Ecologie

Un mois * Un mot – Juin : consommation

consommation2Cela fait un certain moment que je réfléchis à ma manière de consommer. Un peu comme tout le monde je pense. C’est une prise de conscience progressive qui fait évoluer mon quotidien petit à petit. Chaque jour, un nouveau geste, une nouvelle prise de conscience avec quelques retours en arrière, quelques écarts plus ou moins gros mais globalement, un très grosse envie de consommer MIEUX.

Consommation sera donc mon mot du mois de juin, juillet et août. Oui, il faut bien ça, surtout que nous sommes déjà le 16 juin (quand je pense qu’avant j’avais mangé une pendule et que depuis que j’ai des enfants, je suis beaucoup plus indulgente avec mes retards…)

Je pense vous faire différents billets pour vous parler notamment de notre évolution dans notre manière de manger, de notre besoin/obligation de faire le tri dans nos affaires et de nous débarrasser de l’inutile à cause/grâce aux travaux, de mon envie de le relancer dans le potager de la Nourserie (expérience qui nous avait rapporté pas mal de radis en 2012 mais qui avait tourné court en raison de ma grossesse)…

Je vais aussi passer une semaine en juin à manger local (breton, donc) et relater mon expérience sur Wonderful Breizh.

En attendant, je vous vous parler de mes lectures des derniers mois qui m’aident et me stimulent dans ces recherches et ces réflexions sur notre manière de consommer..

Comment moins dépendre du système de Magali et Bernard Farinelli. Ce livre est un bon résumé de tout ce qui concerne une consommation raisonnée, maitrisée et qui tend à l’autonomie. Je n’ai nulle envie d’être autonome de mon côté mais j’aime l’idée de produire moi-même et de maîtriser ma consommation. Cela va de la construction de sa maison aux ruches dans son propre jardin en passant par fabriquer son propre purin. Certains points vont trop loin pour moi dans la démarche mais ce livre est écrit par des gens qui vivent ce mode de vie au quotidien, il propose de bons points d’ancrage notamment si l’on veut se lancer dans un potager ou dans l’élevage de quelques animaux de la ferme.

J’ai apprécié également les tableau de consommation qui mettent en valeur les économies que l’on peut faire à différents niveaux en ayant des petits gestes répétés. Motivant.

Tout pour ma poule d’Elise Rousseau – C’est ma Bible. J’ai acheté ce livre avant d’avoir des poules dans le jardin. Il est complet drôle, simple, accessible. Bref, je l’adore ! Quand Cocotte s’est mise à couver l’an passé, il m’a bien aidée. Et puis il est illustré avec des dessins et des photos, c’est un ouvrage agréable à lire avec des chapitres bien découpés. Là encore, on sent l’expérience de l’auteur qui a des poules et qui les aime ! Si vous songez à mettre un poulailler dans votre jardin et que comme moi il y a deux ans, vous n’y connaissez rien, c’est le bon ouvrage.

Zéro déchet de Béa Johnson – C’est suite à un billet de Bambichoses que j’ai entendu parler de ce livre et je l’en remercie. Parce que voyez-vous, les déchets chez nous, c’est un sacré souci. Pour mémoire, nous payons un forfait (relativement cher) pour sortir notre poubelle de déchets ménagers de 360 litres 1 fois par mois. Ce qui explique notamment mon attirance pour le poulailler (merci les poules qui mangent tout) et les couches + lingettes lavables (j’en parle ici au sujet du fonctionnement avec la nounou).

Alors réduire ses déchets à un bocal d’1 litre par an comme le fait cette française qui vit aux Etats-Unis, ça avait de quoi titiller ma curiosité.Pour résumer, Béa Johnson explique par le menu comment elle a fait de sa vie un quête du moins de déchets possible. C’est assez passionnant de voir à quel point elle a usé d’astuce et de volonté pour y arriver dans notre société ou tout est surconsommation et particulièrement aux Etat-Unis.

Ce livre est une mine d’astuces pour réduire ses déchets.On y lit des conseils parfois assez évidents mais qui sont bons à rappeler ou des réflexes à prendre auxquels on ne pense pas. Je refuse par exemple les sacs plastiques car j’ai toujours un sac dans mon coffre ou dans mon sac à main. Je refuse aussi les échantillons de parfum ou de crème car je les conserve sans jamais les utiliser. Mon refus surprend la pauvre vendeuse de Séphora systématiquement !

La démarche vise aussi à simplifier la vie pour profiter plus. Etre moins envahi par les objets, être moins dépendant d’eux pour être plus libre, ça me parle beaucoup même si j’ai conscience que je ne suis pas encore prête à être très radicale sur le sujet.

Attention, je ne pense pas qu’il soit possible actuellement de produire seulement un litre de déchets par an si on n’y voue pas sa vie comme le fait Bea Johnson. Chaque minute de son quotidien est tourné vers cela. Elle est femme au foyer (et désormais auteur à succès) EDIT : Béa Johnson travaille à temps complet mais dans son planning, elle a une journée complète pour faire ses courses dans la semaine, sa vie tourne autour du concept. A notre échelle, nous faisons au mieux (et de mieux en mieux) pour réduire nos déchets et notre empreinte écologique. Petit bémol, je trouve dommage que l’auteur évacue en 2 lignes le sujet des couche lavables simplement parce qu’elle ne l’a pas expérimenté car ses enfants son trop grands. Pour la réédition, je propose mes services pour la rédaction de ce chapitre.

Pour suivre Béa Johnson, il y a notamment son blog et son instagram.

Le bon choix pour vos enfants – collectif la nutrition (offert par la maison d’édition) – C’est le hit à la Nourserie en ce moment. Déjà parce que Petite Gavotte peut passer des heures à regarder les emballages sur les photos :

10413268_294577037376321_1538033693_n(et non, elle n’a pas les pieds bizarres, c’est celui de son frère qui lit face à elle !)

Mais surtout parce que ce livre nous apprend à lire les étiquettes et mieux, les déchiffre pour nous. Non mais c’est vrai, je ne suis pas nutritionniste, je ne comprends pas la moitié de ce qu’il y a sur les étiquettes (je suis une littéraire, moi), comment choisir les bons aliments manufacturés ? Ou les moins mauvais en tout cas ? Ce livre scanne toutes les gammes d’aliments que l’on peut proposer aux enfants et propose le podium des aliments les plus intéressants et celui des moins intéressants (parce que trop sucrés, trop stabilisés, trop aromatisés, etc).

A gauche en vert, c’est oui. A droite en rouge, c’est non. Un peu comme à la Nouvelle Star.

consommationKouign Amann a épluché le guide et peut vous dire ce que l’on « peut ou pas manger » comme il dit. Grosse déception en découvrant que ses céréales préférées, les Trésors et celles de sa soeur, les Abeilles (Miel Pops) sont dans le rouge (mais comment dire, on le savait bien). Même chose pour les Pim’s à la framboise de MMM et le Babivanille de Petite Gavotte (bon, on s’en doutait aussi mais de le lire, ça motive à changer sauf pour les Pim’s, on est accro).

Ce livre est un très bon outil pour mieux consommer et manger mieux pour nous. Parce que même si nous faisons notre maximum pour cuisiner le plus possible et pour manger des produits frais et bio, nos rythmes de vie nécessitent aussi de manger des aliments manufacturés. Et puis aussi parce qu’on en aime vraiment certains (les Pims, les Pim’s !) !

MMM le consulte avant de faire les courses et Kouign Amann a conscience qu’il y a des aliments qui sont meilleurs que d’autre pour sa santé. Je trouve qu’il est accessible et permet d’avoir de vraies discussions autour du contenu de l’assiette en famille.

Moi, jardinier citadin – Min-ho Choi – Si vous jardinez ou si vous songez avoir un potager un jour, lisez cette bande-dessinée coréenne. L’auteur raconte comment, ne connaissant rien à la culture des légume, il prend possession d’une parcelle à cultiver au pied des immeubles dans la banlieue de Séoul. Il est plein d’entrain, plein d’envie mais cultiver la terre est exigeant. Il découvre, il échoue, il apprend de ses erreurs et progresse grâce aux conseils des jardiniers alentour. Il veut faire du bio mais doit gérer ses voisins de parcelle et leurs pesticides. Il s’émerveille sur quelques pousses et a du mal à se résoudre à éclaircir ses plants… Je me suis vue il y a deux ans en train de retourner ma parcelle à la Nourserie… Patience Marjo tu recommenceras l’année prochaine.

Si vous avez des livres à conseiller pour mieux consommer, n’hésitez pas à me laisser leur titre en commentaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

84 commentaires

  1. Répondre Madamezazaofmars 16 juin 2014 à 22 h 14 min

    Ça fait longtemps que j’ai envie de lire zéro déchet parce que sur le papier justement ça a quelque chose de fascinant.

    Personnellement j’ai beaucoup aimé le livre No impact Man, l’histoire vraie d’une famille de New Yorkais qui décide de vivre pendant un an en réduisant au maximum leur empreinte environnementale.

    Le mini kit de survie de la nana bio aussi est un petit guide super bien fait pour apprendre a consommer et vivre au rythme des saison et j’aime beaucoup.

    • Répondre Marjoliemaman 16 juin 2014 à 22 h 15 min

      Les New Yorkais, je crois que j’ai vu un docu sur eux, c’est un peu dingue et très inspirant ce qu’ils font !

  2. Répondre Sofinet 16 juin 2014 à 22 h 16 min

    « Le bon choix… » me parle. Je vais de ce pas le commander pour en savoir un peu plus sur ces produits que j’achète rarement mais qui font plaisir aux petits et aux grands !
    J’avais aussi vu l’émission sur Béa Johnson à la TV récemment et ai été sidérée par ses idées, mais comme tu dis il faut du temps pour les mettre en pratique au quotidien, et de l’acharnement pour convaincre ses commerçants du coin de te servir dans des bocaux en verre !
    Merci de tous ces conseils…

    • Répondre Marjoliemaman 16 juin 2014 à 22 h 39 min

      Oui, mais ce genre d’expérience extrême est inspirante du coup. Les bocaux, je n’y suis pas encore !

  3. Répondre granouche 16 juin 2014 à 22 h 19 min

    Merci pour ce billet interressant j’ai noté quelques livres qui m’interresse grandement!!! un sujet auquel je n’ai franchement jamais vraiment réfléchi mais ton article me fait une prise de conscience et une envie en te lisant d’essayer de consommer mieux… je vais laisser murire cette idée et lire un peu sur le sujet je crois que c’est necessaire de penser a notre mode de cosommation!!! merci de ce post!!!

    ton blog est sympa et je ne manquerais pas de repasser régulierement par ici!!!

    bizzz
    granouche (adeline)

  4. Répondre Sabine 16 juin 2014 à 22 h 27 min

    Bonsoir, cet article fait écho chez moi, car nous aussi, nous essayons de changer petit à petit nos (mauvaises) habitudes. J’avais feuilleté le livre « zéro déchet », mais sans l’acheter, cela me paraissait un peu trop extrême pour moi. Du coup, ça me donne quand même envie de le lire, ne serait-ce que pour avoir une vue d’ensemble sur son vécue (mais j’attends la réédition avec ton chapitre sur les couches lavables 😉 ). J’avais acheté « le bon choix pour vos enfants » il y a 3 ans environ (une édition précédente certainement) et dans la même veine « le bon choix pour cuisiner » que j’avais trouvé également intéressant. Cela nous avait aidé notamment à investir dans des « vrais » ustensiles de cuisine en inox plutôt que des poêles anti-adhésives à changer tous les deux ans !
    Merci en tout cas pour ces conseils de lecture. Bonne soirée.

  5. Répondre marjoetcie 16 juin 2014 à 22 h 30 min

    Alors comme tu es gourmande et pâtissière je te conseille  » la petite épicerie du fait maison  » où tu pourras remplacer certains produits manufacturés stars.
    Ensuite étant moi même en pleine réflexion potagère, j ai 2 livres intéressants  » le guide pratique du potager en carré » qui explique les associations heureuses de légumes; et  » la vie d un potager du jardin à la table » qui narre le retour d’expérience d’une irlandaise installée dans le sud ouest qui décide un jour d être autosuffisante. Ce dernier est bien écrit, avec de belles photos, de l’humour et de jolies recettes. Le genre de livre que je feuillette et refeuillete.
    Sinon je conseille d adhèrer à une amap, ça aide à prendre conscience des saisons, du travail d’un agriculteur et c est locavore.
    Et enfin, un petit mot sur les produits « body nature » des produits d’entretien bio made in bzh et s achètent lors de réunion style Tupperware. Ils sont super et économes, je remplace peu à peu toute la maison comme ça. Voilà, tu l’auras compris, ce sujet me passionne. La bise du soir

    • Répondre Marjoliemaman 16 juin 2014 à 22 h 42 min

      Je note le livre et pour Body Nature, je confirme. Très bons produits qui durent longtemps avec leur grand format !

  6. Répondre MissBrownie 16 juin 2014 à 22 h 36 min

    On est bien loin du zéro déchet … on n’a pas de chien, pas de poules et un chat difficile … Si déjà il y avait moins d’emballage.

    Zut T-Biscuit est accro aux Trésors de Kellogg’s

  7. Répondre Sweet Mama 16 juin 2014 à 22 h 37 min

    C’est devenant maman et aussi en prenant de la maturité que j’en arrive à me poser les mêmes questions que toi. J’ai parfois du mal ave cette impression que les publicitaires et les grandes enseignes décident pour moi. Mon rêve : vivre en autarcie quasi totale, en me nourrissant de ce que je produit moi meme ou de manger le plus local possible… Bref pour le moment ce n’est pas possible mais je m’y accroche !
    En tout cas je vais lire avec attention et plaisir tes billets sur le sujet !

  8. Répondre Marjolaine Mamour 16 juin 2014 à 22 h 43 min

    Les 2 derniers m’attirent bien !

  9. Répondre Des_marques 16 juin 2014 à 23 h 00 min

    Sympa ta sélection

  10. Répondre Liveanneso 16 juin 2014 à 23 h 11 min

    Depuis l’arrivée de notre fille notre consommation a beaucoup changé et des livres comme zéro déchets nous ont permis de trouver des pistes à explorer pour aller plus loin sans tomber non plus dans l’extrémisme, on pioche dedans ce qui est applicable à notre vie de tout les jours (en commencant par refuser les sacs plastiques au marché alors qu’on a notre panier.
    Finalement ce qui nous a le plus marqué dans ce livre c’est le rapport aux objets et l’idée de « simplicité volontaire » on est du coup en train de faire un grand tri chez nous et on réfléchit à deux fois avant d’acheter des bricoles.
    La lecture du jardinier citadin me tente bien, j’en ai vu une chronique dans silence ça pousse dernièrement, et vu que je me suis loupée dans mes radis que j’ai tardé à éclaircir ça devrait m’aider à persévérer. Bon on est loin de l’autonomie avec nos 3 légumes sur notre balcon parisien mais c’est assez marrant à faire et puis chaque geste compte, même le plus petit.
    Ravie de cet article en tout cas, nous sommes encore une fois sur la même longueur d’onde, et hâte de lire ta semaine locavore, le plus dur c’est de trouver les producteurs, une fois que c’est fait c’est hyper facile (bon, nous on passe par la ruche qui dit oui, ça nous simplifie la vie)

    • Répondre Marjoliemaman 17 juin 2014 à 8 h 37 min

      Ici c’est assez facile de manger local, merci la campagne.

  11. Répondre Mme Statler 16 juin 2014 à 23 h 19 min

    Le livre Zéro déchet m’attire beaucoup
    je sens qu’il sera mon prochain achat – bon j’en ai déjà tellement à lire…
    Bibou est propre alors je peux dire que nous avons considérablement réduit nos déchets depuis quelques semaines 😉

  12. Répondre agathe 16 juin 2014 à 23 h 33 min

    Merci pour cette sélection! Je tente de faire un petit potager bio et un jardin écolo. C est pourquoi, je vous conseille le livre le potager anti-crise, les conseils d un père de famille : il raconte son expérience de jardinier néophyte. Vraiment passionnant! Et J entame demain la lecture du petit Larousse du jardin bio. Go go go !

  13. Répondre Djahann 17 juin 2014 à 6 h 31 min

    Des livres très intéressants ! Moi aussi j’essaie de faire mieux. Toutefois je ne suis pas prête à renoncer à tout…
    J’ai des doutes sur Bea Jonhson… par exemple, où met-elle ses poussières d’aspirateur ?! Je n’ai pas d’animaux ni de chien, mais je rempli facilement un sac d’aspirateur, ce qui fait l’équivalent de son bocal ! Rien que pour ça… Donc sur certains point, je me demande où elle met les déchet.

    • Répondre Djahann 17 juin 2014 à 6 h 32 min

      Je voulais dire pas d’animaux, ni d’enfant !

    • Répondre Marjoliemaman 17 juin 2014 à 13 h 17 min

      Le compost ! Ou directement dans la terre du jardin 😉 Encore faut-il en avoir un, nous sommes d’accord.

  14. Répondre sassa 17 juin 2014 à 6 h 54 min

    Merci pour ces livres…. m’intéresse particulièrement zéro déchets et le bon choix pour nos enfants.
    A bientôt et belle journée.
    Sassa.

  15. Répondre Laura 17 juin 2014 à 7 h 06 min

    Le dernier me tente bien. Même si je n’ai pas encore d’enfants, il y a sûrement pas mal d’aliments que le chéri aimons bien là-dedans (les Pim’s, bon sang ! :D)
    Merci pour cet article, il y a tellement de livres sur la nourriture, la consommation responsable etc. qu’il est parfois difficile d’en trouver un qui nous corresponde 😉

  16. Répondre Agathe 17 juin 2014 à 7 h 06 min

    Bien tentée par le Bon Choix pour nos enfants mais peur d’y voir noter noir sur blanc ce que je soupsonne déjà un peu (comment ça, le chocolat n’est pas un légume?!) Dans le même esprit, je refuse d’aller voir une nutritionniste qui va me dire que manger une tablette entière de Milka devant la télé c’est mal…
    Néanmoins, tu as aiguisé ma curiosité…à suivre !

  17. Répondre Aurélie 17 juin 2014 à 8 h 07 min

    Bonjour Marjorie et merci pour ces conseils de lecture, tu as piqué ma curiosité sur « le bon choix pour nos enfants », cependant comme dit plus haut, j’ai peur que l’on pointe du doigt des choses qui me paraissent deja évidentes… Cependant, de le voir écrit noir sur blanc et de comprendre pourquoi, ca peut être intéressant. Et la BD sur le jardinier me tente bien aussi. Ici dans notre pavillon de banlieue sur seine nous avons un potager assez conséquent, mais c’est surtout mon beau pere qui s’en occupe, je ne me rends pas trop compte de ce qui est fait mais je profite des récoltes, cependant ca ne durera pas pour toujours…
    Concernant les produits manufacturés, je pense notamment aux Pim’s, connais-tu le blog de la super superette? Il y a justement une recette de Pim’s : http://www.lasupersuperette.com/2012/04/genoises-marmelade-orange-chocolat/
    Testée et approuvée par une amie (personnellement je ne suis pas fan). Et beaucoup d’autres recettes de produits pour lesquels on craque forcement…
    Merci encore pour ces conseils!

    • Répondre Marjoliemaman 17 juin 2014 à 13 h 15 min

      C’est dingue, ça fait plusieurs semaines que je veux faire des pim’s à l’orange maison ! Génial, merci pour le lien, tu lis dans mes pensées !!!

  18. Répondre Sophie 17 juin 2014 à 8 h 07 min

    Merci, comme l’article sur la dernière tétée, cet article arrive pile au bon moment pour moi. Je suis en pleine réflexion sur les produits transformés, manufacturés car les industriels ajoutent tellement de choses que nous ignorons dans le seul but de nous tromper et/ou nous inciter à en ré-acheter. Mais n’étant pas non plus prête à les supprimer totalement de notre alimentation du coup  » Le bon choix pour vos enfants » est en commande ainsi que  » Le bon choix au supermarché ». Merci en tous cas, ce livre tombe à pic avec ma réflexion du moment 😉

    • Répondre Marjoliemaman 17 juin 2014 à 13 h 11 min

      Tu me diras ce que tu en penses alors.

      • Répondre Sophie 17 juin 2014 à 16 h 06 min

        Je viens d’acheter les deux, je les bouquine dès que petit bonhomme aura fini de vouloir que je le regarde toutes les 2 min 😉

  19. Répondre powings 17 juin 2014 à 8 h 17 min

    Des livres très intéressant, un peu extrème peut etre mais peut donner des pistes.
    Ah les Trésors je m’en doutais mais c’est tellement bon qu’il faut se laisser tenter et ne pas vivre dans la frustration trop souvent !!

    • Répondre Marjoliemaman 17 juin 2014 à 13 h 10 min

      C’est une bonne prise de conscience, cela ne veut effectivement pas dire qu’il faut tout arrêter 😉

  20. Répondre Merecruelle 17 juin 2014 à 8 h 20 min

    Un énorme merci pour cet article, c’est le sujet que je souhaite appronfondir pendant les vacances d’été! Je viens d’accoucher et étrangement j’ai besoin de vide et de « purifier » la maison! Comme c’est un moment de rééquilibrage familiale, je me dis que c’est le moment de démarrer quelques bonnes habitudes! Nous avons un composteur, et sommes investis dans une amap, c’est mon 4 ème bébé, et pour les couches lavables, j’essaie de trouver d’occasion… mais je suis un peu perdue sur ce qu’il faut prendre. L’autre sujet qui m’intéresse se sont les produits à utiliser pour les enfants, douche, shampoing, crème hydratante… et pour le bébé, comment choisir… Je ne sais pas quel produit l’avant prendre pour mon tout neuf 😉 Du coup j’utilise les échantillons.

    En tout cas j’attends la suite de tes réflexions et expériences avec hâte!

    <3

  21. Répondre Giny 17 juin 2014 à 8 h 21 min

    Bonjour,
    Lectrice assidue (y compris des livres), je n’ai jamais osé commenter…
    Voici un article qui me parle particulièrement et je me note quelques lectures. Je vous conseille Comment j’ai arrêté de CONsommer de Frédéric Mars, une expérience d’un auteur français qui a réfléchi à ses achats. Je l’ai trouvé également très intéressant.

  22. Répondre maman-cornichon 17 juin 2014 à 8 h 22 min

    Et sinon, y’a l’appli Shopwise a l’air de correspondre plus ou moins à « Le bon choix pour vos enfants ». En scannant le code barre du produit, l’application donne des notes aux produits et des infos sur la qualité (additifs, sucres, huile de palme…), elle propose aussi des produits alternatifs.
    « la petite épicerie du fait maison  » me tente assez aussi !

  23. Répondre Elwenn - Kid Friendly 17 juin 2014 à 8 h 46 min

    C’est rigolo, j’ai fait un billet sur le bon choix pour nos enfants y a quelques semaines (http://kidfriendly.canalblog.com/archives/2014/05/07/29819361.html). Ce livre est vraiment top. On y apprend plein de choses et ça guide vraiment les achats.
    Bonne journée

  24. Répondre une lorientaise en Savoie 17 juin 2014 à 8 h 59 min

    Le sujet me parle, je suis en plein dedans! J’achète mes légumes et fruits au maraîcher de ma commune, et l’épicerie de base en vrac en magasin bio. Après je suis en appartement et sans poule donc les épluchures pour les p’tits repas de ma breizhounette partent à la poubelle. … c’est un vrai choix de vie qui demande beaucoup d’énergie et je n’ai pas l’énergie (le temps!) de faire autant que béa Johnson!
    Le livre le bon choix pour nos enfants est sur ma wishlist et tête avec un nouveau paquet de pims à l’orange! Je ne sais pas si sûr ce coût là je dois te dire merci!

  25. Répondre MamLucile 17 juin 2014 à 9 h 08 min

    Justement, au sujet des couches, depuis que mon grand est propre et que son frère va à la crèche, nous avons réduit de moitié nos déchets ….

  26. Répondre fredeLouMaLiya 17 juin 2014 à 9 h 16 min

    ouiouioui, moi aussi je suis en (lente) prise de conscience MAIS pour ma défense, je suis déjà à fond côté tri des déchets – vie en Allemagne oblige 🙂

  27. Répondre Sylvie 17 juin 2014 à 11 h 24 min

    Merci pour ce billet, je réfléchis depuis 1 an à acheter des poules mais ma plus grande appréhension c’est l’odeur.
    Le bon choix au supermarché et notre livre préféré en ce moment ainsi que le « bon choix au supermarché » c’est le même livre mais pour toute la famille il est très bien.
    Il existe dans la même collection le bon choix pour cuisiner mais je ne le connais pas.

  28. Répondre Bab 17 juin 2014 à 12 h 38 min

    Bonjour,
    Je note tout ces beaux livre que tu nous conseille pour les lires au plus vite.
    Pour ma part le livre qui m’a donner envie de faire un potager c’est « le potager anti crise » de Rodolphe Grosléziat. Une mine d’informations et un pur motivateur (suis pas sûre que ce soit français comme mot).
    Bref celui là, je te le conseille.

  29. Répondre Combien tu brilles 17 juin 2014 à 13 h 00 min

    Je suis déception que le livre vert/rouge ne concerne que la nourriture pour les enfants, je l’aurais acheté illico !
    J’ai hâte d’avoir un peu plus de temps à consacrer à la préparation de mes repas pour pouvoir varier un peu les plaisirs, parce qu’avec mes envies de « sain » et mon temps limité ça donne 2 plats à alterner 😉

  30. Répondre Fanny Ouvrard Ouadec 17 juin 2014 à 13 h 03 min

    Certains ouvrages semblent vraiment intéressant, surtout pour réduire les déchets ! Ici nous avons la chance (ou non ???) de vivre à la campagne, du coup on a les poules et le jardin, qui permettent une petite autonomie. Ensuite, nous avons dans la commune un magasin de producteurs pour les légumes, même si ce n’est pas bio, ca reste du local.
    On est aussi à utiliser lingettes et débarbouillettes lavables pour minimiser les déchets, les couches lavables par contre n’ont pas eu de succès car GrandLoulou et MiniPuce ont des problèmes d’eczema ….On croise les doigts pour que ca passe pour numéro 3 !

    Sinon du coté des ouvrages j’conseillerai un livre de Lylian le Goff « Manger bio c’est pas du luxe  » et un second qui est la « cuisine saine des 4 saisons »
    Ca donne des idées de ce qu’il faut privilégier niveau consommation et revoir un peu nos pratiques, sans tomber dans l’extrême 🙂

  31. Répondre Myzotte 17 juin 2014 à 13 h 08 min

    Super toutes ces références.
    quand j’en ai fini avec mes livres sur l’accouchement/ la parentalité je passe à ça ^_^

    Ca me parle d’autant plus qu’aujourd’hui les agriculteurs manifestent car une loi veut leur interdire l’épandage à moins de 200m des maisons – Perso ça me parait du bon sens… mais pour eux c’est le drame…

    voilà tout ça me révolte et avec mon Ours depuis qu’on a la maison comme vous, on s’améliore chaque année (on vient d’avoir les poules) et le prochain truc c’est le potager (bio) et les couches lavables.

    Mais j’ai pas encore acheté tout ce qu’il me faut pour les couches lavables…
    Va falloir que je me dépêche de faire mon choix, le Ptit Four arrive dans 44 jrs maxi…

    • Répondre Anne Cé 18 juin 2014 à 7 h 42 min

      C’est le drame parce que 200m autour des maisons représente un pourcentage très important des surfaces agricoles. (Plus de 40% il me semble) vu sous cet angle, on peut comprendre leur désarroi.

      • Répondre Myzotte 19 juin 2014 à 18 h 03 min

        Oui j’ai lu et bien compris ce problème pour eux…

        J’ai lu aussi des témoignages d’agriculteurs bio ou eco-responsables qui ne comprennent pas l’engouement de leurs collègues et qui pensent qu’il faut savoir évoluer.

        C’est dans tous les métiers pareils.

        Je suis maquettiste print de formation – mais en 10 ans les choses ont bien évoluées et si je n’avais pas évolué (le numérique, les écrans…) moi aussi j’aurai pu changer de métier.

  32. Répondre Hélène 17 juin 2014 à 13 h 15 min

    Merci pour ta super selection de livres ! C’est un sujet qui me parle beaucoup aussi en ce moment !

  33. Répondre Magali 17 juin 2014 à 13 h 18 min

    Comme souvent je me suis retrouvée dans ton article !
    C’est la première fois que nous avons un jardin et nous nous sommes lancés dans le potager, ce qui est une très bonne expérience pour petits et grands. Comme toi, nous payons un forfait pour nos ordures et le compost est un vrai plus dans ce cas.
    Nous fonctionnons aussi avec des couches lavables, même s’il y a eu des fuites plus d’une fois…
    Cette année j’ai fait l’expérience des soirées troc de vêtements, ce qui m’a vraiment emballé et celle de l’échange de maison pour les vacances (top pour partir avec des enfants).
    Et pour continuer dans l’idée, avec un petit groupe aux motivations communes nous sommes en train de créer un SEL (Système d’Echange Local) sur notre commune. Des petits gestes qui changent les choses à notre échelle…

    P.S : j’adore ton expression « manger une pendule » ! Je ne la connaissais pas, je l’adopte 😉

  34. Répondre Flo 17 juin 2014 à 13 h 21 min

    Bonjour,
    Bonne idée que ce thème.
    Je suis contente que tu cites Bea Johnson et son livre en version française « Zero Déchet ». J’ai fait connaissance avec ce que vit Bea via son blog depuis plus d’un an et ça a été un vrai électrochoc. Nos déchets ont été réduits de moitié (!!) en qq mois. Et pourtant j’utilisais déjà des couches/lingettes lavables.
    Ce livre est une vraie mine d’or pour trouver des « petits riens » qui changent beaucoup.
    Par contre je tenais à préciser que Bea travaille et n’est pas « au foyer ». Elle a sa journée du vendredi où elle fait des courses mais j’ai cru comprendre aussi le rangement/nettoyage de sa maison.
    C’est super important de bien prendre conscience de ça puisque cela veut dire que même en travaillant on peut s’y mettre. Et pour l’avoir vécu c’est le changement qui est coûteux en temps et en réflexion mais une fois les changements installé c’est simplifié !
    Je suis ravie que tu prennes ce mot-là pour les 3 prochains mois. Vu ton influence ça va entraîner d’autres foyers à se remettre en question.
    Bon courage !

  35. Répondre mamandoudouce 17 juin 2014 à 13 h 22 min

    Merci beaucoup pour ta sélection livres! Je pense que je vais me laisser tenter par quelques uns ^^
    D’ailleurs, on réfléchit de plus en plus au fait d’adopter 2 poules 😉

  36. Répondre Estellecalim 17 juin 2014 à 13 h 22 min

    Je note le livre qui décrypte les étiquettes, ça m’évitera de m’abimer les yeux au supermarché ;D Pour le zéro déchet, je suis toujours ébahie devant ma poubelle (surtout qu’on nous menace nous aussi de nous faire payer le surplus) mais j’ai du mal à baisser la quantité de déchets. J’ai vu un documentaire sur cette femme et c’était un peu extrémiste tout de même mais c’est vrai que chez nous aussi il n’y a plus de sac plastique, le marché se fait avec un panier et en refusant les sacs papiers et on aimerait bien un supermarché où on peut acheter les pâtes, le riz… en vrac.

    • Répondre ninaplume 18 juin 2014 à 20 h 22 min

      Ca existe ! Dans les Biocoop par exemple… testé et approuvé ! (pareil pour lessive, produit vaisselle et produit d’entretien !).

  37. Répondre Carole Nipette 17 juin 2014 à 13 h 41 min

    Et moi je suis étonnée de voir à quel point mes poubelles sont beaucoup moins pleines que lorsque j’étais à Paris ! ici c’est poubelle normale (avec moitié végétaux) deux fois par semaine et poubelle verre et carton une fois par semaine…. pour les gros trucs je vais à la déchetterie que je connais par coeur ! bon une fois qu’on aura tout bien installé les voyages seront de plus en plus rares… le potager c’est prévu quand on aura fini d’organiser le jardin, l’hiver on brûle les cartons dans la cheminée pour faire partir le feu et là on vient d’installer un compost de 34 l 🙂 va falloir que j’apprenne à bien gérer l’affaire !
    une fois par mois c’est hard quand même 😉

  38. Répondre LauPro 17 juin 2014 à 15 h 49 min

    Bonjour,

    je vous conseille vivement la lecture de « Comment j’ai arrêté de CONsommer », par Frédéric Mars (éditions du Moment). C’est le témoignage très enthousiasmant d’un homme qui entraine toute sa famille dans une réflexion sur leur consommation en général et met en place des expériences diverses et innovantes pour apprendre à consommer plus juste et plus équitable, plus intelligent et plus raisonnable, le tout sur le long terme.

    Plus d’infos ici : http://www.alternativesenmarche.com/2012/08/comment-jai-arrete-de-consommer-par-frederic-mars/ (disclaimer : critique publiée sur mon blog perso).

    Bonne lecture et bonne (r)évolution des habitudes, hâte de lire votre compte-rendu de ce parcours qui promet !

  39. Répondre Amalia 17 juin 2014 à 15 h 59 min

    Zéro déchet je l’ai depuis 18 mois, et je m’en lasse pas.
    Par contre je connaissais pas « Le bon choix pour vos enfants » il me fait bien envie, surtout moi qui fait super gaffe a ce que mon rat gondin se met dans le bec! Merci Marjo!

  40. Répondre ker mary 17 juin 2014 à 19 h 16 min

    j’avais acheté le bon choix au supermarché, j’ai bien adhéré et c’est vrai que maintenant les etiquettes m’apparaissent moins nebuleuses.

  41. Répondre Madame Ordinaire 17 juin 2014 à 22 h 15 min

    Je suis en train de terminer ma lecture de « Zéro Déchet » et j’ai sur ma table de nuit un autre ouvrage qui s’intitule « Guide du Consomma(c)teur » de Stéphanie Mariaccia. Je ne manquerai pas de te dire ce que j’en aurai pensé!

  42. Répondre Anne 18 juin 2014 à 8 h 32 min

    C’est dingue, je suis moi même en pleine réflexion à ce sujet, comme à d’autres plus généraux tels que « le retour aux plaisirs simples, arrêt de l’hyperconsommation,la pollution informatique et l’impact environnemental d’internet… » je suis en pleine phase de recherche, je compte mettre de l’ordre dans ma vie d’ici à la rentrée de septembre, tu pourrais refaire le point dans 3 mois ça serait intérressant!
    Un autre livre que je trouve plein de bon conseils : entretien avec mon evier! c’est un très bon complément pour le tri et le retour à l’essentiel!

  43. Répondre Camille 18 juin 2014 à 15 h 35 min

    Hello ! Je suis ton blog depuis un petit moment dans l’ombre sans jamais commenter. Cette fois-ci, je n’ai pas pu m’en empêcher ! Je suis diététicienne et j’ai pu lire les livres de la collection « le bon choix… ». Celui qui concerne l’alimentation des enfants est intéressant pour se rendre compte des quantités et des ingrédients parfois effrayants utilisés dans l’industrie mais il y a un bémol à mon humble avis. Je pense que la classification « bon » et « mauvais » est assez limitée, et il ne faut surtout pas prendre ces instructions au pied de la lettre ! N’oublions pas la notion de plaisir qui entre en ligne de compte (comme pour les Pim’s ^^). Je trouve aussi que les auteurs comparent des produits qui n’ont parfois rien à voir ou avec des paramètres différents (gras vs sucré par exemple au lieu de comparer les graisses utilisées). Il ne faut pas non plus considérer que tous les produits « bons » peuvent être consommés sans danger sur la santé ! Qualité des graisses, quantités des colorants/conservateurs utilisés pourraient être intéressants pour certains produits.
    Enfin voilà mon avis, j’espère qu’il pourra aider quelques unes d’entre vous. Bravo pour ton blog en tous cas et bonne continuation.

  44. Répondre 40 and so what 19 juin 2014 à 9 h 00 min

    C’est une bonne idée et un bon support pour faire prendre conscience aux enfants dès le plus jeune âge le « bien consommer »

  45. Répondre Cecilouetcnie 19 juin 2014 à 15 h 47 min

    Bonjour,

    Nous aussi sommes entres dans la deconsommation et le mieux manger, je trouve ça formidable, Pcq les enfants sont super motives !
    En lecture extrême mais finalement motivante, je te propose « l’homme sans argent ». Sinon depuis que nous sommes entrés dans cette expérience : plus de desserts achetés ( soit du yaourt maison, soit mousse au chocolat maison, soit fruit!) et plus au un pâque de biscuits achetés : soit home made par les enfants, soit du pain tout simplement ! Et personne ne s’en plaint !
    Bon courage !

  46. Répondre Sempéa 20 juin 2014 à 14 h 59 min

    Voilà des sujets intéressants et important et pour lesquels tout le monde peut faire quelque chose.
    D’ailleurs pour apporter ma petite pierre à l’édifice je recommande à tout le monde de s’inscrire à un groupe « Freecycle ». Ce sont des groupes yahoo , c’est un réseau à la fois international et de proximité; On s’inscrit au groupe de la ville la plus proche de chez soi. Et ensuite on propose des objets:choses qu’on ne souhaite pas garder pour x raison (même des choses en panne). Et on peut aussi récupérer des objets qui nous intéressent et sont proposés par les autres. Ca peut être des meubles, des légumes, de l’hi-fi des objets de récup (bouteilles vides, etc). Tout est possible et tout est gratuit. Et en plus on crée du lien social, car il arrive qu’on recroise les mêmes personnes (une fois en don/une fois en récup). C’est juste un excellent concept, et une autre façon de consommer, de donner une seconde vie aux choses, et de partager plutôt que jeter

  47. Répondre jean André 21 juin 2014 à 16 h 39 min

    Concernant l’entretien de la maison il est aussi possible de ne pas sur consommer en évitant les lingettes jetables, l’utilisation du sopalin à outrance, et biens d’autres produits n’apportant pas réellement au nettoyage et étant extrêmement cher!

  48. Répondre Je mange breton | Wonderful Breizh 23 juin 2014 à 6 h 01 min

    […] mon blog (marjoliemaman), je parle en ce moment de l’évolution de ma consommation. Consommer mieux, plus local, en polluant moins, cela fait partie des choses auxquelles je pense […]

  49. Répondre benoit 23 juin 2014 à 8 h 27 min

    La vraie question n’est-elle pas : Comment MOINS consommer?

  50. Répondre Du côté de chez Ma' 23 juin 2014 à 9 h 24 min

    Bonjour,
    Le livre Zéro Déchet pique pas mal ma curiosité. Bon, j’en suis loin mais il y a 2 ans, la prof de SVT de mon ainé avait demandé quelle quantité (en gros) chaque famille des enfants de la classe jetait par semaine, et nous étions dans ceux qui avions les plus petits volumes de déchets. Pour autant, j’ai l’impression que ma poubelle est toujours trop pleine !
    C’est pour moi une piste de réflexion qui n’est pas nouvelle : il y a quelques années, en région parisienne, je rapportais les sachets en papier chez mon primeur tant qu’ils n’étaient pas déchirés ou trop tâchés et nous étions plein à le faire.. Pour les sacs de caisse, j’essaie d’avoir avec moi mon cabas mais nobody’s perfect et parfois je suis prise au dépourvu tout de même !
    Je me rends aussi compte qu’habitant en campagne, il est plus simple de manger local (et d’autant plus que je suis dans une région de production agricole assez importante). Je n’ai pas de potager par contre, par manque de temps à y consacrer et je ne fais pas de compost (honte à moi ! ) mais j’ai maintenant des poules qui mangent une bonne partie de nos épluchures et déchets alimentaires.
    Finalement, de façon assez naturelle, on glisse doucement mais surement vers de meilleures habitudes de consommation…

  51. Répondre Nathalie 23 juin 2014 à 10 h 52 min

    Je viens de recevoir  » Le bon choix pour vos enfants » et c’est devenu la nouvelle bible à la maison….il est hyper agréable à lire et je suis vraiment contente de pouvoir faire de meilleurs choix au supermarché (même si cela veut dire plus d’oréo et de panier de yoplait….)
    Merci pour tes bons conseils….
    Nathalie

  52. Répondre Patrick S. Hardy 24 juin 2014 à 13 h 16 min

    Tu m’en feras, dis, dis, siteplééééééé

  53. Répondre Gloewen 25 juin 2014 à 11 h 22 min

    (du coup, je me suis abonnée à ton blog)

    Je note ces titres! (J’avais déjà repèré « Zéro déchet »)
    De la lecture donc! 😉

    A bientôt!

  54. Répondre Un mois * Un mot – Juin/Juillet/Août : Consommation | Ty Marie 15 juillet 2014 à 15 h 42 min

    […] l’été, Marjoliemaman évoque le mot "consommation". Un mot qui pourrait être lourd à traiter…derrière […]

  55. Répondre Commençons par le début…Only Moose 29 juillet 2014 à 23 h 54 min

    […] il y a quelques semaines, je tombe sur cet article, sur le blog de Marjoliemaman, qui nous présente ses lectures du moment. Et là, RÉVÉLATION, […]

  56. Répondre angel29 10 septembre 2014 à 14 h 06 min

    je consomme déjà Breton, légumes bio a coté de chez moi, j’y vais tout les vendredi a partir de 16h, de plus il fait des légumes de saison, c’est sous une serre, et ils ont du goût surtout. ensuite j’achète mes fruits et viande, au coin de campagne, la viande c’est chez des agriculteurs du coin, on sait d’où elle vient, donc je peux dire que je consomme Breton!

  57. Répondre trampolinejardin 9 décembre 2014 à 6 h 51 min

    J’ai lu le livre de Béa Johnson après avoir vu un reportage sur elle et son concept, je dois dire que c’est très intéressant. Et surtout qu’elle a réussi à vivre de son concept aux Etats Unis, je me dis que je dois aussi être capable de tourner le dos au système de consommation actuelle et me mettre à limiter les choses que j’ai à la maison …

  58. Répondre Olive Silverfrost 13 juin 2015 à 17 h 20 min

    J’avais déjà repérer Zéro déchet , en faite j’ai lu beaucoup de chose sur pas mal de blog . Je pense me l’offrir un jours (faut que je le trouve d’occaz mais bizarrement les gents ne le revendent pas )
    Il est dans ma liste de lecture

    Pour le potager , je teste cette année sur le balcon . Les Radis ne veulent vraiment pas , mais je ne lâche pas l’affaire

  59. Répondre Le tri sélectif chez Marjolaine | Wonderful Breizh 19 janvier 2016 à 7 h 01 min

    […] Sur le sujet, je vous conseille le très bon livre Zéro déchet de Béa Johnson qui offre toute une palette d’idées pour jeter le moins de choses possible (j’avais écrit un billet sur le sujet ici). […]

Laisser un commentaire