Jardin

Le maïs de Fleur de Sel

maïs En juin, Fleur de Sel est revenue de l’école avec un petit plant de maïs dans un pot. La maîtresse avait expliqué : la graine, le plant puis le fruit. Elle était toute contente et m’a demandé à la replanter. « Oui, évidemment ma chérie ». Et, évidemment, on a oublié et le plant s’est retrouvé tout desséché dans un coin.

Quand Mamily est venue la semaine suivante, elle a installé un carré pour nos herbes culinaires et j’ai vu ma Fleur de Sel arriver avec son pot et son plant tout flapi pour qu’on le plante. Impossible de résister à son air suppliant. Alors, on a planté le plan de maïs même si je pensais qu’il y avait peur d’espoir de voir pousser quoi que ce soit. Nous avons bien arrosé le potager et nous avons vu le mini plant de maïs grandir puis dépasser toutes les autres plantes; A la fin de l’été, le truc faisait 1m50 et présentait une dizaines d’épis… Fou !

On avait déjà remarqué que tout ce que touchait Fleur de Sel se mettait à pousser de manière dingue (son tout petit pommier qui donne des tonnes de pommes, son poussin qui devient la plus grosse des poules…) mais là, nous avons tous été épatés par la capacité de ce maïs de passer d’une situation critique à la vie pétante et éclatante.

Oh wait, ça me rappelle une certaine Fleur de Sel, ça…

Bref, la semaine passée nous avons décider de récolter le maïs pour le manger ! Avec Fleur de Sel et Petite Gavotte, nous avons éplucher les épis un par un. Certains étaient trop petits mais nous avons réussi à en trouver 4 bien gros et bien brillants pour le dîner !

Je ne vous explique pas comment nous étions excitées toutes les trois ! Nous les avons préparé à l’eau bouillante pour les manger dans la foulée, tout comme nous avions mangé des épis bio la semaine précédente.

Nous avons tout croqué dans notre épi et… fait une drôle de tête ! Pouah !

ENORME FAIL.

On a essayé de le faire cuire un peu plus, sans succès. Si le goût était plutôt bon, la peau des grains étaient vraiment trop épaisse !

Il ne devait pas s’agir de maïs de table mais plutôt de maïs pour les animaux…

Moralité, on a laissé ce mini plant de maïs devenir géant en suçant toute l’eau de notre potager pour finir par donner ses fruits à Poulette (qui s’est régalé, elle !). Et la prochaine fois, on demandera à la maîtresse de quel genre de maïs il s’agit !

Si elle ne nous a pas nourris, cette histoire nous a en tout cas bien fait marrer !

PS : un grand merci à Sophie qui a réglé de main de maître les soucis de pubs 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

32 commentaires

    Laisser un commentaire