Un miracle par jour #laissezlestomber

petit-bateau-2017-01

Avec trois enfants à la maison, j’estime que le quota moyen est d’un miracle par jour. Notez qu’il me semble bien me souvenir qu’on en était au même ratio quand j’en avais seulement un ou deux.

Chaque jour, on évite de quelques centimètres le coin de la table en chêne, on tombe à plat ventre en sauvant de justesse les dents de devant (mais pas vraiment à 100% de réussite sur le coup), on passe à deux doigts de la fracture dans les escaliers ou le trampo (ah, pas 100% de réussite non plus), on ajoute des croûtes aux genoux, on soigne des bobos aux doigts…

Chaque jour, c’est des pleurs après une chute mais la plupart du temps, ça dure une minute et c’est terminé. Chaque jour, c’est mon espérance de vie qui diminue sous le coup du stress mais j’en ai pris mon parti.

Mes enfants bougent beaucoup, surtout les deux plus grands, et on un besoin incroyable de dépense physique. Ils prennent souvent la maison pour un gymnase ou une piste d’athlé… Alors on les laisse aussi souvent que possible faire du sport, on va à l’école à pied, on part en randonnée dès qu’on peut, on les laisse explorer, courir (et si vous saviez comme ça me coûte parfois de les laisser faire), on essaye de brider au minimum leur explosivité tout en sécurisant au maximum leur environnement… Et on soigne les bobos quand il faut.

Avec MMM, on fait comme nos parents ont fait pour nous sans trop y réfléchir. Chez nous l’activité sportive en club est au choix mais obligatoire par exemple. Nous avons tous les deux été très sportifs et c’est une évidence pour nous : le sport = une aide à la bonne santé. C’est un peu de télé ou d’écran (je vous ferait peut-être un billet sur le sujet) mais pas tous les jours parce qu’on se rend bien compte qu’ils préfèreraient parfois regarder le télé mais qu’ils sont finalement trop heureux de sortir courir dehors.

Pourquoi je vous en parle maintenant ? Parce que l’on m’a contactée pour me parler de l’opération #laissezlestomber de la Fédération Française de Cardiologie (de manière non sponsorisée, je le précise).

Et de mon côté, je suis tombée de ma chaise en lisant cette statistique : « depuis 40 ans en France, les enfants ont perdu près de 25% de leur capacité cardio-vasculaire, la faute notamment à la sédentarité et à l’inactivité. Leur endurance a diminué et ils courent aujourd’hui moins vite et moins longtemps qu’avant : un enfant qui courait le 800 mètres en 3 minutes en met presque 4 aujourd’hui ».

Bon sang, je vous jure que ça me file le bourdon de lire ça… Alors je me suis dit que si ça m’avait fait ce choc-là, ça pouvait peut-être aussi parler à certains !

Les laisser jouer, courir, sauter, c’est accepter de les laisser tomber (et d’avoir des croûtes, des plâtres, etc) comme le dit le hashtag de cette opération de sensibilisation mais c’est avant tout leur donner les clés d’une bonne santé cardio-vasculaire. Si vous avez une minutes, regardez ce petit film, je le trouve parfait.

Ici, on les laisse tomber, on compte sur notre miracle quotidien et on sort la trousse à bobo les autres fois.

Du coup, ça m’a beaucoup interrogée cette histoire de diminution des capacités cardio-vasculaires et je me demandais comment ça se passait chez vous au niveau de l’activité ? Est-ce que vos enfants pratiquent du sport ou est-ce que vous les laisser sortir jouer dehors ? Vous gérez ça comment ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

53 réflexions au sujet de « Un miracle par jour #laissezlestomber »

  1. 1
    lilly says:

    Sympa l’article..
    ici pas de sport mais ils sont « petits » encore, ma fille aura bientôt 6 ans et on ‘l’inscrira à la danse (c’est son souhait) et mon fils de 3 ans pour l’instant je pense qu’il ne fera pas d’activités particulières;
    Je déteste les sport depuis tjs, mes parents m’ont inscirte au karaté, au basket.. et ça a été une telle plaie pour moi… j’aime pas la vie en groupe, j’aime être tranquille, l’école me suffisait (largemnet) comme lieu pour voir du monde.
    Donc non moi j’imposerai jamais à mes enfants de faier « un sport », j’ai trop souffert d’avoir cette « obligation » comme si ça devait être la normalité.

    Par contre clairement bouger, sortir, jouer, courir oui… Je marche bcp, dès que je pux éviter la voiture je l’évite, je fais tout à pied quand c’est possible, j’adore faire des grandes balades et les enfants aussi. dès que le temps le permet après l’école on va marcher, promener ou faire du vélo.

    Mais même eux le réclament ils préfèrent être dehors que devant la télé. Là deès qu’ils rentrent à midi et qu’il fait beau ils sortent jouer dans le jardin, quand ils reviennent de l’école aprsè le goûter ils réclament une promenade s’il fait beau.. etc

    donc non aucune activité sportive ne sera imposé ici ( par contre une activité : sportive, ou musique, ou peinture, ou autre ça oui on tentera au moins dans leurs premières années de les inciter à choisir là dedans) mais on les pousse pas à rester dedans.
    Et oui les chiffres sont inquiétants!

    • Sans être axé sport, on voit bien que tu as une vrai démarche côté dépense physique. Effectivement, le sport à out prix n’est pas un but non plus ! Pour les plus petits, je conseille la baby gym qui les aide à explorer leur motricité.

      • lilly says:

        Oui je trouve que le fait d’être dnas la nature à « bouger » est hyper important.
        Je suis moins branchée par le concept de sport en groupe mais c’est plus lié à mon caractère (l’année de basket a été une telle torture lol

        Et oui la baby gym pour le coup j’aurais adoré, mais j’ai aussi la contrainte du « lieu » je vis en pleine campagne à 50 km des villes ou ça se fait.. donc pas tjs évident avant 6 ans ici de trouver une activité (et une activité qui plaise) même si on faisait les bébés nageurs quand ils avaient omins de deux ans. bon en contrepartie on a des champs pour courir lol.

  2. 2
    Anne says:

    En tant que psychomotricienne, cette étude me désespèrent… Et je vois tout les jours des enfants peut endurant à l’effort physique (et intellectuel et je trouve que ça va souvent de pair !)
    Comme toi, les miens des bleus, des bosses et tous leurs jeans rapiecés aux genoux !!

    • Ah, les pantalons et leurs trous…
      Côté effort, si on prend l’exemple des jeux vidéo, je trouve pourtant qu’il faut une ténacité dingue pour passer certains niveaux. Ce qui n’est pas la cas quand on ne fait que regarder la télé, c’est vrai.

  3. 3
    Laura says:

    Je suis plutôt sportive moi même ( mon meilleur anti stress) et mon grand est un hyperactif sportif : foot ping pong et équitation ( il prépare son galop 4) plus le sport à l école et le week-end il rejoint des copains au stade et va faire du vélo, trotinette ect. ..
    Il va a pied a l ecole
    Bref c est un vrai labrador infatigable.
    Il est maigre comme un clou, j ai plutôt peur qu’ il en fasse trop j essaye de limiter ( c est pas bon pour la croissance trop de sport à son âge )
    Dans deux ans, il aurait envie de faire un sport étude des la sixième. Ça lui conviendrait bien. ☺

  4. 4
    Surfcity says:

    À Hong Kong, nous n’avons pas de jardin du coup les enfants ne sont pas dehors aussi souvent qu’on le voudrait mais nous avons quand même un parc en bas pour qu’ils se défoulent. Gaspard fait du foot une fois par semaine et aussi natation une fois par semaine. Léa fait babygym et natation. Et là Gaspard s’entraîne pour la Spartan Race Juniors qui aura lieu fin avril. Il est super excité à l’idée de participer à une course d’obstacles dans la boue 😉

    • Quand les Pin’s étaient petits, je souffraient de devoir aller au parc pour qu’ils puissent être dehors. Pour ça la Bretagne m’a changé la vie. Et sinon, je connais la Spartan mais pas le junior ! Waouh !

  5. 5
    Anne says:

    En tant que psychomotricienne, cette étude me désespère… Et je vois tout les jours des enfants peut endurant à l’effort physique (et intellectuel et je trouve que ça va souvent de pair !) … et je ne parlerai pas du temps passé devant les écrans qui me hérisse le poil de jour en jour …
    Chez nous, la grande de bientôt 6 ans a été fortement poussée à se choisir une activité sportive, elle a choisi judo ! Le petit de 3 ans pendant la séance de judo court partout mais il bouge ! !

    Sinon comme les tiens, ils ont des bosses, des bleus et des rhumes quand ils traînent dehors, sans oublier les jeans à rapiècer mais je m’en fous, ils bougent, s’amusent, expérimentent et apprennent ! !

  6. 6
    Helene says:

    Même chose chez nous : sport au choix mais obligatoire et la télé seulement le week-end. Il faudrait même freiner le grand de 8 ans pour éviter l’emploi du temps de ministre et de taper dans le PEL 😉 !
    La miss de 6 ans n’a pas encore trouvé son sport de prédilection, elle voulait faire de la gym (mais on s’y est pris trop tard) elle a essayé la danse mais trouvait qu’on ne se défoulait pas assez alors on a trouvé une bonne alternative à la salle de sport du coin qui a un programme Born to move. Pendant ce temps là, j’en profite pour faire du rameur et de l’elliptique. A 20 mois, la petite n’a pas encore commencé officiellement mais on fait souvent des séances de sport, de yoga ou de wii à la maison et elle adore !

  7. 7
    Célia says:

    Bonjour!
    Mon grand de 4 ans a besoin de se dépenser, depuis tout petit. Il est grand, musclé, je me souviens avoir fait de longues balades avec lui quand il avait deux ans, son endurance nous bluffait. Dès ses trois ans, je l’ai inscrit à des stages de cirque pendant les vacances.
    Depuis septembre et son entrée en maternelle, il pratique le cirque le samedi (parce que je trouve l’activité et l’animateur excellents et parce qu’il n’a pas d’autre choix, les autres sports débutant vers 5-6 ans) et je l’inscris en centre de loisirs sportif une semaine/vacances.
    Nous pensions à un sport collectif pour lui (mon conjoint s’y est épanoui) mais vu ses besoins, nous opterons peut être pour un autre, style athlétisme.
    Quand il n’a pas son quota de dépense physique journalière, il est intenable.
    Par contre, après l’école il est crevé et rentrer à pied lui coûte (alors que nous n’avons que 10 min de marche). Jusqu’à présent, j’allais donc le chercher en voiture. Mais depuis le beau temps, il souhaite rentrer à pied. Nous mettons 30 minutes, mais nous ramassons des fleurs
    Mon tout petit de 15 mois adore lui être dehors. Il est plus petit, moins « musculeux » que son grand frère mais depuis qu’il marche, il ne veut que marcher. Le placer dans la poussette ou le siège auto est très sportif pour nous
    Nous sommes à l’écoute de nos enfants et nous choisirons leurs loisirs selon leurs envies et leurs besoins.
    Par contre, ils auront une activité sportive et une culturelle. Pas plus de deux, nous tenons à leur temps libre.
    Quant aux écrans, le grand a connu la télé à ses trois ans. Il ne la regarde que pour les dessins animés du matin, le temps de se reveiller (et encore, pas tous les jours). Et n’est pas en demande. Pas d’inquiétude de notre part sur ce sujet là.
    Avec les beaux jours, les balades vont s’intensifier. On a la chance d’habiter dans une grande ville mais dans un quartier proche de la garrigue.
    Alors, en avant!

  8. 8
    Jennifer says:

    Chez nous Jeanne a 5ans elle fait de la danse ts les mercredis et profite autant que possible de notre jardin, balade en bord de mer… et un peu d’écran ou console de tps en tps. Alice a seulement 10mois donc pas encore d’activité sportive en vue.
    Mais il me semble indispensable pour un enfant de courir, jouer… autant que possible. Et même si le sport n’a jamais vraiment était « mon truc » il est, à mon sens, de notre devoir de leur faire découvrir un maximum de choses (sport, musique… en club ou pas…)

  9. 9
    angel29 says:

    Moi aussi ce spot m’a interpellé c’est grave pour nos bambins . Alors chez nous pas le choix ils ont tous commencer très petit le sport 18 mois baby gym. Ensuite ils ont pu choisir tout seul il y a eu pas mal de sport évidemment 3 sport différent sinon pas drôle, j’ai imposé la natation habitant en bord de mer et maintenant c’est obligatoire arriver en 6 ème . Mes mercredis et samedis sont pris je suis taxi .

  10. 10
    Jessica says:

    Ayant le gène de la cardiomyopathie du côté de mon mari (il est porteur sain pour le moment) nos enfants on une 50% de (mal)chance de l’avoir et de développer la maladie du coup chez nous c’est sortie dès que possible pour laisser mon grand de 2ans et demi courir tout son soul et que la petite de 8 mois profite d’être dehors dans son tricycle ainsi que bébénageur ou piscine une fois par semaine.
    Le grand rentre à l’école en septembre et on voudrait l’inscrire au baby handball mais les clubs de chez nous commence à 4 ans du coup nous l’emmènerons à 30km de chez nous pour qu’il puisse en faire. De mon côté j’ai toujours aimer le sport donc c’est une évidence pour moi et mon mari d’avoir une bonne hygiène de vie dès le plus jeune âge pour vivre dans de bonnes conditions physiques surtout avec les soucis de santé qui se développe de plus en plus avec la sédentarité.

    Ton article me parle beaucoup

  11. 11
    alexandra says:

    Quel tristesse de voir paraître des études pareil !!!!
    Moi perso je ne suis pas une grande sportive mais je fait quand même un peu de marche, randonnée.
    Mon fils qui va avoir 4ans a commencé par les bébés nageurs pendant 2 ans et depuis septembre il fait de la baby gym et il adore, sans compter les loisirs du week end, il a besoin de se dépenser c’est important!!!
    Et le petit dernier qui à tout juste 2mois commencera en septembre les bébés nageurs aussi!!!
    Je regrette juste qu’en France il n’existe pas de club de sport multi sports qui permettrais de pratiqué plusieurs sport à la fois tout au long de l’année.

  12. 12
    aurelieOH says:

    Sport pour mes deux nénettes depuis leurs 4 ans, à la demande de l’une et sur proposition pour la seconde. Elles peuvent faire le sport qu’elles veulent mais c’est sport obligatoire, pour leur santé physique et morale, pour maintenant et pour plus tard. Après, au quotidien, je les « laisse tomber ». Depuis qu’elles sont petites. Peut-être que c’est pour ça qu’elles ont appris à connaître leur corps et ses limites. Des bobos il y en a mais finalement très peu par rapport à tout ce qu’elles font !

  13. 13
    Joëlle says:

    La vache , je suis sur les fesses de ces chiffres … Ici le grand va au foot tous les mardi soir (1h30 tout de même) et 1 match le week-end environ 1 fois par mois, on va se balader dès qu’on peut; Juliette c’est une autre histoire, après m’avoir pompé l’air pendant 15 jours pour aller à la danse, elle n’a jamais voulu franchir la porte du cours … bref je retente en septembre tout de même.
    Mais n’importe comment dès que je voie qu’ils tournent en rond comme des lions en cage où qu’ils arrêtent pas de se disputer je les envoie dans le jardin, avec 1000m² autant te dire qu’ils ont de quoi cavaler; entre les vélos trottinettes, balançoires et courir avec le chien, y’a de quoi faire.

    Et on les fait participer au max au jardinage, hier on a commencé à préparer le potager pour os futures plantations :-).

    On a nous même été de grands sportifs donc … bon j’ai beauuuucoup de mal à y retourner ;-), je n’arrive pas à retrouver comme toi cette motivation…

  14. 14
    doublerose says:

    J’ai beaucoup de mal avec l’aspect compétition du sport. ce côté « je dois être meilleur que mon copain » m’agace prodigieusement.
    Fleur (6 ans) fait de la danse, mais pas dans une logique compétition.
    Rose (3 ans) ne fait pas de sport en club pour l’instant car dans notre ville ils ne les prennent qu’à 4 ans. Pour elle aussi ce sera danse l’an prochain.
    La commune investit beaucoup dans le sport. Les enfant sont beaucoup de sport en TAP et les primaires ont 3 compétitions sportives par an (course, gym, natation).
    A la maison, c’est yoga, jeu dans le jardin. Mais pas assez de sorties…
    En résumé : on est pas très bon question sport chez nous!

  15. 15
    Vero says:

    J’ai aussi vu passer cette étude mais mes enfants ne doivent pas non plus faire partie des concernés !! Nous allons à l’école à pied et les 3 grands font du sport (les deux petits font courir leur maman ça compte aussi non !!) équitation rugby escalade. Et le week end autant que faire se peut nous allons nous promener en forêt a pied ou en vélo ! Nous avons la chance d’habiter dans une résidence au milieu des bois et c chouette !

  16. 16
    Bobine says:

    Le sport est une évidence pour mon mari et moi donc les enfants en font aussi à leur libre choix (mais une fois inscrit pour 1 an, on s’y tient) et le we c’est balade, vélo etc….
    Par contre ce we, je me suis fait peur moi-même dimanche matin, face à ma fille de presque-9-ans qui pour le coup n’a pas du tout de prédisposition naturelle à la motricité et aucune endurance, et qui râlait parce qu’elle n’avait pas envie de venir faire un tour de vélo en famille… j’ai cru me revoir enfant devant mon père qui nous obligeait à aller courir avec lui tous les we (un calvaire pour moi qui m’a dégouté de la course à pied pendant des années)! Donc là je me demande comment garder le côté plaisir du sport avec un enfant qui je le vois bien déteste ça… (en rando l’été c’est une vraie plaie de marcher avec elle…)

  17. 17

    Bonjour Marjorie,
    oui moi aussi ces infos me donnent le tournis. Chez nous pas de compétition visée, du loisir, du loisir et du loisir en se dépensant comme on le souhaite suivant son âge et passions.
    Notre tour de France à vélo l’an dernier nous a montré que beaucoup d’enfants ne pratiquent pas ou peu d’activités, il faut simplement leur montrer la voix et les laisser chercher ce qui leur plait.
    Cela sera d’ailleurs la conclusion du café vélo que nous organisons ce soir à Clermont Ferrand pour témoigner de notre expérience : http://grainesdebaroudeurs.com/teasing-quand-tu-nous-tiens-20032017-rdv-pour-notre-cafe-velo-a-clermont-ferrand/
    Belle semaine !
    Caroline

  18. 18
    Aurèle says:

    Je me reconnais parfaitement dans ton histoire!! A la maison on a Duracel et Duracel POwer energizer;-)) Bref des piles électriques qui ne s’arrêtent que quand ils dorment. Ouf une maison de plain pied, déjà ça de gagné!! alors oui le couloir est une piste d’athlé et parfois pas le temps de décélérer, c’est donc un chambranle de porte qui permet l’arret;-) Pour les dents la plus grande (7 1/2) en a cassé une par un arrêt plat ventre à 14 mois et le 2e (4 1/2) vient de faire noircir les deux devant par une chute (pas de spectateur). Avec des parents bossant dans le milieu du sport les deux ont du naître avec ce besoin permanent de bouger, sauter, courir,….. Début du sport encadré à 4 ans pour les 2 à leur demande! 2 ans de multisports+un an de gym +année de danse en cours pour la grande mais qui parle de faire du hand ou de l’athlé l’annee prochaine et 1e année de judo pour noter bibiphoque qui demande quand il aura la ceinture noire mais qui parle aussi escrime pour ressembler à zorro et au rugby en référence à son dieu héro qu’est son père;-) Papa qui aurait tendance à les laisser faire et moi qui sursaute à la moindre cascade, ca fait un bon équilibre non? 😉 Les 2 sont durs au mal, le plus impressionnant étant le plus jeune, épais comme un coton tige et que rien n’effraie. Moi je râle chaque soir de l’état des vêtements!! et lui d’ajouter « mais maman met moi des vêtements qui craignent rien ». Ben oui tiens 😉 Des enfants non accro à la TV, sans console ni jeu video ( et n’en reclame pas) qui sont surpris que leurs copains de classe un vendredi ne sachent pas qu’il y a une finale de hand le weekend à la TV ou ne connaissent pas par coeur la marseillaise 😉 et oui le sport c’est bon pour la santé , d’un point de vue prévention primaire mais aussi lutte contre les maladies chroniques. Euh jdis ca mais faudrait peut etre que je suive ton exemple et m’y remette …..

  19. 19
    Mme LTLP says:

    Ici, la grande de 7.5 ans est dans sa 3ème année d’équitation, elle avait tenté une année de danse avant mais n’a pas accroché.
    La cadette de 5.5 ans a fait une année d’équitation aussi mais a préféré s’essayer au patinage artistique cette année.
    Je ne suis pas une grande sportive, mes parents ne m’ont jamais encouragée à pratiquer un sport et je le regrette car je suis obligée de me « forcer » maintenant que j’en connais les bénéfices à l’âge adulte.
    C’est pour cela que dès la moyenne section, mes enfants sont inscrits à une activité sportive ! Je laisse totalement le choix de l’activité en elle-même, on va au « forum des associations » ensemble pour aider à choisir. Une fois inscrites, elles sont « engagées » pour l’année donc on y va même si on n’aime plus trop en cours d’année, et on change l’année d’après. Ce sera pareil pour le petit dernier, trop petit pour l’instant (2 ans)
    Au quotidien, ils vivent dehors dès qu’il fait beau. Le week-end, on essaie de toujours proposer une promenade ou une activité où on se bouge. Souvent, les filles râlent au moment de partir, mais s’éclatent et râlent au moment de rentrer 😉
    On essaie de limiter un maximum les écrans, d’autant que chez leur mamie, qui les garde tous les mercredis après-midi et une grosse partie des vacances scolaires, la télé est beaucoup trop allumée…. ma belle-mère est totalement sourde à mes arguments sur ce sujet (elle a élevé son fils comme ça et il est parfait voyons… le dit fiston est le 1er à limiter les écrans des enfants mais chuuuttt…. ) Franchement, on voit bien la différence sur l’humeur des enfants le soir s’ils n’ont pas pu se dépenser… Le petit dernier est très « chien fou », il a clairement besoin de sortir, quel que soit le temps. Il est équipé en bottes et anorak, pour pouvoir profiter du jardin même quand le temps est moins favorable, mais je me réjouis du retour des beaux jours, il va pouvoir faire sa vie dehors! 🙂

  20. 20

    Ici aussi on est très branchés activité extra-scolaire (au choix) pour les enfants…En plus des 2 sessions par semaine de sport à l’école, mes deux grands font du karaté ensemble et ma mamoyenne fait en plus de la danse… Mongrand a un peu de mal avec la discipline du sport et préfère s’amuser avec les copains… Ce qu’il fait dès que le temps le permet : vélo, trotinette, rollers, skate… Je crois qu’on a tout ! Et les voir courir dehors (bon ok, se pourchasser avec des trucs qui lancent des flèches en mousse, beurk !) hier tout l’après-midi je me dis que leur sport ils le font !
    Comme toi, les trajets à l’école se font à pieds (sauf gros retard le matin ou tempête) et la minus insiste pour accompagner les grands avec sa draisienne… je me dis d’ailleurs qu’elle ne va pas tarder à savoir utiliser un vrai vélo…

  21. 21
    anyo says:

    Je suis sidérée !! Et pleine de questions sur notre vie à tous les 6…
    Ils jouent/courent/escaladent beaucoup, font une activité sportive mais marchent peu… Je préfère caler les 4 dans un siège auto plutôt que de faire 20minutes ou plus à pieds… Mais je vais le faire, ça fera du bien à la planète et notre santé ! (En même temps, ils marchent quand même des journées entières pour nos vacances donc je peux leur faire confiance pour quelques minutes…)
    en tant que maîtresse, je vois souvent des enfants qui n’ont pas été au parc petits pour « ne pas se blesser » et d’autres qui ne savent pas courir en arrivant en petite section… Je ne pensais pas que les conséquences de notre mode de vie aurait un si fort impact et si vite (ça me fait penser au film Wall-E)

  22. 22
    Anneetclaire says:

    idem ici, on limite le temps passé devant les écrans, et on met tout le monde dehors dès que possible. on les laisse faire, on laisse faire les miracles aussi ! elles ne sont pas trop couvées, on les laisse évoluer, et je pense vraiment que ça en fait 2 petites filles très épanouies !

  23. 23
    Fleur de Lupin says:

    ici jumelles de 5 ans ultra dynamiques, notre lit est un trampoline, notre canapé un terrain de gym et notre couloir une piste d’athlé ! Jardin aquatique le samedi matin, et danse le mercredi après midi, et pas une journée du WE sans sortir au parc où elles courent courent courent et…courent et puis sautent sautent sautent et…sautent ! 😉

  24. 24

    Ouah! mais c’est flippant cette étude!!!!
    Ici aussi un sport au choix obligatoire! Et c’est vrai qu’il faut parfois forcer pour les sortir mais elles ne veulent plus rentrer après… Et les fois où il y a trop d’écran, elles ne sont pas en forme.
    Tu as bien fait de relayer! A diffuser. merci,
    Bises
    Marion

  25. 25

    Je ne suis pas du tout sportive et c’est mon fils de 11 ans qui me booste pour aller faire une ballade ou un tour à la piscine. Il a besoin de se dépenser et il sait l’exprimer !
    Je constate bien chez beaucoup de mes élèves de 8 ou 9 une faible résistance pendant les séances de sport. Je dois redoubler d’énergie pour leur donner envie de bouger.

  26. 26
    Cécile says:

    J’avais entendu cette statistique à la radio. J’avoue qu’ici à Paris, je me tire les cheveux pour trouver des activités pour mes filles. La grande fait de la danse 2 fois par semaine avec l’école et du poney le mercredi. La petite, qui vient d’avoir 3 ans, rêve de danse classique. J’avoue que je m’arrache les cheveux pour trouver une activité pour la rentrée… car à 3 ans et demi, point de salut dans les salles de danse… Bref, je veux absolument qu’elles fassent du sport, mais où et quand (et à quel prix… car 500 balles par activité par enfant, ça devient vite casse tête au niveau du portefeuille), c’est la grande question…

  27. 27
    denieul says:

    Chez nous, beaucoup de sport pour ma fille, vélo en club, sur piste, art du cirque (trapèze) et le midi au collège de la gym…. Pour mon fils Morgan, du vélo également en école de cyclisme et…. depuis peu, il s’est découvert une passion pour la…. pêche avec un copain. Je trouve çà chouette, car il passe du bon temps dehors, entre copains.
    C’est vrai que ma fille, la première fois que je l’ai vu percher sur son trapèze, comment dire…. première réaction : frayeur et puis après une grande fierté. Quant au vélo, je ne suis pas très fière le dimanche sur le bord des routes quand ils sont en course : la vitesse, les nombreux participants et quand il y a chute, en général, cela fait des dégâts. Mais bon, je trouve que le sport leur donne un équilibre, un mental, des moments chouettes entre copains, le goût de l’effort. Bref que du positif !

  28. 28
    Amel says:

    A la maison, tout le monde fait du sport, mes filles de 6 et 9 ans, et moi, et on est assez actives quand on n’est pas au sport.
    Effectivement, les collants des filles ont une durée de vie assez courte, et des fois j’ai un peu peur qu’on me taxe de maltraitance, tellement les bleus et egratignures sont fréquents.
    Souvent aussi on me dit que ça fait trop. Mais ce que je constate c’est qu’elles sont en pleine forme, et je pense que c’est important de faire des choses en dehors de l’école, voir d’autres personnes, réfléchir d’une autre manière… s’ouvrir l’esprit, en fait.
    Dans mon travail, je constate que beaucoup de jeunes lycéens n’ont aucune activités physiques, voire activités tout court, et je trouve ça assez triste, ils ne connaissent que l’ecole.
    Selon moi, le sport est important pour le physique, mais aussi pour le mental et l’ouverture sur le monde. Ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut pas faire autrement que le sport en club, hein. On est d’accord.

  29. 29
    Sandrine says:

    Ici pareil au choix mais une activité le grand Après avoir tester athle basket et foot préfère le basket la grande elle si elle pouvait tout faire… mais le budget nous limite tout de mm c’est donc danse et course à pieds et la petite c’est pour l’instant trop tôt mais elle se voit bien au foot et à la danse tout à fait son caractère…

  30. 30
    Petit dragon says:

    … Je n’ai pas eu le courage de lire tous les commentaires, alors ça a peut-être déjà été dit : c’est dans les premières années qu’un enfant acquière ses capacités physiques ultérieures. S’il n’a jamais su faire la roue avant l’âge de 10 ans (ou peut-être 7, je ne sais plus), il ne saura jamais (coucou tous le monde ? qui sait faire la roue ? Moi clairement pas !). J’avais appris ça au moment du tronc commun pour le brevet d’état d’éducateur sportif.
    Alors chez moi, pas de gamins… Mais si j’en avais eu (horloge biologique en approche finale, je n’en aurai pas, d’où le ton un peu tranchant), ils auraient été encouragés à bouger, sauter, jouer, pour toutes les raisons développées par Marjolie et les autres.

  31. 31
    Laurence says:

    Chez nous, il n’y avait qu’une obligation faire un sport quelqu’il soit, alors mon fils a fait piscine un an, puis tennis trois ans, puis foot trois ans. Aujourd’hui jeune adulte il s’est mis à la musculation et a appris à vraiment bien nager tout seul. Ma fille elle a fait une année de gym, une de tennis et depuis 10 ans c’est l’équitation à un très bon niveau. Tout cela pour dire que l’essentiel était de faire quelque chose surtout mon fils qui a l’adolescence avait une tendance à vouloir rester devant les écrans. Et à côté de ça on faisait beaucoup de vélo, des parties de badminton… depuis qu’ils sont jeunes adultes et qu’ils ont beaucoup moins besoin de moi je sens que je me suis un peu encroûtée.
    Alors vive le sport.

  32. 32
    Estelle says:

    Mon petit vient d’avoir 2 ans et nous venons de vivre notre premier hiver vraiment Canadien (avant nous étions en colombie britannique où l’hiver est plutôt synonyme de pluie). Cela fut assez dur car je ne savais pas quoi faire par -30 degrés et les mètres de neige m’ont carrément découragés. Surtout que je ne conduis pas alors sortir était vraiment la corvée, Là, il commence à faire meilleur et la neige – encore bien présente -commence à fondre. Mais nous ne sommes pas à l’abri d’une chute soudaine de 20 cm de neige comme il y a deux semaines … BREF je me suis sentie mauvaise maman pendant tout cet hiver à cause de cela. Le positif c’est que je suis remontée à bloc pour partir en balade. Et là, oui, je le laisserai courir et tomber comme nous le faisions avant ce passage hivernal. D’ailleurs, cela passe aussi par le laisser se salir. Deux choses qui sont assez liées au final et que j’ai appris à accepter pour son bonheur et sa santé.

  33. 33
    Sabine says:

    Ici on a commencé par les bébés nageur à 6 mois et depuis elles on tjs fait une activitee sportive!
    La grande est pas très sportive mais elle aller à la danse.
    Par contre sa soeur à besoin de sa dose hebdomadaire de sport. D’ailleurs depuis 3 semaines qu’elle en es privée elle est insupportable 😉
    Le plus compliqué à gérer c’est le fait d’être en appartement et donc c’est pas tjs évident de les laisser se défouler et courir au moment où elles en auraient besoin…

  34. 34
    MarieP says:

    Mon fils de 11ans aime bouger mais il aime aussi beaucoup…la tablette la télé et les ordinateurs à mon grand désespoir. Nous habitons maintenant dans un petit appartement en ville et sortir n est pas forcément aisé. Alors je supporte (et les voisins aussi…mais pas toujours…) les  »tape tape »du ballon de foot pour s entraîner aux  »tours du monde », aux jonglages et autres joyeusetés avec le ballon. Mais le week-end endroit nous essayons de sortir, il a match soit de foot soit de hand, il est en clubs pour ces 2 sports.

  35. 35
    Acecile says:

    Le sport c’est la vie!!!
    Foot pour Paulo et gym pour la belette, 2 fois par semaine chacun et les matchs. Quand ils peuvent, après l’école, ils jouent dehors, le weekend aussi.
    Dans la maison, c’est comme chez vous : on a le droit aux enchaînements de gym ou à des matchs de foot!!!!
    Laissons les s’amuser mais toujours avec les mêmes mots « faites attention « 

  36. 36
    Une Lorientaise en Savoie says:

    Le sport est chez nous une nécessité. Les filles ont besoins de se dépenser, de courir, sauter, lancer des cailloux et ramasser des bouts de bois. Alors on ramène des bleus, des échardes, mais surtout des joues rougies par le froid, ou par le chaud!
    La grande de 7 ans fait de l’athlétisme depuis 2 ans, ainsi que du ski de janvier a fin mars. La petite c’est draisienne, car a tout juste 3 ans, nous n’avons pas trouvé d’activité avec des horaires compatibles. Et on rentre de l’école en draisienne, à trottinette ou à pieds dès que le temps le permets!

  37. 37
    Miquette says:

    Ici 2 enfants (2 filles de 7 et 5 ans) qui ne savent pas tenir en place. Du coup, j’en ai soigné des bobos. Et nous aussi, on a eu pas mal de miracle. La dernière en date ? Petite Dernière qui tombe dans les escaliers. Elle n’a rien eu. J’ai mis plusieurs jours à m’en remettre. Être maman, c’est avoir les nerfs solides

  38. 38
    LAETI says:

    Bonjour,
    Tout à fait d’accord avec vous!! Et j’estime qu’un enfant qui est casse cou et qui remue beaucoup ne pourra jamais être bridé, et comme vous dites, il faut prévoir la trousse de secours à proximité….
    Et c’est vrai que ce communiqué laisse à réfléchir!!
    Mes 2 filles, après quelques années de gym vont en club de ski de fond, rien de tel pour le moral et l’oxygénation
    Bonne journée!

  39. 39
    Ludivine says:

    Ici les 2 (7ans et bientôt 11 ans) font de l’équitation depuis bientôt 4 ans… En plus le grand a commencé le saut d’obstacle cette année, alors autant dire que j’ai appris à relativiser et à prendre sur moi pour les « laisser tomber ». J’ai commencé l’équitation quelque mois après eux donc j’ai moins peur puisque je connais.
    Bon OK c’est un concept que j’avais intégrer dès la première année de mon premier qui s’obstinait à 9/10 mois a descendre de notre lit la tête la première, il était toujours sûr que son père ou moi le rattraperions. Un jour j’ai pris le temps de bien lui expliquer ce qui risquait de lui arriver (je l’avais déjà fait mais cette fois là j’avais ma petite idée en tête) et je l’ai laissé se cogner la tête par terre (je précise que j’ai ralenti sa chute pour éviter le trauma crânien quand même lol) et la minute d’après il descendait du lit en se laissant glisser les jambes dabord…son père n’était pas très content mais moi j’ai arrêté de flipper à chaque instant car notre petit est devenu plus prudent. Résultat quelques bobos par ci par là mais pas de départ aux urgences… Sauf pour le second que j’ai du récupérer l’année dernière à l’école en dernière section de maternelle car il s’était ouvert la lèvre sur une cabane dans la cours 🙁 résultat 2 points de fils à la lèvre et tout ça à vif car plus de 3h d’attente aux urgences…
    bref, j’ai une trousse de 1er soins dans mon sac (désinfectant, compresses, pansements, granules d’arnica et arnigel) ainsi je suis parée lol.

  40. 40
    charlotte says:

    Nous on a le problème inverse c’est à dire un fils ainé très actif mais avec une maladie de la hanche (Perthes Calvé) qui lui interdit de courir , sauter etc… On passe donc notre temps à poursuivre notre fan de foot, pour qu’il arrête de faire du sport.. Le monde à l’envers…

  41. 41
    Bénédicte says:

    Pas de jardin ici pour cause d’appart banlieusard.

    Du coup, je bénis le fait d’avoir inscrites les filles la gym et la piscine, même si, comme elles sont branchées sur 2000 volts, elles font en plus des équilibres, des sauts, et des grands écarts dans nos 68 m²…

  42. 42
    Summer Girl says:

    On est sportifs mon mari et moi, je ne regarde plus la télé mais j’autorise quelques dessins animés à mon fils de bientôt 4 ans, on sort dès qu’on le peut et c’est mon fils qui est demandeur, dès qu’il ne pleut pas il me dit « on peut aller se promener maman il fait beau », et dès la rentrée on l’inscrira dans un club, on aura lapiscine et le gymnase et moinsde 5mn à pied de la maison et on pourra aller à l’école à pieds ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, j’ai hâte!!! Alors oui laissons les tomber et on prévoit une bonne trousse à pharmacie au cas où 😉

  43. 43
    Chouchenn says:

    Bonjour Marjolaine,
    moi le sujet qui me passionne c’est la mobilité (au sens les déplacements, qu’ils soient pendulaires ou de loisirs) et j’ai lu un article sur le sujet qui devrait vous intéresser , je vous mets le lien vers un blog que je lis avec attention http://www.isabelleetlevelo.fr/2017/03/01/ce-pays-ou-les-enfants-ne-jouent-pas/ , j’espère que sa lecture vous apportera quelque chose. kenavo

  44. 44
    Audrey says:

    C’est fou ça!
    Ici pas un jour sans un bleu ou une égratignure que ce soit pour le mini de 1 an ou la grande de 3 ans. Pas encore de sport à proprement parler mais ça court à 2 pied ou à 4 pattes, ça sort dans la forêt ça saute dans les flaques avec les bottes qui vont bien. Et ce même quand ils sont malades ils ne supporte pas de passer une journée sans sortir.
    Et comme sport ma fille veut qu’on l’inscrire : au foot à la danse à la gym à l’escalade et au cirque du soleil
    Nous par contre on perd des années de vies à les voir si souvent chavirer et on compte aussi sur les miracles

  45. 45

    4h de sport par semaine au collège c’est pas mal du tout ! plus 1h de tennis, un peu de marche pour prendre le bus scolaire… après le week end je ne la force pas à bouger !,mais dès qu’il fera meilleur on va reprendre le trampoline, le badminton, le foot dans le jardin ! même à 11 ans et demi elle revient avec des bleus et des égratignures 🙂

  46. 46

    Votre site est super Merci pour toutes ces informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *