Blooming, Jardin, Lis ma vie

Mon mot totem et mes intentions pour 2021

Après “maintenant” en 2018, “light” en 2019 et “jumeaux” en 2020, j’étais curieuse de découvrir ce que 2021 allait me proposer comme mot totem. (Pour trouver votre mot totem, je vous invite à lire ce billet). Comme l’an passé, le mot est venu très rapidement : “bûche”. Bon, on sortait tout juste de Noël, je me suis dit que la bûche glacée m’avait congelé le cerveau. Alors j’ai attendu un peu et j’ai médité quelques jours plus tard et un nouveau mot est venu : “fagot”. Ah, j’étais bien avancée… Et puis c’est devenu limpide. Mon mot de l’année était BOIS. Pas arbre comme j’ai essayé de m’en convaincre parce que je trouvais “arbre” plus inspirant que “bois”. Non, c’était bien “bois” dans le sens de bois coupé.

Alors je vous avoue que ce mot “bois” ne m’inspire rien comme ça, à froid. Même si le papier, les livres, c’est du bois coupé… Alors je vais le laisser décanter un peu et caresser que l’idée de toucher du bois porte bonheur…

Pour accompagner ce mot bois, j’ai tiré une carte de mon petit oracle des anges et c’est le mot HONESTY qui est venu. Honnêteté en français.

Cet ange qui se regarde dans le miroir, on dirait qu’il se promet de se dire la vérité. C’est de ça dont j’ai envie pour 2021. Je veux me dire toute la vérité pour pouvoir être le plus honnête aussi avec les autres. Et tout ça, je sens que c’est très lié à l’intuition car à chaque fois que je fais taire mon intuition, je me trahis et cela se répercute autour de moi.

Un autre mot m’est venu en méditation, c’était harmonie, particulièrement en ce qui concerne ma vie de famille et mon couple. Quelle belle perspective.

Côté intentions, je n’ai pas eu envie de me charger la mule comme d’autres années. Mais, vous le savez, je suis une grande fan des résolutions (et ce qu’elles m’ont apporté comme transformations est assez impactant) alors j’en ai choisi de n’en avoir qu’une grande. Bon, deux en fait (oui, je sais, je triche mais vous allez voir, pas tant que ça).

J’ai fait un constat qui m’a beaucoup attristée et questionnée : je passe très peu de temps en extérieur. Même si j’habite en près de la campagne et de la mer, je sors peu dehors dans mes journées de travail. Je fais l’aller-retour à l’école à pied le matin et le soir et puis c’est tout. Bien sûr il y a les balades le week-end et je passe mes journées dehors en été ou en vacances mais sinon, je passe ma vie enfermée à la maison.

Pourtant, j’adore les balades et le grand air mais je crois que ces dernières années, je me suis recroquevillée à l’intérieur parce que c’était plus confortable et que j’étais fatiguée, particulièrement quand la météo était moins clémente. C’est devenu un cercle vicieux : je ne sors pas parce que je suis fatiguée et je suis fatiguée parce que je ne sors pas. pourtant je le sens, j’ai un besoin viscéral de prendre la lumière du jour et de me baigner en pleine nature.

Ma grande résolution est donc de passer le plus de temps dehors possible, quel que soit le temps… Pour tout vous dire, j’avais déjà lancé cette résolution le jour de mon dernier anniversaire en téléchargeant un tracker. ça marchait super bien et puis… j’ai eu le Covid et trois semaines d’isolement… Je suis donc repartie à zéro le 1er janvier :

Ce super tracker vient du site 1000 hours outside – 1000 heures dehors – qui invite à passer 1000 heures dehors en une année. L’idée a été conçue d’après le constat que les enfants ne passent presque plus de temps à l’extérieur, notamment à cause des écrans. Ces trackers sont des encouragements et non pas une compétition, l’idée me plait beaucoup. Alors j’en ai collé un dans mon bullet journal de 2021 et je me motive à passer du temps dehors. Une rendez-vous téléphonique : une promenade. Le soleil qui brille : je file seule ou accompagnée me balader. L’inspiration qui se fait attendre : je mets mes baskets et je vais voir l’eau plutôt que de procrastiner sur Instagram ou Twitter.

Je suis déjà épatée par le nombre de fois où je suis sortie et j’en suis à une heure par jour en moyenne. Et il a fait un froid de canard ! Certes pour arriver à 1000 heures dans l’année, il faut passer 2h45 par jour à l’extérieur mais d’autres périodes viendront compenser. En tout cas, j’adore cette idée.

Ma deuxième grande intention, c’est de m’occuper de mon jardin plus sérieusement. Et vous conviendrez que ça rejoint bien mon intention de passer de temps hors de la maison ! J’adore mon jardin mais il passe toujours en dernier. Après la cuisine, après la lessive, après le linge à plier, après le yoga… J’ai des kilos (bon, j’exagère mais vous me comprenez) de graines à planter, des tonnes d’idées d’aménagements et des envies d’agrandissement du potager… Alors j’ai envie de m’en donner les moyens et donc d’y passer du temps. Et pour ça, j’ai une super muse : il me suffit de regarder Mamily de l’autre côté de la rue qui vit 8 mois par an dans son jardin et qui en a fait une merveille.

C’est parti, je vais ressortir mon carnet de jardinage et me lancer dans de nouveaux projets. Commencer par un grand nettoyage sera un bon début ^__^

Bon, et puis comme j’ai envie de rêver en 2021, j’ajoute une pincée de magie au dernier moment… J’ai envie d’apprendre à faire du skate depuis que j’ai vu cette vidéo. Et tant qu’à faire, j’ai envie de skater à San Diego à Pacific Beach. Rien que cette idée me donne une joie profonde et si je ferme les yeux, j’y suis… Waouh.

Alors on résume 2021 : bois, honnêteté, intuition, harmonie, extérieur, jardin et skate-board !

A vous maintenant, si le coeur vous en dit, de partager vos mots totems ou vos intentions pour 2021…

PS = j’ai du retard dans mes réponses à vos commentaires mais je les lis tous et suis touchée par vos retours et confidences,  je rattrape ça demain !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

22 commentaires

  1. Répondre Sophie 14 janvier 2021 à 10 h 58 min

    Ah, le mot totem ! L’an dernier, c’était respiration. Avec le recul, j’ai trouvé çà un peu cynique quand on considère que le Covid atteint justement le système respiratoire… Mais je mesure notre chance car personne chez nous et chez nous proches ne l’a eu ou alors de manière invisible et sans conséquence.
    Pour moi, la respiration n’a pas forcément être là où j’aurais pensé : un licenciement économique, c’est quelque part une respiration forcée dans une vie professionnelle
    J’ai toutefois une incapacité à me lamenter donc je suis dans la suite, et là, oui, on peut considérer que cette situation m’offre une opportunité de passer à autre chose.
    Pour cette année, une sensation bouillonne en moi, comme une cocotte minute qui n’a pas encore atteint la bonne température…: Force. Dans le sens solide, ancré… Est-ce mon mot? En tous cas, il serait tout à fait à propos.

    Et en dépit de cette année 2020 pas simple, elle fut une source de grand bonheur et d’immense gratitude par ma découverte d’une chose nouvelle pour moi (unique fille d’une fratrie de 5): la sororité. J’ai profondément ressenti cette force de la communauté des amies, du petit groupe de voisines qui cuisinent depuis le 1er confinement pour un service de réanimation du CHU, des soutiens puissants et parfois inattendus dans mes projets de reconversion, ces vagues me portent, m’émeuvent et m’émerveillent.

    • Répondre Marjoliemaman 20 janvier 2021 à 15 h 29 min

      Merci pour ton témoignage. La sororité me semble prendre tellement d’ampleur ces dernières années, c’est beau à voir.

  2. Répondre stephanie 14 janvier 2021 à 14 h 48 min

    Hello je trouve que tes mots de l’année, et tes résolutions sont très jolies.
    C’est rigolo parce qu’être à l’extérieur m’est apparue comme une necessité absolue et totale en 2020, confinement oblige sans doute. Le besoin d’être au contact d’autre chose que le virtuel.

    Comme l’an dernier mon mot m’est apparu comme une évidence dans le dernier mois de l’année.
    L’an dernier c’était “simplifier”, il m’était revenu ça et là plusieurs fois et il m’a guidée dans cette année tumultueuse.

    Et encore uen fois cette année il a été une évidence… j’ai lu des livres sur montaigne, lu un bouquin avec une citation qui m’a marquée…. “la vérité est du côté de l’action” et “we are dancing animals. HOw beautiful it is to get up, and go out and do something”

    Evidemment le mot est action : bouger, sortir, faire des choses, être, dehors, cuisiner, marcher, respirer, bref agir .
    Je suis tjs étonnée de voir comme mon mot de l’année me vient et me revient sous différentes formes, comme si je n’avais pas de réels choix sur cette piste à travailler. Même une engueulade avec mon mari en novembre me poussait dans cette direction, ça avait été une de ces engueulades où on dit des choses pas cool mais elles allaient encore dasn ce sens : agir

    Bref “go out” donc pour moi aussi il y aura du temps à l’extérieur, et j’ai aussi noté mon envie de me consacrer plus au jardin…

    • Répondre Marjoliemaman 20 janvier 2021 à 15 h 37 min

      Pour ça, les mots sont forts pour revenir sous différentes formes, on peut leur faire confiance !
      pour ajouter de l’eau à ton moulin, la phrase “act, don’t react” me parle aussi beaucoup.

  3. Répondre Nathalie squiban 14 janvier 2021 à 15 h 37 min

    Pour moi c’est renouveau. Renouveau dans le job, renouveau dans le fait de m’occuper un peu plus de moi, enfin c’est l’idée.

  4. Répondre Maman 3.0 14 janvier 2021 à 16 h 09 min

    Bonjour, j’ai essayé une technique différente que celle que tu proposes, j’ai répondu à un certain nombre de questions sur la direction que je voulais donner à 2021… et le mot qui est apparu est “légèreté”. Au sens de ne pas se plomber la tête avec le jugement d’autrui, au sens d’avoir des ailes et d’oser. Ça marche aussi avec l’idée de s’alléger des corvées domestiques en intérieur pour aller courir ou jardiner 😉
    Bonne année à la Marjolie-team, qui envoie du bois !

    • Répondre Marjoliemaman 20 janvier 2021 à 15 h 48 min

      Toutes les méthodes sont bonnes pour laisser le mot arriver à soi ! Légèreté, c’était aussi une partie de mon mot en 2018.

  5. Répondre Elolulu 14 janvier 2021 à 18 h 09 min

    Bonsoir, cet article est rafraichissant et donne de vraies envies de nature. Moi je triche un peu cette année mon mot totem en compte 2 : “lâcher prise” cette idée s’est imposée à moi car après toutes les épreuves de l’année 2020 on réalise qu’on ne peut plus tout prévoir et qu’il faut savoir se laisser porter par la vie. Moi qui suis très organisée, qui n’aime pas le changement et les imprévus, j’ai dû revoir ma façon de voir les choses et finalement ça fait du bien de vivre au jour le jour et de se laisser surprendre. J’espère que 2021 sera l’année des surprises et que je profiterai plus de ce/ceux qui m’entoure en réflechissant moins 😉

    • Répondre Marjoliemaman 20 janvier 2021 à 15 h 49 min

      C’est exactement ça, surfer la vague que nous propose 2021 ! Vive le lâcher-prise, je vote pour !

  6. Répondre Vevez 14 janvier 2021 à 23 h 39 min

    Bonjour,
    Un mot, un rayon de lumière pour illuminer cette nouvelle année,….je suis tombée amoureuse du cd de musique de Noël de Chilly Gonzalez….se ressourcer, se faire plaisir en écoutant de la belle musique simplement et mettre de la vie… faire découvrir à ses enfants les différents styles musicaux et ce que l’on aime…. être étonné de voir son petit préféré le disco la fièvre des 70 ….et le plus grand le voir chanter des chansons à texte et mettre de la vie de la joie… leur donner un héritage musical…. et l’esprit libre de choisir….. j’aimerais beaucoup que ce musicien sorte un cd avec des slows au piano…. juste pour le plaisir….. je rêve, je rêve….. c’est la première fois que je choisis un mot….on verra bien….

  7. Répondre Poulette Dodue 15 janvier 2021 à 7 h 16 min

    Hum alors pour 2021 .
    – recul : prendre du recul, tempérer , essayer de ne pas trop réagir à chaud
    – dos/bras : mes zones à muscler !
    – harmonie (je te le pique) : juste mesure entre libertés et veille pour les ados
    Voilà un petit condensé qui me vient la spontanément et qui me paraît impec’
    PS : tatoo est venu aussi s’incruster

    • Répondre Marjoliemaman 20 janvier 2021 à 15 h 38 min

      Je reprends la phrase que j’ai cité au-dessus : “act, don’t react” elle te parlera peut-être aussi.

  8. Répondre Charlotte 15 janvier 2021 à 11 h 02 min

    On partage la même intention concernant le jardin! Faut que je m’en occupe, ça urge
    Et sinon, en mot totem, je suis tellement focalisée sur un sujet, que je n’arrive pas à m’en détacher pour faire venir autre chose ^^

    Des bisous

  9. Répondre Béatrice 15 janvier 2021 à 11 h 40 min

    Ici ça va être Paix …
    Faire la paix avec plein de choses (à commencer par mon assiette, ma balance et mon corps …)
    Belle journée !!

    • Répondre Marjoliemaman 20 janvier 2021 à 15 h 51 min

      C’était le mot de Fleur de Sel en 2019 😉 Paix, je t’embrasse bien fort.

  10. Répondre MissBrownie 15 janvier 2021 à 22 h 10 min

    Après avoir passé tant d’années sans sortir, j’avoue que je savoure les récréations à surveiller, même quand il fait froid, même quand je dois répéter mille fois ” Ne sautez pas dans les flaques d’eau, vous n’avez pas de chaussures adaptées”
    Mon mot totem de 2020 était adaptation.
    Pour 2021, je n’y ai pas trop réfléchi.

    • Répondre Marjoliemaman 20 janvier 2021 à 15 h 51 min

      ha ha, j’imagine le nombre de fois où tu dois le répéter !

  11. Répondre Eme 18 janvier 2021 à 20 h 29 min

    J ai enfin pris le temps de me poser sur mon mot totem. J avoue avoir été déstabilisée par les premiers mots qui me sont venus « sang », « rouge ».
    Puis j ai laissé les choses mûrir et c est le mot « liens » qui est venu:
    Lien du sang, lien d amour (la couleur de l amour est le rouge)… je ne sais pas ce qui m attend pour 2021 mais ça me plaît bien 🙂

Laisser un commentaire