Lis ma vie

Chut, on dort

photo-51Il y a un an, si on m’avait dit qu’à mon retour de Malte, mes trois enfants dormiraient des nuits entières et complètes (oui, c’est redondant mais en terme de sommeil, il ne faut pas avoir peur d’en rajouter) de 11-12 heures, je n’y aurais sincèrement pas cru.

Je savais au fond de moi que cela s’arrêterait un jour, que ces nuits infernales n’allaient pas durer toute la vie mais je ne pensais pas que le calme arriverait de sitôt.

 

Petite Gavotte a donc commencé à faire de vraies longue et belles nuits à 9 mois, c’est à dire bien avant les grands (15 mois pour Kouign Amann et je ne même plus pour Fleur de Sel) alors que j’étais en quelque sorte résignée à enchaîner des nuits hachées pendant encore de longs mois.

Maintenant, tout le monde est au lit, dans son propre lit, à 20h30 (20h pour Petite Gavotte) et dort. Plus de coucher éternel, plus de “maman, j’ai soif/envie de faire pipi/vu un loup/peur du noir/pas envie de dormir” au choix ou à la suite. Plus de bébé qui n’arrive pas à s’endormir et qui pleure des heures durant. Plus d’enfant inconsolable. Plus de cauchemar à répétition. Plus de hurlement qui glace le sang et retourne les tripes à 2h43 du matin (enfin si mais ce sont les chats du quartier).

Après avoir couché et recouché, bordé et rebordé, servi des verres d’eau (qui ont été renversés et donc il a fallu changé les pyjamas), après avoir cherché les tétines les fesses gelées en culotte en plein milieu de la nuit à genou au pied du lit à barreau, après avoir chassé les vaches/loups/cochons/poules qui terrorisaient Fleur de Sel, après avoir tenté l’homéopathie et les fleurs de Bach, après avoir bercé des heures, après avoir distribué autant de câlins que de remontrances, après m’être énervé plus que de raison, après avoir pleuré pour que ça s’arrête, après avoir eu l’impression que je ne dormirai plus jamais, je dors. Oui, la nuit désormais, je dors.

Certes, il reste encore des réveils pour maladie, quelques cauchemars qui traînent, un petit corps tout chaud aux pieds gelés qui débarque parfois vers 4 heures du matin mais nous dormons. Oui, Petite Gavotte n’a pas encore 21 mois et nous avons devant nous des cauchemars et des peurs en perspective mais croyez-moi, quand on a une année de sommeil derrière soi, on envisage la chose un peu plus sereinement. Même s’il faut l’avouer, nous sommes devenus MMM et moi très exigeants concernant la qualité de nos nuits. “Oh quelle nuit pourrie” qualifie désormais une nuit avec un réveil qui nous a tenu debout pendant 10 minutes. C’est à dire du pipi de chaton par rapport à ce que nous avons pu vivre.

Alors voilà, depuis un an, nous dormons, nous récupérons un peu de toute cette fatigue accumulée durant 5 ans. Mon idéal serait de pouvoir faire une grasse matinée (jusqu’à 9h30, avant pour moi la grasse mat’, c’était midi !) chaque semaine mais comme MMM a besoin lui aussi de récupérer, je me lève le matin et je fais une petite sieste de temps en temps, c’est pas mal les siestes…

Comprenez-moi, je récupère mais je fais aussi des provisions de sommeil en prévision de l’adolescence. Vous savez, pour ces soirées où il auront le droit de sortir mais où nous, les parents, nous ne pourrons pas dormir tant qu’ils ne sont pas rentrés ?

Bref, j’avais juste envie de vous dire que si vous passez des nuits pourries, que si vous avez l’impression que cela va durer toute votre vie, je vous comprends, je compatis de tout coeur et je vous rassure, cela s’arrête un jour. C’est évident mais cela fait du bien de l’entendre dire.

Bonne nuit à tous…

PS : aujourd’hui vous pouvez voir un petit bout de la chambre de Kouign Amann sur Wonderful Breizh et hier, j’ai partagé la recette la plus facile du monde de savarin !

PS 2 : je remets un lien vers mon billet “des pistes pour améliorer le sommeil de bébé”. Si ça peut aider…

 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

78 commentaires

  1. Répondre Une maman et ses petits plats 20 mai 2014 à 23 h 05 min

    Oh comme je te comprends …

    J’ai vécu des nuits de hibou avec ma petite dernière jusqu’à ses 14 mois. Je n’avais jamais connu ça avant et j’en ai pleuré. Je m’en suis voulu aussi d’avoir perdu patience parfois. D’avoir été une maman qui était là sans être là parce que je n’en pouvais plus.

    Et puis, à 14 mois, j’ai décidé que ça suffisait, qu’il en allait de l’équilibre de notre famille et ma mistinguette a dû sentir que, cette fois, je ne lâcherais pas l’affaire. Je me suis aussi rendue compte que c’était une sacré coquine qui nous avait “mené en bateau” depuis pas mal de temps.

    Après les nuits hachées, elle nous a fait les soirées à n’en plus finir jusqu’il y a peu de temps. Jusqu’à ce que je décide à nouveau que j’avais besoin de respirer, que notre couple avait besoin de temps pour lui. Et il a suffit que je lui explique pour qu’elle s’endorme sans (presque) broncher (pourvu que ça ne me porte pas malheur d’en parler …)

    Bref, je me suis étalée, mais je te comprends tellement !

    • Répondre Marjoliemaman 21 mai 2014 à 7 h 37 min

      Le tout, c’est de trouver LE truc. Ici, Kouign Amann était réfractaire à tout. Douceur, fermeté, il avait des angoisses qui dépassaient tout ça… Cela prend du temps mais on finit par y arriver…

  2. Répondre Nath 20 mai 2014 à 23 h 22 min

    Je crois qu’on sera nombreuses à dire “je te comprends” … que c’est dur de ne pas dormir correctement …
    Pour nous, pour plein de raisons, notre petit number 3 a eu des nuits extremement difficiles (et nous aussi !!!) jusqu’à presque 4 ans …j’en garde un souvenir douloureux car ça a vraiment été difficile ! heureusement aujourd’hui tout est rentré dans l’ordre mais il a fallu beaucoup, beaucoup, beaucoup de patience et d’amour pour en arriver là …
    Je croise aussi les doigts pour que ça ne porte pas malheur de l’écrire 😉

    • Répondre Marjoliemaman 21 mai 2014 à 7 h 38 min

      4 ans, on disait justement avec une maman de l’école que c’était l’âge à partir duquel on commençait à vraiment être tranquille côté sommeil.

      • Répondre Nath 22 mai 2014 à 22 h 50 min

        Peut être …c’est vrai aussi que chaque enfant est différent … Nos 2 grands n’ont jamais eu de souci pour dormir, mais du fait de son histoire, notre petit gars lui a utilisé ce moyen là pour dire “help me” ! il a fallu un electrochoc pour sortir de tout cela …

  3. Répondre annick 21 mai 2014 à 5 h 00 min

    nous aussi nous avons connu des nuits entières debout tout ensommeillés, la première de mes filles, préma jusqu’à 18 mois, puis la seconde , préma, jusqu’à 6 mois. Maintenant une petite fille, préma aussi, qui ne s’endort pas seule et ça pouvait durer des heures, très tactile elle nous raccrochait dès que nous quittions son lit. A 10ans maintenant elle commence à s’endormir seule,mais encore de nombreux réveils nocturnes et en route pour le lit de maman.Nous connaissons hélas toutes ces formes qui nous font lutter contre notre propre sommeil. Moralité de l’histoire je ne dors pratiquement pas, toutes ces périodes ont cassées mon sommeil !!!!

    • Répondre Marjoliemaman 21 mai 2014 à 7 h 39 min

      Je t’avoue que j’ai eu peur de ne plus réussir à dormir d’une traite ensuite parce que mon sommeil était devenu vraiment léger mais ouf, je redors comme une pierre. La prématurité implique aussi beaucoup de réassurance ensuite, je connais bien effectivement.

  4. Répondre LudiM 21 mai 2014 à 6 h 37 min

    Ton billet devrait être mis en préface du livre d’Élisabeth Pantley 😉 C’est tellement ça: le manque de sommeil est une vraie torture, mais un jour ça s’arrête, et là… on revit! Et on savoure notre chance chaque matin au réveil!

  5. Répondre Elodie 21 mai 2014 à 6 h 55 min

    Il faut savoir qu’au delà de 5kg un enfant est capable de faire ses nuits (d’avoir suffisamment de réserve pour tenir une nuit entière sans manger). Tout ce qui est biberon d’eau etc, sont des excuses pour l’enfant qui en général se réveille plusieurs fois par nuit (comme nous bien souvent) mais n’a jamais appris à se rendormir SEUL.

    J’ai appliqué tout un tas de “règles” et de repères pour mes 2 enfants, ils ont fait leur nuit à un peu moins d’1 moins et ne m’ont jamais “embêté” la nuit (à part en cas de rhume évidemment, et encore mon plus petit de 15 mois fait des nuits entières même enrhumé). Je pense juste qu’il faut être rigoureuse là-dessus sinon ça devient juste n’importe quoi si on cède un peu à tout…

    • Répondre Esther 21 mai 2014 à 7 h 24 min

      Ho le joli discours culpabilisant…

    • Répondre Marjoliemaman 21 mai 2014 à 7 h 43 min

      Si seulement tout était aussi simple Elodie… Certes il faut poser des règles mais ton discours oublie les angoisses, les douleurs, la soif (tu n’as jamais soif au milieu de la nuit ?) et tout ce qui fait qu’un bébé n’est pas un être “réglable”. Tant mieux si cela à marché avec tes enfants mais tu laisses entendre que si les enfants se réveillent, c’est avant tout la faute des parents. Je peu t’assurer que je me suis remise en question un nombre de fois assez conséquent pour comprendre que ce n’est malheureusement pas aussi simple.

      • Répondre magali 21 mai 2014 à 7 h 52 min

        tout a fait d’accord avec toi marjo !

      • Répondre MamLucile 21 mai 2014 à 8 h 16 min

        Et surtout qu’avec 3 enfants tu multiplies le nombre de réveils …

        • Répondre Grace 22 mai 2014 à 14 h 06 min

          je suis tout à fait d’accord avec marjoliemaman! mon fils dormait très bien jusqu’à récemment. depuis plusieurs mois il se réveille plusieurs fois par nuit, impossible de le calmer, on a tout essayé la douceur, la fermeté etc. On ne voulait pas qu’il vienne dans notre lit mais au bout d’un mois à ne pas dormir du tout (je dis bien quasiment des nuits blanches) on accepte qu’il vienne dans notre lit quand il se réveille vers 2h. et on dort un peu mieux du coup. Alors oui tout le monde me dit qu’il faut pas se laisser faire mais je trouve ça dingue car on ne peut pas savoir tant qu’on n’a pas vécu ça!

          • Grace 22 mai 2014 à 14 h 11 min

            et je précise qu’il a presque trois ans et qu’avant cela j’étais très fiere car il dormait de 20h à 7h sans réveil depuis ses quatre mois, alors faut pas trop fanfaronner car on ne sait jamais quand ça peut commencer hein!

      • Répondre Elodie 23 mai 2014 à 10 h 40 min

        J’ai connu ça aussi les angoisses et compagnie, une caresse dans le dos de mon fils, il se rendort et on n’en parle plus. La soif la nuit… pour moi c’est une excuse, quand il fait 30°C dans une pièce ok, sinon…

        Mon discours n’est absolument pas culpabilisant, comme tu le dis un enfant n’est pas réglable. Ce que je sous-entend, c’est celles qui se plaignent de leur enfant (oui se “plaignent” j’insiste bien, j’en ai vu un paquet) parce qu’il ne fait pas ses nuits alors qu’elles ne font rien pour les guider en ce sens (mettre un enfant dans le noir pour les siestes la journée, le bain à 23h quand l’enfant à presque 2 ans, les dodos dans le lit conjugal jusqu’à pas d’âge, les mobiles et tétines à tout bout de champ la nuit… après il ne faut pas s’étonner que l’enfant soit déréglé, n’y comprenne plus rien et soit incapable de se rendormir). Un enfant a besoin d’être “guidé” tout simplement, et on peut aussi le guider quand il fait ses dents, est malade ou je ne sais quoi, c’est mon avis.

    • Répondre little 21 mai 2014 à 8 h 09 min

      C’est tellement dommage qu’on oublie aussi souvent en France que les besoins affectifs d’un bébé (ou enfant) sont tout aussi importants, voire même plus que sa faim ou sa soif. Un enfant “âgé” de 5 kilos peut avoir 1 mois comme il peut en avoir 4 ou 5, mais ca reste un bébé quoi. Qui, à son échelle de temps, percoit une nuit de 12h comme un adulte percoit 1 semaine. Accepteriez-vous de passer régulièrement 1 semaine entière sur 2 sans sentir de trace de vie autour de vous ? Si oui, tant mieux pour vous, mais cela ne veut rien dire sur votre maturité ou votre santé mentale.
      Un bébé a BESOIN d’être rassuré, câliné, réconforté la nuit, s’il en exprime le besoin, au même titre que pendant la journée. On ne cesse pas d’être parent à la tombée de la nuit ou au moment où on pose son bébé dans son lit. Les besoins affectifs des bébés ne sont pas juste des envies, comme on a trop souvent tendance à le considerer, mais bien des besoins, que le bébé en l’absence de langage ne sait exprimer que par des pleurs. Et, comme pour tout vrai besoin, le mieux pour le développement émotionnel et cognitif du bébé c’est de faire de son mieux pour les satisfaire autant que possible.
      Un excellent livre à ce sujet est “Pour une enfance heureuse” de Catherine Gueguen, qui explique parfaitement, une bonne centaine d’études à l’appui, les différentes étapes de maturation du cerveau du bébé, beaucoup trop méconnues en France.

      • Répondre magali 21 mai 2014 à 8 h 21 min

        je suis du même avis que toi little ! On m’a reproché de trop prendre mes enfants dans les bras quand ils étaient bb, de ne pas les laisser pleurer etc…la phrase : ” ton bb ne dort pas parce que tu en as fait un enfant capricieux ! ” je l’ai entendu bon nombre de fois mais les idées reçues ont la vie belle ! un enfant de moins de 1 an n’a pas la maturité intellectuelle pour faire des caprices et que c’est important de le rassurer durant les 1ers mois.

    • Répondre Nini 21 mai 2014 à 8 h 14 min

      Bravo Elodie!

      Blague à part, tant mieux si cela à marcher pour vous mais on ne vous a jamais dit que les “règles” ne peuvent pas s’appliquer à TOUS les bébés?
      J’imagine que vos bébés sont irréprochables? Ils sont sages, ne font jamais de bêtises?
      Sinon, je peux aussi vous donner des conseils pour les élever…!

      Nous faisons tous comme nous POUVONS, il faut arrêter les discours culpabilisants… M**** alors!
      C’est à cause de ce genre de discours que nous pétons un câble !

      • Répondre Elodie 23 mai 2014 à 10 h 44 min

        Où est le rapport ? Ai-je dit ça ? Je ne crois pas. Je dis juste qu’on peut limiter la casse côté “mauvaises habitudes” ! J’entends trop de parents se plaindre que leur enfant ne fait pas ses nuits alors qu’ils dorment jusqu’à 3 ans dans le lit des parents (par exemple), les parents ne les ont jamais aidés à les faire ! Il y a juste des repères à donner, c’est ce que je sous-entend.

    • Répondre Mme LTLP 23 mai 2014 à 16 h 50 min

      Pouvez-vous seulement imaginer l’impact que ce genre de message a sur une maman en manque de sommeil depuis plus de 2 ans et demi (32 mois, soyons précis parce que chaque mois compte quand on en est là…) ?
      Quand ma fille est née, elle pesait presque 4.5 kg alors autant vous dire que les 5 kgs étaient atteints bien avant son premier mois. Est-ce utile de vous énumérer toutes les pistes que nous avons explorées pour expliquer les nuits hachées menues, les nuits quasi blanches ? Allez juste un peu : RGO, asthme du nourrisson, entre autres joyeusetés…. Enfin, je ne voudrais pas me « plaindre » de trop, hein. Aujourd’hui, elle va bien, tout aspect « physiologique » semble sous contrôle Mais elle ne dort toujours pas. Et nous non plus. Notre dernier « test » du moment, l’homéopathie depuis un mois. Pas sûre que ça fonctionne (il n’y a plus aucune certitude quand on en est là), mais on tente quand même. On tente TOUT quand on en est là.
      Pour info, sa sœur aînée a dormi dès l’âge de 2 mois et demi et nous fait toujours de magnifiques nuits (à presque 5 ans). Les « règles » sont les mêmes pour toutes les 2, les « bonnes habitudes » aussi.
      Parfois, on peut faire tout ce qu’on imagine de bien, mais ça foire quand même… Ce n’est pas si simple (sinon, ce serait facile et à la portée de tous). Mais il faut un minimum d’empathie pour comprendre ça. Les nuits sans sommeil, ça a au moins ça de bon, ça vous apprend l’empathie…

  6. Répondre Béatrice 21 mai 2014 à 6 h 55 min

    Bon, après, si tes ados sont relativement “sages”, t’arrives à dormir quand même !! 😉

  7. Répondre mamanwhatelse 21 mai 2014 à 7 h 05 min

    ah la nuit pourrie parce qu’on a du se lever 10 minutes, on connait ici aussi!!
    bon tu connais la chance que j’ai eu avec les kidswhatelse jusqu’à présent… les nuits hachées connait pas! Mais j’ai peur que TicTac ne veuille me les faire découvrir (cet enfant a du être explorateur dans une autre vie avec toutes ces nouvelles choses qu’il me fait découvrir depuis qu’il est installé!!!)

  8. Répondre Maman tourbillon 21 mai 2014 à 7 h 07 min

    Le moment du coucher qui duuuuuuure, je subis ça malheureusement aussi. Par contre c’est tasse à tétine pour éviter les mares d’eau.

    Contente pour toi en tous cas !

    • Répondre Marjoliemaman 21 mai 2014 à 7 h 45 min

      Ici aussi j’étais passé à la tasse à bec pour les grands et j’ai réussi à la faire disparaître l’hiver dernier !

  9. Répondre Bibichounette 21 mai 2014 à 7 h 18 min

    Je connais ça en ce moment après des mois de nuits parfaites mon petit bout de 10 mois de retour de vacances se réveillent et a du mal à se rendormir seul.
    Il y a une semaine c’était des hurlements au coucher et en pleine nuit (jusqu’ à 1h30 de hurlements) là ca s’ apaise.
    Des conseils pour l’aider?

    @ elodie : j’adore ton comm… genre il suffit de faire ça et pouf ça marche. Je le trouve un peu moralisateur meme si le fond est vrai.
    C’était quoi les fameuses “règles”? On laisse pleurer? Le rituel du coucher? On fait quoi quand même les règles les plus connues ne suffisent pas? Je suis preneuse d ‘idées.

  10. Répondre Esther 21 mai 2014 à 7 h 27 min

    Ça doit être miraculeux de dormir après des années de nuits difficiles. Nous mesurons notre chance avec notre fils mais je sais bien que, si deuxième enfant il y a, ça pourrait être une autre paire de manches. Et je crois très fort qu’on ne choisit pas, qu’on fait ce qu’on peut pour tenir (je le vois autour de moi). Mais bordel que ça doit être dur !
    Plein de belles nuits à vous 🙂

  11. Répondre magali 21 mai 2014 à 7 h 51 min

    je pense que en tant que parent , on fait ce qu’on peut (çà c’est pour le post d’Elodie)…je suis maman de 5 enfants et donc normalement je sais y faire !! et bien non. Mon loulou de 9 mois fait ses nuits depuis 15 jours et çà a été la ronde des nuits hachées avec parfois 6 ou 7 réveils par nuit pour tèter. Vouloir que son bb fasse ses nuits trop tôt n’est pas forcément mieux et se vanter que son enfant fasse ses nuits à moins d’1 mois n’est pas pour moi une preuve de réussite !

    • Répondre little 21 mai 2014 à 8 h 12 min

      parfaitement d’accord avec ta dernière phrase, Magali !

    • Répondre Elodie 23 mai 2014 à 11 h 12 min

      Lol qu’est-ce qu’il faut pas entendre !

      Alors 1) je n’ai pas forcé mon fils à faire ses nuits à 1 mois hein, d’ailleurs je vois pas trop comment ce serait possible.

      2) Je ne vois pas d’où je m’en vante, je raconte ce qui s’est passé pour moi et ce que j’en pense. Désolée que ça te froisse.

  12. Répondre mamanpadawan 21 mai 2014 à 7 h 55 min

    C’est super d’arriver enfin à trouver l’équilibre! J’ai une question concernant les voyages comment t’organises tu pour garder le sommeil des enfants intact? En ce moment le mien (18 mois) a du mal à s’endormir dans un autre lit et j’ai pas mal de week end de prévu chez des amis du coup j’ai un peu peur……

    • Répondre Marjoliemaman 22 mai 2014 à 10 h 46 min

      Chez nous aussi Petite Gavotte nous fait la java en ce moment quand on essaye de la faire dormir ailleurs. Du coup, nous la faisons garder quand c’est possible. Mais cela passe, comme toutes les phases 😉

  13. Répondre matinbonheur 21 mai 2014 à 7 h 58 min

    J’apprécie les semaines de nuits complètes, où on s’enquille 7h/8h de sommeil d’affilées. J’ai l’impression qu’il faut bien plusieurs mois pour se remettre du sommeil chaotique…
    Je me disais qu’on avait fait le + dur (bon les réveils de Petit bonheur à 6h/6h30 sont encore lourdingues), on le voit le bout du tunnel, le moment où ça s’arrête, où on redort et paf cette nuit poussée dentaire carabinée ma nuit se résume à une sieste 5h/7h.
    Je pense à ma sieste, concept qui nous fait tenir depuis deuzanetdemi.

  14. Répondre Nini 21 mai 2014 à 8 h 05 min

    Je connais aussi 🙂
    Maintenant c’est moi qui ne fait plus mes nuits alors que mon petit ange dort bien…

    Tout comme toi, la grasse mat c’est 8-9h maintenant… Même quand mon fils n’est pas là! Adieu les grasse mat jusqu’à 12h…

    Je comprends mieux maintenant pourquoi les parents se réveillent toujours aussi tôt… Quoi que maintenant ma mère fait des grasses mat hihihihi!

  15. Répondre Mamanh24 21 mai 2014 à 8 h 09 min

    S’il y a bien une chose qui m’a aidée à m’en sortir avec ma première, c’est le livre d’Elizabeth Pantley, “Un sommeil paisible et sans pleurs”. Il fournit des tas de pistes, à nous de trouver celles qui conviennent, et il redonne espoir et courage pour affronter le manque de sommeil. En moins d’un mois les résultats étaient là et aujourd’hui, à 13 mois (mais ça fait déjà un bout de temps que ça dure) Coquillette dort 12 heures toutes les nuits (ou presque), où qu’elle soit. Mais c’est vrai, qu’est-ce que ça fait du bien de dormir ! On en profite parce que ça ne va plus durer très longtemps avec le deuxième qui arrive en septembre !

  16. Répondre MamLucile 21 mai 2014 à 8 h 13 min

    Bien souvent les vraies nuits reposantes arrivent d’un coup d’un seul sans qu’on s’y attende ….

  17. Répondre Virginie 21 mai 2014 à 8 h 30 min

    La chance !
    Nous le sommeil est très très compliqué chez nous.
    Enzo a d’abord fait ses nuits, jusqu’à ses 2 ans, dans son lit et toute la nuit. Et puis nous avons déménagé, on a changé de vie, changé de rythme et là tout s’est détraqué.
    A présent, il a 6 ans et ne s’endort jamais dans sa chambre seul. Il s’endort avec nous, voire dort avec nous dans un lit d’appoint.
    Non seulement c’est le seul moyen pour dormir d’un trait mais aussi, je l’avoue, on aime dormir près de lui et profiter de lui avant qu’il nous envoie paître…
    Je sais, je suis une Maman loin d’être parfaite !
    Biz

    Virginie

  18. Répondre 40 and so what 21 mai 2014 à 8 h 45 min

    Oui c’est formidable cette sensation de retrouver des vraies nuits…. et puis quand ils ont 14, 15, 16 puis 17 ans, ben tu recommences à mal dormir mais alors plus pour les mêmes raisons 😉

  19. Répondre MaPetitePageBlanche 21 mai 2014 à 8 h 47 min

    Je vais faire des envieuses mais moi le fiston a fait des nuits complètes (11/12h donc) à partir de ses 2 mois et demi. Et ces 2 mois et demi m’ont paru loooongs, du coup je ne peux qu’imaginer le bonheur que ce doit être de récupérer des nuits entières 😀
    Profitez ! 🙂

  20. Répondre sarah 21 mai 2014 à 9 h 19 min

    ici j’ai été tranquille jusqu’au 3ème, avant c’était des endormissement en pleurs pour ma grande, mais elle faisait ses nuits, le 2 ème, une perle !! mais le dernier, il a 9 mois, et tombe régulièrement malade donc les nuits sont difficile mais on y croit !!!!!!

  21. Répondre Tessie / Mandine 21 mai 2014 à 10 h 32 min

    Merci pour cet article, il y a donc une lueur d’espoir !! Ne pas dormir plus de 2/3h d’affilée (souvent moins…) c’est vraiment difficile, au bout de 25 mois j’ai du mal à tenir pour mes 2 autres enfants le reste de la journée, mais je sais qu’un jour ça ira mieux !!
    Je file de ce pas lire ton article sur les pistes pour améliorer le sommeil ^^

  22. Répondre Zazimutine 21 mai 2014 à 11 h 39 min

    Très bien, je réserve immédiatement des billets pour Malte! En attendant, si je bois de la bière, ça fera l’affaire (y a du malt dans la bière non?)
    Bravo pour ces belles nuits de sommeil, ça change tout non?

    • Répondre Marjoliemaman 21 mai 2014 à 13 h 47 min

      ^__^Bon courage surtout, garde ton humour (ça sauve lors des nuits pourries).

  23. Répondre sorryso 21 mai 2014 à 12 h 22 min

    Oh que ton article fait du bien!
    Ici ça commence à se calmer aussi… presque…
    Un grand de 24 mois et un petit de 6 mois. il y a des nuits de gruyère et des nuits de rêve. Des réveils toujours très matinaux, mais nous aussi on dort (chuuuuut je ne devrais pas le dire trop fort)
    Bonne journée!

  24. Répondre Marie de Mamanstestent 21 mai 2014 à 12 h 42 min

    Tu le sais qu’après cet article tu vas te faire une nuit de merde hein? Tu le sais?
    LA MALEDICTIOOOOOOOOON.

    Mais je ne te le souhaite pas va.
    Ici on s’en sort petit à petit.
    Encore difficile de parler de nuits.
    Mais on y viendra.

    Baisers

    • Répondre Marjoliemaman 21 mai 2014 à 13 h 43 min

      Même pas peur des malédictions, je n’arrête pas de passer sous des échelles avec les travaux à la maison ! Je pense bien à toi Marie et à Nano et Moyen, ils grandissent, ils grandissent. <3

    • Répondre Joëlle 21 mai 2014 à 16 h 01 min

      hannnn c’est pas joli de parler de malédiction ;-), toi tu t’es fait avoir la dernière non?!!
      haaa ces fuk**** nuit, c’est LE truc qui fait que j’hésite pour un 3ème … cette torture, je pourrais m’accuser de n’importe quoi pourvu que je dorme…
      Ici à 4 ans il se lève pour pipi la nuit alors qu’on lui fait faire au moins 3 fois avant le dodo et qu’à partir de 17-18h je fais attention à ce qu’il boit, désespérant…

  25. Répondre Ju 21 mai 2014 à 12 h 49 min

    Je lisais tes billets sur le manque de sommeil quand j’étais enceinte de ma 3e. Je m’attendais à vivre la même chose. Je voyais que ça allait mieux chez toi et je me disais que c’était ça que je devais garder à l’esprit: les nuits vont être pourries, on ne sait pas combien de temps, mais ça s’arrêtera !
    Résultat: après 2 aînés aux nuits relativement tardives (5 et 7 mois, et des nuits de 6h, hein !), la 3e fait ses nuits depuis un mois (elle en a 2), et des nuits de… 9h !
    Ma conclusion: il n’y a pas de règle ! nous n’avons rien changé à notre façon de faire… Nous savourons ce nouveau “profil de bébé” que nous ne connaissions pas, et d’autant plus que nous savons aussi que ça peut changer du jour au lendemain et qu’il y aura les rhumes, les dents, les cauchemars…. les soirées à attendre qu’ils rentrent 😉
    Bon courage à toutes les mamans (et papas) qui sont en mode “nuits pourries” actuellement.

  26. Répondre danslapeaudunefille 21 mai 2014 à 12 h 54 min

    J’adore les siestes quand c’est moi qui suit de garde pour le levers tôt des enfants le week-end !

  27. Répondre Lya 21 mai 2014 à 13 h 11 min

    J’ai tellement cumulé de fatigue pendant 2 ans avec mon fils que j’ai cru ne jamais récupérer, que je devais vivre comme ça. Je paniquais à l’idée d’une sortie tardive le week-end, je refusais toute soirée la semaine même un dîner chez mes beaux-parents… Et puis mon fils a deux et demi et je dors mieux, je récupère. Je trouve mon énergie et que c’est bon !

  28. Répondre Mathieu 21 mai 2014 à 13 h 21 min

    Bonjour à tous, je me permets de laisser un message ici car dans le cadre de mon mémoire de fin d’études portant sur les jouets, j’aurai besoin de réponses de la part de parents d’enfants âgés de 3 à 10 ans ! Merci par avance si vous pouvez partager à des intéressés ou si vous l’êtes vous-mêmes ! http://ow.ly/x4fgd

  29. Répondre Lydie 21 mai 2014 à 20 h 45 min

    Ton billet me donne du baume au coeur et me rassure. depuis novembre, notre p’tit lou de deux ans se réveille plusieurs fois toutes les nuits en hurlant, en se débatant et en finissant dans notre lit… On s’accroche et on se rassure en se disant qu’un jour ou l’autre tout ça s’apaisera… Merci pour ce jolie billet.

  30. Répondre FaydeFlo 21 mai 2014 à 21 h 37 min

    C’est vrai que c’est fou comme on s’habitue au confort et au bienfait de ces nuits complètes. Des fois je me demande comment nous avons fait les premiers temps, où le petit chou téter régulièrement la nuit (régulièrement = toutes les 2h30), où il ne faisait que très peu de sieste… en fait on l’a fait et on le refera sans aucun doute parce que c’est ça être une maman et un papa ^^ je souhaite toutes les nuits paisibles pour la Nourserie. Au passage trop chouette (hibou) le nouveau blog sur cette magnifique Bretagne.

  31. Répondre virginie 21 mai 2014 à 22 h 56 min

    lol et quand on sera vieux, on ne dormira plus non plus. Au final, vivre en famille reste le top: les vieux et les bébés peuvent s’occuper la nuit… Je ne sais plus qui disait “il faut un village pour élever un enfant” et il n’avait pas tort si on veut dormir 😉

  32. Répondre HAPPY FAMILY 22 mai 2014 à 9 h 40 min

    Pas trop de réveil nocturne chez nous. On a eu la chance d’avoir un petit garçon qui dormait bien peut être même trop bien …. Ce qui nous a donné quand même 8 ans de pipi au lit, de négociation pour mettre la couche et desfois des “ok pas de couche ce soir” et donc forcément lessive de drap le matin. Et puis un jour une envie d’aller en colo une maman un peu réticente une grande discussion à 3 avec le papa et plus de pipi la nuit. Des accidents parfois mais que dalle par rapport à avant. C’est dur l’énurésie, on se pose pleins de questions et souvent on a pas de réponses mais finalement c’est vrai ça s’arrête tout seul un jour et là ….. c’est que tu bonheur.
    Des bisous

  33. Répondre Marie aude 22 mai 2014 à 10 h 38 min

    Tu as lu dans mes pensées……cela fait une semaine que ca dure, mini 2ans et demi, elle va à l’école depuis le 12 mai, nous fais un cirque pas possible pour le couché et dans la nuit!!!!!
    Je me suis dit tiens jvais aller voir sur le blog de marjolimaman si y a des conseils 😉

    On commence la mise au lit vers 20h15, et la s’est le bordel, maman pipi, maman caca, j’ai soif, repipi roooooooooooooo jusque 21h15 et quand enfin elle s’endort mon homme et moi sommes sur les nerfs!!!!!!!on ne sait plus que dire ou que faire!!!!!!!

    Et puis enfin quand tu t’endors…..et que tu dors bien (ben oui s’est pas marrant sinon) mini déboule à 1h pour un pipi, puis à 2h30 et enfin histoire de bien te plomber la nuit 4h va te rendormir après ca:::::::::::::

    Donc quoi faire????? j’ai pensée à la veilleuse nomade, mais est ce qu’elle irait toute seule au toilette sans me réveiller hummmmm je suis sceptique!!
    Au secours maman en détresse et la deuxième qui doit arriver pour le 15aout et ben pourvu que sa se tasse!!!!

    • Répondre Marjoliemaman 22 mai 2014 à 10 h 42 min

      Une rentrée à l’école et une petite soeur qui arrive, ça doit lui faire beaucoup d’angoisses à gérer. Pourquoi pas la veilleuse et beaucoup beaucoup de paroles réconfortantes pour la rassurer, beaucoup de patience de votre côté aussi… Des bises.

  34. Répondre Alexandramesop' 22 mai 2014 à 11 h 16 min

    Chères Maman,
    Unissons-nous ensemble pour aider nos enfants. Les violences éducatives, les réformes scolaires, les fermetures d’écoles etc… sont des sujets pour lesquels nous devons nous mobiliser !
    http://www.mesopinions.com/petition/enfants/

  35. Répondre Laura 22 mai 2014 à 20 h 46 min

    Merci infiniment de faire partager ce côté positif des choses ! Je suis dans un cycle de nuit hachées menu depuis bientôt 11 mois, et depuis trois nuits, il dort… J’espère de tout coeur que ça va durer !!! Merci encore !

  36. Répondre LOULIV 23 mai 2014 à 8 h 31 min

    ohhhhh comme je me souviens….ma loute n°2 a fait ses nuits vers 18 mois…… aujourd’hui elle a 5 ans et passe la moitié de ses nuits dans notre lit ou celui de sa soeur… Angoisse, terreur nocturne……IL FAUT DIRE que j’ai abdiquer pour une question de survie… et santé mentale… ;-)… je me dit qu’à 12 ans elle en aura marre de dormir avec sa soeur ou ses parents…..

  37. Répondre Mila 23 mai 2014 à 14 h 08 min

    sil y a bien quelque chose qui a été difficile pour moi et qui a mis le projet du troisieme en suspent c’est bien les nuits… 7mois pour le premier et 3 ans pour le deuxieme!!!!!!!
    changer les couches, les petits pots rien de tout ça me derage,par contre les nuits hachés je pourrais plus tenir le coup

  38. Répondre Sempéa 24 mai 2014 à 9 h 57 min

    J’ai des nuits pas top, mais mes enfants n’y sont pour rien X-I

  39. Répondre doublerose 25 mai 2014 à 7 h 01 min

    un post plein d’espoir pour moi qui après 3 nuits de sommeil (les 1ères en 4 mois) vient de nouveau de passer deux nuits réveillées toutes les heures.
    Moi j’ai tout entendu : il faut arrêter l’allaitement, la mettre dans sa propre chambre, la laisser pleurer…peut-être. Je pense quand même que chaque bébé a ses propres besoins. Fleur dormait sans problème. 6h de nuit à 3 semaines, 11h à 3 mois. J’ai repris le boulot reposée et fraiche. Bouton de Rose dort 6h puis se réveille toutes les heures après la tétée de 1h. Le médecin pense que c’est dû à des régurgitations. Il me faut donc la garder dans les bras au vertical un max de temps après la tétée. Mauvaise habitude de rester dans mes bras? Les discours culpabilisant sont faciles. Quand on n’a pas dormi pendant des nuits et qu’il faut enchainer boulot/maison, ce genre de discours met plutôt à plat!

  40. Répondre lutya 25 mai 2014 à 7 h 33 min

    Et oui, miss numéro 3 aime dormir, mais pas forcément la nuit… 6 mois et demi et elle se réveille toujours une ou deux fois pour manger. Quand elle se rendort, ça va, mais parfois elle reste après 2h à raconter puis hurler car dans la nuit maman n’a pas envie de jouer… Dur, dur avec la reprise du boulot il y a 3 semaines et les 2 “grands” à gérer…
    Mais, ça va passer… Et je sais que je dans quelques années, je repenserai à ces moments avec nostalgie…

  41. Répondre eve 25 mai 2014 à 21 h 02 min

    Ahhhh les nuits quand ils seront ados, je ne préfère pas y penser. Je veux bien me lever pour le pipi, le câlin, le verre d’eau… mais les nuits de l’attente….
    ahhhhh oui prenons des réserves tu as bien raison !! Des bisous

  42. Répondre tison 26 mai 2014 à 15 h 34 min

    ah ça les nuits, un grand sujet avec les enfants, et oui nous aussi on commence à peine à profiter de nuits un peu plus longue, lui a 3 ans et est très mauvais dormeur mais elle une grosse dormeuse genre 11h voire12h dans les nuits normale depuis 3 mois (elle a 15 mois) et ouff on souffle parfois (sans les cauchemars et réveils du grand). Mais on ne va pas s’empêcher de faire le troise !! Donc ton billet est rassurant pour moi merciii.

  43. Répondre TiKoala 27 mai 2014 à 22 h 20 min

    Ici aussi c’est fini !! Bon j’avoue ça fait 2 mois, peut-être 3, mais c’est déjà une grande victoire ! TiKoala vient d’avoir 2 ans et…………. un grand lit !! Ca a tout changé. Du jour au lendemain il a fait des nuits entières (il a toujours dormi tard le matin donc ouf mais se lever 15 fois par nuits (sans exagérer) et parfois plus d’une demie heure c’était l’horreur).
    Il y a encore des crises (d’angoisse) parfois. Ca dure 20min et il se rendort. C’est rare, c’est de temps en temps. Alors ça va.

    Et pour la soif, il a un biberon dans son lit depuis qu’il sait le tenir seul. Ca évite le souci.. Mais il reste le doudou caché sous la couette, la teuteute cachée on ne sait où, le froid, le chaud, les cauchemars et les bobos en tout genre !

  44. Répondre Marmots bio 3 juin 2014 à 9 h 05 min

    Ouh la, la, quelle chance ! Ici c’est pas encore ça :/ Je pourrai n’écrire un blog qu’avec cet unique sujet : le sommeil ! Mais quand on a un grand qui dort (un peu) mieux, on sait avec les suivants que ce ne sont que des phases… certes un peu longues parfois, mais c’est comme tout le reste : à 18 ans, ils feront tous leurs nuits, non ?

Laisser un commentaire