Joli juin

Cher moi de juin 2017,

Tu n’es pas encore tout à fait terminé mais je veux d’ores et déjà te remercier pour tous les bonheurs que tu m’as donné.

Déjà, question météo, on va dire que tu as sorti le grand jeu. Soleil qui brille et qui se couche tard, ambiance tropical en Bretagne : impec. Je crois que même si je n’aime pas la grande chaleur, une fois par an, ça me fait du bien. J’ai donc rechargé mon réservoir de vitamine D et nous avons vécu dehors autant que possible. Manger sur notre nouvelle nappe banane, ça a déjà un goût de vacances.

Et cette jolie surprise : des cerises sur l’arbre de Kouign Amann. Après 5 années sans fruits, notre grand était désespéré et le voilà propriétaire d’un arbre plus que généreux. Je n’avais pas mangé autant de cerises depuis que j’avais quitté la maison de mon enfance il y a18 ans pile. Et ce qui est fou, c’est qu’elles ont exactement le même goût.

Et puis moi, je me suis calmée. Même si le rythme a été super-méga intense, je n’étais pas en vadrouille loin de la maison et ça m’a fait un bien fou. Enfin, si je suis quand même partie aux Glénans mais ça, c’était tellement dépaysant que ça compte pour du beurre. Et puis à Poitiers pour la compétition de Kouign Amann mais bon, ça c’est mon devoir de mère alors ça ne compte pas non plus, si ?

Il y a eu la sortie de mon 6ème livre et vos retours si positifs, déjà.

Il y a eu un peu de plage et un max de cocooning et de travaux dans la maison. Qu’est-ce qu’on l’aime cette baraque. Encore plus quand il fait beau. MMM a terminé le mur d’enceinte ENFIN. Après avoir commencé des murets en 2015, on va enfin pouvoir se débarrasser des pierres et terrasser le jardin. The wall is over, winter can come. Et moi je suis archi-fière de mon MMM-John Snow.

Il y a eu tous ces petits pique-niques et ces sacs de piscine à préparer. Je ne sais pas pourquoi mais j’adore ces petits préparatifs. J’y mets un peu d’amour et ça me fait la journée.

Il y a eu la kermesse, l’avant-dernière de Kouign Amann, celle où j’ai réussi à verser une larme alors qu’aucun de mes enfants n’étaient encore sur la scène (rapport peut-être au rhum bu la veille). L’an prochain, je commence à pleurer une semaine avant ou comment ça se passe ? Mes Pin’s ont adoré cette kermesse et moi aussi surtout qu’il y avait cette année leur trois grands-parents (grand chelem !).

Oui, parce que Mamily est arrivée la veille de la kermesse pour 9 jours à la Nourserie. Elle voulait voir une kermesse pour la première fois et assister au gala de gym. C’est bon de l’avoir à la maison. La bienveillance d’une maman, ça continue à faire grandir, même à 38 ans. J’ai aussi l’impression d’avoir Cosette à la maison car je n’ai pas le temps de lancer une machine que deux autres sèchent déjà. Je crois que je comprends d’où nous tenons les Pin’s et moi notre besoin d’activité intense. La vraie bonne nouvelle c’est qu’elle va venir s’installer bientôt près de nous, notre Mamily-Cosette et que nous avons tous hâte ! Après tant d’années à en discuter, sa maison est vendue, il ne reste plus qu’à trouver celle où elle atterrira.

Il y a eu l’anniversaire de Mamyvonne, ces meringues aux fraises délicieuses et cette partie de Mölkky d’anthologie, suivi par une sieste dans le transat.

Et puis juin, tu m’as apporté des réponses à des questions que je ne savais même pas que je me posais.

Tu m’as ouvert la porte vers des espaces à explorer. Et même si ces coins et recoins ont l’air un peu trop sombres pour mon courage, je sais que je pourrai éclairer mon chemin grâce au souvenir de ta lumière radiante, mon cher moi de juin.

Tu m’as aussi envoyé assez de boulot pour que je puisse passer l’été sereinement, ce qui est un vrai luxe quand on est freelance.

Je te remercie aussi un peu en avance pour ce qu’il te reste à nous offrir : le gala de gym en famille, le barbecue de ce soir, la présence de MMM encore quelques jours…

Merci juin 2017, on ne se reverra pas mais tu m’as donné ta belle lumière, je vais faire en sorte de ne pas l’éteindre.

PS : La photo parce que j’aime bien mon sourire niais et pour vous rappeler que vous pouvez gagner un clic-clac des plages ici !

PS 2 : ma newsletter traîne la patte, n’hésitez pas à remonter les archives pour lire les derniers billets si vous n’avez rien reçu !

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 réflexions au sujet de « Joli juin »

  1. 1

    Profite bien de ton été alors ! c’est un réel luxe ! Biz

  2. 2

    Très joli billet Marjolaine. Merci à toi et pour la douceurs de tes mots.

  3. 3

    Tout pareil, Juin a été tel une tornade mais avec tant de bonheur que ça me fait sourire rien que d’y penser !
    c’est bon le soleil, les fêtes de fin d’année et apéros tard le soir !

  4. 4

    Très bel été à vous!!!
    Ici aussi un tourbillon mais que du bon 🙂
    Je suis un peu fatiguée mais j’aime me lever tôt quand même et profiter des premiers rayons du soleil 🙂
    Bises
    Marion

  5. 5
    Bénédicte says:

    C’est trop chouette que ta maman vienne s’installer plus près de vous ! Moi qui ai mes parents pas trop loin, je sais la chance que c’est de les voir nouer des liens avec les filles (et aussi pouvoir nous dépanner en cas de grosse galère 🙂

    J’espère que juillet sera aussi bien pour vous que le mois de juin

  6. 6
    Pétunia says:

    Quel joli billet pétillant, rafraichissant. ça ‘a fait beaucoup de bien de le lire et donné du sourire à l’intérieur.

  7. 7

    Un beau mois de juin en effet… Qui présage d’un bel été, je n’en doute pas…

    Bonne fin de semaine

    Virginie

  8. 8
    Amélie says:

    Quel joli mois de juin, te lire donne la pêche et met de bonne humeur (c’est pas que j’étais de mauvaise humeur mais tu vois ce que je veux dire ^^).
    Alors dans le désordre : j’adore les cerises, c’est trop bien que ta maman vienne s’installer près de chez vous, j’ai hâte de voir le avant/après du mur et je vais aller jouer pour gagner le clic-clac des plages car il a l’air trop pratique !
    Je te souhaite un bel été !

  9. 9
    anyo says:

    Oh quel bel article ! Ça fait du bien de te lire et cela de permet de relire avec plus de beinveillance mon joli mois de juin éprouvant (mais qui m’a permis d’apprendre enfin le crochet!)

  10. 10
    MissBrownie says:

    Que de douceurs !
    Mon mois de juin a été un peu trop piquant à mon goût

  11. 11
    Cyann says:

    L avant dernière kermesse de kouig aman … Dans le premier article que j ai lu sur ton blog, tu lui mettais des coto couches !!

  12. 12
    FaydeFlo says:

    Waouh effectivement il a été productif ce mois de juin ! mais je retiens l’arrivée de ta Maman près de toi et je suis vraiment contente (la magie du blog à 1000km de là). Déjà que tu étais bien entourée (je bave à chaque article qui cite ta belle maman – je ne dirai pas pourquoi hum hum) là tu vas être « comblée ». Et puis le Jurançon se marie très bien avec les coquillages bretons ^^ parole de gourmande ! des bises.

  13. 13

    Cela fait bientôt 4 ans que j’ai ma maison et mon jardin et si j’ai appris un truc avec les fruits et les fleurs c’est que rien n’est ni acquis ni désespéré ! cette année on a enfin des framboises, je n’y croyais plus ! les cerises c’est encore un chantier mais je ne lâche pas l’affaire 🙂
    un joli mois de juin en tout cas, c’est chouette !
    Bises

  14. 14
    DelphineB says:

    Que c’est joliment écrit. Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *