Lecture

wbzh lecture – La légende de la Mort : avis

Légende de la Mort

A nous deux, Anatole Le Braz ! La lecture choisie fin octobre était donc La Légende de la Mort d’Anatole Le Braz, né dans les Côtes d’Armor (1859-1926), et enseignant en lettres qui a laissé une oeuvre littéraire considérable sur la Bretagne traditionnelle.

J’étais très impatience te commencer ma lecture. Il est vrai que j’adore les légendes bretonnes, les vieilles histoires que l’on se confie à la veillée et que même si je ne suis pas fan des récits qui font peur (plutôt mourir que regarder un film d’horreur), je n’ai pas peur de la mort justement.

J’ai commencé par dévorer l’ouvrage, me régalant de chaque anecdote racontée par ceux qui les avaient vécues et transmises à Anatole Le Braz, j’ai également appris pas mal de chose sur L’Ankou, le serviteur de la Mort qui ne voyage pas seul et qui fait son boulot de manière méthodique. Dans chaque village, l’Ankou change chaque nouvelle année, c’est le dernier mort de la précédente qui prend le rôle et certains semblent plus zélés que d’autres.

Je me souviens avoir un soir commencé à bouquiner dans mon bain. Après avoir perdu complètement la notion du temps tellement j’étais captivée par les histoires qui se succédaient, j’ai réalisé que celui-ci était froid !

J’ai notamment retenu une anecdote qui raconte que le chemin de la Terre vers le Paradis compte 99 auberges et qu’il faut faire station dans chacune. A mi-route, l’auberge s’appelle Bitêklé. Le Bon Dieu y passe tous les samedis et emmènent avec lui au Paradis ceux qui ne sont pas trop saouls.

J’ai été touché par l’histoire de ce riche Breton qui invite tout le monde à manger chez lui, même la Mort et qui par sa générosité se condamne, j’ai eu le coeur serré par toutes ces histoires de marins qui périssent les uns après les autres.

J’ai frissonné en lisant que si une femme enceinte acceptait d’être marraine, elle ou son bébé allait mourir dans l’année. Bon, c’est ce que j’ai fait en 2012 et jusqu’ici tout va bien.

J’ai pris beaucoup de plaisir à me promener dans ces différents villages bretons qu’ils soient près de la mer ou dans les terres. Que l’action se déroule dans une maison de pêcheur ou au milieu de la campagne.

wbzh_legende_de_la_mort1

Aussi fascinée que je le suis par ces récits et légendes bretonnes, j’ai eu du mal à terminer l’ouvrage.

Un peu comme si je faisais un overdose ou plutôt comme si j’avais été trop gourmande et que je saturais un peu. Même si c’est extrêmement bien écrit (et que j’aime lire des mots bretons au fil de ma lecture!), il y a comme une redondance, comme si toutes les histoires se ressemblent finalement toutes.

En le refermant, j’étais plutôt soulagée finalement mais je ne regrette absolument pas cette lecture !

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? Dites-moi tout !

PS : n’hésitez pas à proposer une nouvelle lecture bretonne pour le club wbzh !

 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

20 commentaires

  1. Répondre Fanchette 21 novembre 2014 à 9 h 33 min

    C’est plutôt un lire à picorer par petites touches… L’overdose de mort c’est pas bon pour la santé, ni pour le moral 😉
    Pour un peu plus de légèreté je te propose : Le bateau du matin de Lorraine Fouchet
    Et pour un autre stye : Des feux sous la cendre de Jean-François Coatmeur
    A bientôt,

    • Répondre Marjolaine 21 novembre 2014 à 9 h 39 min

      Tu as tout à fait raison, j’aurais dû le lire comme j’ai lu Le Dico Amoureux de la Bretagne. En ce qui concerne le moral, c’est marrant parce que ça ne m’a pas du tout affectée de lire un chapelet de morts et de signes macabres (suis-je bizarre ?). je note les propositions !

  2. Répondre Delphineb 21 novembre 2014 à 10 h 39 min

    Bonjour

    Il est vrai que ce livre est à “picorer” par ci par la et que chaque legende nous met directement dans l’ambiance!
    Pour faire echo au commentaire de Fanchette, je suggère aussi le bateau du matin de Lorraine Fouchet. Une chouette histoire dans laquelle je me suis plongée l’année dernière. De quoi rater ma station de RER!!! Où j’habite à banlieue sur Marne!!!
    Bonne journée

    • Répondre Marjolaine 21 novembre 2014 à 23 h 54 min

      Je retiens ce livre alors! Tu passeras le bonjour aux ragondins et aux cygnes sur la marne pour moi.

  3. Répondre Amalia 21 novembre 2014 à 10 h 53 min

    Le rat adore Anatole Le bras, moi j’ai du mal mais ce livre me branche bien

    • Répondre Marjolaine 21 novembre 2014 à 23 h 55 min

      Au boulot alors !

  4. Répondre élise 21 novembre 2014 à 11 h 25 min

    C’est en me baladant aux Puces de St Ouen, qu’un après-midi, j’ai trouvé sur une table débordante de livres, un bouquin d’Anatole Le Braz avec une petite surprise à l’intérieur…un envoi à son grand ami Ernest Renan! L’ouvrage, “La Chanson de Bretagne” est juste superbe; la poésie qui en découle est un enchantement, mêlant le fantastique au folklore breton…un pur délice 🙂
    Mais l’ouvrage que je viens d’acheter n’a rien de “merveilleux”; quoique, une bouffée d’air frais. “Salam Ouessant” est un petit roman plein d’humour, de tendresse et de mélancolie rythmé par la douceur du climat breton et la magie îles….
    Salam Ouessant de Azouz Begag

    • Répondre Marjolaine 21 novembre 2014 à 23 h 56 min

      Je retiens la chanson de Bretagne vu que j’ai bien aimé le style de narration d’Anatole le Bras. Merci !

  5. Répondre Sandrine 21 novembre 2014 à 18 h 10 min

    Très léger j’aime me balader en Bretagne avec les polars de Marie Lester… d’Henri Queffelec, ça sent vraiment l’air marin c’est très agréable.

    • Répondre Marjolaine 21 novembre 2014 à 23 h 57 min

      Je note !

  6. Répondre La vie en Tisanie 21 novembre 2014 à 18 h 32 min

    Tout à fait d’accord avec les commentaires précédents! j’ai picoré ce livre, et je ne l’ai toujours pas terminé. Mais je reconnais que ces histoires sont tout à fait fascinantes!

    • Répondre Marjolaine 21 novembre 2014 à 23 h 58 min

      A picorer, effectivement !

  7. Répondre Couka 21 novembre 2014 à 22 h 52 min

    je l’ai lu il y a plusieurs années de ca (environ 10 à vrai dire) mais j’en garde toujours un excellent souvenir !
    Pour moi cest l’image de la bretagne dans toute son authenticité : les vieilles légendes racontées au coin du feu. L’imaginaire (ou non) breton. La culture authentique.
    Comme toi cependant j’en conseille la lecture en petites touches.
    A lire pour toutes personnes qui souhaitent découvrir la culture bretonne (autre que celle donnée à tous les touristes de passage).

    • Répondre Marjolaine 21 novembre 2014 à 23 h 59 min

      Oui, c’est ça, c’est la Bretagne avec son côté traditionnel qui vit au travers de ces pages.

  8. Répondre Cleophis 22 novembre 2014 à 18 h 59 min

    Je viens de mettre mon article en ligne, je n’ai pas eu le temps hier: http://www.worldofcleophis.com/2014/11/la-legende-de-la-mort-danatole-le-braz.html
    J’ai bien aimé, les histoires étaient vraiment intéressantes et certaines terrifiantes mais comme tu dis, c’est un peu long et sur la fin, j’avais hâte de le finir. A bientôt. 🙂

    • Répondre Marjolaine 2 décembre 2014 à 11 h 46 min

      Ah, super ! Je file lire ça, merci !

  9. Répondre Arsule 22 novembre 2014 à 20 h 39 min

    Moi qui ne suis pas bretonne, je pense aussi à des livres plutôt classiques étudiés à l’ecole genre Le cheval d’orgueil de Jakez heliaz ou Pêcheurs d’islande de Pierre Loti.

    • Répondre Marjolaine 2 décembre 2014 à 11 h 46 min

      Je note, merci !

  10. Répondre POUM POUM 21 mars 2015 à 18 h 26 min

    A découvrir un recueil de nouvelles qui vient de paraître chez ” mon petit éditeur “. Signés J.P. Delessard, ces douze textes fort bien écrits nous baladent de Bretagne en Birmanie, de Paris au Kenya et nous invitent à des rencontres singulières, le tout sous le titre curieux ” d’orbes noirs “.
    A déguster.

  11. Répondre Idées cadeaux, le cercle de lecture wbzh vous conseille ! | Wonderful Breizh 5 décembre 2015 à 7 h 02 min

    […] #5 – La légende de la mort d’Anatole le Braz – Les veillées bretonnes regorgeaient d’histoires sur la Mort et ce livre en est une sorte d’inventaire merveilleusement bien écrit. Un livre à picorer, à lire par petites touches pour se faire un peu peur avec les histoires de l’Ankou.  Cliquez pour l’avis complet et les commentaires […]

Laisser un commentaire