Houat ou le week-end parfait

wbzh_tourdehouat2_05Juste avant la rentrée, nous sommes partis tous les 5 à Houat. D’abord pour que je puisse courir ce fameux tour de Houat que j’ai bouclé avec fierté en 2h31 mais aussi pour le plaisir de partir avec une bande de copains (ceux de Céline qui ont bien voulu nous adopter) et de tester le camping en famille pour la toute première fois.

Vous connaissez mon amour des listes alors j’ai eu envie de vous faire la compilation des trucs qui étaient tout simplement parfaits parce que durant ce week-end, il y en au eu un paquet !

La course qui était difficile mais superbe. Vous pouvez en lire le récit détaillé ici.

(sur la photo en haut, j’en suis au 7ème kilomètre, j’ai chaud, je suis rouge mais je pète encore le feu)

wbzh_tourdehouat2_07La météo : nous sommes arrivés samedi à 8h30, nous avons monté notre tente au camping sous un soleil radieux, nous avons couru et nous nous sommes baignés sous un soleil de plomb et pu profiter de la douceur du climat jusqu’à tard dans la nuit. Le dimanche, il y avait certes du brouillard le matin mais la pluie n’a commencé à tomber gentiment qu’au moment où nous avons embarqué pour retourner à Vannes.

Le camping : on a monté et démonté notre tente (une Arpenaz Family 5.2 qui est parfaite pour une famille de 5 comme nous) facilement et sans humidité. Les enfants ont adoré camper (Petite Gavotte a hurlé au scandale quand on a démonté la tente, elle voulais y rester pour toujours) et la vue du camping de Houat sur la mer est à tomber par terre. Et pour un week-end, on s’est débrouillés avec les douches du gymnase ouvertes pour les coureurs (sinon, c’est gant de toilettes et pas d’électricité !).

photo-14(photo @mastertang)

L’ambiance : aussi fou que cela puisse paraître, il n’y a pas eu de tension entre les 14 enfants… Il y a eu quelques micro-fâcheries mais c’est à peine si on les a remarqué. 14 enfants âgés de 15 à 3 ans, ça n’est quand même pas rien et pourtant, tout a été facile et cool. Avec le recul, je me dis qu’un adulte a peut-être mis quelque chose dans les jus d’orange pour que l’on soit tranquilles. Qui que soit cette personne, je la félicite. Trêve de plaisanterie, même l’ambiance entre adultes était canon. On a ri, on a refait la course 50 fois, on a fait la vaisselle à l’eau froide en papotant, on a chanté du Patrick Sébastien (ok, j’ai chanté du Patrick Sébastien, j’avais les sardines dans la têt tout le week-end) et puis on a arrosé ça ! Et puis il y a eu des jeux de mots et des images (coucou le monsieur sous sa douche au milieu du camping) qui resteront gravés et dont on reparlera avec bonheur en hoquetant de rire encore dans quelques temps.

La plage : le camping était juste à côté de la petite plage alors une fois la course terminée et le repas englouti, nous sommes tous partis passer l’après-midi à la plage sous un soleil de plomb. l’eau était fraîche, il y avait un bon ressac mais c’était parfait pour la récup’ de mes jambes en mousses. Les enfants se sont éclatés et les parents aussi.

photo-13(photo @mpchoco)

Le bateau : à l’aller nous avons eu un lever de soleil époustouflant sur le Golfe du Morbihan, au retour, nous sommes partis dans la brume et arrivés sous le soleil.

photo-126Bref, tout était parfait et je crois qu’on aurait tous signé pour prolonger quelques jours tant l’équilibre de microcosme était agréable. C’était la bulle parfaite pour nous faire oublier la rentrée, pour nous donner le sentiment d’en profiter jusqu’au bout de ce bel été 2015.

Alors les copains, on remet ça en 2017 (pas de course en 2016 malheureusement) promis, je ne chanterais plus jamais « Les sardines ».

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 réflexions au sujet de « Houat ou le week-end parfait »

  1. 1
    louise says:

    Rhooo! Le super week end ! Bravo pour la course et puis bonne rentree! bisette

  2. 2

    Des week-ends parfaits de pré-rentrée comme on en voudrait à chaque fois. Quelle belle belle découverte cette île de Houat ♥ Bonne rentrée

  3. 3
    Bénédicte says:

    Félicitations pour cet exploit !

  4. 4

    Moi je dis, on prend rendez-vous pour la même en 2016, course ou pas course !

  5. 5

    […] : sur mon blog, je vous parle du reste de notre weekend parfait en attendant le Breiz&Pieces de Céline demain […]

  6. 6
    Chabadog says:

    Bravo pour la course !!! De quoi se mettre en jambe pour la rentrée ^^

  7. 7
    Claire says:

    Tu me donnes furieusement envie de (re)programmer de suite un nouveau we entre potes, car je trouve que les week-ends entre amis (qu’ils soient campés ou en dur) sont des très jolis moments : de ceux qui font des souvenirs à raconter quand on frôlera 7 ou 8 dizaines d’années au compteur !

  8. 8
    Mirabru says:

    Après avoir lu le post sur Wonderfulbreizh et celui-ci, ça donne envie. Vous acceptez une autre Céline en 2017 😉

  9. 9

    Ca a l’air trop chouette! Félicitations pour la course!
    On fait le même genre de weekend sur l’île d’´Yeu en mode triathlon dans quelques semaines!

  10. 10

    Bravo à toi ! et pitié, oui fini les Sardines 🙂 ma fille me la chante car elle sait que ça m’énerve 🙂 et je ne l’avais plus dans la tête depuis samedi soir. Si on m’avait dit qu’elle reviendrait en venant sur ton blog je ne l’aurais jamais cru ! 😉 Bises

  11. 11
    charlotte says:

    En 2017 c’est quoi que tu chantes « On fait tourner les serviettes » :p ? Encore félicitations pour ta course!

  12. 12
    femme35 says:

    De quoi être requinquée pour la reprise. Le coucher de soleil est magnifique.

  13. 13
    Lou says:

    ça va surement paraitre bête à dire, mais je suis super fière de toi que tu ait réussie à finir ce tour de Houat ! Et je trouve la photo de l’océan avec une dizaine d’enfants qui jouent dedans, juste PARFAITE ! C’est comme ça que je rêve mes futures vacances (le jour où je serais grande et où Gustave aura des petits frères/petites soeurs et des copains)

  14. 14
    Fredouille says:

    Nan mais la chanson des sardines est à part, tout le monde la connait par coeur.
    Félicitations pour la course.

  15. 15
    sempéa says:

    Les sardines c’est très vilain, ça reste dans la tête ^^

  16. 16
    Vik says:

    Le plus impressionnant pour moi reste de ne pas avoir de crise de nerf avec 14 enfants de cette tranche d’âge.
    Tu les a fait courir eux aussi histoire de bien les crever ? 😀

  17. 17
    Alexandra says:

    Waw, ces 17 kms donnent envie. Dommage qu’il n’y ait pas de course en 2016, le lieu est vraiment magique. J’ai vu que le nombre de coureurs était plafonné à 400 participants, je ne sais pas si cela sera le cas des autres éditions. Parce que cela ne m’étonnerait pas que l’évènement grossisse !

  18. 18
    Stéphanie says:

    vieux post, mais c’est l’ami google qui m’a envoyé là…
    est-ce que la course existe toujours pour 2017 ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *