She’s like the wind

fleurdeselruban03Cette année scolaire a été bien difficile pour notre petit feu follet. Fleur de Sel avait déjà passé un été 2015 compliqué. Elle ne trouvait jamais sa place dans les groupes d’enfants que nous avons fréquentés et elle a ensuite eu tendance à se mettre sur la touche systématiquement pour éviter d’être rejetée. En étant également super méga relou avec les autres pour quand même montrer qu’elle existait.

Elle a ensuite commencé l’année scolaire la trouille au ventre. La peur du CP (et puis être dans la classe de la directrice, c’est toujours impressionnant). Elle voulait faire de la gym rythmique mais le jour du test de niveau, elle a été prise de panique et a donc voulu faire le test de gym aux agrès avec son frère. Elle s’est donc « tapé » de la gym aux agrès tous les mercredis alors que vraiment, ce n’est pas son truc.

Elle a beaucoup cherché sa place, elle a beaucoup lutté contre ses peurs, elle a dû gérer son agressivité et elle a beaucoup travaillé sur elle. Avec une psychologue un peu fée qui l’a aidée à sortir de ses angoisses morbides. Vraiment, il ne faut pas hésiter à faire appel à l’extérieur quand on se sent trop limité. Apparemment, ses aventures de nourrisson avaient tout de même laissé de vilaines traces.

Elle a aussi été énormément malade. De la mi-septembre à la mi-juin, elle a été malade tous les 15 jours. et plus l’année avançait, plus elle avait du mal à s’en remettre.

Elle a donc démêlé patiemment ses noeuds dans la tête et s’est reposée autant qu’elle pouvait. Elle a apprivoisé ses peurs. Elle a appris à lire et un nouveau monde s’est ouvert à elle. Elle a pris de l’autonomie tout en me demandant d’être encore plus à ses côtés pour certaines choses. Savoir demander de l’aide, c’est savoir grandir aussi. Elle a modéré un peu son empathie trop envahissante. Elle a pris son rôle d’enfant actif à coeur et m’a beaucoup aidée à la maison quand son papa n’était pas là. fleurdeselruban01 fleurdeselruban02Depuis quelques temps, même si la peur ressort quand on ne l’attend pas, même si elle a des sorties d’agressivité venue d’ailleurs, on retrouve la Fleur de Sel libre comme l’air que l’on a toujours connue. Elle se remet à choisir avec réflexion ses tenues du jour, elle danse et chante dans la maison et le jardin, heureuse de savoir qu’elle va enfin commencer la gym rythmique à la rentrée. Elle enquiquine moins son frère (mais maintenant, c’est son tour à lui #teamrelou), elle prend soin de sa petite soeur et joue avec elle pendant des heures. La petite est ravie, Fleur de Sel, c’est un peu une déesse pour elle.

fleurdeselruban04

Je la regarde, ma Fleur de Sel. Je l’admire et je suis de nouveau prise dans son tourbillon, dans ses histories à dormir debout. Je la trouve grandie, embellie, fragile mais forte. Vivante, vibrante.

Je lui souhaite une prochaine année plus calme. Une année où c’est elle qui fait bouger le monde et pas une année où elle le subit.

She’s like the wind, ma princesse Manouche.

PS : les photos ont été prises mercredi dernier pendant la méga démonstration de GR donnée dans la jardin en duo avec sa soeur. Le joli sweat « Mini Cool » choisi par ses soins à été offert par la team EmoiEmoi que l’on adore depuis si longtemps !

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 réflexions au sujet de « She’s like the wind »

  1. 1
    Bénédicte says:

    Sacré changement l’année du CP.

    Ma cadette (qui est née en décembre 2009 elle aussi) a eu une année mouvementée. Difficile de passer dans l’école des grands, mais en étant parmi les plus petits; elle a à la fois envie de grandir et d’apprendre des choses mais encore envie de rester bébé parfois (comme prendre son pouce en classe, grrrr….).

    J’espère vraiment que les vacances vont l’aider à se poser et que l’année prochaine sera plus simple.

    • Oui, c’est vrai qu’en début d’année, on sent vraiment le côté née en fin d’année mais je trouve que cela s’estompe lors du premier trimestre.
      Elle tient déjà le bon bout, maintenant, on attend demain pour le repos et la synthèse de la vitamine D ! Bel été à ta cadette aussi 😉

  2. 2
    Laety19 says:

    Merci pour ce billet plein de tendresse et qui fait du bien.
    Ma grande a 8 ans et vient de passer une année aussi bien difficile et nous sommes en pleins dans une période « j’ai envie de rien, je ne trouve pas ma place, ni a l’école, ni a la maison, les copains m’aiment pas et ils sont mieux sans moi »
    bref, je suis super inquiéte et même si j’essaie de mettre en place des rendez vous avec des gens compétents pour nous aider, on souffre tous en attendant. J’epere que ca ira mieux bientôt.

