Lis ma vie

Y’as pas que des trucs qui m’énervent dans ELLE

Cela fait bien 6 mois que je me dis chaque semaine que mon abonnement à ELLE se termine. Je pense donc que j’ai du me planter et que finalement la dernière fois, je ne me suis pas réabonnée pour 6 mois mais pour un an. Ce qui amène donc la fin de mon abonnement à bientôt. Ou alors, chez ELLE, ils trouvent trop important que je lise leur magazine et continue à me l’envoyer gratos. Non, pas très crédible.
Bref, je le reçois en général le samedi, je le bouquine en général dans la journée (et en ce moment, il est pas trop épais because c’est la crise et qu’il n’y a pas beaucoup de pubs) et il finit directos à la poubelle (avec les déchets recyclables, bien évidemment).
Parfois, je le laisse sur le canapé, le temps d’aller aux toilettes ou changer la couche de Kouign Amann et MMM en profite pour lire quelques lignes et regarder quelques photos. Eva Herzigova, en couverture du ELLE samedi dernier, a du l’inspirer… Dimanche matin, il me tend le journal, la page ouverte sur les bons petits à plats à se faire pour un pique-nique trendy en disant : “tiens, qu’est-ce qui te fais envie là-dedans ?”. Et pour moi un dimanche qui commence comme ça, c’est un dimanche qui est sur de bons rails.
J’ai donc choisi ces jolis sandwiches à la courgette, féta et je sais plus quoi, nous sommes partis faire les courses avec notre pâtisserie, avons débauché Grand-Beau-Frère au passage et avons profité de ces délicieux sandwiches réalisés par MMM, accompagnés d’une salade tellement bonne que même dans ELLE ils ne connaissent pas la recette.
Alors voilà, si jamais je réabonne à ELLE une fois mon abonnement éternel terminé, ça ne sera pas grâce à leurs articles “le maternage signe-t-il la mort du féminisme ?” ou à leur shopping pour enfant où le moindre body coûte 75 euros. Non, ça sera grâce à leurs recettes qui donnent envie à mon homme de me gâter. D’ailleurs, le prochain abonnement, je le mets à son nom.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi