Lis ma vie

40 ans

Bon, ça y est les amis. Ils sont arrivés, mes fameux 40 ans. Le 12 octobre 2018 à 15h05, j’ai eu 40 ans.

Ce cap un peu intimidant, cela faisait un paquet de temps que je l’attendais. Cela faisait déjà plusieurs mois que je disais que j’avais 40 ans, pour aller plus vite, parce que 39, c’est compliqué. 40 ans au moins, c’est clair.

40 ans, ça fait un peu peur. Quoi, moi, vraiment, j’ai 40 ans ? Non parce que je suis cette fille à la queue de cheval brouillonne et aux sourcils jamais bien épilés et je pensais qu’à 40 ans, on était une dame et qu’on était classe.

En fait, je ne suis toujours pas une dame (et que les enfants m’appellent « Madame » depuis longtemps). Je suis Marjolaine/Marjo/Marge/MarjiMarj/Marjoliemaman et sûrement que je ne l’ai jamais autant été .

Vieillir pour moi, c’est mieux comprendre qui je suis et ne plus me sentir encombrée par mes défauts. C’est larguer les complexes et les angoisses inutiles. Ne pas avoir peur d’être et ne surtout pas se soucier du regard des autres. Je ne suis pas parfaite, souvent je suis tout juste bof et parfois je suis vraiment nulle. Je suis humaine en fait. Et vieillir pour moi, c’est avoir l’envie de m’améliorer sans essayer de planquer mes défauts. C’est reconnaître mes qualités également parce qu’il n’y a rien de honteux à le savoir. Et avoir envie de les laisser briller. Même si je suis la première à me coller des obstacles sur le route.

Vieillir c’est aussi ressentir une certaine sagesse. J’aimerais tant pouvoir parler à la jeune maman que j’étais (je pense que la Marjo de 50 ans aura envie de faire la même chose avec la Marjo actuelle et j’aime assez cette idée) pour lui dire que tout n’est pas si important.

J’aimerais aussi parfois avoir mon cerveau de 40 ans dans mon corps de 20 ans pour me bousculer un peu moins, pour être plus tendre avec moi (et les autres) que je ne l’ai été, pour moins m’inquiéter de chose qui n’en valent pas la peine. Et pour profiter peut-être un peu plus de ce corps jeune qui pouvait faire tout ce qu’il voulait ou presque.

Globalement, c’est le seul truc qui me m’enquiquine dans le fait de vieillir : que le corps vieillisse. Pas pour son aspect, non ça ne me traumatise pas du tout (j’ai d’ailleurs repéré mes premiers cheveux blancs une semaine avant mes 40 ans !), c’est plutôt pour les limites que cela me met que ça m’agace. Je voudrais pouvoir courir et sauter, faire le grand écart comme de rien, enchaîner les roues sans me claquer un adducteur,  courir sur la plage comme le font mes gosses (c’est à dire, sans s’arrêter pendant 2 heures – quoique, j’ai fait le tour de Houat, c’est presque pareil).

Et puis cette dernière année a été lourde en terme d’énergie. J’ai le sentiment d’avoir perdu une année car mon corps m’a lancé des signaux d’alerte un peu partout. J’aurais aimé ne pas avoir besoin de me faire redresser la cloison nasale, ne pas avoir mal à la tête tous les jours ou presque, ne pas être aussi exténuée, ne pas avoir mal aux cervicales, ne pas avoir de tendinites (oui, au pluriel), ne pas transporter mon corps comme un boulet qui m’épuise. Alors à défaut d’avoir un corps jeune et souple pour cette nouvelle décennie, je vais essayer d’en prendre soin pour avoir un corps en bonne santé. Ça sera déjà merveilleux.

Je me suis aussi qu’à 40 ans, il est temps de laisser tomber mon addiction. Non, ça n’est pas la clope, ni l’alcool, ni la drogue (et puis avec des sinus tout propres et une cloison nasale pas encore sèche, c’est pas cette année que je vais me mettre à la coke), ni même la cortisone, c’est le SUCRE. L’idée fait son chemin doucement. J’aime le sucre de manière déraisonnable et je crois que je suis en train de trouver les solutions pour avoir moins besoin de me consoler en me vautrant dans le sucré. Ça prend du temps de se séparer d’un vieil ami qui ne te laisse jamais tomber mais qui ne veut pas forcément ton bien.

Je ne sais pas trop où je veux en venir avec ce billet, j’ai juste envie de partager avec vous le fait qu’avoir 40 ans, c’est synonyme pour moi de continuer à être bien dans mes baskets/dans mon corps/dans mon slip/dans ma tête/dans ma vie/dans ma famille/dans ma maison/dans mon couple/etc. De continuer à être moi avec tout ce que ça comporte de paradoxe, de complexité mais aussi de simplicité, tout en ayant très envie de me faire du bien pour pouvoir être bien avec ceux qui m’entourent.

Je termine en vous remerciant pour tous les messages reçus… Vendredi, je ne savais plus où donner de la tête, c’était grisant et très joyeux d’être célébrée ainsi. Je réponds aux messages postés ici et là dès que j’ai quelques minutes, je devrais avoir fini pour fêter mes 41 ans !

PS : la photo est mensongère, je n’ai que 39 ans dessus… mais comme à chaque fois, on était trop occupé à profiter les uns des autres pour penser à prendre des photos (mais ouf, j’ai la photo qui tue avec mes 3 enfants avant de souffler les bougies !).

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

78 commentaires

  1. Répondre Petites Marionnettes 15 octobre 2018 à 15 h 36 min

    encore et encore Happy Bday!!!!
    Tellement dans cet état d’esprit aussi à l’aube de mes 40 🙂
    Ce corps boulet mais aussi aimer qui je suis comme je suis 🙂
    Des bisous!!!!
    Marion

  2. Répondre Béatrice 15 octobre 2018 à 15 h 37 min

    Encore une fois, grosses bises, et profite bien de ton année !

  3. Répondre CéciliAcidulée 15 octobre 2018 à 15 h 55 min

    Je ne peux que comprendre ton addiction au sucre, je suis tombée dedans quand j’étais enfant
    Courage, c’est dur de mettre de la distance avec lui.
    Des bises
    Cécilia

  4. Répondre bene 15 octobre 2018 à 16 h 21 min

    Moi, ça fait longtemps, j’ai eu 30 ans pendant 4 ans… dès 28 ans dans ma tête j’en avais 30 et quand on me demandait mon age je disais 30… 29 pareil… puis 30 ben j’avais 30… puis 31… j’avais encore 30 😉
    Les 40 ans ne m’ont pas pesé du tout…. mais je comprends le fait que ton corps de 20 ans me manquent, moi c’est surtout la tolérance au manque de sommeil. A 20 ans une nuit blanche passait comme une lettre à la poste, maintenant ce n’est plus pareil . Et ce que j’ai gagné avec l’age c’est la patience, la tolérance et j’espère aussi plus de bienveillance, et ce n’est pas mal du tout.
    Encore Joyeux 40 ans!

    • Répondre bene 15 octobre 2018 à 16 h 22 min

      *ton corps de 20 te manque…

    • Répondre Marjoliemaman 15 octobre 2018 à 20 h 25 min

      La patience, c’est vrai, je le suis de plus en plus.
      Enfin, c’est aussi dépendant de la fatigue !

  5. Répondre Djahann 15 octobre 2018 à 16 h 58 min

    Mon tour arrive dans 3 mois, mais je me projette déjà et j’aurais presque pu écrire la même chose que toi à la virgule près ! Finalement, c’est pas si mal d’avoir 40 ans !

  6. Répondre Françoise 15 octobre 2018 à 17 h 51 min

    Je crois que ce billet ne m’a jamais autant parlé 😉 (même plus que le manque de sommeil kid-related, l’engouement pour le Japon ou le zéro déchet… c’est dire). J’ai encore un an devant moi pour travailler sur la confiance en soi et me ré-appropier ce corps douloureux. Par contre le sucre… ça me paraît juste impossible 😉 … Joyeux anniversaire !

    • Répondre Marjoliemaman 15 octobre 2018 à 20 h 25 min

      Je te souhaite plein de belles choses pendant cette année alors !

  7. Répondre Anne 15 octobre 2018 à 20 h 31 min

    Ca fait 6 mois que j ai passe le cap aussi.. ca m angoissait un peu et puis finalement c est passe.
    Comme beaucoup mon corps de 20 ans me manque et la resistance aussi.
    Je relativise beaucoup, je ne me prend plus la tete pour rien, la vie est plus douce et je profite.

    J ai aussi envie de consommer moins de sucre…mais il me manque la motivation…

    • Répondre Marjoliemaman 15 octobre 2018 à 21 h 39 min

      Pour le sucre, j’ai l’impression que je manque d’énergie pour m’y mettre alors que je suis sûre que ça me permettrait d’en retrouver (de l’énergie).

      • Répondre Anne 17 octobre 2018 à 6 h 30 min

        C’est vrai, c’est difficile au début sur un plan affectif…
        Mais ne plus sentir le creux de 11h, la dalle jusqu’à 12h30 et l’autre creux de 16h, ça donne vraiment de la liberté (bah ça va, hein, je mange encore quelques gâteaux et du chocolat, j’ai pas tout viré non plus!)

  8. Répondre carine 15 octobre 2018 à 22 h 01 min

    joyeux 40 ans et belle philosophie de la vie comme toujours! J’en ai 43 et des cheveux blancs depuis 18 ans :(! La vie est finalement douce, profite comme u sais si bien faire

  9. Répondre emerentine 15 octobre 2018 à 22 h 54 min

    Bel anniversaire Marjolimamantropbellequifaitdubienaucoeur ! Un vrai post digne d’une quarantenaire, un peu brouillon mais qui transpire la vie, la vraie, celle qu’on cherche pour se trouver. Que l’air iodé te garde en paix avec tes proches. Au plaisir de te lire. je termine ton petit livre pour réduire les déchets, et mon mari me propose qu’on arrête le sucre raffiné alors je guette la suite de ta démarche avec impatience…

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 32 min

      Je ne sais pas si j’en suis capable pour le moment mais j’avance, j’avance.

  10. Répondre Kim 15 octobre 2018 à 22 h 57 min

    Très bon anniversaire!!
    Je me souviens encore de votre billet d’anniversaire pour vos 30 ans et je me demande où sont passées ces10 ans!
    Profitez bien de cette nouvelle decennie.

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 33 min

      Ha ha, mais oui, c’était il y a une éternité ! Et quel anniversaire c’était !

  11. Répondre Mamandine 15 octobre 2018 à 23 h 36 min

    Plein de souhaits de bonheur en retard et merci pour tes mots toujours justes,pour tes partages qu’on sent sincères et pour tout ce que ton blog nous apporte à nous lectrices.Comme une Copine avec qui on échange en toute bienveillance.Ca fait Du bien!
    Joyeux 40 ans à toi,continue à tracer ton sillon et à nous entraîner sur ta lancée!

  12. Répondre Alice 16 octobre 2018 à 6 h 30 min

    Merci pour ce billet, on s’y retrouve vraiment!!! Si tu as une astuce, une methode, un secret, un remède, une petite combine pour le sucre qui pourrait nous sauver je suis preneuse!!!!!
    Je te souhaite un “non anniversaire“ ☕ et te remercie encore pour ce billet plein de sincerité!!!!!

  13. Répondre lilou 16 octobre 2018 à 8 h 09 min

    Je vous aime beaucoup Marjorie. Continuez et ne changez rien car je vous trouve ….surprenante !! (lilou, 75 ans au compteur ) Votre blog, et d’autres m’ont aidé à comprendre mes belles filles qui me semblaient être sur une autre planète.

  14. Répondre Odile 16 octobre 2018 à 8 h 20 min

    Joyeux anniversaire, et surtout ne changez rien , profitez la vie passe très vite.

  15. Répondre Laloutre 16 octobre 2018 à 8 h 24 min

    Très bon anniversaire! Merci pour ce joli texte, et pourvu qu’il y en ait encore beaucoup, beaucoup d’autres!

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 35 min

      Quoiqu’il arrive, je ne laisserais pas ce blog 😉

  16. Répondre mamé Annie 16 octobre 2018 à 9 h 07 min

    Moi, j’ai 69 ans un dynosore ! un petit garcon m’a demandé si j’avais connu ces petites bebetes, ca ne nous rajeunit pas !
    j’ai assez mal pris mes 40 ans, je ne sais pas pourquoi, mais paradoxalement, ca s’est arrangé après, j’ai très bien pris la ménaupose, (ouf!) le fait d’etre grand-mère (un bonheur), , les cheveux blancs (je suis toute blanche, j’adore et jamais personne ne m’a fait de réflexion, je n’ai pas trop de rides, quelques kilos en plus mais bon, je suis plutot en forme, des douleurs, des tendinites (il y a pire) mais je fais de la natation de la gym et plein d’autres choses. Je suis présidente de mon club de gym

    j’aime me promener le long du bord de mer
    Je vais voir mes enfants en Australie, quel voyage !
    Il faut accepter le temps qui passe et etre bien dans sa tete sinon ……
    Comme Lilou, j’aime bien vous suivre ca m’aide aussi à rester en contact avec les idées de ma fille et de ma belle fille (40 ans toutes les deux !)
    bon anniversaire !

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 36 min

      Merci Annie, ça donne plein de belles perspectives ! Et je suis contente si la blog aide à mieux se comprendre dans les familles. Une bise.

  17. Répondre Anne 16 octobre 2018 à 9 h 56 min

    Très bon anniversaire! Et merci pour ce joli texte qui résume assez bien les sensations d’une future 39 qui envisage d’un oeil parfois un peu torve les 40…
    Connaissant la même addiction au sucre, je peux te dire que la prise de conscience est déjà une étape. Avant de manger un truc sucré, se dire « est-ce que j’en ai envie ou besoin? » permet déjà de mettre un frein. Sinon, ici, on est passés au petit déjeuner salé (sans aucune forme de sucre) et ça réduit drastiquement l’envie de sucre dans la journée. Mais il faut aimer…

  18. Répondre Soa 16 octobre 2018 à 10 h 00 min

    Comme je comprends ce que tu ressens, j’ai eu exactement les mêmes questionnements il y a deux ans quand j’ai passé ce fameux cap ! Je suis d’accord avec ce que tu dis, c’est l’âge où on s’aime et s’accepte et on ne croule plus sous les défauts et les doutes, c’est l’âge où étrangement on relativise les choses sans se forcer, c’est l’âge où on a la sagesse de laisser passer certaines choses ! Personnellement, j’adore franchir ce cap, je me sens tellement mieux à 40 qu’à 20 ans. Bravo pour cet article !

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 37 min

      Complètement, je n’échangerais pas pour retourner à mes 20 ans.

  19. Répondre Marilune 16 octobre 2018 à 10 h 08 min

    En tout cas, ce billet de 40 ans distille de la sagesse…Belle année toute ronde, et bon courage pour se séparer du mauvais ami (qui se cache partout!!)
    (et sinon : des cheveux blancs seulement à 39 ans? Sérieusement? Quelle chance!)

  20. Répondre Charlotte 16 octobre 2018 à 10 h 11 min

    Tellement Belle et tellement plein de sagesse cette marjo de 40 ans !

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 38 min

      Plus sage mais pas forcément sage dans l’absolu 😉

  21. Répondre aurélie 16 octobre 2018 à 10 h 30 min

    Un très joyeux anniversaire !
    Je n’ai « que » 29 ans mais les 40 ans comme tu les définis et les représente me tenteraient presque…
    Bon je vais attendre encore un peu et essayer d’appliquer cette sagesse dont tu parles en larguant complexes et angoisses inutiles dans ma trentaine.
    Profite bien de cette année qui s’ouvre à toi avec tout ce qu’elle va comporter de surprises et de beauté caché un peu partout.

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 38 min

      Merci et toi, profite de la trentaine, c’est une merveilleuse décennie !

  22. Répondre Fracol 16 octobre 2018 à 11 h 26 min

    Joyeux anniversaire Marjoliemaman ! Savoure tes 40 !

    J’aurais tant aimé avoir ta sérénité pour mes 40. Mais cela n’a pas été le cas. Je me suis prise une claque. Non pas à cause de mon corps mais de ma tête et de mes rêves que j’avais l’impression d’avoir abandonnés en cours de route. C’était dur. Mais j’ai décidé de réaliser ces rêves-là à 40 ans +++. J’ai repris des études à la fac, et hop ! Petit à petit, je réalise l’un de mes rêves que j’avais soigneusement caché jusque là.

    Enfin, tout ça pour te dire, que oui, la chance de vivre ses 40 ans et + est inestimable !

    Je te souhaite le meilleur pour cette décennie. Prends soin de toi et de ton corps.

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 41 min

      Oh mais c’est super en fait, c’est un beau nouveau départ !

  23. Répondre Bénédicte 16 octobre 2018 à 11 h 43 min

    J’aime beaucoup ton état d’esprit, je relirai ton billet dans 1 an 🙂

    Happy 40 !

  24. Répondre Mon Totem 16 octobre 2018 à 12 h 32 min

    J’ai vraiment adoré cet article! Et j’espère que tes 40 ans vont t’épanouir encore plus! Je suis d’accord sur le fait de mettre ses peurs de côté et de vivre pleinement! Profite bien de cette année un peu spéciale 🙂

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 41 min

      Merci, je vais profiter, il paraît que les 41 sont plus difficiles 😉

  25. Répondre Sissi 16 octobre 2018 à 13 h 26 min

    Love sur toi et cœurs sur la Marjo Family!
    Que les 40 années à venir soient encore plus belles et encore plus folles!

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 42 min

      Merci Sissi ! On ne s’ennuie jamais de toute façon !

  26. Répondre madamezazaofmars 16 octobre 2018 à 13 h 29 min

    Je n’ai jamais été aussi bien dans ma tête et dans mon corps que depuis 3 ans,l’un influencant grandement l’autre je pense et je te trouve au top, ne change rien , et tricotes toi des chaussettes bon sang 😉
    <3

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 50 min

      Promis, je vais me faire des chaussettes avant 50 ans (mais le niveau est balèze !). en attendant, je me réchauffe en regardant les photos du livre !

  27. Répondre Banane 16 octobre 2018 à 14 h 57 min

    En te lisant (un peu en diagonale, je suis censée bosser), j’ai réalisé que je serai toujours jeune tant que ma mère me verra comme ce bébé moche (c’est elle qui le dit) du 3 avril 1980 à 9h50.
    Par contre je ne serai jamais une dame, j’en suis sûre. Et j’ai l’exemple ma grand-mère, morte à 100 ans, et toujours pas une dame, pour me guider sur cette route. 😉
    Vivement les 50 ans? 😉

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 51 min

      Pas encore pressée d’aller aux 50, j’ai hâte de voir ce que cette décennie me réserve !

  28. Répondre Mentalo 16 octobre 2018 à 15 h 20 min

    Bienvenue au club des quarantenaires!
    J’avais tellement appréhendé ce cap que je l’ai préparé bien à l’avance. Finalement, je crois que je n’ai jamais été aussi heureuse que cette année-là. Depuis, je tente de maintenir la barque à flot, mais s’il y a une seule chose que je retiens, c’est que le temps presse. De vivre. D’aimer. De voir. Maintenant. Ne plus remettre à demain.

  29. Répondre semaphlore 16 octobre 2018 à 16 h 36 min

    rassurez vous le corps est parfois plus fatigué à 40 qu’à45 ans ou 50 ans, parce que les enfants, la décennie 30/40 ans etc… ensuite les enfants grandissent, le temps et l’énergie reviennent et le corps retrouvent, surtout pour les sportifs, des capacités insoupçonnées. il ne faut pas se dire à 40 ans, sous prétexte qu’on a 40 ans (sauf problème de santé avéré) qu’on est forcément sur le déclin. Le corps a de grandes ressources, il change, mais trouve des chemins; Cf les danseurs par exemple. et nous les femmes enlevons nous de la tête que notre corps décline forcément…. pas tant que ça ! vous verrrez ! (j’ai 47 ans)

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 52 min

      Ah mais merci, je l’aime ce commentaire !!! C’est vrai que j’ai le sentiment que ça ira de mal en pire alors ça me réconforte de lire ça !

  30. Répondre Devenir Adulte 16 octobre 2018 à 18 h 06 min

    Je te souhaite un joyeux anniversaire avec un peu de retard.
    J’ai trouvé ton article très touchant : ne plus se soucier du regard des autres etc.
    On aimerait tous rester avec notre corps et l’énergie de nos 20 ans. Mais de l’énergie tu en as encore plein à revendre !

    A très vite

  31. Répondre Lilicanette 16 octobre 2018 à 22 h 40 min

    Bel anniversaire ! Je me retrouve pas mal dans ce post, 40 ans depuis 5 mois 1/2, je ne me vois pas du tout comme une « dame » de 40 ans, mais le corps qui fait des siennes depuis quelques mois, le 1er cheveu blanc trouvé cet été (et le 2eme hier…),…. par contre pour le coté acceptation de soi ce n’est pas encore ca !

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 54 min

      Imagine que tu parles de quelqu’un d’autre quand tu parles de toi, ça te permettra d’avoir un peu d’indulgence.

  32. Répondre Lisbei 17 octobre 2018 à 5 h 55 min

    Ma chère Marjolaine,
    avec un peu de retard, je te souhaite un très joyeux anniversaire, et je suis heureuse de lire ces lignes écrites par une femme heureuse ! Il faut en profiter !!
    Gros bisous et continue comme ça, parce que quand tu écris des choses en étant bien dans tes baskets, cela nous fait du bien aussi à nous qui te lisons … et semer du bonheur avec des mots, c’est quand même chouette, non ?

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 53 min

      Merci, c’est super émouvant pour moi de lire ça. j’aime cette idée que les belles choses éclairent et ne font pas d’ombre… alors merci. Bisous.

  33. Répondre Claudie 17 octobre 2018 à 11 h 18 min

    Je prépare le passage des 40 ans dans quelques mois avec 2 idées en tête: définitivement ne plus se soucier du regard des autres et ne plus rien remettre au lendemain ! !
    Bises

  34. Répondre Cousetteetc Aurélie 17 octobre 2018 à 14 h 09 min

    J’ai eu franchement du mal à me faire a l’idée et m’y faire tout court.
    Mais bon, finalement en te lisant et étant d’accord avec toi je me dis que c’est peut être le bel âge et qu’à force être nostalgique on en oublie le présent.

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 25 min

      Mais oui, il y a de belles années à vivre dès maintenant !

  35. Répondre Chloé Lemonne 17 octobre 2018 à 17 h 30 min

    Joyeux anniversaire en retard ! Sur cette photo tu fais 10 ans de moins ! Quel est ton secret 🙂 ?

    Les 40 je n’y suis pas encore, mais la fait de savoir que tu te sens toi-même et bien dans ta peau est prometteur et me donne confiance que tout ira bien 🙂 merci!
    Chloé de http://www.naissancepositive.com

  36. Répondre Aurélie 17 octobre 2018 à 18 h 22 min

    Salut Marjolaine,
    je t’ai suivi sur la réduction des déchets, et, ma foi, on ne s’en sort pas trop mal, grâce à toi !
    Si tu fais la même chose pour le sucre, je te suivrai bien volontiers! C’est aussi une de mes grosses addiction.
    Encore un joyeux anniversaire.
    Bisous
    Aurélie
    PS: je ne sais pas si je te l’ai déjà dit mais on fait la recette des pancakes au lait ribot à la maison et elle remporte un gros succès! Merci encore pour cette recette ( pas très en lien avec mon message sur l’arrêt du sucre, mais bon ^^, on ne va pas arrêter complétement, non plus, hein!?)

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 22 min

      Ah la recette des pancakes au lait ribot, elle est magique !

  37. Répondre AGATH 18 octobre 2018 à 15 h 13 min

    Et alors, toutes ces choses à faire avant vos 40 ans? Pari tenu?

    • Répondre Marjoliemaman 18 octobre 2018 à 17 h 19 min

      Pas tout mais je ferai un billet avec les mises à jour 😉

  38. Répondre sempéa 2 novembre 2018 à 17 h 58 min

    J’ai loupé la date mais joyeux anniversaire en retard 🙂
    Et ce que tu dis de tes 40 ans , j’aurais pu le dire mot pour mot.
    Bienvenue chez les quadras heureux

  39. Répondre mamé Annie 3 novembre 2018 à 9 h 02 min

    C’est encore moi ! vieillir ne m’a jamais posé sinon les douleurs qui sont beaucoup plus présentes au moindre effort poussé et les maladies qui arrivent pour certans ! Et une petite requete, foncer un peu le texte des commentaires pour nos pauvres yeux qui commencent à fatiguer ! Merci
    bon week end

Laisser un commentaire