    • Elles sont dures ces périodes et c’est vrai que parfois on se dit : oh, ça va passer » mais quand ça dure et que l’on se sent impuissant, l’aide extérieure peut vraiment aider de passer le cap. bon courage à ta grande et à toi, car je sais à quel point on a envie que ça aille mieux !

  3. 3
    Cha says:

    Oh bichette, ça a du être dur pour elle ces moments… mais déjà commencer à défaire les nœuds qu’on a dans la tête à 6 ans, c’est formidable ! Même aidée, ça démontre une belle maturité. Je prends le pari qu’elle sera une ado sereine et une adulte bien dans sa peau !

  4. 4
    Bene says:

    Quel beau billet où on y lit tellement d’amour et tout le chemin parcouru! Je souhaite à FdS un très bel été et une prochaine année sereine et épanouie.

  5. 5
    doublerose says:

    Elle a de la chance d’être accompagnée comme cela. Elle ne pourra que s’épanouir cette petite.

  6. 6
    cha says:

    Bonjour. Quel message plein d’amour et d’espoir ! J’ai l’impression d’y lire le mal-etre de mes enfants. .. juste une question : Fleur de sel est -elle une enfant précoce (ou surdouée )?

    • Comme elle est de fin d’année, on n’a pas creusé cette piste mais à priori, non.

      • nadine says:

        Bonjour
        je prends enfin le temps de venir me balader ici et je me pose la même question;;; question qui s’est posée à nous quand notre grand de 4 ans s’est trouvé si mal sur terre (et a toujours du mal à trouver sa place 10 ans après 😉 le diagnostic de « zèbre », je préfère ce mot nous a simplement permis de le comprendre mieux et lui de s’accepter un peu mieux. J’ai assisté à une conférence passionnante sur le sujet et je lis beaucoup. ‘ai donc un dossier que je me suis constitué et qui est assez éclairant sur le sujet. Si cela vous intéresse, je partage volontiers. Vous pourriez découvrir dans les différents profils (psy , intellectuel ou scolaire) des similitudes avec votre princesse… ou pas 😉 Nous aussi, ici,, dès que les vacances arrivent, les zèbres de la maisonnée revivent… c’est à la fois heureux et triste. Belles vacances,en tous cas

  7. 7
    Sandrine says:

    Choupinette c’est pas toujours facile la place du milieu elle a l’air en tout cas très joyeuse et pleine de ressources bisous dans le vent fleur de sel une surfeuse peut être

  8. 8
    Héléna says:

    C’est beau de voir un enfant grandir et s’épanouir, être joyeux tout simplement!

  9. 9
    Estellecalim says:

    Ah là là ! Pas facile de grandir. Je pense souvent à elle quand ma minette me sort des tenues improbables et j’espère que l’envie va lui revenir bien vite 🙂

  10. 10
    Pepita says:

    Bonsoir Marjoliemaman,

    Je ne sais pas si vous vous êtes intéressée à l’aroma, mais de mon côté, j’ai trouvé sur ma route la pharmacienne Danièle Festy : ses 2 livres sur les huiles essentielles destinées aux enfants sont faciles d’accès, écrits avec des mots justes et pleins de bon sens. Je vous suis depuis longtemps et j’ai l’impression que sa façon d’aborder la santé des enfants pourrait vous parler.
    En complément des traitements classiques, l’aroma traite très bien les maux du corps comme de l’âme, renforce l’immunité et favorise l’échange et la douceur. N’hésitez pas, pour votre FdS qui pourrait y puiser des forces pour la vie comme pour l’hiver (et toute la famille avec).
    Bel été !

  11. 11

    C’est beau la façon dont tu parles de ta fille, de ses forces et de ses fragilités. Très bel article. Merci

  12. 12
    Soleil de minuit says:

    Bel été à FdS (et à vous également) : du repos, des rires et la liberté de s’épanouir à son rythme !
    Et bonne rentrée pour la GR ; elle pourra s’exprimer autrement !
    (Ancienne gymnaste de GR et monitrice pendant 5 ans, j’ai vu des enfants se révéler sur le praticable.)
    Des bises.

  13. 13
    Manon says:

    C’est un post très émouvant, je suis toute émue! Bravo à votre belle fleur de sel pour avoir surmonté cette année la tête haute!!!
    Merci pour ce beau moment de lecture 🙂

  14. 14
    Eleonore says:

    Comme ça fait du bien de lire qu’ailleurs aussi les petites filles se font « des nœuds dans la tête »….et qu’il est difficile de démêler tt ça sans une aide extérieur!
    Chez nous aussi une « fée » est passée par là cette année afin d’aider ma Babouchka a créer sa place, à apaiser ses angoisses et a s’aimer mieux…
    Mais comme c’était dur pour moi de me rendre compte qu’elle se torturait le cerveau avec toutes ses questions…sans pouvoir l’aider vraiment.
    Aujourd’hui elle va bien, elle accepte mieux ses fragilités car elle connaît ses forces!
    Ce matin elle a filé à l’ecole pour son dernier jour de grande section les bras chargés d’hortensias afin de « dire » à sa façon: merci maîtresse!
    Bonne vacances a ta jolie famille Marjolaine!

  15. 15
    Claire says:

    Merci pour vos billets toujours si tendres Marjolaine, ils me remplissent souvent le cœur d’une émotion joyeuse, je vous trouve tellement tendre, optimiste et généreuse envers vos enfants. Aujourd’hui il me fait pleurer d’émotion (les hormones de fin de grossesse doivent jouer), je suis heureuse que votre Fleur de Sel ait retrouvé un équilibre, je pense que vous lui avez fait un beau cadeau pour toute la vie de l’avoir aidée à trouver de l’aide…

  16. 16
    Carole979 says:

    Ton article me touche beaucoup car ma fille ainée a aussi eu une naissance compliquée et c’est une enfant qui fait beaucoup de crises de colère, qui ne dort pas bien et qui a beaucoup d’idées noires. Une psychologue m’a conseillé de lui parler de sa naissance pour essayer de désamorcer certaines émotions. Je lui ai parlé et je trouve que cela va un peu mieux mais nous n’en sommes qu’au début et il va falloir persévérer…
    Alors plein de belles choses à nos filles et à tous les enfants dont la naissance a laissé des traces.

  17. 17
    aurélia says:

    C’est dur de sentir son enfant en souffrance….Mon second a 5 ans et ses difficultés , ses peurs, ses colères nous les subissons tous avec son père et son frère, mais j’ai l’impression que c’est moi qui disjoncte à chaque fois. Bref je crois que le voir se cogner à ses émotions me renvoie à mes propres ressentis d’enfant. Et je ne sais pas pourquoi alors que j’avais l’impression que nous serions assez forts pour l’aider jusqu’à il y a peu de temps, j’ai réalisé en mai qu’on n’avait pas progressé… Alors demain pour la deuxième fois je vais voir une psychologue qui m’a rassurée, elle pourra l’aider. Je me suis aussi prise en charge parce que je craque complètement nerveusement. Fleur de sel est entourée d’adultes attentifs et bienveillants, elle va rapidement trouver sa place… Bel été à vous , qu’il vous ressource !

  18. 18

    Ta princesse manouche est une battante, on l’aime pour ça, et pour sa sensibilité et son petit grain de folie ! Love sur elle !

  19. 19
    MissBrownie says:

    De lire que Fleur de Sel a été malade tous les quinze jours, ça me rappelle le CP de Chupa où pareil, elle nous faisait une angine blanche par mois. Maintenant j’en suis sûre, c’était psychosomatique.

    Bon courage avec Fleur de Sel.
    J’espère que l’année scolaire prochaine sera plus douce pour elle

  20. 20
    Maman de Junior says:

    Coucou Marjolaine,
    Pas facile d’être l’enfant du « milieu » d’être la seule brune parmi deux blonds…Effectivement on dirait que ses aventures de nourrisson ressurgissent…
    Junior a eu aussi une année à la fois facile et compliquée ! Une grande mémoire, de bonnes capacités, mais il est gaucher avec tous les inconvénients. Des soucis de lenteur et de concentration. Résultats des courses, un bilan d’ergo pour regarder la motricité fine et c’est partie pour 4 mois de rééducation dès septembre, plus deux rendez-vous chez un orthodontiste… Une maman qui a décidé d’arrêter les CDD à la con, et qui a pris une année pour s’occuper de lui mais arriver à un certain âge, retrouver du boulot c’est compliqué…
    Il est assez suiveur et se fait attraper à chaque connerie ! J’ai essayé de coincer la mère du leader.. qui est dépassé par les événements mais bon….
    Courage à toi et bon été quand même !

  21. 21

    Bonsoir, j’ai pensé à ma Mimicracra en lisant votre article.. née en novembre 2009, entourée d’un grand frère né en 2007 et d’une petite sœur née en 2015.(+ 2 grands 12 et 15 ans..).
    Pas facile de re-trouver sa place lorsqu’on n’est plus la benjamine, mais pas vraiment une grande… ! Vivement la rentrée pour qu’elle puisse s’épanouir dans la discipline qu’elle aime tant! (on aura peut-être même droit à une vidéo;-).

    Au plaisir de vous lire..!

  22. 22
    Sempéa says:

    Toujours aussi touchante cette Fleur de sel. Elle me fait un peu penser à ma pitchounette, je garde l’idée de me faire aider si vraiment je n’arrive plus à démêler ce qui se passe dans sa petite tête et le pourquoi certaines attitudes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *