La prématurité

Dans les clous

photo-253.JPGEst-ce le bon air de la Bretagne, la mer qui ouvre l’appétit, l’anniversaire de ses deux ans qui approche à grands pas, le fait d’avoir passé 4 mois sans maladie aucune ou tous ces éléments combinés ? Toujours est-il que c’est officiel (si vous me suivez sur Facebook  ou Twitter), vous êtes déjà au courant), Fleur de Sel est dans les clous. En visite chez une nouvelle généraliste (qui va prendre la succession de Docteur Eucalyptus) pour son vaccin contre la grippe, la demoiselle a été pesée et mesurée comme il se doit, ce qui n’avait pas été fait depuis le mois de juillet. Tout de le monde avait bien remarqué qu’elle grandissait à vu d’oeil et qu’elle avait désormais de bonnes joues rebondies mais les scores m’ont laissée muette. Oui moi, muette. ça arrive, parfois.

A 23 mois, Fleur de Sel mesure 83 m et pèse 9,950 kilos. Soit une prise de 4,5 cm et 1,510 en 4 mois, ce qui est un record pour un de mes enfants (remember Kouign Amann). Je n’ai pas osé demander à notre nouvelle médecin si sa balance avait fumé des trucs tant j’étais épatée par ce résultat ! L’info capitale dans cette histoire, c’est que Feur de Sel est enfin dans les clous, ou plutôt dans la courbe. Au niveau taille, elle avait rattrapé ses copains du même âge depuis ses 4 mois et là, elle rejoint allègrement la courbe de taille.

Hier soir, j’ai pensé fort à ma copine Sabine, infirmière qui travaille en néonat. A la naissance de Fleur de Sel, Sabine m’avait dit « avec son terme de naissance (34 SA), tu en as pour 2 ans de maladies et de galères. Après, elle sera une petite fille comme les autres ». A 23 mois, Fleur de Sel a décidé de donner raison à Sabine. Elle est dans les clous, elle est en pleine forme. On attend les maladies de l’hiver sereinement, on surveillera juste encore ses poumons pendant quelques années parce que c’est son point faible mais voilà, on ferme encore une porte au nez de la prématurité. ça peut sembler un peu paradoxal mais je n’ai pas d’inquiétudes particulières pour Fleur de Sel et pourtant, chaque annonce de ce type me donne une grande bouffée d’oxygène. Comme si on retirait une pierre de 300 kilos de ma poitrine.

Hier soir, alors que nous avons mis 45 minutes à faire 7 km (des embouteillages en Bretagne, mais mince, quoi !), je ne pouvais m’empêcher d’avoir un petit sourire en coin et de penser « fuck la prématurité ».

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi