Déco et Rénovation, Lecture

La Magie du Rangement de Marie Kondo

la magie du rangemenntJe l’ai déjà dit un certain nombre de fois par ici mais je suis une bordélique. Une bordélique qui se retrouve dans son bordel et dont le mari (à tendance organisé-rangeur) accepte de vivre dans le bazar.

Du coup, cela ne me dérangeait pas trop. Jusqu’à ce que je devienne mère de trois enfants. Enfin, plutôt, jusqu’à ce que je tombe enceinte de Petite Gavotte alors que nous habitions depuis quelques semaines à la Nourserie. A ce moment-là, j’étais vraiment trop fatiguée pour maintenir mon bazar dans un état gérable et c’est devenu pesant.

Et puis comme nous avions beaucoup d’espace, si un espace était occupé, j’en trouvais un autre. Du coup, quand je cherchais quelque chose, je savais toujours où chercher mais cela me prenait plus de temps car j’avais différents endroits en bazar où cette chose pouvait être. J’avais bien entamé un cheminement vers le mieux à cette époque mais les travaux sont venus tout chambouler.

Nous avons donc commencé les travaux et en septembre, nous avons dit au revoir à notre cuisine pour vivre dans un espace beaucoup plus réduit et assez sombre avec le bazar dans des cartons entassés à la maison ou chez les amis.

7 mois ainsi m’ont vaccinée du bazar. J’ai eu mon trop-plein de bordel et j’ai eu pour la première fois vraiment très envie de ne plus vivre dans mon bazar. L’envie de ne plus chercher dans trois endroits différents où j’avais pu ranger nos abonnements au zoo, ne plus avoir trois pochettes différentes de papiers urgents à régler, ne plus me sentir mal quand j’ouvrais un tiroir qui débordait de feutres, de coloriages (parfois finis) et autres activités manuelles que l’on fait si peu souvent faute de savoir où est rangé quoi.

J’ai lu avec attention les billets de Cécile sur le sujet. Elle s’est notamment inspirée du livre de Marie Kondo La Magie du Rangement (en anglais à l’époque) pour désencombrer sa maison. Quand j’ai vu que le livre était sorti en français (chez mon éditeur en plus, GO FIRST Editions !), je me suis ruée dessus et je l’ai dévoré lors du week-end de Pâques à Paris.

On en beaucoup parlé avec MMM durant le voyage en voiture entre Lorient et Paris d’ailleurs. Chaque fois que je lisais quelque chose de marquant dans le livre de Marie Kondo, je lui racontais et on réfléchissait à comment mettre cela en place chez nous.

Le déménagement dans la nouvelle partie de la maison était la parfaite occasion pour cela.

Je m’en rends compte qu’il faut quand même que je vous explique les grandes lignes de la méthode Konmari. Je vais sûrement oublier plein de choses mais bon, vous ne me ferez pas de procès j’espère.

En gros, Marie Kondo explique que les objets qui nous entourent doivent être soit utiles, soit nous procurer du bonheur. Les objets qui ne sont ni l’un ni l’autre ne servent qu’à nous polluer, à nous faire perdre du temps en rangement et en recherche. Ils nous polluent également car ils ne nous permettent pas de nous alléger de leur poids. Selon elle, si on se débarrasse des objets inutiles, on vit mieux, on se sent également plus disponible à l’intérieur.

Ensuite, et c’est ce que je trouve très intéressant, elle prend les objets de manière individuel, comme des entités ressentant des sentiments. Si vous avez un objet qui ne vous sert à rien et qui ne vous procure pas de belles émotions, il est inutile, encombrant et c’est donc un objet malheureux. Il faut donc s’en débarrasser pour lui offrir une seconde vie.

Par exemple, en ce qui concerne les livres, elle parle d’une bibliothèque où l’on n’aurait que des livres que l’on aime vraiment (et non pas tous ceux que l’on a lus). Et ça, effectivement, ça me parle.

J’ai également été marquée par sa manière d’aborder le  cas des vêtements et la manière de les plier parce que selon elle, plier le vêtement, lui donner forme c’est déjà lui montrer une forme de respect et cela donne l’occasion d’avoir envie de le porter ensuite s’il est bien rangé de manière visible. Qui n’a pas une robe (ou 10) qui traine au fond de son armoire, que l’on voit une fois par an mais que l’on ne jette pas au cas où. Et je ne parle pas des affaires trop petites que l’on portera quand on aura repris notre silhouette d’avant-grossesse (= jamais en ce qui me concerne). Pour cela, elle propose différentes méthodes de rangements et de pliages. Avec notamment le liges rangé à la vertical dans des tiroirs.

Elle propose de parler à sa maison et aux objets, ce qui peut sembler farfelu mais qui finalement, ne me dérange pas. je parle bien à mes poules, à mes plantes et je suis sûre que ma maison a une âme alors, pourquoi ne pas parler à mes chaussettes (surtout celle qui ont des licornes !)

Elle préconise aussi de trier toutes ses affaires en une fois, ce qui ne me semble pas gérable vu l’ampleur de la tâche (et que j’ai trois enfants) mais ça n’est pas grave.

Nous avons commencé à la Nourserie avec deux week-ends complets de ménage, de tri et d’aménagement (dont nous sommes ressortis claqués !)

Chaque chose qui a passé la frontière entre l’ancienne et la nouvelle partie a été choisie et a été nettoyée (sauf ce que recèle le meuble jaune qui va nous prendre beaucoup de temps : les dessins des enfants…).

Dans la cuisine notamment, nous avons appris à faire avec peu durant 7 mois mais nous allons récupérer nos cartons et devoir faire à nouveau des choix. Nous avons donc pour le moment peu de choses mais tout est utile et rangé à une place précise. Quel temps on gagne !

Nous avons trié deux étagères Billy de livres pour nous débarrasser de 3 sacs Ikea pleins à craquer. Nous les avons donné à une association qui les recycle et les revend. Marie Kondo parle dans son livre de jeter les objets et je trouve ça assez violent. Je préfère les donner à des associations, à des amis ou les revendre à bas prix. Ensuite, si vraiment ils sont vieux ou abimés ou irréparables, poubelle !

rangementAu pire, si un livre venait à nous manquer vraiment, nous irions l’emprunter à la biblio ou nous le rachèterions.

C’est ce leitmotiv qui est intéressant. Je pense avoir gardé beaucoup de choses en me disant qu’elles seraient utiles un jour. Et finalement, elles ne le sont pas ou alors, j’ai oublié que je les avais quand j’en ai besoin. Elles m’encombrent sans avoir jamais d’utilité.

En triant mon bureau, j’ai aussi viré, comme le conseille Marie Kondo, toutes les cartes de visite que je conservais sans JAMAIS les consulter. Si j’ai besoin de trouver le cotnact de quelqu’un, je sais que j’y arriverai sans cela. Et désormais, chaque nouvelle carte de visite est immédiatement enregistré puis jetée ou alors je prends les coordonnées directement dans mon téléphone.

Nous avons aussi lancé en test le lancement vertical – (convaincant chez Cécile) qui permet de gagner énormément de place – dans les tiroirs de la cuisine (ma copine Sabine a testé aussi chez elle, elle confirme !). Les torchons et bavoirs que je rangeais les uns sur les autres et qui bloquaient mes tiroirs sont désormais pliés sur la tranche et visibles en un clin d’oeil (il y a aussi normalement une histoire de dégradé de couleur mais je n’ai pas poussé le vice aussi loin). En pliant, on trouve le bon équilibre et le tissu tient debout même si le tiroir n’est pas plein.

rangement verticalça nous plaît tellement que l’on va se faire un meuble plein de tiroir dans notre dressing pour ranger nos habits ainsi.

Je suis également en plein tri des habits des Pin’s et du matériel de puériculture car je fais un troc et puces d’ici une semaine.

Je ne suis pas vraiment sûre d’avoir été très explicite sur la méthode Konmari mais en gros, elle m’inspire beaucoup. Je n’aspire pas à une maison nickelle ou rien ne dépasse mais à une endroit où chaque chose a sa place et vu comme c’est parti, on tient le bon bout.

Le processus est en cours. Il y a encore du bazar à peu près partout mais on y travaille. Cela va encore nous prendre pas mal de week-ends mais d’ici cet été, je pense pouvoir dire que la maison sera prête à nous offrir son meilleur visage. A moi ensuite de réussir à vivre en harmonie avec elle sans retomber dans mon vilain défaut.`

Il y a évidemment le paramètre « enfant » à prendre en compte. Une variable pas vraiment évidente à gérer mais j’ai bon espoir aussi (naïve, vous avez dit naïve ?).

Pour moi, et cela peut paraître paradoxal, cette démarche accompagne également celle de jeter moins ou en tout cas, de consommer autrement dont je vous avais parlé avec le livre Zéro Déchet dans ce billet. Si seulement les industriels arrêtaient le suremballage, ça serait tellement MIEUX.

Je vous tiendrai au courant de nos avancées, évidemment.

Et vous, parlez-moi de votre rapport au rangement et ce que vous inspire cette méthode, je suis curieuse !

La Magie du Rangement – Marie Kondo – Editions First – 17,95€ – Disponible chez votre libraire ou ici ou ici
.

PS : sur Wonderful Breizh, je vous explique pourquoi je veux garder mon côté parisien et je suis l‘invitée du mois sur le blog de Funky Giraffe ! Bon week-end à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

65 commentaires

  1. Répondre Bénédicte 30 avril 2015 à 14 h 04 min

    Ca m’interesse comme méthode de rangement, car comme on vit en RP à 4 dans 67 m², les possibilités de déplacer le bazar sont assez limitées. Je suis plutôt du genre à me débarasser (en jetant ou en donnant) ce dont on ne se sert plus depuis un moment, mais Monsieur dit toujours non, « au cas où ». Je crois que je vais tenter la méthode de rangement vertical, ça a l’air pas mal 🙂

    • Répondre Marjoliemaman 30 avril 2015 à 15 h 14 min

      Eh bien quand on habitait dans plus petit, j’avais moins de bazar aussi… Le rangement vertical, c’est épatant !

  2. Répondre Fmior03 30 avril 2015 à 14 h 05 min

    Mon rapport au rangement est catastrophique, tendance bordélique si s’y retrouve mais plus tellement depuis l’arrivée des petits monstres… Et je crois que mon mari est moins cool que le tien !!
    Je n’ai pas encore pris le temps d’un vrai tri mais un déménagement lit des travaux sont sans aucun doute de bonnes occasions…
    Pour autant, j’ai un livre adoré, « l’art de l’essentiel » de Dominique Loreau… Ses livres et la lecture de l’expérience Zéro Waste me font évoluer doucement.

    • Répondre Marjoliemaman 30 avril 2015 à 15 h 24 min

      On m’a beaucoup parlé de Dominique Loreau, effectivement mais je ne connais pas.

  3. Répondre lapetitemaison 30 avril 2015 à 14 h 08 min

    Très intéressante comme démarche ! Trois enfants, une maison encore semi en travaux (une fuite six mois après la fin des hostilités… dans le salon… donc des affaires dispersées…) Cela me parle beaucoup ! Ici, les vêtement sont triés, mis au Relais, ou revendus en brocante, les livres également via la bibliothèque municipale (j’achète du coup très peu de livres et souvent des poches), les objets vendus lors de brocante ou mis aux encombrants (où ils disparaissent rapidement). Il faut juste lutter contre la tendance inverse : re-remplir les placards…

    • Répondre Marjoliemaman 30 avril 2015 à 15 h 23 min

      Oui, c’est ça le risque, remplir très vite les placards car il y a de la place dedans !

  4. Répondre Magali 30 avril 2015 à 14 h 13 min

    Suite à la lecture du livre de Béa Johnson (qui a été une révélation), nous avons aussi entrepris un grand tri dans notre maison. Quand nous avons emménagé il y a deux ans, nous passions de 50m2 à 160m2 ! On a alors fait la démarche inverse à celle que nous faisons actuellement en remplissant notre maison. Aujourd’hui on aspire à davantage de simplicité. Nous avons utilisé une de nos pièces pour entreposer tout ce dont nous ne voulions plus en attendant de les vendre ou donner. Ne plus les voir fait déjà beaucoup de bien. Et au final c’est extrêmement libérateur de se défaire d’objets qu’on garde « au cas où » ou juste parce qu’on nous les a offert ! Bon courage dans la suite de vos projets !

    • Répondre Marjoliemaman 30 avril 2015 à 15 h 25 min

      Le « au cas où », c’est vraiment ça la plaie. Comme si on risquait de passer à côté de quelque chose qui finalement n’arrive pas…

  5. Répondre mademoiselle a 30 avril 2015 à 14 h 15 min

    Il faut vraiment que je lise ce livre et que je le fasse mon americain (qui garde tout). Avec le demanagement dans quelques mois ca serait utile je pense. Merci pour avoir aussi bien decrit ‘le concret’ de cette technique.

    • Répondre Marjoliemaman 30 avril 2015 à 16 h 22 min

      je ne suis pas certaine d’avoir été très claire mais bon 😉

  6. Répondre camille ritalechat 30 avril 2015 à 14 h 27 min

    alors chez moi le rapport au rangement est très chaotique. Je suis vraiment très bordélique aussi. (ça t’étonne?) en revanche j’ai remarqué que j’arrivais le plus souvent à garder mon calme avec les enfants SAUF lorsque qu’ils mettent une pagaille pas possible dans la maison. Constat: je m’énerve pour quelque chose que j’induis en leur montrant un exemple de maison bordélique. Ça a fait tilt! depuis quelques semaine j’essaie de me discipliner à mort. J’ai de gros ratés mais je sais que c’est un travail long et astreignant mais assez vital pour notre famille. J’attendais ton article à ce sujet avec impatience. Je vais me procurer le bouquin tient! des gros bisous!. (Tu me donnes un courage pas possible tu le sais ça?)

    • Répondre Marjoliemaman 30 avril 2015 à 16 h 08 min

      Pareil, je m’énerve bien plus vite quand les enfants mettent le boxon, mon bazar ça passe mais j’ai plus de mal avec le leur 😉 Je te l’envoie le livre ? ça évitera qu’il prenne de la place chez moi.

  7. Répondre Une Lorientaise en Savoie 30 avril 2015 à 15 h 33 min

    Comme cela me parle!
    Ma mini n’a qu’une commode dans sa chambre et je rangeais déjà ses tshirt à la verticale sur la tranche (on en met bien plus, et rien ne se coince!). Ta réflexion sur les livres est également mienne en ce moment, il faut que convainc l’homme maintenant! Nous déménageons cet été, et certains cartons de livres et CD prennent la poussière depuis 3 ans! Pour moi ils sont bon pour la recyclerie, mais l’homme a du mal à lâcher prise… J’ai trouvé en tout cas son idée de cadeau pour la fête des père!! (pourquoi il n’y aurait que nous pour ranger 😉 !)

    • Répondre Marjoliemaman 30 avril 2015 à 16 h 23 min

      Pareil, on a une colonne de CD que l’on n’a pas écouté depuis notre déménagement (et même avant je pense). On va en garder quelques uns et virer le reste !

  8. Répondre DID 30 avril 2015 à 16 h 31 min

    génial !!!! ça me fait penser aux précepts de Dominique Loreau (l’art de l’essentiel) et j’avais fait un grand désencombrement chez moi !
    j’essaierai de me procurer ce livre, car j’adore ces piqûres de rappel

  9. Répondre Laura 30 avril 2015 à 17 h 41 min

    Merci pour ce billet explicatif ! Ta photo IG des bavoirs m’avait intriguée, j’étais curieuse d’en savoir plus 😉

  10. Répondre aurélie 30 avril 2015 à 18 h 20 min

    ca me parle surtout en ce moment.
    préparation d’un déménagement et je me rend compte que depuis deux déménagements (oui on a la bougeotte par chez nous) certains cartons n’ont jamais été rouverts !!
    et aujourd’hui avec un nouveau départ j’ai aussi l’envie très forte d’y voir plus clair !
    en tout cas bravo d’être allé jusqu’au bout!

  11. Répondre Dufour Véronique 30 avril 2015 à 20 h 26 min

    j’ai lu et je relis encore une fois le livre. Marie Kondo a bien mérité le nom de papesse du rangement ! Après plusieurs essais de methode de rangement peu concluants, j’ai commencé la Marie kondo par les vêtements, médicaments…. Je n’arrive plus a m’arrêter, je suis devenu accros au rangement vertical. De plus, on se sent légère et libre !!! Mais avant de commencé il faut pensé à garder des boîtes à chaussures.

  12. Répondre Féelyli 30 avril 2015 à 20 h 45 min

    Tu me donnes envie d’essayer et d’acheter ce livre …

    • Répondre Dufour véronique 30 avril 2015 à 21 h 06 min

      J’ai lu cette semaine « simplifier son intérieur grâce au feng shui » et de nombreux conseils se regroupent avec ceux de Marie kondo un livre facile à lire pour approfondir les bienfaits du rangement sur l’esprit et le bien être. Je n’étais pourtant pas très « branche » feng shui !

  13. Répondre Anita 30 avril 2015 à 21 h 08 min

    Je suis exactement dans la même dynamique, sauf qu’on n’a pas fait d’aussi jolis travaux et même pas de travaux du tout. Mon livre à moi c’est « faire le ménage chez soi-faire le ménage en soi » de Dominique Loreau française vivant au Japon depuis 20 ans, une vision plus psychologique mais aussi pratique du ménage. Et je suis à fond !
    Même si entre le boulot et les enfants c’est pas évident de tout faire.
    Mais comme toi je gérais bien le bazar, jusqu’à que j’en puisse plus là, maintenant avec tout celui des enfants, c’est TROP.
    En tout cas je crois, comme dans mon livre, au bienfaits du rangement et de la propreté sur notre moral.
    Merci pour ce partage ! Et bonne continuation !

  14. Répondre Fanou 30 avril 2015 à 21 h 21 min

    Intéressant ! très intéressant pour une semi-bordélique comme moi !
    Voilà déjà longtemps que je range mes serviettes, torchons et ‘tricots de corps » en « rouleau et pour rien au mon de reviendrais à les plier à nouveau « au carré » ! c’est top !
    Petit bémol pour se débarrasser des objets non utiles…Jeter le superflu j’ai testé…mais cela m’a occasionné quelques désagréments…en effet c’est toujours là, une fois jeté, que l’on recherche finalement ce fameux truc qui ne nous servait jamais grrrrrrr !
    Pour les papiers , les valisettes compartimentées sont mes amies depuis 3 ans !!! une par année, top !

  15. Répondre Mag à l'eau 1 mai 2015 à 5 h 35 min

    Que va devenir cette pièce avec sa vilaine cheminée ? Tu as dû le dire mais c’est loin.
    Ah, je réitère ma demande de te voir utiliser tes superpouvoirs pour augmenter le contraste de la partie « commentaire ».

  16. Répondre Mamande3enfants 1 mai 2015 à 6 h 48 min

    On gagne tellement de temps dans une maison rangée. Je suis en train de faire un ménage de printemps et je me sens mieux dans une maison moins « chargée ». Je tenais à mes livres comme à la prunelle de mes yeux mais j’ai sauté le pas: j’ai vendu ceux que je n’avais pas aimés dans une bouquinerie. J’aime d’autant plus ceux que j’ai.
    Pour les dessins d’enfants, on commence par montrer les nouveaux (beaux) puis je les range dans le tiroir des feutres et crayons et ensuite je trie, les « marquants » sont datés et rangés dans un porte-vues (un par enfant) rangé dans notre bureau.

  17. Répondre Milou 1 mai 2015 à 7 h 45 min

    Bonjour Marjolimaman !
    Un grand merci pour ce billet explicatif ! Je vais de ce pas m’acheter ce livre.
    Avant, dans une autre vie, j’étais une maniaque du rangement, mais ça c’était avant d’avoir trois enfants ! Et comme je suis également une « garde-tout » compulsive, j’ai franchement l’impression d’avoir besoin « d’air » quelquefois. Alors merci encore !
    Je ne poste pas souvent de com’ alors j’en profite également pour te complimenter sur ton blog qui est génial, et ta Nourserie magnifique !

  18. Répondre Steph 1 mai 2015 à 8 h 32 min

    Hello! Nous aussi on a eu un déclic rangement à l’arrivée de la 2eme. C’est mon mari qui a mis la pression pour que chaque chose est une place et moi j’ai acheté des nouveaux meubles uniquement composés de tiroirs parce que les placards je trouve qu’on y retrouve rien. J’ai acheté des meubles de cuisine Ikea pour ‘ faire un buffet pas de salon qui donne vraiment bien. Les tiroirs permettent d’y ranger la chaîne les fils passent derrière et le plateau est toujours niquel. Et la grande idée de mon mari est d’avoir mis les cocottes et grosses gamelles dans un placard où elles prennent toute la place. On les attrappe sans problème et on met des provisions dans le grand tiroir vaisselier. Comme ça on voit d’un coup d’œil ce qu’on a et on ne galère pas pour sortir le paquet de pois cassés qui est tout au fond ! Merci pour ton blog. Bises

  19. Répondre bebisa 1 mai 2015 à 8 h 48 min

    Oh ! Ce livre m’intéresse ! Je suis une bordélique qui n’assume pas du tout. C’est exactement ça : beaucoup d’objets polluent notre espace. L’encombré ne me va plus ou pas. J’ai besoin de légèreté. Il va falloir que je me procure ce livre et le partage avec mon amoureux.

  20. Répondre Vanessa Mère Debordée 1 mai 2015 à 9 h 16 min

    C’est rigolo, j’ai lu son livre (enfin, il m’en reste quelques pages) il y a une dizaine de jours et ce que j’en ai retenu, c’est les mêmes choses que toi ^^

    Moi aussi, le rangement vertical me plait pas mal. Vu que je dois aménager mon dressing (pour le moment, j’ai juste mis deux étagères branlantes), je pense qu’au lieu de mettre des étagères, je vais mettre des tiroirs.
    Ou alors, des étagères avec des bacs de rangement où je pourrais ranger les vêtements à la verticale.

    J’ai peu d’objets donc je me débarrasserais, ayant déménagé il y a moins d’un an suite à une séparation. Je suis arrivée sans rien, j’ai du tout racheter et si quelques objets sont inutiles, je ne suis pas prête à m’en débarrasser.

    Par contre, comme toi, j’ai trouvé ça violent de jeter. Parce que oui, ça peut resservir.

    Faut que je le finisse et je vais certainement profiter du mois de juillet, quand les enfants seront chez leur père, pour m’atteler à la tache.

    Mais suite à cette lecture, je me suis rendue compte, par exemple, que mon meuble TV ne me plaisait vraiment plu. Il est massif, plein de rangement mais du coup, j’y entasse plein de chose que je ne vois pas.
    Du coup, je pense le remplacer par un banc ^^

  21. Répondre Virginie Chavenon 1 mai 2015 à 9 h 49 min

    Géniale cette méthode du rangement vertical. Quelle bonne idée ! Je vais tester dès que possible, c’est sûr (c’est pas que je repousse la mise en route, c’est juste que pour le week-end on est chez des amis ^_^) . Et j’ai bien envie d’acheter le bouquin pour découvrir le détail de cette méthode de rangement. Bref, merci pour l’article !

  22. Répondre sempéa 1 mai 2015 à 10 h 34 min

    C’est exactement la méthode que j’ai adopté sans savoir qu’il y avait un livre à ce sujet. En fait ça a commencé quand j’ai eu de graves problèmes financiers ,j’ai vendu beaucoup de choses. Puis j’ai divorcé et là il y a eu aussi beaucoup de choses que je n’ai pas eu envie de garder et j’ai réalisé que finalement j’accordais bien trop d’importance aux objets. Ensuite j’ai reconstruit ma vie, les enfants sont venus remplir ma maison, le bazar s’accumulait et je voulais trier mais pas jeter des choses encore utiles. Et j’ai découvert Freecycle. On s’abonne au groupe de sa ville et on envoie un mail pour dire ce que l’on donne ou on cherche. Et les gens vous répondent et viennent chercher chez vous ou ailleurs ce que vous leur donnez. Ca m’a littéralement libéré! J’ai fait le tri dans mes placards de cuisine, les cartons, partout où je pouvais avec ces 2 critères: vais-je m’en servir pour de vrai et est ce un objet sentimental qui me manquera si je ne l’ai plus. Des objets tout bêtes du quotidien ont trouvé leur place et leur utilité chez quelqu’un d’autre et moi je me suis sentie légère, avec la pleine conscience de ce que je possède. Je n’étais plus débordée, étouffée par mes objets, il y avait de la clarté dans ma tête, mon environnement matériel prenait sens. Je n’aurais pas pensé que trier et ranger puisse avoir de telles vertus thérapeutiques. Maintenant c’est un réflexe, j’ai toujours un carton à donner, à vendre, à jeter et on fait le nécessaire très régulièrement. Ca donne une forme de maitrise, et avec 2 enfants en bas âge ça fait du bien 😉 Sachant que je range aussi beaucoup, chacun à sa bannette de linge par exemple, les jouets ont des bacs « thématiques » (peluche, dinette, légos) et les enfants apprécient apparemment. Je retiens l’idée du rangement vertical, on le fait déjà pour les chaussettes (enfin c’est ma fille qui a trouvé ça toute seule). Des fois je me dis qu’on est un peu Monk dans cette famille ;-)))

  23. Répondre Maman Poule et Cie 1 mai 2015 à 10 h 45 min

    Comme toi, je ressens depuis peu un grand besoin de rangement. On a déménagé il y a une semaine et je n’ai pas trop eu le temps de faire du tri en faisant les cartons. Mais je crois que je vais le faire en les vidant !
    Et je vais essayer le rangement vertical, au moins pour mes vêtements.

  24. Répondre Pepita 1 mai 2015 à 10 h 58 min

    Merci pour cet article ! Il peut sauver des couples et des familles ! Je crois n’avoir jamais commenté ici alors que je suis depuis très longtemps.
    J’ai découvert par hasard le blog de Laurence Einfalt qui est professionnelle de l’organisation, et dont la méthode est proche de Marie Kondo (www.sorganiser-facile.com). Ce qui est génial par rapport aux bouquins c’est qu’elle aborde des sujets très concrets régulièrement et ça permet de rester motivé. Les problématiques sont extrêmement justes car elle travaille aussi chez les gens et dans le milieu professionnel. Elle parle également de l’éducation et de méthode pour les enfants, les ados.
    Bref, chacun son « gourou » mais le fond de tout ça c’est que je me suis rendue compte en m’y plongeant à quel point le ménage/bazar permanent pèse sur nous. Et dès le premier enfant c’est la noyade. J’ai été surprise de voir aussi à quel point tout ces conseils du quotidien m’ont également servi dans le boulot, et pour aider des amis. C’est finalement un mode de pensée qui nous rend plus fort également face à aux autres. Penser à soi d’abord, à notre idéal de vie, pas pour être egoiste mais pour être libre.

  25. Répondre Cécile Lefebvre 1 mai 2015 à 12 h 52 min

    ici aussi on range les vêtements à la vertical dans les tiroirs, je trouve que c’est + visuel!
    Tout à fait d’accord pour donner à une association plutôt que de jeter !! RIEN NE SE PERD, TOUT SE TRANSFORME (ou se donner)

    merci pour cet article!

  26. Répondre fred 1 mai 2015 à 17 h 47 min

    Encore un livre à lire, je ne vais pas m’en sortir, mais j’ai bien noté le rangement vertical.
    Merci

  27. Répondre Testing Girl 1 mai 2015 à 20 h 24 min

    Il faudrait que je fasse aussi du rangement chez moi… 2 ans qu’on a emménagé et ça déborde de partout…
    Le rangement vertical, ça m’intrigue un peu. D’accord avec les torchons (mais j’ai très peu de tiroir faits pour ça dans la cuisine, donc ils sont rangés dans un placard et ça me va bien).
    Par contre, ça peut m’intéresser pour les vêtements des enfants. C’est pratique de ranger les pulls, ti-shirt et autres à la verticale dans des tiroirs ? On ne perd pas de place ?

    Bon, allez le mieux, c’est que j’achète le livre, hein ?

  28. Répondre La maman chat 1 mai 2015 à 21 h 05 min

    Ma maman a toujours gardé tout plein de choses. J’ai été ravie de pouvoir récupérer mes propres vêtements de bébé pour mes filles, des veilles robes années 80 pour moi, ou même la chambre de ma petite soeur. Je suis d’accord sur le fait qu’il ne faut pas s’encombrer mais l’idéal et de garder les belles pièces dans un grenier ou un garage si on en a la possibilité. Je garde mes jolies robes « d’avant grossesse » (dans lesquelles je ne rentrerais jamais plus) pour ma fille…

  29. Répondre Carnet déco 2 mai 2015 à 12 h 25 min

    Très jolie découverte ce livre ça me donne envie de le découvrir !

  30. Répondre Charlotte 2 mai 2015 à 13 h 54 min

    Voilà un article qui me parle ! Je vais faire de la place dans la biblio pour ajouter ce livre 😉
    Sérieusement, pendant toute ma grossesse, je me suis concentrée sur le fait de rester entière au boulot (7h debout comme vendeuse, j’ai tenu 7 mois) et mon déménagement a été le plus bordélique de toute l’histoire du déménagement ! Maintenant que ma fille a 5 mois, on revit vraiment (on a le temps de faire quelque chose (et l’énergie !) entre 2 biberons !). Et je vois l’ampleur des dégâts ! Notre salon mi-garage mi-grenier doit vraiment s’améliorer avec les explorations à 4 pattes ! Quant au rangement à la verticale, je vais tenter avec mes 1000 culottes ! Bref, merci! Je me soins moins seule devant le gros bordel qu’est mon appartement. Parfois, on se dit que personne ne laisse les choses aller comme on le fait et puis… si ! Super-Marjo le fait ! Me voilà rassurée !

  31. Répondre les ptites mains 3 mai 2015 à 8 h 30 min

    Une petite astuce pour les dessins d’enfants… les scanner, ou les imprimer sur des petites cartes bristol. Ils se conserveront bien mieux et seront plus faciles à regarder!!

  32. Répondre Aurélie Superliposes 3 mai 2015 à 15 h 17 min

    C’est drôle j’avais lu un article sur la méthode de Marie Kondo. Curieuse, j avais découpé l’article et « rangé » en me disant que j’y reviendrai plus tard… et je l’ai complètement oublié jusqu’à ton article 🙂
    Je lirai son livre pour en faire un article « spécial chambre d’enfant », si seulement elle avait LA solution, je suis sûre que bien des parents seraient preneurs!

  33. Répondre lucile 3 mai 2015 à 20 h 13 min

    Bonsoir !

    Merci pour cet article et ce partage….ce livre a l’air très intéressant !
    On est pour quelques mois en mode travaux = tri de cartons à venir….mais je crois que je vais me décider à jeter les choses en cartons depuis 10 ans….gardées « au cas ou »….et qui ne servent jamais ! Parce que même si on va gagner aussi en espace….et que je suis aussi une « bordélique organisée »…parfois c’est usant !
    Il faudra nous redire ds quelques mois ou la Nourserie en est coté rangement !!!

  34. Répondre Emilie 4 mai 2015 à 6 h 04 min

    bonjour,
    moi j’en suis encore à amasser…
    il sera où le troc et puces?! je crois que ce ne sera pas loin de chez moi.

  35. Répondre anyo 4 mai 2015 à 8 h 54 min

    Oh merci d’avoir pris le temps d’écrire !! Moi j’aime le bazar mais parfois un immense tri s’impose ! Et après 7 mois sur mon canapé à regarder le bazar ambiant j’ai une furieuse envie de rangement. je vais commencer par les combles et ce qui n’aura pas trouver de places en arrivant au sous-sol filera pour des asso ou la poubelle!
    Et hier j’ai trié les vêtements des deux derniers et ranger comme tes torchons,c’est génial!!!!

  36. Répondre adelles 4 mai 2015 à 9 h 02 min

    Dans ma nouvelle maison de dans 2 mois, j’ai la même cheminée !!!! La même !!!
    C’est une photo avant travaux ? Hein, rassure-moi ?!?
    Et du coup, je réclame urgemment un post sur la rénovation / l’élimination / la transformation d’une telle cheminée !!!!!
    Pleaaaaaaaaaaase !!!
    N’oublie pas que tu es mon mentor « pour toute la vie » dans l’univers du blogging !
    Et si c’est pas une photo avant travaux, pardon 🙂 (smiley yeux de chat potté)

    • Répondre Marjoliemaman 4 mai 2015 à 9 h 08 min

      C’est une photo dans une des pièces que nous n’avons pas encore rénovée, c’est l’ancien salon qui est devenu la chambre d’amis 😉
      On mettra une résine blanche sur les briques quand on en sera à cette pièce-là, dans genre 5 ans !

      • Répondre adelles 4 mai 2015 à 9 h 21 min

        Raaaaaah zut !!! Parce que je vais pas pouvoir attendre 5 ans avec ça dans mon salon, hein, il va falloir trouver moyen de moyenner biiiiiiiien avant 🙂

  37. Répondre Perrineyéyé 4 mai 2015 à 11 h 52 min

    Toute désappointée que je fus concernant l’état de ma maison,à la naissance de mon deuxième, je m’étais inscrite sur le forum des flyladies. Les flyladies, sont des femmes (et des hommes) qui sont au top concernant l’organisation ménagère et l’un des principes de base, c’est le désencombrement.
    Chaque chose a désormais sa place, et tous les jours je désencombre un tiroir, une caisse, un placard… car il faut être très vigilante.
    Même après un énorme désencombrement, on accumule de nouveau tout et n’importe quoi, surtout si on est des consommatrices comme moi… et surtout si on a 4 enfants qui attendent les brocantes avec impatience pour ramener une tonne de trucs et de machins parce que c’est pas cher maman!!!
    Ce week end par exemple, j’ai fait le tri dans mes moules à gateaux… il y en a qui étaient encore emballés, et que je dois avoir depuis 3 ans…un magnifique moule en forme de rose, un en forme de dragon etc… (quoique…, celui en forme de dragon, je me demande si je ne vais pas aller le récupérer, il est si bôôô…)
    pour l’anecdote…quand je veux jeter des jouets d’enfants, et que je n’ai pas le courage de les mettre sur le bon coin, ou qu’ils sont en trop mauvais état pour cela, je dis aux enfants que je les ai vendus, et je leur donne un peu d’argent….ahhhh pas bien!!

  38. Répondre Viel 4 mai 2015 à 13 h 36 min

    Très tentant trop tentant ce livre alors j’ai craqué et qu’une hâte de le lire et de retrouver une blelle maison !!!!!!!

  39. Répondre bouDU 5 mai 2015 à 8 h 26 min

    Hé hé hé, contente de te lire là dessus. Je suis toujours dans le premier tiers du bouquin, celui où elle nous sermonne de ne pas trop nous occuper de nos chaussettes… Blague à part, j’ai la même impression que toi. Mes 40 ans l’an dernier, m’ont toute chamboulée. Comme si j’étais arrivée au bout de quelque chose et que je démarrais une nouvelle histoire toute nouvelle. Comme si j’avais marre d’avoir cumulé tant de choses pour me créer une identité et qu’au contraire, je n’avais plus peur d’être sans. Sans objet, sans référence, sans théories et que cela pourrait m’aller bien aussi. Enfin, je divague mais l’idée de garder l’essentiel me plait. Surtout celle de choisir ce qui est essentiel et ce qui ne l’est pas. Mon maniaque de breton ricane mais il va voir ce qu’il va voir ! J’ai hâte de voir les prochains épisodes chez toi. A bientôt bouDU !

  40. Répondre Audray 7 mai 2015 à 20 h 57 min

    Bonsoir
    En faisant du tri dans ma messagerie je me suis aperçue que je n’avais pas lu ce billet!!! Comment ai je fait pour passer a côté?!!!! Je suis bordélique ET conservatrice ce qui est très difficile a vivre au quotidien mais pas que pour l’entourage aussi pour la personne en cause!!! Maman solo depuis 2 ans, j’ai 2 enfants de 9et 2 ans et on aurait pu croire (oui oui tout le monde a cru!!!) que ce serait encore pire en me retrouvant seule puisque personne pour m’obliger à ranger… Et bien c tout l’inverse qui se passe (oui je parle au présent car cela se fait petit a petit et c’est qd même pas évident de se faire violence et d’aller a l’encontre de ce qu’on a été pdt 35 ans!) je range au fur et a mesure je fais les puces pour me debarasser je donne beaucoup je troc aussi. Bref petit a petit je m’améliore et cela paraît durable. Mes amies me félicitent et surtout je me sens vachement bien. Quel bonheur que les choses soient rangées,rassemblées, regroupées…et qu’on tourne pas 3 heures pou retrouver le bouton qu’on avait mis là pour ne pas le perdre et…qui n’est plus car entre temps on la changé de place car c’était plus logique…ou pas!
    Reste plus qu’à lire ce livre qui a l’air super pour m’aider a vaincre ce petit défaut qui prend une place folle !!!
    Merci en tout cas pour tous ces billets qui sont tous plus passionnants les uns que les autres!
    Bonne soirée
    Audray

  41. Répondre Trois fois papa 7 mai 2015 à 21 h 49 min

    Merci pour la partage de ce bouquin et de tes astuces.
    Nous vivons à 5 dans 60m2… et nous sommes en plein dans l’opération désencombrement. Voici nos quelques pistes pour mieux s’organiser : http://www.troisfoispapa.fr/quelques-pistes-pour-desencombrer-un-appartement-675.html

  42. Répondre Marcus D 8 mai 2015 à 17 h 31 min

    Je te remercie pour ce livre. Dès que j’aurai le temps, j’irai le lire et j’en ai besoin, car je suis loin d’être un as du rangement.

  43. Répondre La rénovation : en cours d’installation | Wonderful Breizh 11 mai 2015 à 6 h 01 min

    […] que nous aimons ou qui ont une utilité selon la méthode Konmari comme je l’explique sur mon blog. Et donc, ça prend du temps en triage (merci le troc et puces de ce […]

  44. Répondre la pointe du vent 11 mai 2015 à 8 h 06 min

    Je me reconnais totalement dans ton article et c’est ce weekend, lors d’un aller retour Quimper Paris que j’ai lu Zéro déchet (à l’aller) et La Magie du Rangement (au retour)…
    Nous déménageons dans 3 mois (dans une longère 🙂 ), et je suis convaincue que ce déménagement me permettra de mettre certains conseils en pratique, car là je sature, je veux que notre nouvelle maison, qui correspond tant à nos souhaits, ne soit pas envahie par le bazar !! Bon, ce ne sera pas forcement simple, mais je n’ai plus qu’à trier avant d’attaquer les cartons…

  45. Répondre aurélie 11 mai 2015 à 15 h 15 min

    article plus que d’actualité pour moi !!
    je suis entrain de préparer le quatrième déménagement en 5 ans et certains cartons n’ont jamais été ouverts depuis le troisième !!
    du coup je viens d’y passer la journée et la phrase : ‘on e garde que le nécessaire ou ce qui nous rend heureux  » permet un vrai tri.
    le secours populaire était super content de mes 7 sacs de fringues (et ce n’est que le début) ainsi que mes copines qui récupèrent.
    à ce rythme la je vais pouvoir faire le déménagement dans une voiture ;-))
    du coup merci beaucoup pour cet article qui m’a bien fait avancer !!

  46. Répondre Kristell 12 mai 2015 à 15 h 02 min

    Moi aussi je suis bordélique mais j’essaye de me soigner. Marichéri n’aime pas le bordel mais par contre il ne participle pas beaucoup au rangement. Je me mets au rangement petit à petit. J’ai commence par ma table de nuit et je dois dire que ça me donne envie de continuer.
    merci de partager des idées.

  47. Répondre malicia668 18 juin 2015 à 15 h 28 min

    J’ai vu ce livre sur Fb dernièrement et je l’ai commandé illico presto car je n’en peux plus de vivre dans mon bordel qui n’est plus si organise que cela ! Et surtout j’étouffe au milieu de toutes ces choses (papiers, journaux, vêtements) qui s’accumulent. Ton article me convainc que j’ai bien fait d’opter pour cet achat. RDV sur mon blog prochainement pour voir ce que cela a donne chez moi ! En tout cas, merci pour ton partage !
    Bizzz

  48. Répondre Daphné 29 octobre 2015 à 9 h 48 min

    Ça me parle beaucoup. On a construit notre maison il y a 7 ans et j’ai beaucoup épuré mes affaires. On a des grands volumes mais peu de murs, donc exit les meubles inutiles. Mon mari a plein d’affaires de famille et j’aimerais qu’on aère plus nos objets communs mais il faudrait négocier pour chaqu’un d’entre eux et c’est le frein principal. A l’instar de Le Corbusier, j’aimerais n’avoir que des objets très utiles ou très beaux, et si possible, qui allient les deux. Bref, que le matériel allège mon quotidien et non l’inverse.

  49. Répondre Nahia 26 février 2016 à 23 h 08 min

    Bonjour,

    Grosse bordélique incorrigible, je serais curieuse de savoir où vous en êtes aujourd’hui de cette méthode et du rangement de votre intérieur. Les bienfaits de la méthode sont durables, ça marche sur le long terme ?
    J’hésite à acheter le bouquin…

    Merci !

  50. Répondre La méthode Konmari appliquée aux bordéliques | mon blog de maman 10 mars 2016 à 11 h 02 min

    […] de journalisme, je vous rappelle). Mais j’ai appliqué les raccourcis lus sur les blogs ça et […]

  51. Répondre Nicole Pierette 1 août 2016 à 7 h 14 min

    Ah, ne m’en parle pas ! Le rangement et moi, on ne fait pas bon ménage. ;-P Je pense que je vais me procurer le livre que tu proposes (quoique j’en ai lu pas mal sur le sujet, mais ça ne me sert pas beaucoup.) J’espère que celui-ci m’aidera. Merci pour la présentation de cet ouvrage et bonne journée.

  52. Répondre Nicole Pierette 1 août 2016 à 7 h 16 min

    Coucou. C’est vraiment très sympa comme idée. Mon bout de chou va certainement adorer ce contact avec la nature. Je vais me procurer les accessoires et commencer ce week-end. 😉

  53. Répondre Madame Sioux 23 août 2016 à 14 h 34 min

    C’est le premier article que je lis sur cette méthode et qui me donne vraiment envie de m’y intéresser. Enfin, je pense que ton résumé me suffira parfaitement pour commencer.
    Je me suis récemment attaquée à mon armoire et qu’est:-ce que je me sens légère maintenant en la regardant, aux 2/3 vide..
    Nous avons aussi besoin de faire de la place dans la maison alors je vais faire lire cet article à Mr pour qu’on avance sur le sujet. Le point sur les livres me fait un peu frémir (j’ai l’impression de tous y tenir ! ) mais on manque aussi de place dans la bibliothèque alors je vais quand même y jeter un oeil.
    A bientôt !

  54. Répondre On Range Tout 19 juillet 2017 à 13 h 09 min

    Bonjour,
    Merci pour cet article. J’espère que vous avez réussi à maintenir vos bonnes résolutions grâce aux méthodes de Marie Kondo.

  55. Répondre Trier et Ranger 2 août 2017 à 13 h 01 min

    […] article de Marjoliemaman : http://www.marjoliemaman.com/2015/04/30/la-magie-du-rangement-de-marie-kondo/ […]

Laisser un commentaire