Lis ma vie

Le geste perdu qui a été retrouvé

Le PoulduAvec le sommeil « compliqué » de mes trois enfants, j’ai tout essayé ou presque pour leur permettre et nous permettre) de dormir des nuits complètes. D’ailleurs, j’en ai tiré un livre de 120 astuces mais croyez-moi, j’aurais pu en écrire un deuxième facilement.

Parmi toutes les choses essayées qui ont fonctionné chez nous, il y en a une qui m’a coûté mais qui a rudement bien fonctionné. J’ai tout simplement arrêté d’aller faire un dernier baiser à mes enfants quand moi j’allais me coucher alors qu’eux dormaient. Pourquoi ? Parce qu’à chaque fois, je réveillais l’un d’eux (90% du temps, Petite Gavotte). C’est à dire que même si le coucher avait été facile et nous avait laissé une première partie de soirée dans le calme, il fallait de nouveau se replonger dans les limbes du bébé qui ne dort pas / pleure tout ce qu’il peut.

J’avais beau faire le plus doucement possible, ouvrir la porte en mode espion, juste entrouvrir pour vérifier la respiration à l’ouïe, Petite Gavotte se réveillait. C’était peut-être l’odeur du lait maternel qui la titillait mais comme cela arrivait aussi à MMM, je n’ai pas réponse à cette question. Parfois c’était un des grand,s parfois, l’un pleurait et réveillait les autres… Du coup, nous avons arrêté de venir checker nos enfants avant d’aller nous coucher de peur de les réveiller.

Franchement, ça n’a pas été de gaieté de coeur parce que vous le savez comme moi, ce dernier regard sur eux, cette petite couette qu’on remonte, cette respiration lourde que l’on écoute attentivement, c’est un moment de bonheur et de réassurance. C’est le moment qui efface tous les hurlements de la journée et qui fait que le lendemain, on est prêt à retourner dans l’arène. ça rassure aussi, de voir qu’ils respirent encore et qu’ils vont bien, tout simplement. Et puis moi, quand je les regarde dormir, je retrouve leur petite tête de nourrisson avec cet abandon incroyable dans leur expression.

Mais, ça a marché. Fini les réveils intempestifs. (En juin 2016, cela fera trois ans que l’on dort PARFAITEMENT dans cette baraque. Je vous jure que je n’aurais pas pensé écrire un jour cela tant ces 5 ans de privation de sommeil m’ont fait l’effet d’un tunnel sans fin).

Au début, cela me manquait de ne pas aller faire ma ronde et puis je me suis habituée. J’ai perdu le réflexe et puis ça ne m’a plus manqué. Je n’y pensais plus, tout simplement. Bien évidemment, quand j’avais un petit malade, je le surveillais mais c’était exceptionnel.

Il y a quelques mois, pour la première fois, j’ai refait un petit tour chez chacun d’eux un soir avant d’aller me coucher. Aucun des trois n’a bougé alors que je caressais leurs cheveux et que j’embrassais leurs fronts. C’était tellement bon de les retrouver tout petits, tout chauds, tout endormis.

Le geste que j’avais perdu pendant deux longues années a été retrouvé. Il a un petit goût transgressif, ce geste. Et moi, maman sevrée si longtemps, je le savoure chaque jour.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

63 commentaires

  1. Répondre pou-pouet 14 janvier 2016 à 22 h 08 min

    oh que oui je l’aime ce dernier bisou discret…. J’ai fini par acheter ton livre Marjo (le seul que je n’avais pas, celui sur les nuits agitées justement), le(s) séjours aux urgences après trajet en ambulance ont foutraqué ses nuits (et les nôtres) pendant des mois, on était fous (de fatigue; j’ai pris 10 ans en 17 mois au secourssss…et pas mal de kg aussi, c’est vicieux le manque de sommeil !!! 🙂 )… je veux bien que tu écrives un 2ème livre pour les bébés/jeunes enfants non nourrissons, parce que qu’est ce qu’on a été désemparés (et on l’est toujours) !!!!! alors on a arrêté d’aller le voir aussi une fois endormi, on fait le moins de bruit possible, on allume le moins de lumières possible à proximité de sa chambre… mais à 5h30, tous les matins, c’est la même -.- enfin, y’a encore 1 mois c’était 22h – minuit-3h-5h, je suppose qu’il y a du mieux.. 🙂
    plein de bibis à tous les 5 !!!

    • Répondre Marjoliemaman 14 janvier 2016 à 22 h 15 min

      Aïe, dur dur… Pour le réveil à 5h30, on a connu avec Kouign Amann qui avait la méga patate, les journées étaient loooongues ! ça se tasse en grandissant (si ça peut te donner de l’espoir). Plein de bisous à vous 3 !

  2. Répondre pou-pouet 14 janvier 2016 à 22 h 09 min

    (et donc j’adore ce billet <3 )

  3. Répondre pou-pouet 14 janvier 2016 à 22 h 10 min

    (je précise qu’avant les ambulances il faisait de magnifiques vraies nuits dès l’âge de 3 mois, mais ça, c’était avant.. 😀 )

  4. Répondre laurence 14 janvier 2016 à 22 h 10 min

    Je n’ai qu’une fille qui a maintenant 3 ans et je n’ai quasiment jamais raté ce  » rendez vous nocturne » et je pense que je ne pourrais pas y déroger 🙂 j’aime trop cette odeur particulière que l’on retrouve dans les cheveux, le cou…

  5. Répondre Bobine 14 janvier 2016 à 22 h 16 min

    Cela aurait été très dur pour moi de renoncer à ce moment-là! En plus je les retrouve toujours en vrac alors je me dis qu’heureusement que je remets tout le monde dans le bon sens pour la suite de la nuit.
    Les miens dorment tellement à poing fermé que j’en profite en même temps pour préparer les vêtements du lendemain 🙂

  6. Répondre galou 14 janvier 2016 à 22 h 17 min

    HS mais… d’où viennent ces bonnets roses 🙂 ??

  7. Répondre MaggieBzh 14 janvier 2016 à 22 h 19 min

    Avec Magrande, jamais aucun problème de sommeil…
    Avec Mapetite, ce fut et c’est toujours autre chose…
    3 ans 1/2 de coliques, de dents qui sortent toutes en même temps, de vicieuse otite séreuse, d’apnée du sommeil, de rhumes à répétition, etc.
    Je mets beaucoup d’espoirs dans l’opération des amygdales qui, je l’espère, aidera Mapetite à retrouver une respiration normale et donc un sommeil de qualité.
    Cela dit, les belles nuits vraiment pourries où l’on jongle avec des failles spatio-temporelles de plusieurs heures et des pleurs à n’en plus finir sont derrière nous depuis 2 ans…
    En revanche, les nuits « non-stop » sont toujours extrêmement rares…
    Cependant, le petit bisou avant d’aller me coucher reste incontournable, même à Magrande de 10 ans et même si je sais qu’il y en aura d’autres dans la nuit après l’un des réveils nocturnes de Mapetite… 🙂

    • Répondre Marjoliemaman 14 janvier 2016 à 22 h 31 min

      Je vous le souhaite aussi ! Et maintenant que je dors des nuits d’une traite, je peux te dire que quand je dois me réveiller au milieu de la nuit, ça me fait tout bizarre… Des bises !

  8. Répondre Banane 14 janvier 2016 à 22 h 23 min

    Tu ne veux vraiment pas l’écrire, ce 2eme livre??
    Notre fils, qui a 22 mois, se réveille toutes les heures de 23h à 6h du matin…. Mais bon, il ne rentre pas vraiment dans la categorie bébé, n’est-ce-pas? 😉

    • Répondre Marjoliemaman 14 janvier 2016 à 22 h 33 min

      🙂 C’est une grand bébé ! Dans mon livre, il y a des bases qui peuvent être utiles pour ceux qui les ont oubliées ou qui ne les ont jamais appliqué et cela peut aider pour les grands bébés. S’il parle bien à 22 mois, il peut peut-être essayer de vous expliquer pourquoi il se réveille ?

  9. Répondre Annaël 14 janvier 2016 à 22 h 25 min

    Je ne l’ai jamais fait… Le sommeil de ma fille était tellement sensible que je n’ai jamais osé ouvrir sa porte une fois qu’elle dort! Au début, faire couler de l’eau dans la cuisine (qui est en dessous mais quand même !) La réveillait… Mode Ninja dans toute la maison! Ce n’est plus le cas mnt, il arrive parfois qu’on doive dormir ensemble (par exemple, chez des amis ou autres) et elle ne se réveille pas… Mais j’ai tellement peur de ma réveiller que je n’y vais pas… Bref, j’aurai aimé le faire MAIS à choisir, je préfère dormir !!

    • Répondre Marjoliemaman 14 janvier 2016 à 22 h 33 min

      Je vois bien, nous aussi on a choisi le sommeil !

    • Répondre Valaussi 14 janvier 2016 à 23 h 21 min

      Idem!!!!

  10. Répondre Morgane L 14 janvier 2016 à 22 h 29 min

    il faut que je me procure votre bouquin
    c’ est pas difficile ca fait 10 ans que je ne sais pas ce qu’ est une nuit complète
    deuz les réveils nocturnes jusqu’ à 5 ans puis il y a eu troiz et rebelotte !
    le coucher se fait dans les pleurs ,elle descend se faufiler dans notre lit en pleine nuit et nous ne tentons pas de la ramener dans son lit de peur de réveiller les 2 autres …
    la pédiatre prône pour le dialogue mais ca ne fonctionne pas

    • Répondre Marjoliemaman 14 janvier 2016 à 22 h 35 min

      Comme je le dis plus haut, dans mon livre, il y a des bases qui peuvent être utiles pour ceux qui les ont oubliées ou qui ne les ont jamais appliqué et cela peut aider pour les grands bébés. Mais à la base, il est plutôt destiné aux parents de bébé jusqu’à 9-12 mois.

  11. Répondre LudiM 14 janvier 2016 à 22 h 34 min

    Le sommeil des jumeaux a été tellement compliqué que je n’ai jamais pu faire ce geste quand ils étaient bébés. Je l’ai découvert quand ils ont grandi, et quel bonheur!
    Profites-en, encore et encore <3

  12. Répondre Joëlle 14 janvier 2016 à 22 h 51 min

    holala quelle torture ça a dû être!!! J’ai vite compris qu’avec la mini je n’aurais pas droit au même sommeil impérieux de son grand frère, et heureusement pour ma survie personnelle !
    Pour Clément je peux l’embrasser, le recouvrir et je peux même ranger ses fringues dans son placard!! par contre il est taquet dès 7h-7h30 !!
    Par contre la mini aïe aïeaïe ! elle a toujours eu un sommeil plus léger, d’ailleurs je ne sais pas comment on a fait pour ne pas la réveiller toutes les nuits, lorsqu’elle dormait dans notre chambre les 6 premiers mois… j’avoue que maintenant j’ai du mal à m’en passer ou alors c’est que je suis vraiment épuisée :-), en bonne insomniaque je dois avoir l’habitude du manque de sommeil #mêmepaspeur !!
    Par contre depuis quelques semaines on rame pour la coucher, il faut rassurer/câliner, Melle a peur du loup/la sorcière/le noir/la déco accrochée au mur/ la porte (moui ..) et se relève la nuit, vient se blottir contre moi, j’avoue c’est dur de la recoucher alors qu’elle crie non non non !! la bourrique elle le sent que je suis faible.
    Mais globalement je crois qu’on a quand même de la chance avec le sommeil des enfants ici (et là normalement je me lève cette nuit 😉 )

    Bonne nuit et plein de bises

  13. Répondre milistoukette 14 janvier 2016 à 23 h 01 min

    Justement je viens de réveiller le dernier… mais il est fièvreux… il a le sommeil tellement léger, qu’il nous arrive en effet de ne pas aller l’embrasser une fois endormi. Son grand frère a le sommeil plus lourd, j’apprends à leur faire confiance ! Les nuits d’une traite sont encore rares, mais voir que ça fini par arriver chez d’autres qui en ont tellement souffert me rassure. Mon tour viendra ! Bises à la marjofamily !

  14. Répondre AnAfromGBC 14 janvier 2016 à 23 h 16 min

    J’adore ce moment et je touche du bois, pour l’instant pas de souci de réveil : je dirai peut-être moins ça en juin quand le deuxième loupiot va arriver !
    Pour l’instant, mon fiston, non seulement je peux le border, lui faire un baiser sur le front mais quand il était plus petit, je pouvais changer sa couche, lui prendre la température… sans même le faire ciller ! Une vraie souche

  15. Répondre Emilie 15 janvier 2016 à 7 h 13 min

    Comme toi, j’allais toujours vérifier si ma fille dormait bien, je lui remettais sa couverture, son doudou bien à côté… et parfois elle se réveillait car elle a le sommeil assez léger. Et puis j’ai arrêté mais je ne culpabilise pas. Elle dort comme un ange (bon à 34 mois, elle continue de nous réveiller plusieurs fois par nuit , mais on est sur la bonne voie!)

  16. Répondre bountyjuju 15 janvier 2016 à 7 h 23 min

    Comme je me retrouve un peu dans ton histoire moins les 5 ans de nuits pourries.
    Rapidement j’ai arrêté d’aller voir Loupiote en allant me coucher car dès que c’était moi elle se réveillait et ne voulait plus dormir jusqu’à hurler.
    Par ici c’est Papa Loupiot qui a été en charge de les recouvrir car avec lui rien (que ca enrage !)

    Et le fait que tu puisses y retourner c’est très encourageant !

    Bonne continuation !

  17. Répondre Carole Selky 15 janvier 2016 à 7 h 43 min

    Je l’aime tant ce bizou d’avant dodo ❤❤

  18. Répondre Julia 15 janvier 2016 à 8 h 33 min

    Bonjour,
    Je me suis aussi forcée à arrêter en voyant que ça la faisait réagir et bouger un peu, vers ses 9 mois je crois.
    Elle a bientôt 4 ans et je me force encore à ne pas y aller, car les rares fois où on dort dans la même pièce (vacances, chez des mais), ça la réveille quand nous nous couchons.

  19. Répondre Marjitj 15 janvier 2016 à 8 h 49 min

    Ah oui ce bisou du soir je l aime aussi et pensant qq temps pour la 2eme nous avions du nous abstenir car elle se réveillait aussi.
    Pour les grands enfants perso le livre qui m a aidé c est « cet enfant qui ne dort pas ». Si ça peut aider… En fait on a fini par comprendre ce qui avait fait peur à notre petite et à en parler avec elle…
    Belle journee

  20. Répondre Nadja 15 janvier 2016 à 8 h 59 min

    Sweet

  21. Répondre Lariska 15 janvier 2016 à 9 h 09 min

    Bonsoir,
    j’ai aussi renoncé au dernier check-up bisou avant d’aller me coucher quand je me suis rendu compte qu’en fait ma fille guettait ce moment, même dans son sommeil. Elle savait que j’allais venir la voir et du coup elle dormait mal… Bref, une fois que j’ai compris ça j’ai arrêté. Elle s’est deshabituée en quelques semaines. Maintenant, deux ans plus tard, je peux aller la voir la nuit, elle ne se réveille plus. Mais je me garde bien de lui dire.

  22. Répondre Lilirose 15 janvier 2016 à 9 h 18 min

    Depuis 15 jours maintenant nous ne dormons plus au même étage que nos enfants. Nous évitons aussi d’aller les voir une dernière fois avant de se coucher. J’étais assez angoissée au départ de ne pas aller vérifier que tout allait bien et puis je m’y suis habituée depuis 3/4 jours. Et miracle…. Nous dormons tous merveilleusement bien depuis ce grand changement. 6 ans de nuits hachées, avec parfois un réveil toutes les heures. 6 ans de souffrances, car oui le manque de sommeil est une vraie souffrance! Je ne crie pas encore victoire mais j’ai bon espoir.
    Et certainement qu’un jour je retournerai embrasser mes enfants profondément endormis et je savourerai ce précieux moment…

  23. Répondre Nanine 15 janvier 2016 à 9 h 38 min

    Il faut savoir prendre sur nous quelquefois et ça n’est pas facile ! Mon fils de 6 ans ne dormait presque jamais dans son lit, il s’y endormait mais venait nous rejoindre systématiquement dans la nuit, j’aurais tout essayé : les livres, le rassurer, l’attrape cauchemar, etc. Et puis il y a quelques semaines il a dû commencer des séances de psychomotricité, Mme B a abordé le sujet du sommeil, mon fils lui a expliqué qu’il venait nous rejoindre toutes les nuits ;-), et là son regard c’est posé tout de suite sur moi, elle m’a demandé si j’avais été assez claire dans ma façon d’expliquer à mon fils que nous devions dormir chacun dans notre lit. Fière de moi je lui dis tout ce que j’ai fais, les livres, etc etc. « oui mais avez vous été assez claire dans votre façon de vous exprimer ?  » « oui » , « avez vous été assez claire dans votre façon de vous exprimer » « heu… » (je ne m’y attendait pas à celle là !). Et effectivement nous avons tout remit à plat grâce à elle, on est allé au fond des choses, pourquoi tu n’as pas le droit de dormir avec tes parents, mai surtout ça me rassurais tellement de l’avoir prêt de moi inconsciemment ! Résultat des courses j’ai dû prendre beaucoup sur moi, mon loulou un peu sur lui aussi et désormais il dort dans son lit 🙂
    Bonne journée

  24. Répondre Bénédicte 15 janvier 2016 à 9 h 39 min

    Mes poulettes sont des grandes maintenant (6 ans et 8.5 ans), mais je vais toujours jeter un oeil sur elle avant de me coucher, je ne peux pas m’en passer 🙂

  25. Répondre charlotte 15 janvier 2016 à 9 h 44 min

    moi je continue mes nuits pourries.. pas de bisou quand je vais me coucher. JAMAIS! mais ça n’empêche

  26. Répondre doublerose 15 janvier 2016 à 10 h 43 min

    Que j’aime ce moment.
    moi aussi j’ai du l’abandonner quelques temps. Rose a le sommeil très léger. Rien que je fait d’ouvrir la porte : elle était réveillée! Maintenant je laisse leur porte entre ouverte et je regarde quelques secondes avant d’entrer afin d’ m’assurer qu’elle est dans une phase de sommeil profond (qu’elle gigote pas quoi).

    Mais chez nous, les nuits hachées ne sont pas finies. Rose ne dort des nuits complètes que quand je ne travaille pas. Sinon, il lui faut un câlin vers 1h et un autre vers 5h….
    Mais c’est rassurant de lire qu’un jour ça cesse 🙂

  27. Répondre oph 15 janvier 2016 à 10 h 56 min

    C’est vrai que ca « ravigotte » un coeur de maman cet instant précieux!

  28. Répondre e-zabel 15 janvier 2016 à 11 h 50 min

    Attention, mode maman sans coeur : je ne l’ai jamais fait et je ne le fais toujours pas (d’aller les voir avant de ME coucher)… pour le sommeil léger en tout cas, après des années paisibles, on en a c@$# avec Choupie pendant plusieurs mois avec des problèmes d’endormissement ou, de premier sommeil trop léger… C’est l’acupuncture qui nous a sauvé.

    • Répondre doublerose 15 janvier 2016 à 12 h 23 min

      l’acupuncture? je n’aurais jamais pensé! ils mobilisaient (je sais pas si c’est le terme) quel point?
      je retiens en tout cas car Rose a vraiment le sommeil hyper léger. Le moindre bruit entraîne un réveil…

  29. Répondre anyo 15 janvier 2016 à 12 h 23 min

    Oh je connais cette frustration de ne plus allez les voir paisible… Le SiMignon se réveille quand je m’approche et je ne vois plus LaCrapule dans son lit superposé (mais depuis 2jours elle met sa tête du côté de l’échelle, je retrouve ce doux moment)
    Quanf j’y arrive, je les photographie car ils dorment les poings en l’air, comme dans leurs 1ers mois
    Et ton livre nous a permis d’aider le SiMignon a mieux dormir et tu me donnes envie de le relire pour aider la MiniMiss a s’endormir plus facilement !

  30. Répondre Funky Bea 15 janvier 2016 à 12 h 50 min

    Ton billet me parle tellement ! En effet, je suis incapable d’aller me coucher sans passer les voir pendant qu’elles dorment paisiblement En général, cela se passe très bien, elles ont plutôt un sommeil lourd, par contre, en remontant la couette, il arrive que la grande se réveille et dans ses moments-là, j’ai l’impression qu’elle me fait un remake de l’exorciste. Elle se redresse d’un coup, me fixe, le regard vide, les cheveux tombant mollement sur les épaules. J’entends dans ma tête une musique de film d’horreur. L’angoisse ! Ma fille me fait flipper ! C’est normal, tu crois?

  31. Répondre Lucky Sophie 15 janvier 2016 à 12 h 53 min

    Moi je crois qu’il leur faudrait un marteau-piqueur pour les réveiller pendant les premières heures de leurs nuits !

  32. Répondre maman@home 15 janvier 2016 à 14 h 21 min

    Peut être t’attendaient ils inconsciemment ? Ils se sont eux aussi sevrés du coup tu devrais pouvoir en re profiter … sans leur dire bien sûr 😉

  33. Répondre Lorelei 15 janvier 2016 à 14 h 39 min

    tellement mimi…
    moi je ne le fais jamais, ou très rarement, mais uniquement pour la plus grande qui a un sommeil plus lourd que son petit frère. Quand je les couche et que je ferme la porte de leur chambre, pour moi commence alors mon moment à moi, et je les « oublie » jusqu’au lendemain matin lol

    bizzz

  34. Répondre danslapeaudunefille 15 janvier 2016 à 16 h 37 min

    je ne peux pas me passer de ce geste d’aller les embrasser avant d’aller me coucher…

  35. Répondre madamezazaofmars 15 janvier 2016 à 22 h 06 min

    Moi le petit geste perdu qui me manque c’est le massage du soir. Pas sur qu’a deux ans maintenant le Mistouflon apprecierait autant

  36. Répondre claude 15 janvier 2016 à 22 h 43 min

    Oh ben m…, je me découvre mauvaise mère à la lecture de ton post. Je ne suis pas allée voir comment dormait ma belette quand il était petit. Bon, on a dormi près de mois dans sa chambre et il a été eu sa tété nocturne pendant 18 mois (2 ans et demi d’allaitement au total ) mais je ne suis jamais allée, de près et en le touchant, comment il dormait.
    Intuitivement, j’ai toujours pensé que je lui communiquerai une sorte de trouille ou d’inquiétude et que ca ça le réveillerait. Je suis une énorme dormeuse, j’aime cet état d’abandon. Même durant la phase douloureuse de la séparation d’avec son père, j’ai dormi. Tant bien que mal.
    Maintenant qu’il a un peu plus de 7 ans, il vient parfois dormir avec moi. Je dis « oui » parce qu’on est en garde alternée, que c’est pas souvent et qu’au matin, on a super bien dormi.
    Mais à vous lire, je serai bien en peine de vous dire qu’elle a été son odeur nocturne. Ah là là, mauvaise mère que je suis ! Merci Marjo pour cet éclairage (nocturne pouf pouf) sur les nuits de nos enfants .

  37. Répondre Charlotte 15 janvier 2016 à 23 h 55 min

    Alors je vais faire l’ovni mais ma fille a 13 mois et jamais (sauf quand elle a de la fievre) je ne suis allé la voir avant d’aller me coucher. Elle a presque tjs fait ses nuits. Les journées étant sportives, je ne prends pas ce risque. Il m’arrive de faire la maman samourai : aller ds sa chambre récupérer un truc mais pas plus. Elle dort calmement, le moindre bruit et j’y vais. Mais sinon, je ne provoque pas la bête.

  38. Répondre Poulette Dodue 16 janvier 2016 à 11 h 56 min

    Le sommeil des familles est un « chantier » qui joue sur tous ses membres.
    Je suis extrêmement chanceuse de ce côté là. Bon c’est pas le paradise non plus mes gants restent des indécrottables matinaux (vacances et week compris).
    Les câlins retrouves c’est du sucre d’orge <3

  39. Répondre Almy 17 janvier 2016 à 20 h 35 min

    J’adore la fin de ton article 🙂 c’est chouette de pouvoir refaire ce petit rituel. Chez nous, pareil, je ne le fais pas mais en même temps je ne le faisais pas souvent (sauf quand ils sont malades et que j’ai ce besoin d’aller les voir endormis)

  40. Répondre Yannick Poulain 17 janvier 2016 à 20 h 49 min

    Bon article ! Je le recommande à tous ! Merci ! PS : Je reviendrai

  41. Répondre Jordan Thibault 17 janvier 2016 à 21 h 21 min

    Bon article ! Je le conseille à tous ! Au revoir ! PS : Je reviendrai

  42. Répondre Estelle 18 janvier 2016 à 1 h 27 min

    Je ne sais pas si c’est lié, mais je ne suis lamais allée voir si mes enfants dormaient bien.
    Et ils dorment bien.

  43. Répondre issabill 18 janvier 2016 à 12 h 05 min

    Je n’ai jamais fait ce geste : trop peur de le réveiller.
    Par contre, j’aime quand mon bébé s’agite dans son sommeil (des cauchemars peut-être, je ne sais pas à quel âge ça commence) : dans ces cas-là, je vais le voir, lui faire un bisou, et j’aime le voir s’apaiser à mon contact 🙂

  44. Répondre virginieG 18 janvier 2016 à 12 h 05 min

    Ca me donne les larmes aux yeux,. Ma puce qui à 21 mois a un sommeil hyper léger, elle se réveille au moindre mouvement ou bruit, je ne sais pas comment elle fait, si on ouvre la porte elle est déjà debout. Nous ne sommes jamais allé la voire et je dois dire que c’est difficile. Je ne la vois jamais dormir, ni à la sieste, ni la nuit et comme elle ne dort pas en voiture ni en poussette…
    C’est pourtant tellement beau un bébé (enfant) qui dort, on en voit même sur certain blog qui dorment dans la lueur du jour. Ca me laisse rêveuse, mais pour son bien comme toi je la laisse en paix.
    Virginie

  45. Répondre Eustache 18 janvier 2016 à 14 h 08 min

    Ici c’est tout simplement interdit à quiconque d’aller faire un tour dans la chambre une fois qu’elle dort, depuis ses trois mois… Son sommeil est tellement léger que c’est hors de question ! Et cette « règle » rend folle ma belle-mère quand la petite dort chez elle, qui dormirait les yeux sur elle si elle pouvait 😀
    Bref du coup je ne connais pas ce petit bonheur de la voir dormir, mais comme tout ce qu’on ne connait pas, ca ne me manque pas !

  46. Répondre The speculoos mum is a doula 18 janvier 2016 à 15 h 07 min

    Quel joli texte…
    Nous avons eu des problemes de sommeil ici… et il est plutot rare que notre n3 ne dorme pas avec nous. Mais si nos enfants ont toujours rejoint notre lit en cours de nuit, les pleurs n’arrivent que lorsqu ils sont malades.
    Donc je vais les embrasser tous les soirs. Nous dormons tous avec les portes ouvertes et je m’apporchent donc de leurs lits a pas de loups. Quel bonheur de les embrasser, les couvrir, respirer leur odeur de bebe la au sommet de leur crane et leur murmurer que je les aime.
    Tu as raison, ca aplanit tout et ca peret de redemarrer la journee suivante.

    Bonne semaine

  47. Répondre Sandra 18 janvier 2016 à 20 h 32 min

    Très joli billet. Ce geste on ne le perd finalement jamais, et parfois on le refait comme ça par besoin et c’est bon.

  48. Répondre Amelie Gaillard 19 janvier 2016 à 22 h 52 min

    Super site ! Je le conseille fortement ! Cordialement. PS : Je reviendrai

  49. Répondre Emilie 20 janvier 2016 à 18 h 21 min

    Bonjour à toutes ! Vous êtes mamans de jolis enfants âgés de 6 mois à 6 ans ? Où peut être en connaissez-vous? Ce questionnaire pourrait vous intéresser! (Environ 30 minutes). Nous sommes étudiante en Master 1 de psychologie, et menons une étude sur l’épuisement quotidien que peuvent subir les mamans. Aidez nous à collecter un maximum de réponses, nous vous en serrons très reconnaissante.
    Recherche élaborée par, Raquel Sanchez, Elodie Laflaquiere, Emilie Orsini.
    https://enquetes.univ-tlse2.fr/index.php/253243?newtest=Y

  50. Répondre Salome Martinez 20 janvier 2016 à 20 h 13 min

    Bon site ! Je le conseille à tous ! Au revoir ! PS : Je reviendrai

  51. Répondre maman-etc 24 janvier 2016 à 10 h 48 min

    Comme j’aimerai le faire ce dernier bisou! Mais j’ai tellement peur de le réveiller. Ici bientôt 11 mois et votre livre sur les nuits dans la bibliothèque! c’est 19h 7h ici et je suis toujours impressionnée depuis quelques semaines de voir comme il peut remuer la nuit. Peut être q’un jour je tenterai ce dernier baiser.

  52. Répondre Angélique 24 janvier 2016 à 17 h 16 min

    Ici aussi on a tout essayé ces dernières années avec nos trois derniers qui ont des troubles du sommeil importants depuis leur naissance (la petite a 6 ans, les garçons 5 ans), la seule chose qui a marché et qui nous a sauvé (les enfants mais aussi le papa et moi) c’est un traitement sous forme de préparation magistrale de mélatonine. La mélatonine est l’hormone de l’endormissement, mes enfants en sont déficitaires. Ce traitement n’est pas un médicament (il est d’ailleurs en vente libre sous d’autres formes), c’est un complément alimentaire, il n’y a pas d’effet secondaire, pas d’effet d’accoutumance. Il ne fonctionne pas si l’enfant n’est pas déficitaire de cette hormone, et les troubles reviennent dès l’arrêt des prises. Lorsqu’on nous en parlé chez des médecins spécialistes, on était sceptique et finalement trois ans plus tard, nous avons radicalement changé d’avis ! Les troubles du sommeil enduisaient une mauvaise qualité de sommeil chez mes enfants, pas suffisement reposés ils avaient des journées difficiles (irritables, troubles du comportement, difficultés à entrer dans les apprentissages), là aussi d’avoir plus de sommeil et un sommeil de meilleure qualité leur a permis d’avoir de meilleures journées et de progresser (mes jumeaux sont autistes). Bref une piste à tenter lorsqu’on a tout essayé !

  53. Répondre Sempéa 2 février 2016 à 15 h 25 min

    Oh comme je comprends que tu savoures ce petit geste. Moi aussi je le fais mais à ma grande chance ça ne les réveille pas du tout. Il arrive même que ma fille dans un demi sommeil sourie ou en profite pour me faire un bisous elle aussi 🙂

  54. Répondre anner 27 juillet 2016 à 16 h 09 min

    Ha de belles vacances en perspective disent donc. Le sommeil des enfants est sacré. J’ai tellement peur de le réveiller moi aussi. surtout que le dernier dort d’un petit sommeil alors que la grande une fois coucher dans son lit c’est une vraie marmotte

Laisser un commentaire