Celle qui ne voulait pas dormir toute seule

IMG_8777Petite Gavotte a 4 ans et demi tout juste aujourd’hui. Elle a l’âge qu’avait son grand frère quand elle est née (quand je pense que c’était déjà lui le grand à cet âge-là et qu’elle restera pour toujours « la petite », je me dis que l’ordre de naissance dans une fratrie implique un paquet de trucs, mais c’est un autre sujet…).

La jolie blondinette, notre petit soleil dictateur, grandit parfaitement et s’épanouit mieux qu’on ne pourrait le souhaiter mais depuis quelques temps, elle a peur de dormir seule. Elle a toujours été la froussarde de la famille (et hop, une étiquette de plus dont elle pourra parler à son psy quand elle consultera) comparé à son frère et surtout à sa soeur qui, fut un temps, n’avait vraiment peur de rien. Oui, je sais bien qu’on n’est pas supposé comparer ses enfants mais c’est la seule référence que j’ai. Petite Gavotte a facilement peur du bruit, facilement peur des animaux, elle a une frousse terrible de tous les insectes (à sa décharge, deux piqûres de frelon à 2 ans l’ont un peu traumatisée) et a peur en général de ce qu’elle ne connait pas. Mais la peur de dormir seule, c’est un truc nouveau ces derniers mois. Pourtant, elle a toujours dormi seule si l’on excepte ses 5 premiers mois de vie avec papa et maman et les quelques mois passés avec Fleur de Sel dans sa chambre actuelle.

Alors on ne comprend pas vraiment pourquoi elle a peur mais j’imagine que l’âge doit y être pour quelque chose. Personnellement, j’avais une peur bleue de dormir seule et durant des années, j’ai bien enquiquiné mes parents avec ça. Alors oui, je comprends que l’on puisse avoir peur de dormir tout seul sans raison particulière.

À la maison, on fait ce que l’on a toujours fait : on tente toutes les méthodes. Les veilleuses, les portes ouvertes, la discussion, l’empathie, l’autorité, l’aménagement du territoire, on a même chassé le Kylo Ren imaginaire qui lui faisait peur (un grand moment quand Kouign Amann a sorti son sabre laser pour lui faire sa fête) et surtout, on ne laisse pas ce souci devenir un problème (tout comme on ne laisse pas la porte ouverte aux problèmes de nourriture).

Elle ne veut pas dormir seule, OK. On laisse la porte grande ouverte et on vient la rassurer plusieurs fois avant qu’elle ne s’endorme. On demande à ses frère et soeur s’ils veulent bien dormir avec elle de temps en temps. Je la laisse parfois dormir avec moi quand MMM n’est pas là mais je n’en fais pas une habitude (j’aime trop dormir en étoile de mer). Je l’autorise à dormir (seule) sur la mezzanine… Et parfois, quand il y a école et que bon, ça commence à bien faire, c’est non négociable. Et elle dort toute seule. Et elle dort vraiment (et même qu’elle ronfle).

Je me dis (ironie du sort) que sa chambre de châtelaine est peut-être un peu grande et un peu trop éloignée de la nôtre et que c’est peut-être pour cela. Et puis je me souviens que ma chambre n’était pas si grande et à côté de celle de mes parents et que ça ne m’empêchait pas d’avoir peur. Je me dis que comme la période des nuits sans sommeil quand ils étaient bébé, cette période est transitoire et qu’elle ne durera pas. Je vous assure que ça aide rudement à relativiser.

En attendant, elle a passé de super vacances à dormir avec sa soeur et à glousser avant de se coucher. J’ai proposé à Fleur de Sel de partager à nouveau la chambre avec sa soeur mais elle n’en a pas envie de manière définitive. Du coup, dimanche soir, ça sera retour au dodo toute seule, on verra ce que cela donne et on improvisera. Et si besoin, on appellera Kouign Amann Skywalker pour qu’il mette sa pâté à Kylo Ren !

Et si vous avez des bonnes astuces sur le sujet, je suis toute ouïe ! Sais-ton jamais 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

49 réflexions au sujet de « Celle qui ne voulait pas dormir toute seule »

  1. 1
    estamine says:

    Bonjour,
    tu as déjà essayé plein de méthodes…Les miennes n’aiment pas dormir, mais ce n’est pas une question d’être seule ou non. On a la veilleuse, les doudous, le rituel, tout ce que tu as déjà essayé.
    Si là c’est vraiment une question d’être seule, as-tu essayé de mettre un cochon d’Inde dans sa chambre pendant les vacances (il me semble que tu en gardais un ou deux) ? Sinon acheter un poisson rouge 🙂 ? A défaut une nouvelle grosse peluche qui la rassurerait ?

    • C’est juste un souci juste avant l’endormissement (qui est finalement rapide) car après, elle dort jusqu’au matin. On un lapin, qu’elle entend d’ailleurs depuis sa chambre et peste contre lui ^__^

  2. 2
    Emioli says:

    Depuis l’année dernière (quand elle avait 4 ans et demi) notre 2e a sa propre chambre qu’elle adore mais elle ne veut pas y dormir seule. On a utilisé les mêmes ruses que toi. Mais la dernière semble marcher: on a fabriqué ensemble un attrape-rêves. On a fait ça un peu avant les vacances et tous les matins elle est fière de dire que son attrape-rêve a bien fonctionné! Bon j’attends de voir la rentrée car elle a pas mal dormi avec sa soeur pendant les vacances… Et aussi elle a le droit de dormir avec sa grande soeur 2 fois par semaine…

  3. 3
    Antigone says:

    Je connais, ca ! Il y a deux ans, ma belle-fille avait 6 ans et du jour au lendemain, on a enchaîné les crises parce qu’elle ne voulait pas dormir seule. A sa décharge, elle est en garde alternée chez sa maman et chez nous, et chez sa maman elle dormait les deux ensemble régulièrement. Donc dur de changer de rythme une semaine sur deux! Pour autant, on ne voulait pas céder. Ce qui a fini par marcher, ca a été de mettre en place un vrai rituel hyper calé : 1. Vérifier qu’il n’y avait pas d’insectes dans sa chambre (une sombre histoire de chenille, une fois…), 2. Mettre la veilleuse 3. Vaporiser de la lavande en brume d’oreiller sur l’oreiller et le doudou 4. Bisous et câlins 5. Lui promettre de repasser lui faire un bisou quand on monterait se coucher. Si tout était respecté, très souvent elle s’endormait dans la foulée ^^

  4. 4
    Kid Friendly says:

    C’est « marrant », mon 2e (qui est celui des 3 avec le plus de peurs) n’aime pas vraiment dormir seul non plus. Sa chambre est aussi « loin » de la nôtre (enfin bon, on vit ds un 88m2, pas un palais !) mais à côté de celle de ses soeurs. Je n’ai pas de remède miracle. On met la veilleuse et ça passe (mais il a 5,5 ans). Comme par hasard, quand on oublie la veilleuse il fait un cauchemar et finit dans notre lit ! Bon courage…

  5. 5
    Aurelie says:

    La même ici depuis 2 ans (elle a 5ans 1/2 maintenant.)
    Après avoir tout essayé, on a finit par instauré 2 rituels quand elle veut pas se coucher seule.
    Soit on est patient et on reste au pied de son lit (à bouquiner) jusqu’à ce que elle s’endorme (ca sure rarement plus de 10min) soit quand on a pas envie de « lutter », on la couche dans notre lit et on la transfère dans le sien quand on va se coucher (et ca ne l’a réveillé jamais) la différence c’est qu’on sait précisément d’où viennent ses angoisses qu’elle a reporté sur le bruit (aussi!) et le noir même si à la base ça n’a rien à voir.

  6. 6
    Pimpiche says:

    Bonsoir,
    As-tu essayé de lui mettre de la musique ou éventuellement une histoire… Ou même mieux une histoire enregistrée avec la voix d’un membre de la famille ?

  7. 7
    TiKoala says:

    C’est marrant parceque mon 4ans et demi, qui est très peureux pour plein de choses, dont toutes celles que tu cites, n’a pas du tout de souci d’endormissement. Au contraire je dirais, il adore son lit, dormir et n’aime pas dormir accompagné !
    Mais j’avoue après 2 ans de nuits hachées ça me va.
    Après, au niveau astuces, on a un rituel bien calé qui dévit rarement, et la lumière du couloir allumée le temps de s’endormir, et porte entrouverte. Mais je crois que tu as déjà essayé !

  8. 8
    Anne says:

    Ma quatrième a quelques mois de plus que petite gavotte et elle a eu aussi sa période reloue du soir… Chez son père plus que chez moi… Il ne cède pas et elle dort dans un lit avec sa soeur.
    Chez moi elle dorment aussi dans la même chambre mais en lit superposé et j’ai installé une veilleuse et je laisse la porte ouverte jusqu’à l’ endormissement.

    Bon courage chez moi ça se calme doucement… J’espère que ton chevalier Jedi n’aura pas à sortir son sabre laser

  9. 9
    Sandrine says:

    Ici aussi c’est parfois compliqué et moi aussi je n’aimais pas ça étant petite la disposition des meubles je sais que ça me rassurait d’avoir mon lit près d’un mur un t shirt avec ton odeur et ma fille ce qui la rassure c’est que je lui dise plein de fois que je reviens après le dodo et peut être aussi qu’elle a peur que tu partes mes 2 aînés ont eu peur de la mort et bien sur le soir c’était la cata…

  10. 10
    karine says:

    Ma fille aussi à 4 ans 1/2 et depuis presque un an c’est un combat tous les soirs pour qu’elle dorme. Elle a peur de tout, surtout du noir et ne veut absolument pas être seule. Pendant un temps j’ai réussi à l’endormir dans son lit en restant dans sa chambre (adieux soirées et vie de couple), puis elle a commencé à venir la nuit dans notre lit mais impossible de dormir avec elle, elle bouge trop.
    J’avais alors transporté matelas et couverture les nuits où elle venait mais c’était trop dur la nuit pour moi. Avec beaucoup de discussion avec moi même (parce que son papa dort tellement profondément qu’il ne remarque rien le veinard ), j’ai installé un matelas avec une couette et un oreiller à coté de moi. Elle y est venue 3 -4 fois et plus depuis. Le matelas est toujours là depuis 4 mois maintenant mais elle ne vient plus. Je crois que ça la rassure de savoir qu’elle a sa place près de nous tout simplement.
    Le problème de l’endormissement n’est pas résolut pour autant.. là il est 21h58 et elle m’appelle toutes les 5-10 minutes pour voir si je suis toujours là et en vie !!! mais elle est dans son lit…
    Il parait que c’est une passade … gardons patience 🙂

  11. 11
    Marie says:

    Chez nous, on sors des problèmes de sommeil mais les repas par contre, ça n’est pas ça… Quand tu dis que tu ne laisse pas la porte ouverte aux problèmes de nourriture, comment t’y prends tu? Ici ça vire vite au drame…

    • Marjolaine says:

      Coucou tout le monde ! Oui, moi aussi ça m’a interpelée et j’aimerais bien que tu développes dans un prochain billet le « on ne laisse pas le souci devenir un problème » 🙂
      Ici aussi il y a des hauts et des bas avec l’endormissement de la 2e, qui a tjs été plus chaotique que celui de la 1ere (ne pas comparer, c’est pas évident, alors qu je contente de comparer silencieusement sans verbaliser devant elle 🙂
      Je crois que ce qui est en « jeu » chez nous est surtout la peur de la mort et de l’abandon au sens large. Alors on discute, on tente de rassurer, d’être patient et la plupart du temps sa fonctionne (mais au-revoir la vie de couple et le temps perso le soir…)

      • En fait, on ne laisse pas le fait qu’elle ne veuille pas dormir devenir un sujet. C’est à dire que l’on n’anticipe pas, que l’on ne trouve pas des solutions avant que le souci n’émerge et d’ailleurs, ce n’est pas un souci tous les soirs. Même chose pour la nourriture : tu goûtes, si tu n’aimes pas, tu ne manges pas, on en t’oblige pas à manger mais tu n’auras rien d’autre à la place et tu ne mangeras pas plus de gâteaux au goûter. Je ne sais pas si je suis très claire ^__^

  12. 12
    Emeline Wiesener says:

    Bonjour, avec ma grande vers le même âge ce qui l’a aidé, c’est un doudou avec une fermeture au niveau de la bouche. Chaque soir, au couché, ma fille ouvrait la fermeture, lui disait tout ce qui lui faisait peur, puis elle refermait vite et le cachait sous son oreiller. Ça n’a pas tout à fait marché du jour au lendemain mais petit à petit. Mais c’était surtout car elle avait peur de faire des cauchemars.
    Courage.

  13. 13
    Christelle says:

    Aptes avoir tout tenté (si,si) on s’est tourné vers un sirop (clean, pas celui qu’on donne contre la toux ;0)) ‘Alvitil nuit paisible’ (mélisse, tilleul, camomille, magnésium) temps d’endormissement passé de 1heure à 10 minutes. Une càc 1/2 heure avant l’heure du coucher. En ‘cure’ par période, pas 365/365. Qui sait si, ça peut vous aider…

  14. 14
    Banane says:

    Chez nous 2 pénibles du sommeil (le grand et le petit, les 2 garçons donc) et nous avons 2 solutions en cours, adaptées à leur âge (parce que ça ne fonctionne qu’un temps…) :
    – une veilleuse qui fait de la musique douce pendant 15 min et des projections d’étoiles lumineuses pendant 45min.
    – la lecture pour l’aîné, qui est un GRAND nerveux et qui a besoin de ses 30 min de lecture pour se vider la tête. Pour le coup c’est une solution durable pour lui, mais bon, il a fallu attendre 7 ans pour la trouver celle-là.

    Bon courage!

  15. 15
    Alice says:

    Mon grand, mon blondinet (4 ans dans quelques jours) est passé par cette phase « de peur » sans vraiment réussir à la définir/ C’est un enfant qui arrive très bien à expliquer ses ressentis mais la…il nous disait qu’il avait peur mais ne savais pas de quoi….Notre rituel…tisane tous les deux le soir après le dîner…(petite pour lui gare aux réveil pipi), coquillages portes bonheur le long du lit, un pull de maman avec le parfum de papa (le papa de mon blondinet est naviguant dans l’aérien donc souvent absent), et massage, son petit frère dort dans la chambre à côté avec un baby-phone…je lui ai proposé de laisser les portes ouvertes comme cela j’entends tout avec le baby-phone…..Un soir il a dit a son frère… »j’espère que l’on se revoit demain matin »…je me suis posé la question de ce que fermer les yeux pouvait signifier pour lui….j’ai perdu mon papa il y a deux ans et mon mari ses grands-parents cette année….dans notre entourage le terme (que perso je n’affection pas ) « il a fermé les yeux » avait été employé….Sans verbaliser directement j’ai essaye de parler avec mon fils des sensations qu’il ressentait au coucher. Mon mari lui a comme technique la visualisation des moments plaisir pour aider notre blondinet a lâcher prise….pour notre fils un coucher de soleil à la plage du Toulhars….Bon courage à ta puce pour la rentrée…prenez soin de vous jolie famille.

  16. 16
    Hélène says:

    Pas d’astuce mais exactement au même âge ma fille de 4 ans 1/2 avait trop peur la nuit et venait nous trouver au milieu de la nuit. Du coup on a mis son frere de 2 ans avec elle et fini les cauchemars. Sa chambre à lui est devenue la salle de jeu. Elle a 8 ans maintenant et n’a plus peur mais ils sont toujours heureux de partager la même chambre et de glousser ensemble le soir

  17. 17
    Nadege says:

    Ici c’est deuz qui ne dort pas depuis 6 mois! Il se réveille, allume sa lumière et attend dans le couloir, que je vienne le recoucher… et ça 5/10 fois par nuit!!!!
    Il a deux ans et demi!

    Heureusement que Preum’s qui a l’âge de petite gavotte dort comme un loir parce qu’avec les tétées de troiz je ne dormirai vraiment pas beaucoup!!!

    Bref courage!

  18. 18
    Anne-so says:

    Un peu le même problème avec ma 4 ans et demi… mais ça se règle plutôt vite le soir malgré tout (histoire, papotage, comme toi…). Elle dort dans la même chambre que son frère de 11 ans mais se couche avant…. alors tu confirmes ce que je me disais : c’est une phase ! Elle a arrêté la tétine mercredi et s’endort comme avant (yesssss !!!!).

  19. 19

    C’est clair qu’au 3ème, on revoit tous les coups durs en « ça va passer, c’est une étape », on relativise beaucoup plus. Dans quelques mois c’est réglé t’inquiètes 🙂

  20. 20
    Eulalie says:

    On traverse une petite phase du même genre avec l’Hirondelle de bientôt 3 ans qui a très peur la nuit en ce moment, bien qu(elle dorme dans la même chambre que son frère.
    Je pense là aussi que c’est une question d’âge (les cauchemars, tout ça tout ça).
    On essaie de se mettre à sa place : après tout, même papa et maman dorment à 2 , pas évident de rester tout seul dans son lit à même pas 3 ans…
    Et puis on ritualise à mort le coucher, en mode « rassure +++++ ». et on a inventé une petite histoire que je lui chuchote à l’oreille en lui papouillant les cheveux avant de quitter la chambre (une histoire de cabane au soleil où on va faire la sieste ^_^).
    Bon courage, ça passera, comme tout 😉

  21. 21
    Paris06 says:

    Je conseille vivement le de lui faire un lit de princesse avec un ciel de lit en tissus (type N°74). J’ai accroché un voile de ce type au dessus du lit de ma fille de 5 ans qui nous réveillait en moyenne 3 nuits par semaine pour venir dormir avec nous …

    Depuis l’installation de ce voile: silence radio toute la nuit et ma fille m’a dit récemment qu’elle aimait beaucoup son lit de princesse parce que du coup elle n’a plus peur. A la question « peur de quoi? » j’ai eu pour réponse dans le creux de l’oreille: « des sorcières »… Elle se sent à présent bien et protégé dans le petit cocon que crée ce ciel de liet (qui doit être bien fermé pour dormir) et s’endort quasi instantanément!

  22. 22
    emma says:

    Hello , j ai rencontré le même problème avec ma fille au même age que la tienne. Cela passait puis revenait… puis repassait… mais c’était devenu un problème car l endormissement se faisait tard et elle accumulait la fatigue .
    Pour ma part j ai testé homéopathie . bof ca a pas super fonctionné c’est trop rigoureux pour moi j zappais un jour sur 2
    puis j ai testé osteo + change de place au lit pour avoir une meilleur orientation et c’est beaucoup mieux.
    Elle a peur de quelque chose de spécial? car ils font aussi des livres super sympas sur le sujet du genre j ai un alligator sous mon lit par exemple.
    voila bonne journée
    j adore votre blog cela fait plusieurs années que je vous suis même quand vous étiez encore sur PARIS, je ne rate pas un seul de vos articles.

  23. 23
    Flo says:

    Alors ma #titepoulette connaît ces difficultés depuis l’année dernière (et oui elle a commencé à 4 ans 1/2 elle aussi …), on a aussi tout tenté, finalement c’est en moitié passé avec le temps et ça a vraiment beaucoup diminué depuis qu’on a toutes les deux « la minute papotte », je me met à côté d’elle dans le lit au moment du coucher et on discute de tout et de rien pendant quelques minutes (sa journée de demain, ses jouets, ses histoires etc) ça l’a détend et après elle se sent plus confiante j’ai l’impression …

    Après j’étais aussi une angoissée du dodo (à l’endormissement aussi), ça doit venir des gènes quand même !

  24. 24
    Estelle says:

    Nous on fait de la médiation avec le CD Calme et attentif comme une grenouille … euh j’avoue que j’ai tendance à m’assoupir la première. Ceci étant ça permet de se détendre un peu et de se délester de la « folie » de la journée. Si ça vous dit d’essayer on trouve des vidéos sur youtube 🙂

  25. 25
    Katialine says:

    Mon grand dort avec un babyphone… Ca le rassure de savoir qu’il n’a pas besoin de s’époumoner pour que je l’entende si il a un problème (type peluche perdue, soif…) la nuit. Et en fait ca le rassure tout court

  26. 26
    Jasmine says:

    Un commentaire un peu moins glamour mais un enfant qui rechigne à s’endormir parfois il faut penser à lui faire un traitement vermifuge. Car ces bebêtes là se réveillent justement le soir. Et pas facile pour l’enfant de vraiment dire ce qui le gêne.

  27. 27
    Julia says:

    Bonjour Marjoliemaman,
    ici aussi 3 enfants et un numéro 2 qui ressemble bien à ta petite gavotte : c’est un adorable dictateur-crieur-angoissé (la place dans la fratrie tout ça tout ça)
    de 3 ans et demi qui a peur de dormir seul depuis l’été dernier. Comme vous on a essayé pas mal de choses et voici ce qui fonctionne, apparemment ça va mieux chez vous mais ça peut servir pour une autre fois, ou à d’autres mamans :
    lumière du couloir + veilleuse + petite lumière dans la chambre + rituels du coucher of course et surtout on ne lui met la pression pour qu’il s’endorme tout de suite. Je lui dit qu’il peut lire un petit livre ou même jouer un peu tant qu’il est calme et que lorsqu’il sera prêt il se couchera.
    Un jour il m’a dit que le noir, en fermant les yeux lui faisait peur,
    mais peur de quoi ?
    Des monstres !
    Depuis au lieu de les chasser (je suis nulle au sabre laser)
    il me les décrit et on les transforme ensemble : ils sont gros, on les fait tout petits, ils ont des grandes dents, on les enlève, on leur fait un beau sourire et une jolie couleur ! Puis on referme les yeux pour vérifier qu’ils ont bien été transformés 🙂 ça marche bien !
    Parfois on lit aussi une histoire du livre de Valérie Roumanoff : Le marchand de sable va passer, une méthode d’hypnose douce avec des histoires pour s’endormir.
    Je suis ton blog et ton instagram depuis quelques mois et j’aime beaucoup te lire.
    Désolée pour le gros pavé et bonnes vacances !
    Julia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *