Juin à fond les ballons !

C’est elle qui m’avait dit : « le mois de juin, quand tu es parent, c’est un truc de fou ». J’étais déjà maman, j’avais deux enfants à l’époque dont un seul scolarisé qui faisait une activité dans la semaine, ça me paraissait assez flou cette histoire de mois de juin en mode à fond.

Et puis les enfants ont grandi et au fur et à mesure du temps, j’ai compris :

JUIN = mode essorage 1600 tours

(Pour un meilleur séchage, étendre la mère au soleil en juillet, s’il-vous-plaît).

Juin, c’est le mois où chaque jour est rempli d’activités en plus pour les enfants mais aussi pour les parents.

Vous ne me croyez pas ?

En juin, dans ma famille il faut :

– Accompagner les CP-CE1-CE2 à la piscine au moins une fois (deux, c’est mieux) même que l’année où les deux grands allaient à la piscine en même temps, ils n’étaient pas sur le même créneau horaire. Pas de chance.

– Préparer des pique-niques tous les deux jours parce qu’il y a une multitude de sorties.

– Préparer le gala de la gym (4 membres de la famille, dont moi, y participent, on ne mégote pas avec le gala de gym)

– Trouver les tenues pour la kermesse.

– Dénicher les tenues pour le gala de gym.

– Passer mon PSC1 (pour apprendre les gestes de premiers secours, youhou !)

– Accompagner Petite Gavotte au test de gym pour savoir dans quel groupe elle sera l’année prochaine.

– Accompagner Fleur de Sel à son Equifun.

– Répéter les chorégraphies de chacun et les différents flashmob prévus pour les spectacles tous les soirs devant youtube.

– Accompagner la marche suivi d’un pique-nique de l’école parce que j’y suis allée chaque année depuis que KA fréquente cette école et que je ne veux pas déroger à cette tradition. et c’est la dernière qu’ils font tous les 3.

– Ne pas pleurer en rentrant de la marche-pique-nique. Ou plutôt me laisser pleurer très fort histoire d’évacuer tout ça.

– Préparer les vacances (en l’occurrence le Japon, ce qui n’est pas une mince affaire)

– Allez chez Jacqueline Dessange pour ne pas emmener mes racines en vacances.

– Faire un gâteau pour la kermesse.

– Faire un gâteau pour le gala de gym.

– Faire un gâteau pour le gala de l’atelier du mouvement (et là, on se met à regarder d’un oeil différent les préparations toutes prêtes. Nan, j’rigole, j’ai un KitchenAid qui fait tout pour moi !).

– Installer la salle pour le gala de gym.

– Assister au gala de l’atelier du mouvement.

– Participer à la répétition du gala de gym (le même soir que le gala de l’atelier du mouvement, je ne sais pas encore qui on va couper en deux).

-Renoncer à la fête du poney club qui se déroule le même jour que la kermesse et que le gala de gym.

– Assister à la kermesse de l’école et y tenir éventuellement un stand (je risque de passer mon tour pour la première fois en 7 ans mais à l’impossible nul n’est tenu)

– Filer au gala de gym qui commence dans la foulée de la kermesse.

– Porter 37 tapis, 3 barres parallèles et 24 caisses en bois pour ranger le gala de gym.

– Boire beaucoup d’apéro pour se remettre de tout ça.

Sachant que cette année, j’ai beaucoup de boulot en juin, je vous le dis, dans quelques années, je relirai ce post en me disant : « non mais à quelle drogue je tournais pour faire tout ça ? ».

Alors toi qui me lit, tu te dis : « non mais elle a pas besoin de faire tout ça, non plus ». Je te confirme, je n’ai pas besoin de faire tout ça, c’est crevant et j’y laisse sûrement un peu de ma santé parfois. Mais c’est aussi super excitant, ça me permet de passer aussi du temps différemment avec mes enfants et surtout, ça ne va pas durer toute la vie. Alors tant que je peux, je vais continuer à vivre le mois de juin, à fond les ballons !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Lis ma vie par Marjoliemaman. Mettez-le en favori avec son permalien.
Ce billet a été vu 4 846 fois.

A propos Marjoliemaman

Marjolaine, 39 ans, maman de Kouign Amann (2008), Fleur de Sel (2009 - prématurée) et Petite Gavotte (2012), mariée à MMM. Auteur de guides pratiques, rédactrice, réalisatrice, ex-journaliste et ancienne sportive de haut-niveau. En revanche, je chante très mal et je danse encore pire. Chez nous, c'est Santa Barbara, les brushings en moins, l'humour en plus. Un blog entre tranches de vie et conseils en vrac, un blog pour rire et pour pleurer de temps en temps mais juste parce que l'on aime bien.

39 réflexions au sujet de « Juin à fond les ballons ! »

  1. 1
    raff_et_sa_team says:

    Et oui, on prends une grande inspiration le 31 mai, et on traverse ce mois de Juin en apnée. Moi c’est l’impression que ça me donne. Mais il faut que l’on en profite car dans quelques années ils nous manqueront ces mois de Juin!!!

  2. 2
    Aude says:

    Eh bé ! Moi je dis CHAPEAU !!! Je ne connais pas encore ce mode pour le mois de juin, mais je suppose que ça va venir, comme pour vous. nous avons deux enfants (pour l’instant) dont un seul scolarisé en PS, donc 1ère kermesse cette année. Allez, plein de courage et aussi de joie pour vous et vivement les vacances 🙂

  3. 3
    Eulalie says:

    Exactement : ça ne va pas durer toute la vie.
    Alors le petit côté maso, c’est sûr que quand on est maman, il va de paire avec l’envie de profiter de ces moments qui s’évaporeront bien vite.

    Plein de bisettes et un cocktail de vitamines pour ce mois de juin de folie !

  4. 4

    Juin m’a tueR. Chaque année. Et on remet ça… comme quoi, on a de la ressource bien planquée, finalement ! 😉
    (j’ose pas faire un inventaire comme le tien, ça me fatigue d’avance ^__^)

  5. 5
    Catherine says:

    Tu oublies les cahiers de liaison. En juin, j’ai l’impression qu’il y a 3 mots par jour, avec, à chaque fois, des trucs à prévoir derrière. Et les reinscriptions aux activités extra scolaires, au péri scolaire… Un vrai marathon.

  6. 6
    Celine_sn says:

    Ouah quel programme!
    Chez nous en Belgique, je suis surprise: les kermesses et galas ont lieu en mai, les activités finissent fin mai. Il y a encore des choses en juin (les sorties scolaires, les pique-niques car la cantine s’arrête La dernière semaine de juin, le barbecue de l’école…) mais le rythme est différent et ça, grâce/ à cause des examens organisés à la fin de chaque année scolaire après l’équivalent du Cp. C’est different, stressant pour certains mais pour l’instant -l’ainé est en Cp, je gère !
    Bon courage à toi!

  7. 7
    Céline B says:

    Alors ici je l’appelle l’abominable juin !!
    Nous avons en vrac: 2 kermesses avec donc 2 paquets de jeux de pêche à la ligne à emballer, 2 tenues de stand, l’anniversaire du grand à fêter avec nous le jour J, la famille le WE et les copains ensuite (ça fait donc 4 gateaux …ben oui il en faut aussi 1 pour l’école….), la sortie scolaire du deuz que j’accompagne cette année je ne peux pas faire la sortie roller du grand…), la chorale de l’école à aller écouter, le départ en classe verte à gérer, le dernier cours des baby judo avec apero, le dernier cours de judo du grand avec apero….. et par dessus tout cela mon examen de DU , mon job et oh joieeeeeeeeee un méga concert fin juin !!!! Ouf rappelez moi le 1er juillet…
    Et l’an prochain y’aura Num3 à l’école…kill me !!!!

  8. 8
    Val de Po says:

    Bonjour
    Comme je me reconnais !!! Ici c’est gala de danse et musique pour 3 membres de la famille, mais ça tourne à peu près aussi vite !
    J’aime beaucoup ton image de l’essorage vitesse grand-max … vivement que je sèche au soleil en juillet moi aussi !
    Et le Japon !!! j’attends avec impatience de lire ton ressenti, moi ce fut un énorme coup de coeur !
    Belle journée

  9. 9

    Moi qui n’en suis qu’aux prémices de ces mois de juin de folie, je comprends enfin ce que vivent les autres parents alors que ma fille est encore en crèche. Cependant, je trouve ça super et je n’ai qu’une hâte l’année prochaine : tenir un stand à la kermesse !!
    Des bises et bon courage pour la fin du marathon 😉

  10. 10
    Estelle says:

    C’est épuisant mais tellement chouette !

  11. 11
    Mafalda77 says:

    Merci pour la jolie conclusion…. chaque année quand je me demande pourquoi je me suis fourée la dedans, quand les esprits chagrins me disent « Oh hé tu le veux bien aussi ! » je ne sais pas quoi répondre.
    Tu as réussie à mettre des mots sur ce mois dingo mais tellement doux en souvenirs et en moments partagés.
    Alors, samedi, après la visite du college à 9h, le spectacle de la dernière Kermesse à deux dans la même école à 10h, quand je ferrai mon 18 ème maquillage spiderman je penserai à toi et je tacherai de savourer la fierté dans la yeux des gamins, les miens et les autres.
    Et je tenterai aussi de ne pas y mettre trop de paillettes.

  12. 12
    Chris says:

    je te confirme que ça se calme par la suite. 17 et 20 ans, du stress pour les exams, les orientations mais on ne court plus partout. On se pose.
    Bon courage et vivement début juillet alors.

  13. 13
    Hortense says:

    Et beh chapeau! Pour l’instant je n’en ai qu’un seul qui est scolarisé mais il a des fêtes d’anniversaire toutes les semaines depuis presque un mois!!! Ce gamin a une vie sociale bien plus active que la mienne!

  14. 14
    soalu says:

    Ici le deuxième vient de se fracturer la jambe … donc plâtre et béquilles … petit grain de sable dans l’organisation déjà arghhh du mois de juin .. du coup on s’adapte, on ralenti un peu le rythme et surtout on prend le temps de faire des câlins réparateurs ! On sera de nouveau à fond pour le mois de juin prochain !! Bon mois a vous !

  15. 15
    Christelle Trombetta says:

    Pfiou je suis fatiguée à tout lire!
    Ici aussi le mois de juin est intense même si je n’ai qu’un enfant: il faut trouver les cadeaux des maîtresses (2 enseignants et 3 assistantes, école bilingue oblige!), Travailler bien sûr, mettre le mari dans un avion pour un voyage d’affaires de 3 semaines à New York ( et désespérer de ne pas pouvoir se glisser dans la valise ), trouver une nouvelle nounou (qui doit partir s’occuper de sa grand mère ), trouver qqn pour s’occuper du chat cet été, acheter tous les cadeaux pour la famille et les amis avant de prendre l’avion pour 13h pour rejoindre la France… Et être achevée par le décalage horaire !

  16. 16
    Clembouclettes* says:

    Et tu as bien raison d’en profiter !!
    Et l’ important , c’est de participer !!!

  17. 17
    Clarissette says:

    Bon ben, moi, en plus d’être maman, je suis prof… et le mois de juin, c’est le mois des examens… et des copies à corriger !!! Youhou !!!!

  18. 18
    Bénédicte says:

    Pareil ici, kermesse, gala de gym, fête du club de natation, sorties de fin d’année…. Plus un concours à préparer (pour moi), les réunions pour la rentrée au collège de la grande, la préparation du voyage (Hawaii) cet été, les rdv médicaux… Vivement les vacances

  19. 19
    Banane says:

    Chez nous pas d’activités à spectacle mais 2 fêtes d’école (j’étais d’emballage lots/bonbons hier soir jusqu’à tard), 3 anniversaires sur les 5 (dont un de 40 ans), anniversaires des meilleurs copains aussi, fête des pères avec un papy exilé qui revient exprès pour être célébré et, last but not least, la voiture qui aime bien nous lâcher à ce moment-là, genre à 1 mois des vacances, ce qui me rend à moitié dingue.
    Juin, j’aime moyen depuis l’école. Mais bon, comme il m’a apporté de jolis bonheur, je lui pardonne quand même… 🙂

  20. 20
    Marilune says:

    Ah mais attention, après le primaire juin rime avec examens (bon ok, pas tout de suite)….Donc en plus des fêtes d’école, de sport ou de danse, de théâtre (plusieurs représentations parce que ce n’est pas drôle sinon), le cross de l’école, les fameux pique niques, il y a les réunions au collège ou/et au lycée, et le stress partagé du brevet, puis des épreuves anticipées du bac (j’en suis là pour l’aînée), puis du bac…..Je ne parle pas de parcoursup , ça compte pas, c’est hors compèt. Depuis une semaine, j’ai une lombalgie, le genou gauche en vrac et je fais de l’hyper tension. Fatiguée? Non, pensez-vous, je compte juste les jours jusqu’aux vacances…

  21. 21
    Sempéa says:

    Ici le mois de juin n’est pas beaucoup plus actif que les autres,. Le spectacle de danse a eu lieu en mai pour la grande, le petit commence le judo en septembre donc on gagne un an. La fête de l’école moi je n’aime pas ça, il n’y avait pas de kermesse dans mon école étant enfant, mais un spectacle le soir avec remise des prix (les meilleurs élèves recevaient des livres en cadeaux). Donc pour moi la kermesse c’est surtout le plaisir de voir mes petits bouts s’éclater à faire leur spectacle, donc 5mn chacun, et cette année pour la 1ère fois on reste aussi l’après-midi car la classe de ma fille présente sa pièce de théâtre. Je finirais peut-être par me dévouer pour tenir un stand mais non ça ne me mets pas en transe.
    Donc on va se laisser glisser en pente douce jusqu’à fin juillet pour atteindre les vacances.
    Bon courage et profitez bien aussi 🙂

  22. 22
    Nanou63 says:

    Hello! Je compatis complètement! Pour moi aussi le mois de juin est synonyme de multiples préparations de gâteaux et autres spectacles à ne pas oublier. Mes garçons ont un vrai agenda de ministre!
    Mais quand on voit leurs petits yeux briller parce que c’était les meilleurs moments de toute leur vie entière alors c’est là qu’on se dit qu’on est vraiment des supers mamans!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *