !!!
    mon fils qui a 22 ans maintenant quand il a touché ses premières petites paye de bus en alternance, c’est quasiment jeté tous, je dis bien tous les midi sur les fast food, à croire qu’on l’avait privé de ça, résultat beaucoup de kilos sur la balance la première année.
    Ce qui me fait sourire avec votre fils aussi c’est de l’imaginer pouvoir choisir ce qu’il veut dans ce temple qu’est le supermarché, le graal quoi

  13. Répondre katy 22 décembre 2018 à 9 h 16 min

    ouh là beaucoup de fautes dans ce commentaires écrit à la hâte.
    BTS pas bus
    et « s’est » et non pas  » c’est »

  14. Répondre Poulette Dodue 22 décembre 2018 à 10 h 37 min

    HUHUHUHUHU !!
    Le passageattraction du junk food traverse aussi parfois le poulailler !! mais je suis toujours rassuré par « c’est chouette car j’y vais avec les copains (genre au tacos) mais pas aussi bon que les farcis de Mamie ! »

  15. Répondre Annaïk 22 décembre 2018 à 12 h 16 min

    Comme il a du être hyper content et hyper fier! J’aime bien la remarque sur la justification nécessaire dès lors qu’on mange des pruneaux, c’est tellement vrai!

    J’adore lire vos chroniques de famille, c’est frais et joyeux, merci pour votre blog ! Joyeuses fête de fin d’anNée.

  16. Répondre charlotte 22 décembre 2018 à 12 h 33 min

    il s’est fait plaisir ce n’est pas là l’essentiel

  17. Répondre Marjitj 23 décembre 2018 à 9 h 42 min

    Mais cette photo est excellente!! Et vu son sourire en effet il semblait satisfait de son choix!
    Merci pour l anecdote qui donne le smile.
    Belles fêtes à la Marjoliefamily!!

  18. Répondre Laura 23 décembre 2018 à 17 h 36 min

    Bonjour,
    Un moment de laisser-aller pour ravir les papilles et oublier un peu le manger équilibré.
    Personnellement je ne suis pas contre si ce n’est pas exagéré et si c’est 1 fois tous les deux mois par exemple.
    Sinon, après cela, il faudra boire beaucoup d’eau et faire du sport. Merci pour le fou rire !

  19. Répondre Bénédicte 24 décembre 2018 à 11 h 25 min

    Mes filles aussi adorent les pruneaux 🙂

    Pareil pour ma grande en 6ème, qui n’a pas cours le mercredi après-midi, et qui donc rentre manger toute seule à la maison, avant de partir à la piscine. Picard est devenu notre meilleur ami, et son kiff c’est de choisir dans les rayons les plats qu’elle préfère pour se les réchauffer comme une grande !

  20. Répondre Carambar 26 décembre 2018 à 23 h 50 min

    Hihihi il m’a fait trop rire cet article. Je trouve ça adorable que l’entraineur Envoie une photo….
    Par contre 24kgs c’est son vrai poids?!! Mais il mesure combien ?!

  21. Répondre Fanchette 31 décembre 2018 à 18 h 06 min

    Ha ha je vois très bien le Carrefour Market près du gymnase !! J’y ai fait quelques bonnes prises de bonbecs du temps ou c’était un Corsaire !! Ah ah aah ! Vive les pique-niques et l’autonomie.
    (Et heureusement que sa tirelire est plus pleine que le porte monnaie de sa mère ! 😉 )

  22. Répondre Koalisa 4 janvier 2019 à 12 h 12 min

    Le burger a l’air plus gros que lui ! 😀 Très belle année à tous, bisous !

Répondre à gazelle26 Annuler la réponse