Lis ma vie

J’en ai marre

Oui, même les héroïnes de ma trempe en ont parfois marre. Parfaitement, même nous les wonder-mamans avons parfois juste envie de dire « mais j’en ai marre » !!! Même qu’il paraît qu’on a le droit ou alors si on a pas le droit, je vous le donne, moi, le droit d’en voir marre.

Marre de constater que tous les jours ou presque, c’est un peu la même rengaine.

J’en ai marre :
– de passer 20 minutes à faire disparaître les reliquats du repas du Kouign Amann. Sur ses mains, son visage, ses pieds mais aussi sur la table, sa chaise, ma chaise et par terre.
– de charger et recharger le papier de l’imprimante parce que Kouign Amann s’est trouvé une passion pour cet engin et fonce dessus dès qu’il peut pour le démonter.
– devoir faire pipi et prendre une douche avec un Kouign Amann qui vadrouille dans la salle de bains parce que si la porte est fermée, il réussit quand même à l’ouvrir. Et mon intimité, mince !
– d’être en retard 80% du temps alors que je suis du genre à avoir avalé une horloge. Mais une couche sale trouve toujours le moyen d’intervenir.
– d’oublier toujours un truc dans le sac à langer. Faire manger une compote sans cuillère, c’est quand même galère.
– de sortir de mon sac une chaussure/tétine/bavoir/jouet de Kouign Amann à la place de ma carte bleue quand je suis à la caisse.
– de devoir faire disparaître en les gobant les vieux bouts de gâteaux de Kouign Amann quand nous sommes de sortie.
– devoir éviter les coups de pieds balayés rotatifs de Kouign Amann qui n’a pas envie qu’on lui change la couche. Dans une ancienne vie, il a du être Jean-Claude Van Damme. Ou moulin à vent.
– d’avoir toujours au moins une tâche de purée/lait/bave/kiri/compote sur mes fringues.
– d’oublier que j’ai les sur-chaussures de la crèche aux pieds et de m’en rendre compte sur le parking à la façon dont me regardent les gens.
– de moucher un nez sous les hurlements alors qu’il va recouler dans la seconde qui suit.
– d’avoir le sentiment d’être un bourreau quand je remets Kouign Amann dans la poussette après une balade à pied. Et d’avoir les tympans percés par les hurlements de ce minipouce de 75 cm de haut qui VEUT MARCHER !

Ah, ça va mieux ! J’ai fait râleuse en 2e langue au bac, ça se sent ?
Au fait, j’ai une bonne nouvelle : c’est la fin de la semaine.
Bon week-end !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi