Infos en vrac

Infos en vrac du 16 juin 2020

Me revoilà par ici… Depuis plus de six semaines, je n’ai plus de réseau téléphonique Orange et mon wifi est phagocyté par les devoirs, les visios  et les jeux des enfants (notamment ce gourmand de Fortnite… je suis sûre que vous voyez bien de quoi je parle)… Je suis complètement injoignable quand je suis dans ma maison, je galère pour bosser, pour poster la moindre story sur Instagram (ma box et mon téléphone communiquent mal entre eux), je n’ai pas l’envie de travailler le soir à des billets de blog alors, je lâche la pression et je fais comme je peux.

– J’ai eu aussi besoin de rester en silence pour “digérer” tout ce qu’il se passe autour de nous depuis quelques mois. Le regain de Me Too avec l’affaire Polanski, cette épidémie, le racisme institutionnalisé, le mépris de nos soignants… Quel est mon rôle à moi dans tout ça ? Je suis tour à tour victime, bourreau ou spectatrice, parfois victime et bourreau en même temps. J’ai compris que si je n’étais ni raciste ni misogyne, j’ai eu des actes et des mots qui l’étaient, malgré toutes mes bonnes intentions de base. J’ai pris conscience du poids de certains de mes actes dont je suis honteuse rétrospectivement. J’ai aussi trouvé beaucoup de résilience (dont je ne m’imaginais pas capable) et une envie profonde d’apprendre de ces situations.

– Les filles ont repris l’école respectivement le 11 mai et le 2 juin. Nous avons continué l’école à la maison avec moi aux manettes avec plutôt pas mal de réussite mais clairement, tout le monde en a un peu marre. Elles retourneront à l’école comme avant le confinement dès lundi prochain. Je ne sais trop quoi en penser parce que je sens que l’école et les différentes obligations de distanciation leur pèsent mais au moins, Fleur de Sel pourra dire au revoir à toute sa classe (avec qui elle évolue depuis la PS) avant le passage en 6ème.

– Concernant notre collégien (qui se fait très bien à l’école à la maison), nous n’avons pas encore de nouvelles de l’établissement. Lui ne voit pas de problème à ne pas y retourner avant septembre… Suspense !

– Je le note ici pour sourire en le lisant plus tard et parce que nous sommes fiers comme des paons : notre Fleur de Sel a été primée à un concours d’arts-plastiques international en République Tchèque (elle a eu les honneurs des journaux locaux). Sa gravure sera exposée à Prague en septembre, je trouve que c’est une bonne excuse pour visiter la ville (sauf qu’on n’a pas de vacances prévues à ce moment-là !).

– MMM est reparti dans sa spirale parisienne qui est de plus en plus difficile à vivre pour nous tous. Il a gardé les belles habitudes du confinement et nous fait du pain chaque week-end. ça me fait penser à mon Papa pour qui le pain était si important (notamment en raison de son enfance paysanne) et à mon Papy Al qui testait mille et une recettes de pain dans sa machine.

– Nous avons dû faire euthanasier Chopper notre lapin la semaine dernière. Il était très malade depuis deux ans et s’il avait eu regain d’énergie durant le confinement, sa situation s’est aggravée en quelques jours. ça a été assez horrible, une sorte d’apocalypse lacrymale pour les enfants et moi. On a pleuré le lapin et aussi tout ce que l’on avait à pleurer à ce moment là et qui n’était pas sorti avant. Vraiment, c’était assez dramatique… et puis quand nous l’avons enterré le lendemain au retour de MMM, nous étions tous un peu plus légers et nous avons pu lui faire un joli au revoir. – Je pars en formation pour la suite de mon niveau 1 d’enseignant de yoga kundalini à la fin de la semaine. J’ai hâte et un peu peur aussi… comme les gosses qui doivent reprendre l’école en fait ^__^ je mets les enfants, le chat et la maison entre de bonnes mains, je vais pouvoir couper tout pendant 8 jours et faire encore un peu de place pour les belles choses à venir. Ce qui est paradoxal c’est que j’avais fait une croix sur la formation en 2020 en me disant que je ferai tout ça en 2021 quand tout sera calmé et que j’avais fait de même avec tous mes projets ou objectifs pour 2020. Finalement, les choses prennent des tournures inattendues, je me contente de suivre sans essayer d’anticiper…

– Mon genou blessé sur un sentier groisillon le 31 décembre (je vous vois ricaner, une blessure le 31 décembre, tiens, tiens mais non, il était 11h du matin !) a décidé de faire durer le plaisir. Cette simple entorse, certes douloureuse, s’est transformée en truc douloureux et long… J’en ai pour plusieurs mois encore mais désormais, j’ai un diagnostic. Et une fois encore, mon corps m’apprend la patience ou plutôt, m’impose la patience. Au lieu de rager comme j’ai l’habitude de faire, j’essaye de le remercier et de l’écouter. Ce n’est pas du tout naturel pour moi, alors je tente d’être indulgente envers moi-même…

– J’espère que vous allez tous bien, n’hésitez pas à me donner de vos nouvelles en commentaires, ça me fait toujours plaisir…

– je vous ajoute un ancien billet qui me fait encore sourire 6 ans plus tard… je crois que mes enfants ont découvert le kundalini avant moi !

PS : j’ai demandé à Romy de grossir la police et d’améliorer deux trois trucs sur le blog, j’espère que ça vous aide à naviguer dessus plus facilement.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

34 commentaires

  1. Répondre Sandrine 16 juin 2020 à 21 h 10 min

    Félicitations à Fleur de sel j’aimerais bien voir son œuvre ! Prague est si jolie j’ai eu la chance d’y aller à la toussaint c’est exceptionnel une culture très riche…

    • Répondre Marjoliemaman 17 juin 2020 à 6 h 32 min

      Tu as raison, j’ai ajouté la reproduction de sa gravure pour la consigner ici aussi 😉
      Nous n’irons peut-être pas à ce moment-là à Prague mais je note pour plus tard.

  2. Répondre Squiban nathalie 16 juin 2020 à 22 h 06 min

    Quelle belle récompense pour Fleur de sel. Bon retour à la vie (d’avant)

    • Répondre Marjoliemaman 17 juin 2020 à 6 h 35 min

      Merci, à toi aussi même si clairement ce n’est plus la vie d’avant !

  3. Répondre Madamezazaofmars 16 juin 2020 à 23 h 08 min

    Ça me fait penser à l’oeuvre d’art n’ayons pas peur des mots de l’oeuvre que j’avais fait pour un concours en rapport en Fleur de Sel. Bravo à elle !!!

  4. Répondre CéciliAcidulée 17 juin 2020 à 5 h 58 min

    Bravo à Fleur de Sel et je confirme, il est impératif d’aller à Prague, ne serait-ce que 3 jours .
    Bonne semaine à toi !
    Des bises et pensées à Chopper .

  5. Répondre cyann 17 juin 2020 à 6 h 46 min

    C’est dur je trouve lorsque les rythmes de vie et de travail imposent des contraintes sur la vie de famille. Je sais que vous gérez bien la vie pro à Paris de MMM et depuis de nombreuses années, mais j’éspère que c’est pas trop dur en ce moment. Le fait d’avoir été tous ensemble pendant autant de semaine d’affilée amène forcément à se poser des questions !
    Moi, j’ai relu hier les billets sur la période avant votre départ en Bretagne. Je me prépare à changer de région, avec toute ma famille, alors ça me fait du bien de me projeter sur le fait que tu n’as jamais regretté d’avoir quitté Paris ! Je me souhaite la même chose ! (je quitte Lille pour Dôle, en Bourgogne)

    • Répondre Marjoliemaman 17 juin 2020 à 9 h 16 min

      ça nous a convenu durant de nombreuses années mais depuis le Japon (notre premier confinement), on sent que ça pèse à tout le monde de vivre sur ce rythme. ça permet de réfléchir pour vivre ça différemment.
      Pour le changement de vie, zéro regret et le confinement nous l’a confirmé très fort ! Plein de bonnes choses à toi !

  6. Répondre odile breton 17 juin 2020 à 7 h 17 min

    Quel plaisir de vous lire à nouveau, félicitations à Fleur de Sel son dessin est très beau. Perdre un animal est toujours très pénible, nous les aimons ces petites bêtes, elles font partie de la famille .Bonne continuation à vous et à votre adorable famille.

    • Répondre Marjoliemaman 17 juin 2020 à 9 h 17 min

      Merci Odile, ça me fait du bien de revenir par ici également…

  7. Répondre Elolulu 17 juin 2020 à 8 h 48 min

    Vos billets me manquaient. J’ai l’impression que 2020 nous met tous face à des défis, parfois gros comme des montagnes, tout peut sembler si difficile et pesant par moment et à d’autres on se dit que ces épreuves nous apportent de belles choses et nous permettent de nous recentrer, d’être plus en harmonie avec nous même.
    Je vous envoie plein de bonnes ondes.

    • Répondre Marjoliemaman 17 juin 2020 à 9 h 18 min

      Merci, c’est doux à lire. 2020 est exigeante effectivement mais oui, pour un mieux ! Merci pour les bonnes ondes, bien reçues.

  8. Répondre Marilune 17 juin 2020 à 8 h 54 min

    Fleur de sel confirme son penchant artistique (qui s’affirme même dans ses tenues). C’est bien joli, et ça mériterait d’aller quelques jours à Prague, en effet. Bon après, on fait comme on peut dirait ma grand mère. Courage pour les contrariétés logistiques et téléphoniques…

    • Répondre Marjoliemaman 17 juin 2020 à 9 h 19 min

      Oui, c’est toujours notre princesse manouche artiste qui danse pied nus !
      Pour les soucis comme le réseau pour lesquels je ne peux rien faire, je lâche prise et ça marche !
      Merci !

  9. Répondre Lucie en ville 17 juin 2020 à 9 h 05 min

    Contente d’avoir de tes nouvelles ! Ici on attend encore des nouvelles de l’école pour la semaine prochaine mais ça m’étonnerait qu’ils puissent accueillir tout le monde comme avant en si peu de temps, plusieurs instits manquent… je comprends que ce soit dut de revoir partir MMM la semaine, quand on a goûté le télétravail et le fait d’être ensemble au quotidien, ça pique !
    Bon retour dans ta formation de yoga, c’est agréable aussi ce sentiment de légère angoisse mêlée à de l’envie non?

    • Répondre Marjoliemaman 17 juin 2020 à 9 h 21 min

      ça me paraît fou de demander aux enseignants et aux chefs d’établissement de mette tout en place aussi subitement…
      La vie à 5 était encore plus douce que MMM ne travaillait pas du tout…
      Et oui, c’est une super sensation de retourner apprendre et découvrir des choses !

  10. Répondre Stephanie 17 juin 2020 à 10 h 23 min

    Il est super joli ce travail artistique! bravo à cette grande fille
    J’en reviens pas qu’elle passe en 6ème! comme le temps défile…

    Plein de tristesse pour ce petit lapin, perdre nos animaux est une rude épreuve, ils emportent avec eux un petit bout de nos vies mais ils nous laissent bcp aussi de leurs doux souvenirs.

    Et ocurage pour le genou!

    Ici l’école a repris en mai, et en juin de façon constantte, en groupe réduit, et les enfants sont très contents, ils apprécient ce petit groupe et les nouvelles règles ont été bien acceptées, merci aux supers maîtresses.
    2019 avait été éprouvante, perte d’emploi, déménagement, changement de vie, quitter un lieu qu’on aimait profondément pour repartir ailleurs….
    A peine arrivé on a appris qu’on pourrait pas rester dnas la maison louée
    Bref 2020 arrive et bim lool nouvelle chose à assimiler…
    Pas simple tout ça, mais au final ainsi va la vie, si j’ai vécu 2019 avec énormément de violence, il faut croire qu’il a asusi porté ses fruits, et finaelment les évènements de 2020, je n’irais pas jusqu’à dire que les prends avec philosophie, mais du moins avec un epu plus de recul, en me disant que tout est cycle, et qu’aprsè cette agitation le calme reviendra, un jour après l’autre, les petites moments de grâce à collectionner chaque jour, mis bout à bout ça fera qqch de jolis quand même 😉

    Bon courage pour les 6 prochaines mois quand même loool

    • Répondre Marjoliemaman 18 juin 2020 à 8 h 07 min

      C’est très beau et très inspirant ce que tu partages. Merci beaucoup.

  11. Répondre Bénédicte 17 juin 2020 à 10 h 39 min

    Ca fait plaisir d’avoir de vos nouvelles, avec du très gai (bravo à FDS, son dessin est magnifique), et du triste, (désolée pour votre lapinou), un peu comme la vie de beaucoup de monde en ce moment finalement.

    Prenez soin de vous

  12. Répondre Cathie. D 17 juin 2020 à 12 h 34 min

    J’aime beaucoup lire des postes plein d’info et de vos nouvelles. Et oui ce confinement aura changer la vie à beaucoup de monde, surtout de la voire différemment.
    Pour le genou, je compatis, entorse aussi pour moi au début du confinement et j’ai toujours des douleurs, certaines positions impossible…

    • Répondre Marjoliemaman 18 juin 2020 à 9 h 01 min

      Courage pour le genou, les douleurs peuvent être tellement aigües…

  13. Répondre The spculoos mom 17 juin 2020 à 16 h 22 min

    C’est chouette d’avoir des nouvelles de la nourserie…
    En Belgique, l’école a repris il y a déjà presque 10 jours pour tous et tous les jours. C’était bizarre mais que ça fait du bien aux enfants de retrouver les copains, les instits et pour notre aînée qui rentre au collège (11 ans, c’est le collège en france, non ?) en septembre, c’était tellement important de vivre ces quelques semaines avec sa classe, avoir la possibilité de dire au revoir à sa mini école de village…

    Bref le retour à la vie !

    Beau stage de yoga !!! Profites en…

    • Répondre Marjoliemaman 18 juin 2020 à 9 h 03 min

      Oui les enfant nés en 2009 entrent au collège en septembre en France. Même chose pour Fleur de Sel qui est contente de revoir tout le monde avant le grand saut ! Merci et bises.

  14. Répondre Mots d'maman 17 juin 2020 à 17 h 48 min

    Que de choses en quelques mois… Bravo à Fleur de sel, il est magnifique ce dessin! Et snif snif pour le Lapin.

    • Répondre gallou 17 juin 2020 à 21 h 28 min

      “Le racisme institutionalisé” ??????? Les bras m’en tombent.

    • Répondre Marjoliemaman 18 juin 2020 à 9 h 09 min

      Je lui transmets.
      Merci <3

  15. Répondre odile minoux 18 juin 2020 à 9 h 57 min

    super fleur de sel une belle fierté
    être tendre avec soi n’est pas très simple mais j’ai l’impression que tu te sens mieux
    le problème du racisme est quelque chose d’assez désagréable que notre société individualiste fait perdurer et tout en ayant honte de cet attitude chacun quelque part en a des séquelles c’est triste
    profite bien de ton stage prends le meilleur bonne journée bisous

  16. Répondre Fanchette 23 juin 2020 à 10 h 46 min

    Quelle magnifique gravure !
    Par contre je croyais que dans le monde d’après on arrêtait d’aller à l’autre bout de l’Europe pour un week-end ? 😉 Il va falloir partir en camping-car pour 3 mois, je ne vois pas d’autres solution. On va dire qu’à 5 dans le camping-car l’émission carbone est compensée non ? Si.

    Ici aussi le réseau téléphonique Orange fait des siennes de même que le wifi (comme si le signal était plus faible : une grande partie de la maison n’est plus couverte ce qui n’était pas le cas avant le confinement ! – faut aller sur la place du village pour avoir les sms et dans la cuisine pour les mails). Depuis le confinement je dirai : alors que c’est le moment où j’aurai le plus besoin de téléphoner vu que le boulot reprend uniquement par téléphone et vision conférence.

    Je déteste cette nouvelle manière de travailler tout par téléphone et visio-conférences… Mes employeurs ont l’air de trouver ça épatant (gain de temps, gain d’argent ! yoloh) du coup je m’interroge aussi beaucoup sur mon avenir professionnel… Bref 2020 apporte ici aussi son lot de chamboulements et de réflexions sur le monde d’après.

    Au rayon des choses positives : avec la fin des déplacements professionnels j’ai plus de temps à consacrer à mon potager et je suis fière comme un pou de mes brassées de petits pois – quoi que là, y’a plein de trous dans le feuilles : pucerons ? Je mène l’enquête…
    Par contre mes courges végètent… Faut dire que toute cette pluie n’a pas aidé ces derniers jours.

    Voilà les nouvelles d’ici.

    P : la photo de tes enfants devant la cage du lapin, avec Game Over sur le Teesh’ : c’est triste… RIP Chopper.

Laisser un commentaire