Sauter une classe : 6 mois plus tard

photo-55

Il y a 6 mois, Kouign Amann passait en cours d’année de la grande section vers le CP.

Voilà donc maintenant 6 mois que Kouign Amann ne rentre plus dans les vestiaires des maternelles que pour accompagner sa soeur cadette. Voilà 6 mois qu’il monte les marche vers la classe de CP, surveillant toujours (mais de moins en moins) que je suis bien derrière-lui à porter son cartable. Je suis l’un des seuls parents qui rentre dans la classe pour accompagner son enfant jusqu’à son pupitre chaque matin. C’est un peu notre privilège accordé tacitement par la maîtresse j’ai l’impression.

Oui Kouign Amann est un grand de CP mais c’est aussi un petit garçon de tout juste 6 ans qui fait une tête de moins que le reste de sa classe.

Concernant le niveau scolaire, nous n’étions pas vraiment inquiets mais il est bien plus à l’aise que ce que nous aurions pu imaginer. Ses devoirs sont faits en deux coup de cuillère à pot, il lit en mettant le ton et il fait les additions les yeux fermés. C’est un plaisir de le voir faire tout ça. Il y prend lui aussi beaucoup de plaisir et il ne s’ennuie plus à l’école désormais. Reste le soin, le dessin et l’écriture… Ses cahiers sont des torchons ! Mais bon, ça fait partie du package, on ne lui prend pas la tête sur le sujet.

Il est assis au deuxième rang et semble avoir trouvé sa place dans cette classe sympathique. J’ai pu le voir évoluer au milieu des autres à la piscine ou lors d’un pique-nique. Il s’amuse, il rit, il partage un peu avec tout le monde, comme une abeille qui butine de groupe en groupe. Il ne semble pas avoir de meilleur copain/copine. Il n’en avait pas non plus en grande section mais il faisait tout de même partie d’une bande (majoritairement composée de fille). Quand on en discute, cela ne semble pas lui peser. Pour lui, ses meilleurs copains ce sont : son cousin MaxiMax, L. le fils de mon meilleur ami, Hache et Lé. ça le comble.

Il me raconte qu’il joue seul dans la cours et un jour, en passant déposer le verre au conteneur devant l’école par hasard à l’heure de la récré, je l’ai espionné. Il courait seul d’un côté à l’autre de la cour mais semblait très occupé. J’étais un peu contrariée de la voir ainsi et de savoir qu’il n’avait pas de vrai copain dans sa classe mais finalement, on s’en fiche complètement de ce que moi je pense, tant qu’il est bien LUI.

Il fréquente toujours ses copains/copines de grande section. L’une d’elle vient tous les vendredis à la maison. A son anniversaire, il n’avait invité qu’une CP et ses copains de grande section et il est toujours invité aux anniversaires de grande section. Bref, il semble avoir trouvé son équilibre amical ainsi. A voir comment cela évoluera au fil des ans.

A la maison, le changement s’est opéré en douceur mais sur 6 mois, nous avons constaté un changement radical. Le petit garçon qui semblait sous pression constante s’est transformé en un enfant toujours très actif mais beaucoup plus zen. Les crises de colères qui étaient quasi-quotidiennes sont désormais exceptionnelles. Il arrive à se maîtriser, à expliquer ses émotions, à sortir ce qui le contrarie ou l’inquiète. Il est zen, apaisé.

Il a beaucoup grandi et mûri. Il aime toujours autant discuter et manie l’humour avec brio. Il s’est assagi aussi. Quel bonheur de le voir ainsi.

L’une des conséquences de ce saut de classe concerne également Fleur de Sel. Ils étaient tous les deux extrêmement fusionnels, même à l’école. Ils passaient beaucoup de temps ensemble. Cette séparation (ils se voient encore à la récré mais moins longtemps) semble avoir été bénéfique car les places de chacun sont plus claires. Kouign Amann est l’aîné, Fleur de Sel la cadette, ce ne sont pas des jumeaux comme nous avions pu maladroitement les traiter pendant un moment par facilité (mais j’en parlerai peut-être plus tard de l’importance pour chacun d’avoir sa place). Il s’entendent toujours bien et prennent plaisir à jouer ensemble à la maison (et à s’écharper aussi, hein).

Ce saut de classe est pour le moment une vraie réussite. Notre petit garçon est bien dans ses baskets, il évolue à merveille et c’est tout ce qui compte. Nous verrons au fil des années comment il gère cela mais pour cette première année, c’est mission accomplie.

J’ai reçu beaucoup de messages concernant la précocité et les sauts de classe. Je n’ai malheureusement pas le temps de répondre à tout le monde, mes sincères excuses. Si j’ai un seul conseil à donner par rapport à notre expérience, c’est de vous écouter, de regarder votre enfant et d’être ouvert aux propositions des enseignants. Il y a également la possibilité de faire passer des tests pour détecter la précocité (que l’on appelle aussi haut potentiel), cela peut vous aider à mieux comprendre votre enfant.

PS : ma page de collecte pour la Marche des Bébés qui a lieu le 15 juin cette année est lancée ! Merci pour vos dons !

PS 2 : bienvenue à la Noisette de la Mite Orange et à Aélys chez La Perchée !

PS 3 : Sur Wonderful Breizh, je vous parle encore de mes poules ! Vous pouvez vous inscrire à la newsletter pour ne rien louper (colonne de droite !).

PS 4 : j’avais oublié de partager ma sélection ETSY avec vous !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 réflexions au sujet de « Sauter une classe : 6 mois plus tard »

  1. 1
    Mamande3enfants says:

    Je suis sincèrement très heureuse pour ton fils. Sa façon d’être, de travailler et ses colères de l’an dernier me rappellent étonnamment mon aîné détecté à haut potentiel alors qu’on pensait qu’il avait un déficit de l’attention. L’école est fondamentalement contre les sauts de classe. Mais sa maîtresse actuelle étant formidable, son année s’est très bien passée ( il lit quand il a fini son travail ou aide les autres à comprendre et j’aime bien cette idée d’accepter qu’il soit un peu différent en trouvant une façon de l’intégrer au groupe).
    Je m’aperçois de sa précocité grâce à sa petite sœur: les notions sont bien plus lentes à acquérir. Je m’en aperçois aussi quand il me pose une question sur une notion scientifique ou mathématique, qu’il intègre immédiatement. Lorsque je dis cela à une amie qui a des enfants plus grands, je me rends compte que ces notions ne seront pas au programme de l’année suivante mais de 2 à 3 ans après sa classe.
    Pour les copains, c’est pareil: il s’entend bien avec des enfants de 2 à 3 ans de plus mais en dehors de l’école. Je comprends bien qu’ils n’aient pas envie de « s’afficher » avec un petit en cour de récré.
    Voilà pour ce qui se passe chez nous. Ça fait plaisir que ton KA s’épanouisse bien!

    • Kouign Amann aussi s’entend bien avec les plus grands. Pour le saut de classe, c’est l’école qui nous l’a proposé, tout dépend en fait. Comme pour tout ce qui concerne la précocité, c’est du cas par cas.

  2. 2
    LudiM says:

    Que ce billet fait plaisir! Pour avoir côtoyé la précocité de loin, je sais que ce n’est pas facile à gérer, qu’il est difficile pour chacun de trouver sa place et son équilibre. Vous semblez y être plutôt bien arrivés, et j’imagine comme cela doit vous faire du bien. Profitez-en bien!

  3. 3
    Esther says:

    Merci de partager ces bonnes nouvelles.
    Je suis bien contente de lire que tout se passe au mieux pour ton grand 🙂
    Belle journée à vous.

  4. 4

    Si ce saut de classe à un effet bénéfique sur son état d’être général c’est qu’il est exactement là où il doit être !!
    Je lui souhaite plein de bonnes choses pour la suite !!!
    Bon vendredi !!
    (en ce qui concerne la marche j’ai pris l’initiative d’en parler sur mon humble blog après mon don)

  5. 5
    Kid Friendly says:

    Je ne suis pas concernée par la question, mais je me demandais comment l’enfant gérait le saut de classe par rapport à ses copains. Merci pour ce billet qui y répond.
    Bonne journée

  6. 6
    Poulette Dodue says:

    Mon grand de 9 ans est un Zèbre j’ai décidé de garder ce terme qui me va bien ,depuis un article de MadamePiche ( paru chez les Moukraines).
    Pas de saut de classe pour le moment, les maitresses ont du mal a géré , sont un peu désarçonnées (il a 2 maitresses depuis 2 ans, et une classe à triple niveau).
    Je crois bien comprendre ce que KA et vous vivez ….
    Bises

  7. 7
    Nelly says:

    Kouign Amann a de la chance d’avoir eu une maîtresse qui a compris sa précocité …
    Mon fils a été « testé », à la demande de la psychologue. Il a été détecté « précoce » (qu’est-ce que je déteste ce mot !!) mais ses différents instits se sont tous focalisés sur ses problèmes de graphisme, puis d’écriture, et de soin … C’est une cata à ce niveau là 😉 mais comme tu le dis, ça fait souvent parti du package !
    Comme les instits ne suivaient pas l’avis de la psy pour le saut de classe et que mon fils ne voulait pas quitter tous ces copains, on a décidé de ne pas le faire …. Mais on ne saura jamais si on a fait le bon choix ou pas !

    • Aliou says:

      Bonjour d’après mon expérience perso + celle de plusieurs enfants de la famille, beaucoup d’enfants dits précoces sont nuls en graphisme! Je crois qu’on ne peut pas tout développer en même temps et que dans ces cas-là c’est le côté psychomoteur qui est plus lent que le cerveau.

    • Orel says:

      Lorsque mon fils a sauté son CP son graphisme était tellement horrible qu’il refusait d’écrire. Avec une maîtresse patiente et compréhensive mais aussi l’aide d’une graphothérapeute les choses sont rentrées dans l’ordre en quelques mois.
      Il n’aura jamais une « belle » écriture mais ce saut de classe a été bénéfique et il ne faut pas s’arrêter à ce genre de détail. Le cerveau de ces petits précoces est plus rapide que leurs mains et après…

  8. 8
    Anbalice says:

    Je suis heureuse de voir que Kouign-Amann a trouvé sa place et est un petit garçon heureux. Je me demande si le cap du CP n’est pas aussi une source d’apaisement pour certains enfants. Je me pose la question pour mon deuxième qui aura bientôt 6 ans et se met souvent en colère (bon c’est son caractère aussi…de toute façon). J’ai l’impression que savoir lire, savoir écrire les apaise. C’est mon ressenti et je verrais dans quelques mois si ca se vérifie chez nous. Le grand adore lire et je crois qu’il y a parfois de la jalousie.

    • fridou says:

      Pour l’apaisement avec la lecture, je ne suis pas d’accord : mon dernier est en MS, il sait lire depuis Noël (et lit beaucoup), mais il ne s’est pas apaisé pour autant… Il ne supporte pas la moindre frustration, et dès que quelque chose va de travers, c’est le drame…
      Bravo à KA pour sa bonne année scolaire, et bonnes vacances à tous !

  9. 9
    e-zabel says:

    Oh comme le sujet m’intéresse… par amitié et puisque je suis concernée par le sujet aussi… Ici aussi, le soin et l’écriture c’est un cauchemar… j’ai fini par laisser tomber. Il va bien, il apprend ENFIN à travailler, il reçoit des A mais aussi des C, la moyenne est bonne donc. Je crains de mon côté plutôt l’entrée en CE2 dans sa nouvelle école (privée), je pense que le niveau sera différent… Mon angoisse de ces derniers mois à peine disparue, revient à la charge en y pensant. Avons-nous bien fait. En le voyant multiplier et conjuguer, je me dis que oui.
    Bravo à ton loulou en tout cas et bravo à vous de l’avoir laissé aller à son rythme !

  10. 10
    Mag à l'eau says:

    Il te ressemble beaucoup non ? Cet œil, on dirait le tien !

  11. 11
    Virginie says:

    C’est en effet un sujet difficile qui a du vous préoccuper un bon moment. Je me souviens quand tu as du prendre la décision du « saut de classe ». Heureuse de voir que ton petit loup s’est bien adapté. Le seul bémol comme tu dis, c’est les copains. Moi aussi j’aurais une grande inquiétude à voir mon enfant seul dans la cour. Mais comme tu dis, c’est une crainte de parents, tant que ça ne le perturbe pas, c’est bien là le principal.*
    Bizzzz

    Et bonne continuation à ton Loulou.
    Bon week-end

    Virginie

  12. 12
    virginie says:

    bravo KA! quel plaisir de lire de si jolies nouvelles 🙂

  13. 13

    Ça fait vraiment plaisir de lire un billet comme celui la ! J’ai vu un saut de classe cette année parmi mes grande sections et il ne s’est pas aussi bien passé que pour ton fils, il a vraiment eu des pb d’intégration et ça m’a vraiment touché alors ça fait du bien de lire que pour d’autre ça a marché !
    Bisous bretons !

  14. 14
    ptite maman says:

    Je viens de lire ce nouvel article avec beaucoup d’attention…je crois reconnaitre mon fils dans ce que tu décris…pas de « meilleur copain » mais une bande de filles de grande section, des « je joue tout seul tu sais maman », « les autres enfants ne comprennent pas quand je leur parle » qui serrent fort mon coeur de maman…un rdv avec la maitresse qui me confirme, mais qui m’explique que mon loulou a un « fort potentiel », qu’il « comprend vraiment vite », mais que par contre niveau graphisme…hum…y’a du boulot! (Et tes mots m’apaisent en même temps qu’ils me paniquent sur ce coup là Marjo!). Puis un 2nd rdv, où elle me répète tout ça…et un 3ème…
    Mon fils étant suivi par le réseau « Grandir ensemble » (c’est un ex grand préma), au rdv des 5 ans, j’apprends qu’il y aura une petite réeducation ortoptie à faire (vive les cures sous O2!).
    Ca fait beaucoup pour cette année encore…je suis inquiète pour lui, je veux être à son écoute, je vois bien qu’il va vite, mais…je crois que je vais me décider à le faire « tester » parce que j’ai besoin d’aide, mais ce cap m’est difficile, sans savoir pourquoi…
    Pardon pour ce message fleuve…et merci pour ces débuts de réponse…

  15. 15
    mama'gourou says:

    je suis heureuse de lire un témoignage si positif car je suis un peu inquiète pour mon Grumo. Il est en moyenne section, il a 4 ans et demi mais j’ai l’impression qu’il s’ennuie en classe. la maitresse dit qu’il a du mal a se concentrer mais je pense que c’est plus lié aux activités qui ne l’interressent pas. Il vaut savoir lire et écrire, il connait l’alphabet depuis longtemps et il sait déja tres bien déchiffrer les mots. en classe on lui propose d’apprendre a écrire des lettres qu’il connait déja ou de colorier des formes selon une couleur modèle, je pense que ça ne colle pas. la maitresse ne semble pas s’en rendre compte, elle m’a demandé il y a peu comment s’écrivait le prénom de Paupiette pour vérifier que Grumo ne lui avait pas donné la mauvais e orthographe alors qu’il sait l’épeler depuis des mois.
    bref, il change d’école a la rentrée, j’espere que la prochaine enseignante sera plus a l »écoute et pourra s’adapter a son évolution

  16. 16

    Je suis contente pour ton fils et toute la famille qui semble en profiter 😉 Ça a l’air d’avoir apaisé ton fils et ça ça n’a pas de prix… J’ai quand même un pincement au coeur quand je vois qu’on a refusé le passage anticipé au mien (de moyenne à grande section) alors qu’il savait lire… uniquement parce qu’il n’est pas soigné comme ils disent! J’ai un peu une dent contre l’Educ’ Nat’ du coup… Heureusement que ce n’est pas le cas de ton fils! Bisous

  17. 17
    Apolonia says:

    Visiblement, le saut de classe a été bénéfique pour ton fils: ne t’inquiète pas par rapport aux copains. C’est l’année de transition donc c’est normal qu’il regarde encore vers la Maternelle. Son intégration sera plus facile l’an prochain. Quant au graphisme…c’est effectivement un point noir pour beaucoup de zèbres. Nous essayons d’y remédier en les initiant à la calligraphie et cela donne de bons résultats.

  18. 18
  19. 19
    Mila says:

    mon Noah est dans la meme situation que ton KA sauf que je suis catégoriquement contre le saut, contrairement à la classe de KA celle de CP (pourtant ecole privé) est une classe a probleme, il y a des gamins qui tappent sans arret ils s’en prennent meme aux CE1, alors mettre mon petit bouchon qui ne traine qu’avec des filles qui a invité que des filles à sa fête au millieu de ses monstres j’en suis incapable.
    Noah s’ennuie aussi mais il semble combler l’ennuie en dessinant tout le temps.
    2008 a pondu des têtes 🙂

  20. 20
    Lisbei says:

    Bonjour Marjolaine !
    Cela me fait plaisir de lire cet article et de savoir que ton grand s’adapte bien dans son nouvel environnement. Moi j’ai le problème inverse avec mes jujus, en fait, le Merlin est a priori assez en avance sur son âge, il est en moyenne section et suit beaucoup ce qui se fait chez les grands (normal dans une classe multiple), mais je me demande comment ça se passerait entre lui et sa soeur s’il devait un jour changer de niveau sans elle … enfin, nous n’en sommes pas encore là !
    Et quoi, que lis-je ?! Une petite Aélys est née chez une de tes copines ?! C’est le prénom de ma fille, et c’est suffisamment rare pour qu’on le remarque !
    Bisous !

  21. 21

    bravo KA! quel plaisir de lire de si jolies nouvelles

  22. 22
    AurélieOH says:

    J’avais loupé cet article ! si je l’avais lu, je ne t’aurais pas enquiquiné avec mes mails !!!
    Bonne année à toi et ta petite famille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *