Infos en vrac

Infos en vrac du 19 octobre

terre-de-selLes vacances commencent pour les Pin’s mais pas pour moi. Enfin pas tout de suite mais je me réserve quand même deux jours à la cool avec eux en fin de vacances scolaires !

En attendant, eh bien, c’est du vrac à tous les étages !

* Après avoir longuement hésité, j’ai finalement posté un texte pour le concours “Ecrire au Féminin”. Je me suis dit que ça allait avec ma résolution de faire quelque chose du livre que j’ai écrit avant l’été. Vous pouvez lire ma nouvelle ici. Et voter pour elle, si elle vous plaît évidemment. Et me dire ce que vous en avez pensé en commentaire ici si vous en avez le temps et l’envie. (pour le vote, il faut cliquer sur le rectangle bleu Facebook mais apparemment, il n’apparaît pas à chaque fois).

* Notre petit malade Kouign Amann ne va pas vraiment mieux. 9 jours après le début de son rhume de hanche, il ne marche toujours pas. Heureusement, Céline lui a prêté les béquilles de Mamzelle et il peut se déplacer sans appuyer sur sa jambe. Il est super sage et même s’il a envie de cavaler, il prend la chose avec philosophie.

Bonheur : il a finalement accepté de lire Harry Potter et a dévoré le tome 1 en 3 jours. Ah, ce Harry Potter, toujours là dans les moments difficiles

* J’ai participé à un atelier Chouette School avec Céline et j’ai adoré ! Je suis en feu du crochet et je rêve  tout ce que je vais pouvoir faire cet hiver quand le rush de boulot sera passé ! La Nourserie va se parer du crochet à touts les étages (hum, pas certaine que MMM approuve…) ! On vous en parle bientôt sur Wonderful Breizh !

chouette-school

* Nous avons passé un super week-end au Pouliguen et au Croisic pour découvrir le Label Clef Verte, je vous en dis plus bientôt mais nous avons adoré le coin !

* Alors que nous visitions l’Océarium du Croisic (avec un Kouign Amann en fauteuil roulant), nous avons pu, MMM et moi, tester notre aptitude en cas de crise (non parce que sinon, on s’ennuie le weekend, hein). Une petite fille de 3 ans est tombée violemment sur la tête avant de tomber dans les pommes. Ni une, ni deux, on a pris les choses en main : prendre en charge la victime, appeler les pompiers, prévenir l’Océarium, rassurer la maman… On aurait dit le Docteur Ross et Carole Hathaway (avec moi dans le rôle du Docteur Ross, évidemment !). Mon seul regret, ne pas avoir pris le coordonnées de la maman pour savoir comment va la petite fille désormais. Donc si vous connaissez une petite Célia de 3 ans, dont la maman s’appelle Laëtitia, qui était à l’Océarium du Croisic dimanche, ça me ferait plaisir d’avoir des nouvelles.

* Vu le nombre de fois où j’ai été confrontée à ce genre d’urgence depuis que je suis adulte, je me dis que ça doit être dans mon karma (je vous rappelle que je suis presque médecin car je suis fille d’infirmière anesthésiste, même si MMM dit que ça vaut pas). Alors, je préviens tout le monde : je prends ma retraite des Urgences, j’ai assez à faire en tant que médecin personnel de ma propre famille ^__^

* Encore un dernier déplacement (à Lille ! ), une grosse commande d’articles à rendre d’ici 10 jours et ouf, le rythme va se calmer. Et vous, comment ça va ?

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

24 commentaires

  1. Répondre doublerose 19 octobre 2016 à 15 h 32 min

    Et voila j’ai pleuré…très beau ton texte. Trop court peut-être pour développer la formule récit (ha ce format de nouvelle si court!)
    Bravo en tout cas!

    et courage à KA!

  2. Répondre Zofia 19 octobre 2016 à 16 h 19 min

    J’adore les infos en vrac 🙂
    Bon rétablisseemnt au patient Kouign Amann !

  3. Répondre anyo 19 octobre 2016 à 16 h 32 min

    Que d’infos ! Une vie pleine de rebondissements
    J’espère que le repos des vacances aoderont KA à aller mieux !
    Ta nouvelle est très bien écrite et émouvante. J’ai pas compris pour les votes mais j’y retourne ce soir depuis l’ordi. Par contre si tu as le début et la fin du roman autour de la nouvelle je veux bien. Je serais bien resté plus longtemps à te lire

  4. Répondre Sandrine 19 octobre 2016 à 19 h 34 min

    Comme on dit “A voté…” Mais c’est trop court ! J’aime ton style d’écriture vraiment ce n’est pas de la flatterie mais tu es douée pour ça j’ai hâte de lire ton roman est-ce une partie de ce roman ou un autre texte ?
    Bravo pour les sauveteurs ! Peut être Meredith et Dereck à la française !! 😉

  5. Répondre Marion 19 octobre 2016 à 20 h 27 min

    Cette nouvelle est si juste. Brasser de l’air quand on sait qu’on veut dire quelque chose d’important. Et puis se lancer.
    Une fille et un père c’est un rapport si particulier. On parle souvent de la mère et de son importance, étrangement depuis que je suis devenue mère je regarde le rapport des enfants à leur père. Les sentiments sont plus silencieux …

    Je ne peux pas voter j’ai pas facebook. J’espère pouvoir lire la suite un jour.
    Votre post et votre nouvelle sont à l’image que je me fais de vous, à la fois rieuse,légère, extravertie mais aussi profonde et mélancolique…

    Courage au malade!

  6. Répondre solenn 19 octobre 2016 à 21 h 41 min

    Bon repos à ton loulou. Pas d’homéopathie possible pour cette pathologie ?,,,

  7. Répondre Mamandine 19 octobre 2016 à 21 h 59 min

    Bonsoir Marjoliemaman,
    j’ai voté bien sûr,comment faire autrement?!Ta plume est un régal,tu écris avec à la fois de la fraîcheur et de l’authenticité,je me rappelle un poste où tu disais être ‘une vieille âme ‘ et je trouve que ça se ressent dans ton écriture,mais c’est toujours mêlé à quelque chose d’un peu espiègle et décalé.
    Bref je ne sais pas si je suis très claire mais ça m’a beaucoup plu!
    Bonne chance à toi et merci de partager ça avec tes lecteurs!

  8. Répondre Sophie 19 octobre 2016 à 22 h 22 min

    Encore un signe du destin qui me relie à toi Marjo, ta nouvelle serait elle la réponse à l’absente qui nous a quitté avant hier ?!!
    Tes mots pourraient être les miens, tu me bouleverses, et tu m’apaises, je te lis plus que que je te parle, tu m’accompagnes dans ma vie sans bruit avec bienveillance…
    Et bien vite, je te souhaite d’accompagner d’autres âmes au travers l’écriture de ton roman!!!
    Bon courage dans le rush de ton quotidien, je t’embrasse

  9. Répondre Bibichounette 19 octobre 2016 à 22 h 28 min

    Je commente peu mais là c’est obligé. Très beau texte qui résonne en moi d’une manière bien particulière, Mon père étant atteint de la maladie d’alzheimer. J’espère un jour lire le livre en entier…

  10. Répondre Pipola 19 octobre 2016 à 22 h 35 min

    J’ai été voir ta nouvelle, c’est très joliment écrit (comme d’habitude j’ai envie de dire), mais aussi trop triste! Tu as le don de transmettre les émotions dans ton écriture (quelles qu’elles soient).
    Bon courage à KA; vous avez une idée de quand il devrait être remis sur pied?

  11. Répondre Amandine C. 20 octobre 2016 à 6 h 18 min

    Bonjour,

    Je lis votre blog depuis ma premiere grossesse et ma fille aînée aura bientôt 4ans.Je suis une jeune maman de 30ans, qui vit le métro boulot la Défense et dodo dans l’Ouest parisien. Je n’ai jamais osé/pris le temps de poster un commentaire, moi parmi tant d’autres, quel différence? Je souris souvent à la lecture de vos peripeties, et retrouve parfois de mon quotidien avec mes deux enfants. J’ai donc été lire votre nouvelle, que j’ai trouvé très touchante car tellement réaliste et qui doit refléter bon nombres de parcours de vie. Votre texte conduit à s’interroger, se remettre en question sur ses choix, ses forces, ses erreurs, ses perspectives. Un grand merci pour cet accompagnement dans le cheminement personnel de chacun. Très bonne journée !

  12. Répondre DelphineB 20 octobre 2016 à 7 h 49 min

    Bonjour,

    Je suis allée lire ta nouvelle très touchante. Et en fait tu m’as donné envie de participer au concours « Ecrire au Féminin », alors je me suis lancée ! Merci.
    Bonne journée, bonnes vacances aux Pin’s et bon rétablissement à Kouign Amann qui prend son mal en patience.

  13. Répondre Bénédicte 20 octobre 2016 à 8 h 29 min

    J’ai vraiement beaucoup aimé ta nouvelle.

    Pourvu que KA se rétablisse vite.

  14. Répondre Maud From LR 20 octobre 2016 à 10 h 13 min

    Un “J’aime” de plus… Tu écris si bien <3

  15. Répondre little 20 octobre 2016 à 10 h 43 min

    très émouvante, ta nouvelle ! ça me parle, je ne sais pas comment j’encaisserais une situation similaire. Je n’ai quasiment pas eu de décès dans mon entourage très proche depuis que je me souvienne (depuis ma naissance, un seul qui m’aura vraiment marqué) alors je me suis fait la réflexion l’autre jour, j’ai vraiment une agréable mais étrange sensation d’éternité dans la vie. J’espère que je ne laisserai pas trop de plumes au réveil…
    Une petite remarque technique sur ta nouvelle: le paragraphe où tu “te lances”, où tu t’adresses à ton père est extrêmement dense en messages forts. Je l’aurais fragmenté et pointé de descriptions de tes silences ou de ta voix qui tremble (je ne pense pas que tu aies tout dit d’un souffle, sans intonations ni respirations), de son regard qui s’émeut… bref tu dois voir ce que je veux dire. Je pense que ça rendrait le message plus facile à assimiler par le lecteur.
    J’espère ne pas t’avoir importuné avec cette remarque, le texte que tu partages est très intime et sensible, très bien écrit par ailleurs, mon commentaire n’enlève rien à cela.

  16. Répondre Amélie 20 octobre 2016 à 11 h 02 min

    A voté, bravo pour ton texte, c’est de loin mon préféré pour ce concours !
    Il faut dire que j’aime beaucoup ta façon d’écrire.

    Bon courage à KA !

  17. Répondre Sonia 20 octobre 2016 à 13 h 08 min

    j’ai voté car j’ai bien aimé , ça donne envie d’en savoir plus!

  18. Répondre KarineH 20 octobre 2016 à 13 h 23 min

    Coucou Marjo,

    J’ai lu ta nouvelle : toujours aussi bien écrit et émouvant.
    J’ai trouvé que cela se sent le vécu….
    Tous mes encouragements pour ce projet d’écriture.

    K

  19. Répondre Marilune 20 octobre 2016 à 14 h 53 min

    Pfoui….Attends, j’essuie les petites larmes qui perlent au coin des yeux. Tant de choses dans cette courte nouvelle. Et très envie de serrer très fort mon papa dans mes bras (bon, j’ai des kilomètres à faire….Je me contenterais d’entendre sa voix ce soir), parce que je peux encore,moi. Je n’ai pas de compte facebook, je suis désolée, mais je vais voir si je ne peux pas faire voter mon mari pour moi!
    C’est long à se remettre , ce rhume de hanche! Heureusement que ce sont les vacances, car il doit être frustré de ne pas pouvoir aller à la gym!
    Bonne fin de journée à tous!

  20. Répondre Ju maman3chatons 20 octobre 2016 à 21 h 29 min

    Zut T’es à Lille et je vais même pas te voir !
    J’espère tant te croiser un jour.
    Biz a bientôt.

  21. Répondre Gwenola G. 20 octobre 2016 à 22 h 21 min

    Fan des chouette Kit, j’avais craqué à Noël dernier où il y avait du Liberty.. Depuis je fais des snood dès que j’ai le temps, ça détend et ca rend super bien! J’ai même fait un panier avec du super gros fil de chez Hema, histoire de donner des idées pour la déco de la Nourserie! 😉

  22. Répondre nathalie 21 octobre 2016 à 9 h 28 min

    Texte très beau et poignant ! bravo !
    Pour le rhume de hanche, courage car, bien qu’énormément de gens le minimisent, c’est assez “grave”. Mal soigné ça peut aller jusqu’à l’opération de la hanche, avec poids et immobilisation !! je sais, pas glam !
    En principe ça s’attrape tout petit, avant 4-5 ans, très rare au delà.
    Mon fils l’a eu au CE1 et ça été galère ! heureusement à cette époque je gardais le bébé de ma généraliste, du coup, elle a accepté qu’il ne soit pas hospitalisé et immobilisé, à condition de rester coucher toute la journée, sauf pour aller rapidement aux toilettes, et elle le surveillait de près quasi tous les jours ; ça plus les fortes doses de Nureflex !
    Ensuite il est retourné à l’école mais sans récré dans la cour encore 1 mois. Puis durant les 2 mois d’été qui ont suivi, interdiction de toutes activités style, vélo, foot, etc….
    Je sais que beaucoup de personne prenne ça à la légère (“mais ce n’est qu’un rhume”) et perso, je suis horrifiée de voir des enfants ayant cette pathologie vivre quasi normalement, si ce n’est des pauses sur le canapé de temps en temps.
    Certes, il y a fort heureusement pas trop de complication à ce moment là, mais elles arrivent plus tard, quand on n’y pense plus, quand on n’a oublié……
    C’est ce qui est arrivé à la fille d’une copine il y a peu ; la maman qui pourtant me disait “ben tu vois, on n’a pas fait autant de cinéma que vous à l’époque et tout c’est réglé en 1 mois sans souci” a passé l’été à l’hosto avec sa fille qui a du être opérée de la hanche et immobilisée par des poids dans son lit ! et maintenant, douleur, galère et rééducation ! C’est à l’adolescence que le “rhume” c’est rappelé à leur bon souvenir, 10 ans après…….la maman rit beaucoup moins aujourd’hui !
    Bonne journée 🙂

  23. Répondre bibi 21 octobre 2016 à 13 h 48 min

    Hey t’es passée pas loin de chez moi !! Fleur de sel est dans son élément 😉

    Bravo pour la nouvelle, c’est difficile un si petit format je trouve !! J’espère que tu iras au bout de ton projet:)
    Pauvre kouign amann, c’est long! (mais c’est normal je crois). Pour Harry Potter, c’est drôle parce que pour l’instant c’est le seul livre -avec l’île au trésor- que mon acharnée de lecture de presque 8 ans a lâché avant la fin. Par contre elle a bien aimé la série des Narnia ( le tien les a-t-il lus ? il y a quand même 8 ou 9 = quelques jours de tranquillité 😉 )

  24. Répondre Karolina 23 octobre 2016 à 22 h 16 min

    Très émouvante cette nouvelle qui évoque pour moi des souvenirs semblables… J’espère avoir bientôt le plaisir d’en lire davantage, quand le roman paraîtra -t-il ?

Laisser un commentaire