Santé

Soirée naturiste du bas

La fesse rouge est de retour. Genre super de retour.
Si la fesse rouge était une création haute-couture, mon fils serait Karl Lagarfeld.
ça fait plusieurs soirs que je le récupère à la crèche avec les fesses dans un état pas joli-joli. On avait réussi à récupérer ça ce week-end à base de crémage au Cicalfate mais hier soir, le cap critique a été passé.
« On lui a mis une cotocouche » m’a dit gravement l’auxiliaire Marmiton (c’est elle qui prépare les biberons) qui s’en occupait. Quand à la crèche on colle une cotocouche à votre môme, c’est que vraiment, c’est grave. Si on ajoute de l’éosine, c’est qu’on était à deux doigts d’appeler les urgences. « Et on lui a mis de l’éosine » ajoute-t-elle en regardant par terre, évitant ainsi mon regard de mère apeurée.
Comme une bonne mère que je suis à l’occasion, je suis donc passée à la pharmacie acheter des cotocouches (9 euros les 30, gloups), qui sont en fait de grands morceaux de coton à mettre dans la couche (et qui triplent son prix).
De retour à la maison, j’ai pris un beta-bloquant, j’ai ouvert la couche et vu l’état du truc (enfin ce que j’en voyais sous la couche d’éosine), je ne me sentais pas de remettre la couche à ce pauvre Kouign Amann. Monsieur a donc fait une soirée naturiste du bas. Les fesses à l’air avec tout de même ses jambières pour ne pas trop se les cailler (mais comme vous le voyez sur la photos, Kouign Amann les fait glisser en bas maintenant !). Dans ma grande bonté je me suis dit : s’il pisse trois gouttes sur le parquet, c’est pas grave.
Mais comme de bien entendu, à peine posé par terre, mon Kouign Amann est allé jouer sur le tapis (alors que je me bats habituellement pour qu’il y reste) et bingo ! Un énorme pipi. Voilà comment il me remercie…
Cette heure et demi au grand air pour son popotin a été un grand bonheur pour Kouign Amann qui était très taquin et très en forme. Il m’a fallu pister les mini-flaques qu’il avait semé mais ça lui a fait tellement de bien que je suis prête à recommencer (en extérieur, cet été, faut pas pousser !).
Après une heure trente à l’air, un bain et une nuit en cotocouche, Kouign Amann arbore des fesses en état presque normal.
Je sais qu’à la crèche, elles le changent souvent donc je ne m’inquiète pas de ce côté-là. On va voir si une dent pousse, si la virose est de retour ou si Monsieur Peau Fragile fait une allergie aux Pampers de la crèche ! ça serait le pompom…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi