Infos en vrac du 10 janvier

Punaise, ce début de semaine a passé tellement vite que j’ai eu l’impression de poster sur le blog mais non, c’était lundi…

– J’ai reçu les voeux de Mathou dont j’apprécie le travail d’illustratrice et l’humour. Cela m’a fait très plaisir et surtout, j’ai décidé de faire de son texte mon mantra 2019 (en plus de mon mot totem que je vous explique dans le prochain billet) : « N’appelons pas ça un rêve, appelons ça un PLAN ». Merci Mathou !

– Cette année, nous avons décidé d’acheter le moins de neuf possible. Si j’ai trouvé des livres sur le bon coin au lieu d’aller commander sur Amazon (comme quoi, la lobbyisme bienveillant de Camille a marché) et si on (enfin, Mamyvonne) confectionne des trousses pour offrir aux invitées de l’anniversaire de Fleur de Sel, impossible de faire l’impasse concernant la housse anti-acarien de mon KA. Quant aux baskets devenues trop petites et littéralement au bout du rouleau, compliqué d’en acheter sur Vinted sans les essayer… Nous avons donc fini par acheter une paire neuve et même pas en soldes. On est des WINNERS… Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rénovation : le dressing (et un peu de Konmari)

Rénovation dressing Marjolaine (via wonderfulbreizh.fr)

 

Oui, j’avoue, parmi mes fantasmes de jeune fille, il y avait : avoir un dressing pour pouvoir y rentrer mes 2000 pièces de vêtements. Un peu comme l’héroïne de Clueless ou Carry dans Sex and the City, vous voyez le genre ?

Alors quand on a fait les plans de la maison rénovée avec mon mari, nous avons évidemment inclus un dressing ! Quand les travaux ont été terminés, nous avons sollicité notre cuisiniste pour réaliser le dressing de nos rêves qui est finalement bien loin de mon fantasme de jeune fille.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Magie du Rangement de Marie Kondo

la magie du rangemenntJe l’ai déjà dit un certain nombre de fois par ici mais je suis une bordélique. Une bordélique qui se retrouve dans son bordel et dont le mari (à tendance organisé-rangeur) accepte de vivre dans le bazar.

Du coup, cela ne me dérangeait pas trop. Jusqu’à ce que je devienne mère de trois enfants. Enfin, plutôt, jusqu’à ce que je tombe enceinte de Petite Gavotte alors que nous habitions depuis quelques semaines à la Nourserie. A ce moment-là, j’étais vraiment trop fatiguée pour maintenir mon bazar dans un état gérable et c’est devenu pesant. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !