Déco et Rénovation

Les traces du passé

wbzh_traces_passe03

Ma maison est ancienne, très ancienne. Elle aurait été construite entre 1835 et 1885 en plusieurs fois selon notre maître d’oeuvre.

Je trouve ça assez fou de me dire que les murs qui m’entourent ont été construits il y a presque 200 ans…

Elle aurait accueilli des fermiers et pas mal d’animaux car c’est la dépendance d’un château qui se trouve non loin.

Nous y habitons depuis 3 ans et demi désormais et depuis notre emménagement, je traque les traces du passé qu’elle conserve en essayant au maximum de les garder intactes. Et quand je dis « traces du passé »,  je ne parle pas du papier peint orange de notre ancienne chambre, je parle de traces plus anciennes ^__^

Pour Wonderful Breizh, j’ai eu envie de faire un petit inventaire des ces petites choses qui rappellent l’ancienne vie de ma longère adorée.

– La grosse auge qui était à côté de la porte d’entrée. Nous l’avons déplacée pour les travaux mais elle va reprendre place, adossée à la maison avec, je pense de nouveaux géraniums pour la fleurir. Les animaux (des cochons apparemment) devaient y boire ou y manger. Elle était dans cette maison avant nous, elle y sera après nous pendant bien longtemps longtemps je pense. A côté, c’est un étai d’une ancienne fenêtre de la maison que nous gardons pour installer un banc cet été quand nous nous occuperons enfin du jardin.

Auge bretonne en pierre

– A notre arrivée dans la maison, j’ai tout de suite repéré cette pierre nichée dans la façade coté jardin. Je me suis mise en tête que c’était une petite Vierge improvisée qui protégeait la maison. Elle a en tout cas été placée à cet endroit volontairement car il faut une échelle pour l’atteindre. Et je peux vous dire que ce n’est pas moi qui vais la déloger !

wbzh_traces_passe01

– Évidemment, j’ai retrouvé également plusieurs fers à cheval. Certains servent à guider la vigne et j’en ai retrouvé un autre (caché par la végétation avant les travaux) bien calé au pied de la petite maison annexe en pierre. Les fers à cheval, c’est bien connu, ils portent bonheur alors on les laisse en place pour qu’ils continuent à bien faire leur travail !

wbzh_traces_passe06

wbzh_traces_passe05

– Avec le terrassement et le nettoyage du jardin, nous avons découvert cet anneau accroché dans le mur en pierre qui nous sépare d’un petit chemin. Il devait certainement servir à attacher des animaux. Il est assez bas donc je me demande pour quel animal c’était.

wbzh_traces_passe02

– Je termine avec une découverte mystérieuse (et j’espère secrètement que l’un de vous va pouvoir m’éclairer !). En bêchant le jardin, j’ai  trouvé ceci :

wbzh_traces_passe04

Mon mari s’est super bien marré en me disant « attention, c’est un obus ! » (il fallait voir ma tête pétrifiée alors que juste avant, j’agitais ça dans tous les sens en demandant « c’est quoi çaaaaa ? »). Il est creux et était plein de terre, il semble être en cuivre (mais je ne suis pas une spécialiste des métaux) et mesure une vingtaine de centimètres. On a pensé à une ancienne borne pour délimiter le terrain, sans confirmation… Si vous avez une idée, je serais curieuse de l’entendre !

Je vous avoue que nous avons secrètement espéré trouver un trésor durant les travaux mais rien, même pas un petit Louis d’or caché derrière une poutre. Pourtant, je suis certaine qu’il y a un trésor dans cette maison (oui, j’aime bien les légendes). Il nous reste à sonder le puits et à retourner le jardin encore un peu, je suis certaine qu’on va finir par le trouver.

En attendant, je me régale des traces du passé que je débusque par hasard. Et si c’était ça le vrai trésor de ma longère ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

38 commentaires

  1. Répondre Amalia 5 mai 2015 à 8 h 07 min

    Haha ton mari aime les blagues 😉 N’empêche que trouver un obus un vrai dans sa maison ben ça doit vraiment faire flipper!

    • Répondre Marjolaine 5 mai 2015 à 15 h 47 min

      Surtout que dans le coin, c’est monnaie courante !

  2. Répondre Mamé Annie 5 mai 2015 à 8 h 36 min

    c’est super ces vieilles maisons !
    mon fils aussi habite une maison rénovée, à coté de Rennes, qui a une histoire. C’est une vieille maison en pierre sur deux étages qui est l’ancien hotel café de la gare (la gare n’existe plus), quand on monte l’escalier, c’est amusant de penser à tous ces gens qui ont du coucher là ! Et manger dans la grande salle de séjour !

    • Répondre Marjolaine 5 mai 2015 à 15 h 48 min

      Ah oui, elle a dû en voir !

  3. Répondre Mamé Annie 5 mai 2015 à 8 h 38 min

    Les anneaux servaient en effet à attacher les chevaux, il y en a partout sur les murs des vieilles maisons

    • Répondre Marjolaine 5 mai 2015 à 15 h 48 min

      Mais il est vraiment bas celui-là quand même.

      • Répondre La grenouille 11 mai 2015 à 10 h 07 min

        Ce fer à cheval aurait aussi pu servir a frotter chaussures et bottes « crottés » avant d’entrer dans la maison non ?

        • Répondre Marjolaine 11 mai 2015 à 10 h 26 min

          Il est vraiment au ras du sol mais je garde l’idée pour en installer de nouveaux pour mes bottes de jardin !

  4. Répondre cleopat 5 mai 2015 à 8 h 58 min

    J aime aussi découvrir dans mon jardin des objets qui ont une histoire!
    c est vrai qu en creusant on retrouve parfois des objets qui nous étonnent !
    En effet, l anneau est assez bas! étonnant pour un cheval , ça me fait penser à la chèvre de Monsieur Seguin !^^
    UN plantoir pourrait avoir cette forme, mais ça me semble trop lourd

    • Répondre Marjolaine 5 mai 2015 à 15 h 48 min

      Oui, il est super lourd ce truc !

  5. Répondre Marie des marais 5 mai 2015 à 9 h 11 min

    On retrouve son âme d’enfant, je trouve, quand on fait une découverte dans son chez soi. On s’invente plein d’histoire autour de cette découverte ^^
    Je ne pense pas que ton objet mystérieux soit en cuivre mais plutôt en fer. En cuivre il serait couvert de vert de gris ou serait de couleur marron foncé sans être attaqué par la corrosion. Là, il est plutôt de couleur rouille par endroit. C’est la perspective ou il ne fait pas le même diamètre des deux bouts ?

    • Répondre Marjolaine 5 mai 2015 à 16 h 04 min

      Effectivement, le bout que l’on voit est plus évasé.

      • Répondre nalc 10 juin 2015 à 23 h 22 min

        j’adore votre blog 🙂 je suis aussi une parisienne arrivée dans le morbihan… ns trouvons aussi des objets et peut etre que ton objet surtout si vs en trouvez 4 serait un obus de l’essieu de charrue. Tu peux mettre sur un forum : lesfouineursfous en bretagne ils sont forts avec tous les objets qu’ils deterrent lors de fouilles avec les detecteurs de metaux. bizous

  6. Répondre Charlotte à lunettes 5 mai 2015 à 9 h 46 min

    En tant que passionnée d’histoire (histoire quotidienne, pas histoire politique), je trouve ces traces du passé très intéressantes ! Vivre dans une maison si ancienne doit être chouette !
    Il y a quelques mois, je suis allée dans un gîte assez vieux (pas autant que votre longère je pense), mais à l’intérieur, les propriétaires avaient fait agrandir de vieilles photos de la maison, avec des voitures devant, les anciens habitants… J’ai trouvé que c’était une belle idée déco ! (Bon apres, il y en avait une dans le salon et une dans la salle à manger, il ne faut pas en mettre trop je pense)
    Un beau moyen d’ancrer la maison à la fois dans le passé et le présent…

    • Répondre Marjolaine 5 mai 2015 à 16 h 05 min

      C’est une jolie idée 🙂

  7. Répondre Morgan 5 mai 2015 à 10 h 29 min

    Moi qui adore les vieilles pierres, je suis fan de cet article ! C’est super de conserver ces témoignages du passé. Bravo !

    • Répondre Marjolaine 5 mai 2015 à 16 h 06 min

      🙂

  8. Répondre Marjibk 5 mai 2015 à 10 h 39 min

    C est chouette cette histoire passée et surtout continuer de la faire vivre!
    Ton objet me fait penser a un tuyau qui aurai guidé l eau d un ruisseau vers un abreuvoir…
    Mais ç est juste une idée!

    • Répondre Marjolaine 5 mai 2015 à 16 h 06 min

      Pas bête !

  9. Répondre Emma 5 mai 2015 à 10 h 54 min

    Nous aussi avons une grosse auge comme celle-là, juste à côté de la porte. Je l’utilise pour cultiver les plantes aromatiques de la cuisine. Il me faut justement ouvrir la porte pour prendre quelques feuilles de laurier, sauge, persil, origan, etc.

    Les fers de cheval on trouve aussi partout, mais jamais de la même taille ! Ce qu’on en a trouvé un peu trop, c’est les os. Un terreau plein d’os animal (ovine et bovine) ? Oui, bien sûr, je le comprends bien… mais l’os animal dans le mur ? Pourquoi ?

    • Répondre Emma 5 mai 2015 à 10 h 56 min

      *Il me faut juste

      Même si c’est bon d’agir «justement» quand on ouvre la porte, bien sûr. 😉

    • Répondre Marjolaine 5 mai 2015 à 16 h 07 min

      Arg, ah oui, pourquoi ?

    • Répondre Carole 6 mai 2015 à 0 h 01 min

      Les os dans les murs c’est une technique du XVII-XVIIIeme siècle. Cela permettait d’attacher les végétaux par exemple, des clous auraient rouillé et puis ça ne coûtait rien.

      • Répondre Emma 9 mai 2015 à 17 h 41 min

        C’est très intéressant, ça ! 🙂 C’est bien une longère du XVIIIe siècle, mais les os qu’on a trouvé étaient à l’intérieur des murs… je suppose qu’ils pourraient bien été brisés il y a longtemps. Enfin, l’os exposé doit se détériorer.

  10. Répondre Val Làô sur la Colline 5 mai 2015 à 11 h 02 min

    Oooh, que c’est chouette ! Je ne te serai d’aucune aide, sur ce coup-là… Pareil c’est un morceau de tuyau de plomberie oublié par un artisan lors de précédents travaux, il y a 50 ans 😉 !
    Ta petite vierge me fait plutôt penser à un aigle, mais ton interprétation est plus jolie.

    • Répondre Marjolaine 5 mai 2015 à 16 h 08 min

      Ah oui, je le vois ton aigle !

  11. Répondre Nolwenn 5 mai 2015 à 11 h 11 min

    Moi j’opte pour une longue vue ! (mais bon des longues vue en fer j’y crois pas trop quand même 🙂 )

    • Répondre Marjolaine 5 mai 2015 à 16 h 07 min

      ^__^

  12. Répondre Covima 5 mai 2015 à 12 h 05 min

    Ce que j’aime dans une vieille maison c’est penser à tous les gens qui y ont vécu avant, les enfants qui y ont grandi, les évènements qu’elle a vu passer… retourner le jardin doit être très excitant, il y a encore sûrement des choses cachées !

  13. Répondre Christelle 5 mai 2015 à 23 h 37 min

    Le trésor de la maison c’est l’équilibre que vous y trouvez. Au sein de ses murs il y a plein d’amour et ça se ressent quand vous en parlez.

  14. Répondre Vevez 6 mai 2015 à 9 h 49 min

    Pour l’objet insolite, la photo n’est pas très claire mais si fermé à l’autre extrémité cela peut être une bombe ou un obus incendiaire lancé par les anglais pour la libération de la poche de Lorient ( cela tombe bien avec son anniversaire le 10 mai prochain)..bonne chasse au trésor …

    • Répondre Marjolaine 11 mai 2015 à 10 h 19 min

      Oui, effectivement, il est fermé au bout, c’est peut-être ça !

  15. Répondre Mzellechachou 6 mai 2015 à 21 h 20 min

    J’habite une vieille maison ici, quelqu’un avait dit à mon père qu’elle était dans un magazine sur le coin avec des informations sur elle dans la passé mais nous n’avons jamais trouvé ce magazine… Nous n’avons pas de petits trésors du passé dans le jardin (mais des vieilles boules de chaluts que les chiennes déterre, c’est ça d’avoir été pêcheur) mais il y a une cheminée dans la chambre de mes parents, des murs en pierres supers épais et dans le grenier (qu’on accède par un escalier dans la chambre de mes parents) qui est juste en dessous du toît en fait il n’y a pas de simple morceaux de bois au niveau du plafond (je ne sais plus comment on appelle ça) mais des mâts de bateaux ! Mon père m’a toujours dis que c’était une ferme avant, que notre salon/salle à manger était l’étable, la chambre de mes parents la pièce à vivre (ce qui explique la cheminée) et que les mâts c’est par ce qu’il y avait pas mal de pirates dans le coin. Mais notre maison n’est plus comme elle était d’origine car avant qu’on y habite c’était le magasin de mes grand-parents.

  16. Répondre Banane 7 mai 2015 à 14 h 05 min

    Je vote pour un truc pour planter un parasol. Ils plantaient des parasols aussi au 19ème siècle, non? 🙂
    Ce qui m’étonne, dans l’anneau du sol, c’est le ciment qui le fixe au mur, ça fait récent du coup. On n’attachait pas les cochons? ou les moutons, pour les tondre?

    • Répondre Covima 7 mai 2015 à 18 h 36 min

      Vu la hauteur où se situe l’anneau, j’avais aussi pensé aux moutons pour la tonte…

    • Répondre Valérie 7 juin 2015 à 22 h 20 min

      J ai pensé au moutons, ânes et chiens..

  17. Répondre Célia 7 mai 2015 à 19 h 21 min

    Dans toutes les vieilles maisons on trouve des traces du passé.
    Pour répondre à tes interrogations, je pense que c’est un tuyau en fonte ou en fer mais le cuivre j’y crois moyen 😉 Pour l’anneau peut-être que le pied du mur a été remblayé donc ton anneau est assez bas maintenant alors qu’il devait être à une hauteur « normale ».
    Et à côté de ton auge, je pense que c’est un linteau et pas un étai, un étai c’est pour soutenir provisoirement un plancher haut lorsqu’il est en train d’être coulé par exemple, tu as du en voir lorsque la Nourserie était en travaux!
    Chez mes grands-parents, il y a un évier en pierre dans la « frayère » c’était la cuisine il y a très très longtemps, et il y a aussi les anneaux sur les façades mais il sont fixes, plus gros et plus hauts. Chez mes parents, ce qui est très particulier c’est qu’ils ont une cheminée énoooooorme mais à l’étage avec le fameux évier en pierre à l’étage aussi, donc au RdC il y avait les bêtes. Et pour la petite histoire, les pierres de la cheminée proviennent d’une ancienne commanderie des templiers qui a été détruite. Les voisins ont de sublimes fenêtres à meneaux.

  18. Répondre Eléonore 13 mai 2015 à 12 h 58 min

    Bonjour,

    je pense que la pièce métallique inconnue est une partie d’un fléau, un outil qui servait à battre les épis pour en détacher les grains.

    Bonne journée ! 🙂

Laisser un commentaire