Le bruit de leur absence

oropolis-mediflorHier, j’ai été attaquée lâchement par une maladie de l’hiver un peu en avance. Bien évidemment, MMM était parti seulement depuis quelques heures à Paris (« sinon, c’est trop facile » me dit la petite voix pessimiste à l’intérieur de moi). Genre un grippette avec fièvre, mal partout et gorge bizarrement gonflée. En mettant les filles dans le bain, j’ai senti que je n’aurais pas assez de force pour les en sortir 30 minutes plus tard.

Alors j’ai appelé mon service d’aide à la personne personnalisé aka « mes beaux-parents ». C’est tombé sur Mamyvonne qui a foncé ventre à terre à ma rescousse.

Ni une, ni deux, elle a sorti les filles du bain et collé tout ce petit monde dans la voiture direction sa maison pour la soirée et la nuit que je puisse dormir tout mon saoule. Je sais que je vous l’ai déjà dit mais j’ai VRAIMENT les beaux-parents les plus sensationnels du l’univers. J’ai vraiment dû faire un truc bien dans une autre vie pour mériter ça.

A 19h, les enfants claquaient la porte de la Nourserie, je m’enfilais une soupe chinoise assaisonnée de Fervex (générique les gars, pensez-y !) et je nous collais mon 38,5 de tempé et moi au lit…

Vers 22 heures, je me suis réveillée en sursaut et en sueur. J’avais une boule dans le ventre et j’ai ressenti un grand vide. Un grand silence.

Quand je me suis levée pour aller boire un verre, j’ai vu le couloir qui mène aux chambres des enfants. J’ai compris. Ce n’était pas le silence mais le bruit de leur absence qui m’avait réveillée en sursaut.

Même quand ils dorment, je les entends dans notre grande maison. C’est un lit qui craque, un soupir, une respiration plus forte, un pied qui cogne dans le mur.

Le silence, le bruit de leur absence, je ne sais pas si cela vous parle mais l’énergie de la maison est radicalement différente quand les Pin’s ne sont pas là.

 

PS : je me soigne bien, ne vous en faites pas. Kouign Amann va mieux également, on en voit le bout !

PS 2 : la photo, c’est le dossier de presse qui tombe à point ! Merci Mediflor !

Rendez-vous sur Hellocoton !

26 réflexions au sujet de « Le bruit de leur absence »

  1. 1
    odile dit :

    surtout soigne toi bien bon courage et plein de pensées positives bisous

  2. 2
    doublerose dit :

    soigne toi bien!
    quelle chance d’avoir tes beaux-parents à proximité…quant la maladie m’attaque, je suis obligée de serrer les dents et les enfants n’en sont que plus désagréables!

  3. 3
    anyo dit :

    Oh la la, tu cumules… Espérons que l’hiver soit plus clément…
    Je vois tout à fait ce que tu décris pour le bruit de l’absence. Il me déstabilise à chaque fois mais je l’aime aussi car il est ressourçant !
    Je t’embrasse (de loin)

  4. 4
    Adelles dit :

    Avant-hier, maison vide comme la tienne, je me suis réveillée en sursaut à la pensée que « Haaaaaan, Poite n°2 a une quinte de toux ». Bon ben pas du tout, mais le chat du voisin a de sérieux problèmes relationnels avec ses potes du bout de la rue.
    Mais sinon, la maternité nous améliore, hein. Le tout, c’est d’y croire !!
    Bisous

  5. 5
    mamanliste dit :

    bon courage et profite bien de ce petit colis pour te remettre d’aplomb. Pour ce qui est du bruit de l’absence, je ne peux qu’imaginer, ici Trésor mon coeur est trop petit (selon moi) pour une longue nuit long de ses parents. Mais, c’est vrai qu’il y a tous ces petits bruits qui rythme ma nuit, et me rassurent lors d’une phase de réveil nocturne.

  6. 6
    Clarissette dit :

    Effectivement, tu as des beaux-parents en or ! Moi, je me dis souvent qu’une maman n’a pas le droit d’être malade ! Soigne-toi bien !
    Et sinon, cela me parle beaucoup, cette expression « le bruit de leur absence »…

  7. 7
    PetitDiable dit :

    J’avoue que, quand je suis malade, j’aimerais bien aussi être reveillée par le bruit de leur absence…c’est rude d’être seule avec les enfants quand on est malade.

  8. 8
    Sandrine dit :

    Bien encore une fois bon rétablissement la belle ! Ça nous fait pas la pub de bion 3 (ok je sors dsl)… plein de gros bisous à toi

  9. 9
    AGNES dit :

    Profite en pour te soigner et guérir vite ! j’espère que le bion va t’aider … d

  10. 10
    Julie Lefevre dit :

    Le « bruit de leur absence », oui je perçois parfaitement Bon et prompt rétablissement!!

  11. 11
    Soleil de minuit dit :

    Deux nuits que Pupuce est en vacances chez mes parents, deux nuits que j’attendais pour récupérer et profiter d’un sommeil réparateur… donc deux nuits où, bizzarmement, je dors mal !
    Il en reste 4…..
    Prends soin de toi.. des bises.

  12. 12
    Estelle dit :

    Beaucoup de sommeil et les pieds au chaud !

  13. 13

    Leurs absences difficile …. On se sent comme  » incomplet  »

  14. 14

    Tu as effectivement de la chance d’avoir des beaux parents super et ça facilite sûrement les choses mais moi je te dis bravo d avoir su reconnaitre que là tu avais besoin d aide et avoir tout simplement osé en demander. C’est un vrai travail sur soi qui n’est pas facile au début même si c’est sans doute le grand secret pour réussir sa vie de maman/épouse/femme/blogueuse/ écrivain et toutes tes autres nombreuses « définitions » . J’en prend de la graine 🙂
    Bon rétablissement!

  15. 15
    Amelie dit :

    Je le vis ce bruit du silence … mon petit chat est en vacances chez mamie pour que je puisse me reposer et peaufiner la « fabrication » notre bébé numéro 2 !
    C’est tellement confortable de pouvoir de temps en temps passer le relais mais qu’est-ce qu’il me manque vite …!!! C’est ça être maman?!
    Reposez vous bien, guérissez vite!
    (Toujours un plaisir de vous lire!)

  16. 16
    Fmior03 dit :

    Le bruit de leur absence, comme ça me parle, comme je suis heureuse quand je les retrouve… euh, heureuse 30 secondes, hein!
    J’ai longtemps fait des cures de Bion , ça me réussissait plutôt pas mal, mais j’ai ensuite testé et plus qu’approuvé la propolis (en gélule, hein: en comprimé à croquer, c’est juste horrible!), plus un rhume l’hiver!
    Et finalement, depuis quelques années, rien, et ça va bien, on dira que c’est le privilège de l’âge!
    Bon courage, remets toi bien 🙂

  17. 17
    Summer Girl dit :

    J’ai laissé mon grand bébé à ma mère pour qu’il profite de son cousin quelques jours et dès la première nuit, il me manquait, le silence dans la maison, le calme, même si j’ai encore Little G ce n’est pas pareil alors ne pas avoir les 2, je pense que ça me ferait un grand vide mais un grand bien de pouvoir dormir une nuit complète 😉
    Prend bien soin de toi. Des bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *